Coast Distribution – que s’est-il passé depuis de notre achat ?

 
Up date du 31 décembre 2008

Coast Distribution System

http://www.coastdistribution.com/

Nous avons acheté, Coast Distribution System , Ticker Yahoo : CRV
Le 25 Novembre 2008

A un prix net de frais de : 1.1563 USD

Au 30 Juin 2008
Son actif Net-Net s’élevait à : 6.0454USD
Son Ratio Net-Net était de : 0.1913
Son Ratio de Solvabilité était de : 55.99%
Sa valeur d’Actif Tangible s’élevait à : 7.0024$

Au 31 décembre 2008
Son actif Net-Net s’élevait à : 5.2402 USD
Son Ratio de Solvabilité était de : 55.77%
Sa valeur d’Actif Tangible s’élevait à : 6.3424 $

Nous observons lors de cette mise à jour que la valeur d’Actif Net-Net a diminué de 13, 31%. La solvabilité de 0.22% et la valeur d’actif Net Tangible de 9.42%.

La principale raison de ce recul modéré de la valeur d’actif net net est la perte de 0,41 USD par action qu’a du supporté la société cette année. Heureusement, la très bonne gestion de son besoin en fond de roulement et l’adaptation rapide des stocks et des créances a permis à la société de maintenir son ratio de solvabilité.

Présentation de la société.

La société Coast Distribution System à été fondée en 1977 a Morgan Hill en Californie. C’est un des plus importants fournisseurs de pièces de rechange et d’accessoires pour les véhicules récréatifs et les bateaux, en Amérique du Nord. La société est également un distributeur de bateaux de plaisance et d’accessoires liés aux bateaux de pêche et de plaisance.

Ces produits principaux adaptés à son activité sont : des antennes, des appareils électriques, des équipements de remorquage, des climatiseurs, des réfrigérateurs, des cuisinières et des groupes électrogènes, des toilettes portables et de la plomberie. Du matériel en acier inoxydable, des sondeurs, des ancres, des gilets de sauvetage et du matériel lié à sécurité maritime, et du matériel de pêche.

Coast Distribution System possède actuellement 13 centres de distribution aux Etats-Unis. Ils sont situés en Californie, Texas, Oregon, Arizona, Colorado, Utah, Indiana, Pennsylvanie, New York, Géorgie, Floride, et le Wisconsin, et 4 centres de distribution au Canada

Qu’avons-nous acheté dans cette société ?

Nous avons principalement acheté des liquidités pour 0.71$ par actions, un stock pour 7.83$ par action et des créances commerciales pour 2.69$ par action

En fait un actif courant pour une valeur de 12.26 $ par action du quel nous avons déduit l’ensemble des dettes de 6.22$ par action, soit un actif Net-Net de 6.04$ par action que nous avons payé 1.15$ par action.

Nous remarquons ici que le marché évalue,le stock à 23% de sa valeur, ce qui nous permet d’acheter la société avec une marge de sécurité importante.

Au 31 décembre 2008
Nous constatons que les liquidités sont passées de 0.71$ à 0.42$ par action. Le stock est passé de 7.83$ à 6.90$ par action et les créances commerciales, sont passées de 2.69$ à 2.10$ par action.

L’endettement est passé de 6.22$ à 5.45$ par action.

Nous estimons avec cette première mise à jour de la société Coast Distribution System, que le bilan n’a subit aucun dégât majeur. La solvabilité de la société, moins élevée que la moyenne, du portefeuille « Daubasse » à été maintenue à un niveau très acceptable. Nous pensons également que la direction a alloué le cash-Flow de manière rationnel et d’une certaine manière est parvenue à renforcer le bilan, en réduisant l’endettement. A noter enfin que le cash-flow opérationnel de la société dégagé sur l’année 2008 est près de 10 fois plus élevé qu’en 2007 et le plus élevé de ces 3 dernières années.

————

[EDIT du 10 juillet 2015] : nous avons cédé toutes nos actions suite à une OPA lancée par la société LKQ Croportaion au prix de 5,50 USD. Nous avons vendus tous nos titres à 5,45 USD, réalisant une plus-value de +190%.

Notre portefeuille est très volatile. Est-ce grave docteur ?

Si vous suivez les actions de notre portefeuille depuis son démarrage, vous avez pu constater la forte volatilité de celui-ci. Des lignes à + 30 % ou – 20 % en un seul jour sont monnaies courantes.

Est-ce à dire que notre portefeuille est risqué ?

Pour des spéculateurs qui ne maîtriseraient pas la vraie valeur des sociétés qu’il a acquises, cette volatilité constituerait effectivement un danger. Le spéculateur cherche à suivre des tendances. Si la tendance ne va pas dans le sens espéré, le spéculateur se « coupe un bras » et n’hésite pas à vendre à perte surtout s’il a investi en instruments dérivés à levier car dans ce cas, le temps joue en plus contre lui.

Pour des investisseurs dans la valeur comme nous, cette volatilité n’est pas vraiment un problème : nous avons une conviction raisonnable que nos sociétés valent plus que le prix que nous avons payé. La forte volatilité nous permet même de profiter des moments « d’hyper-dépression » de Mr Market et d’acheter à très bon compte. En réalité, la volatilité est même notre amie puisqu’elle nous permet de profiter de la formidable inefficience actuelle des marchés.

Prenons Tuesday Morning : 3 mois et demi après notre achat, l’action avait perdu plus de 50 % par rapport au prix que nous avions payé pour l’acquérir.

Ca, c’est de la volatilité ! Avons-nous souffert d’insomnie pour autant ? Absolument pas car la valeur des actifs tangibles de la société est 5 X supérieure à notre prix d’achat.

D’ailleurs, celui qui a acheté au plus bas a pu acquérir l’action en payant … 10 % de la valeur des actifs tangibles.

Et vendredi dernier, Tuesday Morning cotait … 130 % au dessus de notre cours d’achat.

C’est pourquoi cher lecteur, nous consacrons toute notre énergie à gérer la performance à long terme de notre portefeuille sans nous disperser à tenter de minimiser sa volatilité.

Enfin, pour ceux qui s’intéressent à la psychologie de la foule, il n’est pas inintéressant de se pencher sur l’indice Vix qui mesure la volatilité du marché.

Vous pouvez le consulter ici .

.

Vous constaterez que chaque fois que cet indice a marqué un sommet dans la volatilité des marchés, il s’agissait d’un excellent moment pour investir. La volatilité, amie des investisseurs vous disions-nous …

Taitron – que s’est -il passé depuis notre achat ?

Up date du 31 Décembre 2008

Traiton

http://www.taitroncomponents.com/

Nous avons acheté, Taitron , Ticker Yahoo : TAIT
Le 26 Novembre 2008

A un prix net de frais de : 0.9222 USD

Au 30 Juin 2008
Son actif Net-Net s’élevait à : 2.6472 USD
Son Ratio Net-Net était de : 0.3483
Son Ratio de Solvabilité était de : 96.95 %
Sa valeur d’Actif Tangible s’élevait à : 3.7518$

Au 31 décembre 2008
Son actif Net-Net s’élevait à : 2.6909 USD
Son Ratio de Solvabilité était de : 97.39 %
Sa valeur d’Actif Tangible s’élevait à : 3.6931$

Nous observons que la valeur d’actif Net-Net de Taitron a augmenté de 1.60%, que sa solvabilité s’est améliorée de 0.44% et que sa valeur d’actif Tangible Net a diminué de 1.56%. Cette légère amélioration ou cette très bonne stabilité est principalement due à la transformation de ces créances clients en liquidité et surtout à la réduction de ces créances fournisseurs, rendu possible par une réduction de ces achats. Tandis que la réduction de l’actif tangible est du principalement à un exercice 2008 en légère perte.

Présentation de la société.

La société Taitron à été fondée en 1989 à Valencia en Californie. C’est un distributeur de composantes électroniques et de services. Ces principaux produits sont des semi-conducteurs, des transistors, des diodes, des redresseurs, des dispositifs optoélectroniques tels que les diodes électroluminescentes, capteurs infrarouges et opto coupleurs, ainsi que des résistances, des condensateurs et inductances.

La société vend ses produits aux États-Unis, Mexique, Brésil, Taiwan, la Chine et le Canada.

Taitron a des alliances stratégiques avec Princeton Technology Corporation et Teamforce Co., Ltd

Qu’avons-nous acheté dans cette société ?

Nous avons principalement acheté des liquidités pour 0.31$ par actions, un stock pour 2.50$ par action et des créances commerciales pour 0.24$ par action

En fait un actif courant pour une valeur de 3.08 $ par action du quel nous avons déduit l’ensemble des dettes de 0.39 $ par action, soit un actif Net-Net de 2.64$ par action que nous avons payé 0.92$ par action.

Nous remarquons ici que le marché évalue, les stocks à seulement 35% de leur valeur inscrite au bilan, ce qui nous permet d’acheter la société avec une marge de sécurité importante.

Son Ratio de solvabilité était de 96.95% au 30 Juin 2008 et sa valeur d’Actif Tangible était de 3.75$

Au 31 décembre 2008
Ces liquidités sont passées de 0.31$ à 0.32$ par action, son stock de 2.50$ à 2.51$ par action et ces créances commerciales de 0.24$ à 0.17$ par action.

Son endettement total est passé de 0.39$ à 0.37$ par action.

Nous estimons que cette première mise à jour de la société Taitron, reste positive. La société en perte de 0.25$ par action en 2007 est parvenue en pleine crise à réduire sa perte 2008 à 0.14$ par action, lui permettant de maintenir un équilibre satisfaisant de son bilan. Avec par exemple et entre autre une excellente solvabilité.

Nous notons aussi la grande prudence de la direction qui n’hésite pas à provisionner, chaque année, des sommes importantes pour des retours de marchandises ou sur la valeur des stocks, ce qui tend à nous rassurer sur la vraie valeur des postes du bilan. Il est à noter d’ailleurs que sans ces provisions successives, Taitron aurait présenté des résultats bénéficiaires en 2007 et à l’équilibre en 2008.

Enfin, pour terminer, nous notons, parmi les actifs immobilisés, de l’immobilier dont la valeur d’acquisition est de 1,16 euros par action. Même s’il s’agit vraisemblablement pour l’essentiel de bâtiments industriels, ce collatéral supplémentaire tout-à-fait tangible augmente encore la très belle marge de sécurité que nous possédons sur cette valeur.

Phoenix Footwear : exclusion !

Après une longue période de somnolence hivernale, les mouvements se multiplient au sein de notre portefeuille.

Après la belle sortie « par le haut » de Neuro Metrix, une sortie par le bas cette fois : Phoenix Footwear vendue ce jour avec une moins value, frais inclus, de 55,9 %. L’analyse des comptes au 31/12/2008 ne nous a pas satisfait : outre une forte baisse de la valeur d’actif net tangible, c’est la chute de la solvabilité de la société qui nous inquiète.

D’ici peu, vous connaîtrez le nom du remplaçant de cette daubasse qui s’est avérée vraiment daubasse !

Sagesse boursière


“Le doute est le commencement de la sagesse” Aristote.

Depuis l’ouverture de notre blog, nous avons agrémenté celui-ci de citations, souvent d’illustres investisseurs, rarement d’investisseurs carrément inconnus.

Nous vous proposons ci-dessous une compilation des citations qui nous servent de guide dans notre politique d’investissement en daubasses et qui résument parfaitement les préceptes que nous nous efforçons d’appliquer. Vous pourrez en réciter l’une ou l’autre au prochain cocktail dînatoire offert par votre banquier : vous verrez, cela fait très « chic » … Mais tout d’abord, nous tenons à remercier leurs auteurs :

– Benjamin Graham, père de l’analyse financière, fondateur de l’investissement dans la valeur et inventeur de la méthode des « net net ».

– Warren Buffett, considéré comme le meilleur investisseur de tous les temps, ancien collaborateur de Benjamin Graham et patron de Berkshire Hataway

– Walter Schloss, désigné par notre club comme le meilleur chasseur de daubasses de tous les temps qui a surclassé le S&P 500 de 5 % par an de 1956 à 2002, ancien collaborateur de Benjamin Graham

– Irving Kahn, dernier investisseur en vie à avoir connu la grande dépression en tant qu’investisseur actif, ancien collaborateur de Benjamin Graham, son fond a surperformé le S&P 500 de 4 % depuis 1994.

– Martin Whitman, gérants du Third Avenue Value Fund qui a surperformé le S&P 500 de 3 % par an depuis sa création en 1990.

– Rémy Morel et Patrick Thénière, investigateurs financiers

– Peter Lynch, gérant du fond Magellan de 1977 à 1990 qui a généré une performance annuelle de 29 %

– John Neff, gérant du fond Windsor de 1964 à 1995 qui a dégagé une surperformance de 3 % par rapport au S&P 500

– Azetoz, forumeur de Boursorama

Sur l’intérêt d’acheter des actions sous évaluées et l’attention à porter au prix payé :

 

« Si une entreprise vaut un dollar et que je peux l’acheter pour 40 cents, quelque chose de bien pourrait m’arriver. » Walter Schloss

« Le prix est ce qu’on paie. La valeur est ce qu’on a » Warren Buffet

« Je préfère acheter une Opel Corsa au prix d’une bicyclette qu’une audi A6 au prix d’une audi A4. » Un membre du club

 

Sur l’intérêt d’adopter une attitude de « contrarian » :

« Nous voyons deux sources essentielles de sous-évaluation pour un titre : des résultats courants décevants ou une impopularité prolongée. «  Benjamin Graham

« les vrais investisseurs « value »sont heureux quand les marchés sont en baisse. » Irving Kahn

« S’il existe une action à éviter, ce sera la plus grande favorite du secteur le plus en vogue » Peter Lynch

  « J’ai un avantage, car les gens avec qui je suis en concurrence ne cherchent pas de bonnes raisons pour acheter. Il cherchent de bonnes raisons pour éviter d’acheter. » Peter Lynch

« Le succès en bourse ne nécessite pas des actions « glamour » ou des marchés haussiers. Pour nous les actions affreuses étaient souvent magnifiques. Si notre portefeuille avait fière allure c’est que nous avions mal fait notre travail. » John Neff

« L’investisseur perspicace est celui qui achète dans un marché baissier quand tout le monde vend et qui vend dans un marché haussier alors que tout le monde achète. » Benjamin Graham

« Soyez avide quand les autres sont craintifs, et méfiants quand les autres sont euphoriques » Warren Buffett

 « Il faut faire les fondations de son portefeuille sur la peur, louer sur la monotonie et vendre quand votre boulangère veut acheter votre immeuble. » Azetoz

Sur l’importance à accorder aux actifs d’une entreprise plutôt qu’à ses bénéfices :

« Les sociétés sûres et bon marché ont souvent des problèmes de rendements des capitaux propres trop faibles à cause d’une concentration d’actifs sous-utilisés et positionnés de façon trop conventionnelle … Quand des bilans ultra conservateurs rencontrent des dirigeants capables et opportunistes, bien des sociétés affichant de faibles rendements des capitaux propres sont devenues des placements sur lesquels j’ai multiplié mon argent par 10 ou 20. » Martin Whitman

« Tout comme les banques, nous aimons rechercher des titres qui offrent une certaine garantie, ou un plan B en cas de revirement. Et plus le prix est bas, plus le risque est exponentiellement plus bas lorsqu’un certain collatéral est présent. » Patrick Thénière et Remy Morel

« Essayez d’acheter des actifs avec décote plutôt que des bénéfices. Les bénéfices peuvent changer significativement sur un laps de temps très court. Les actifs, eux, sont plus stables. On doit en connaître nettement plus sur une entreprise si on base sa décision d’achat sur les bénéfices. » Walter Schloss

« Je mets l’accent sur les actifs. Si vous n’avez pas beaucoup de dettes, cela vaut quelque chose. » Walter Schloss



Sur l’intérêt de ne pas accorder une importance démesurée aux résultats passés :

 

« Dans la vie, le rétroviseur est toujours plus clair que le pare-brise » Warren Buffett

« La bourse aujourd’hui c’est la valorisation d’une société, non pas sur sa valeur intrinsèque, mais sur sa rentabilité a un instant T. » Azetoz

« L’investisseur d’aujourd’hui ne profite pas de la croissance d’hier » Warren Buffett

« Si le passé était tout ce qui comptait, les personnes les plus riches seraient les bibliothécaires » Warren Buffett



Sur l’intérêt de raisonner par soi-même sans suivre la foule :

 

 

« Investir avec succès pendant toute une vie, cela ne demande pas un quotient intellectuel exceptionnel, ni d’avoir la bosse des affaires, ni même d’obtenir des informations privilégiées. Ce dont on a besoin, c’est d’un cadre intellectuel raisonné, pour prendre des décisions, et il faut empêcher les émotions de déranger la raison. » Warren Buffett

« Il suffit qu’un chien aboie après quelque chose pour que tous les autres chiens en fassent autant » Proverbe chinois

« Si les marchés étaient efficients, je serais un clochard dans la rue » Warren Buffett

Sur l’importance de la marge de sécurité :

 

«S’il fallait révéler le secret pour bien investir en seulement trois mots, nous irions pour : Marge de sécurité.» Warren Buffett

« L’idée de la marge de sécurité, c’est de trouver d’abord comment on pourrait perdre de l’argent. » Patrick Thénière et Remy Morel
 

  « J’ai un avantage, car les gens avec qui je suis en concurrence ne cherchent pas de bonnes raisons pour acheter. Il cherchent de bonnes raisons pour éviter d’acheter. » Peter Lynch

« Le succès en bourse ne nécessite pas des actions « glamour » ou des marchés haussiers. Pour nous les actions affreuses étaient souvent magnifiques. Si notre portefeuille avait fière allure c’est que nous avions mal fait notre travail. » John Neff

   « L’investisseur perspicace est celui qui achète dans un marché baissier quand tout le monde vend et qui vend dans un marché haussier alors que tout le monde achète. » Benjamin Graham

« Soyez avide quand les autres sont craintifs, et méfiants quand les autres sont euphoriques » Warren Buffett

« Il faut faire les fondations de son portefeuille sur la peur, louer sur la monotonie et vendre quand votre boulangère veut acheter votre immeuble. » Azetoz

 
   

 Sur l’inutilité de faire du « market timing » :

 

   «Nous sommes convaincus que si l’investisseur intelligent s’efforce de faire du timing de marché, il finira dans la peau d’un spéculateur et aura des résultats de spéculateur» Benjamin Graham

«N’essayez pas de deviner les mouvements boursiers. Analysez tout simplement une compagnie que vous pouvez comprendre, et concentrez-y vous.» Warren Buffett  

« Quand on parvient à acheter des actifs de bonne qualité pour pas cher, c’est parce que les perspectives à court terme sont franchement mauvaises. » Martin Whitman

 

Neuro Metrix : mission accomplie !

Juste avant la clôture du marché US aujourd’hui, nous avons vendu notre position en Neuro Metrix. Deux raisons à cette vente : la première, c’est tout simplement que la hausse du cours a fortement réduit notre marge de sécurité sur ce titre. La deuxième, c’est que, comme vous avez pu le lire dans notre analyse de révision, la qualité bilantaire de la société s’est légèrement dégradée au cours du dernier trimestre 2008.

Il n’empêche qu’une plus value, après déduction des frais de courtage et de change, de 154,47 % en moins de 5 mois, ça se fête … Ce week end, nous allons chercher dans notre watching list le ou les successeurs de Neuro Metrix au sein de notre portefeuille. Les candidats ne manquent pas par les temps qui courent.

Neuro Metrix – Que s’est-il passé depuis notre achat ?

 

 

Up date du 31 Décembre 2008 

Neuro Metrix 

http://www.neurometrix.com/ 

Nous avons acheté, Neuro Metrix , Ticker Yahoo : NURO
Le 24 Novembre 2008 

A un prix net de frais de : 0.5839 USD 

Au 30 Juin 2008
Son actif Net-Net s’élevait à : 1.7890 USD
Son Ratio Net-Net était de : 0.3264
Son Ratio de Solvabilité était de : 112.12%
Sa valeur d’Actif Tangible s’élevait à : 2.1579 $ 

Au 31 décembre 2008
Son actif Net-Net s’élevait à : 1.4526 USD
Son Ratio de Solvabilité était de : 119.69 %
Sa valeur d’Actif Tangible s’élevait à : 1.6625 $ 

Nous observons avec cette première mise à jour que l’ Actif Net-Net de la société Neurométrix est en baisse de 18.80%. La solvabilité en augmentation de 7.57% et que la valeur D’actif Tangible Net a diminué de 22.95%. 

La principale raison de cette diminutions de l’Actif Net-Net et de la valeur d’Actif Tangible est la perte enregistrée sur l’exercice de 2.02$ par action. Nous constatons toutefois que plusieurs charges non décaissées et également non récurrentes ont été actées pour une valeur de 0.91$ par action….Charge principalement sur le goodwill et l’ actif incorporel, d’une société achetée, par NeuroMetrix. Dans ces 0.91$ de charge nous remarquons également que la direction a passé une charge de 0.02$ pour les créances commerciales. 

Présentation de la société. 

La société Neuro Metrix a été fondée en 1996 a Waltham dans le Massachusetts et est issue de la MIT division d’Harvard. Elle utilise ses compétences de base en neurophysiologie, génie biomédical, et en technologie de l’information pour développer et commercialiser des appareils aidant au diagnostic et au traitement des maladies du système nerveux et des disfonctionnements neurovasculaire. 

Ces revenus actuels sont basés sur deux produits principaux : Advance et NC Stat 

Advance : est une plate-forme permettant de mener des études sur les conductions nerveuses et de mettre au point des procédures invasives basées sur l’électromyographie. Le système est utilisé principalement par les neurologues, en médecine sportive et de réadaptation, et par des chirurgiens. 

Le NC-stat est un disque sophistiqué, où un dispositif automatique exécute des études de conduction nerveuse. Le système est utilisé par plus de dix mille médecins généralistes et par plusieurs milliers de spécialistes. Plus de 1 000 000 patients ont été testés avec le NC-stat depuis 1999. Le NC-stat est aussi utilisé dans de multiples études, financées par le gouvernement fédéral et des études épidémiologiques dans le cadre de la phase I, II et III des essais pharmaceutiques. 

Qu’avons-nous acheté dans cette société ? 

Nous avons principalement acheté des liquidités pour 0.99$ par actions, un stock pour 0.45$ par action et des créances commerciales pour 0.36$ par action 

En fait un actif courant pour une valeur de 2.60 $ par action du quel nous avons déduit l’ensemble des dettes de 0.57$ par action, mais aussi 0.09$, pour une rotation des stocks légèrement supérieure à nos critères, soit un actif Net-Net de 1.7890$ par action que nous avons payé 0.58$ par action. 

Nous remarquons ici que le marché évalue, les stock à zéro et les créances commerciales à 70% de leur valeur, ce qui nous permet d’acheter la société avec une marge de sécurité importante. 

Au 31 décembre 2008 

Nous constatons que les liquidités sont passées de 0.99$ à 0.90$ par action. Le stock est passé de 0.45$ à 0.41$ par actions et le compte des créances commerciales est passé de 0.36$ à 0.41$. 

La rotation des stock toujours supérieure à nos critères a fait l’objet d’un redressement de 0.08$ par action 

Quand à l’endettement, il est passé de 0.57$ à 0.62$ par action. 

Nous pensons, finalement, après cette première mise à jour que le bilan de Neuro Metrix s’est quelque peu dégradé. Les ventes de la sociétés qui ont chuté de 25%, sur l’exercice 2008 ne sont pas pour rassurer et d’autant plus que la direction, ne prévoit pas une amélioration en 2009…. !!!!!

Glossaire français-anglais

Un de nos lecteurs nous demande, afin d’analyser par lui-même les comptes des sociétés que nous présentons, s’il nous serait possible de publier un petit « glossaire » français-anglais des termes utiles à l’analyse des sociétés américaines et anglaises qui composent notre portefeuille.

Un mot, un geste … l’équipe des daubasses fait le reste !

Voici donc ce petit dictionnaire français-anglais sans prétention mais qui devrait permettre de survivre dans les méandres de la comptabilité anglo-saxonne.

Avant toute chose, il convient de faire remarquer que la présentation des bilans anglo-saxons est différente de ce que nous connaissons en France ou en Belgique : chez nous, les postes de l’actif sont présentés du moins liquide (en haut) comme les immobilisations vers le plus liquide (en bas) comme les liquidités en banque. De même, au passif, les postes sont présentés du moins exigible (en haut) comme le capital souscrit vers le plus exigible (en bas) comme les dettes à court terme. Nos amis américains, quant à eux, font exactement l’inverse.

Passons à présent à ce fameux « dictionnaire » :

Actif…………………………………….asset
actif circulant ou courant………current asset
actif immobilisé……………………fixed asset
action………………………………….share
actionnaire………………………….shareholder
amortissements cumulés……..accrued depreciation, accumulated depreciation
bail……………………………………lease
bénéfice…………………………….earning, income
bénéfice reporté…………………accumulated profit,

bilan………………………………….balance sheet
capitaux permanents………… investment capital
charge………………………………expense
charge financière……………….financial cost
charges à payer…………………accruals accounting, accrued expense
comptabilité………………………accounting
compte…………………………..…account
compte de résultat……………..income statement
conseil d’administration………board
consolidé……………………………consolidated
constructions……………………..building
créances douteuses…………….bad debt, default loan,
dépôt à terme……………………fixed term déposit
dette………………………………..debt
dette à court terme……………account payable
dette à court terme……………current debt, short-term debt, current liabilities
dette à long terme……………..long term debt
dette d’échéance de la dette.debt maturity
dettes………………………………liabilities
dotation aux amortissements corp….depreciation expense
dotation aux amortissements incorp.amortization expense
effet à payer………………….…note payable, account payable
effet de commerce……………commercial paper
emprunt au taux du marché.commercial borrowing, commercial loan
encaissement……………………collection
exercice comptable……………financial year
flux de trésorerie………………cash flow
fond de roulement…………….working capital
fonds propres…………………..equity, stockholders’ equity
fournisseurs…………………….account payable
frais administratif…………….administrative expense
gain de change…………………gain from currency adjustments
garantie………………………….collateral
hypothécaire…………………..mortgage
immobilisation financière…financial asset
immobilisation incorporelle.intangible asset
immobilisations corporelles.property and equipment
impôt…………………………….tax
installation, machine et outillage.machinery
Intérêt comptabilisés d’avance…accrued interest
Investissements…………….investments
leasing …………………………capital lease
levier financier……………….leverage
liquidités disponibles………cash and equivalents,
marge brute………………….gross margin
normes comptables internationales..IAS
passif……………………………liabilities and equity
perte…………………………….loss
placement à court terme…cash equivalent
plus-values réalisées………capital gain
point mort…………………….break even point
produits à recevoir…………accruals accounting, accrued income
prêt……………………………..loan
produit…………………………income
produit des placements….investment income
provision………………………reserve
provisions pour créances douteuses.loan loss reserve
recettes…………………….…revenues
recouvrement………………collection
rendement des fonds propres.ROE, return of equity
rendement sur capital investi.ROI, return of investment
résultat d’exploitation………….EBIT, income from operations
résultat d’expl.avant amortissements.EBITDA
rotation…………………………turnover
seuil de rentabilité………….break even point
solvabilité………………………solvency
stock……………………………..inventory
survaleur……………………….goodwill
tableau des flux de trésorerie..cash-flow statement,
terrain…………………………..land
titrisation………………………securitization
valeur comptable……………book value
valeur de marché……………market value
valeur nette comptable……net book value
variation des capitaux propres.change in equity position

Variation du besoin en fond de roulement . change in working capital