Quelques lectures recommandées

Chers amis lecteurs,

Les informations que vous pouvez trouver sur ce blog, nous ne les avons pas « pondues » nous-mêmes : nous ne sommes pas superpondeuse loin de là. Ces informations et la philosophie que nous tentons d’appliquer sont la synthèse et la « substantifique moelle » d’un grand nombre de lectures parmi les plus pointues dans le domaine de l’investissement dans la valeur. En voici un aperçu.

Tout d’abord, toujours d’actualité et, contrairement à ce qu’on dit, pas du tout démodées : les trois oeuvres magistrale de notre maître absolu Benjamin Graham. Elles constituent ce qu’on pourrait appeler « L’ancien testament :

L’investisseur intelligent. Un livre de conseils pratiques

L’interprétation des Etats financiers : Version originale

Security Analysis 3RD Edition

Plus moderne et adaptant à merveille les enseignements de Graham à l’environnement moderne, le livre de Bruce Greenwald et de ses petits copains, le nouveau testament de l’investisseur « value » en quelques sortes. Selon nous, le meilleur livre traitant de l’investissement dans la valeur : Investir dans la valeur : De Benjamin Graham à Warren Buffett et au-delà

Pour ceux qui veulent les éléments leur permettant de creuser en profondeur les comptes annuels des entreprises, voici un joli trio assez intéressant :

L’essentiel de l’Analyse financière

Exercices d’analyse financière : Avec corrigés détaillés

Analyse financière et reporting avec Excel

Et enfin, trois grands classiques de l’investissement dans la valeur, même si leur philosophie est un peu plus éloignée de notre approche « daubasse » :

Et si vous en saviez assez pour gagner en Bourse

Le portefeuille de Warren Buffett

Le Petit Livre qui bat le marché

Nous vous souhaitons d’excellentes lectures !

7 réflexions au sujet de « Quelques lectures recommandées »

  1. Salut l’équipe des Daubasses !

    Vous ne conseillez pas « Investir dans la valeur : De Benjamin Graham à Warren Buffett et au-delà » ? A mon avis, un msut have !

  2. bonjour,

    Avez-vous lu le livre de Philip Fisher : actions ordinaires et profits extraordinaires?
    Si oui,que pensez vous de ses stratégies de stock picking et des actions dites de croissance?

    Warren Buffett,a commencé dans les années 75 à faire un mix des méthodes fisher/graham
    il a d’ailleurs dit dans une interview de Forbes acheter des actions à la philip fisher au prix de celles de graham,il a abandonné petit à petit la méthode graham pour celle de fisher.
    Pensez-vous que cela possible d’ajouter au répertoire ben gram les méthodes fisher?
    Pensez-vous que les méthodes de fisher sont plus performantes que celles de graham d’où le changement de méthode mis en oeuvre par warren?

    1. Bien sûr nous avons lu l’excellent bouquin de Phil Fischer … qui a eu le grand mérite de nous faire comprendre que le type d’investissement préconisé par cet excellent investisseur n’était pas fait pour nous … ni pour la majorité des investisseurs. Ce serait un peu long pour donner tout nos arguments mais une partie de ceux-ci se trouvent dans notre lecture du snowball. Nous y expliquons pourquoi la méthode de Buffett « 2e époque » n’est en grande partie pas applicable par des investisseurs individuels ou même par certains professionnels.

      « Warren Buffet a d’ailleurs dit dans une interview de Forbes acheter des actions à la philip fisher au prix de celles de graham »

      Oui « acheter des actions à la Phil Fischer au prix de celles de Graham » … encore faut-il les dénicher …

    1. Fischer était un investisseur professionnnel qui prenait le temps de rencontrer les directions des sociétés dans lesquelles il investissait, de rencontrer des fournisseurs, des clients, … Ce qui est possible à un investisseur professoinnel n’est pas accessible à un investisseur particulier. Ce n’est déjà pas si fréquent qu’une société cotée réponde à un de nos mails lorsque nous demandons une explication sur l’un ou l’autre détail comptable. Alors, obtenir un entretien d’une heure ou deux avec le CEO, le CFO ou, à la rigueur, le COO d’une société cotée relève plutôt de l’utopie.

      L’approche de Fischer est très respectable mais elle ne s’accorde absolument pas avec nos compétences ou notre tempéramment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.