Nous avons commencé à racler les grands fonds …

Temps de lecture estimé : 1 min

Comme nous vous l’avons précisé, nous avons commencé à traquer la daubasse la plus sous évaluée qui soit, celle qui se cache dans des mileux en apparence hostiles à l’investisseur comme l’OTC ou les pink sheet.

Certaines actions de ces marchés sont très illiquides et leurs cotations sont assez erratiques.

 Ainsi, nous tentons d’acquérir deux sociétés très peu liquides cotées sur l’OTC et ce, depuis une dizaine de jours. Un de ces ordres vient enfin d’être exécuté complètement : il s’agit d’une société américaine présentant un ratio net net de 0,23 et un rapport valeur d’actif net tangible/cours de 471 %. Son ratio de solvabilité est de 68 %. Nos abonnés vont incessament recevoir un mail leur précisant le nom de cette société.

Nous nous permettons de tenter d’acheter des sociétés de ce type car notre portefeuille est déjà investi à plus de 95 %. Nous pouvons donc nous permettre de nous montrer exigeants quant au prix payé tout en acceptant une faible négociabilité.

.
Print Friendly, PDF & Email

2 réflexions au sujet de « Nous avons commencé à racler les grands fonds … »

  1. Pas encore vraiment Franck.Le ratio "net net" des 30 sociétés les plus sous évaluées de notre watching list est de 0,34 … soit exactement le même niveau que les 30 sociétés que nous avons achetées au lancement de notre portefeuille. La fin des "net net" ne semble pas encore imminente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.