Elagage de fin de saison

 Petit à petit, les résultats semestriels sont publiés. A première vue, un certain nombre de sociétés de notre portefeuille subissent des pertes de valeur plus ou moins importantes.

Nous ferons bien évidemment un bilan à votre attention cher lecteur lorsque la majorité de ces résultats sera disponible.

En attendant, nous allons procéder à certains arbitrages afin de débarasser notre arbre de ses branches mortes ou pourrissantes …

La première à subir la loi de notre implacable sécateur est Airspan . Après être passée du marché réglementé aux pink sheet, ce qui, en soi, ne nous dérangeait pas outre mesure, la société a annoncé qu’elle suspendait son obligation de rapport de gestion. Pour nous, c’en est trop !

Cette daubasse semble s’avérer réellement daubasse et nous liquidons notre position avec une moins value de plus de 60 %.

Il est possible que d’autres opérations de ce genre seront nécessaires afin de permettre à la belle plante qui représente notre portefeuille de sortir fortifiée d’un été boursier plutôt toride …

.

Print Friendly, PDF & Email

3 réflexions au sujet de « Elagage de fin de saison »

  1. Bonjour!Je vous lis depuis quelques semaines déjà et c'est la première fois que je vous laisse un commentaire. :)Premièrement, félicitations pour la qualité de vos écrits.En second lieu, j'ai remarqué que notre portefeuille respectif incluait une valeur commune: HLYS-Q. J'ai un coût moyen d'achat d'environ 2,00$. Depuis quelques séances, le titre semble vouloir prendre du mieux. Notamment, une belle envoyée aujourd'hui. – Croyez-vous toujours au potentiel du titre?- Pensez-vous que les dirigeants verseront un dividende spécial en 2009, comme ce fut le cas en décembre 2008? L'encaisse corporative est généreuse.Et en terminant, une invitation bien modeste à visiter mon propre blogue, qui traite non seulement de la Bourse, mais aussi de certains enjeux sociaux.http://domlamy.blogspot.com/Cordialement,Dominique

  2. Bonjour Dominique,Nous avions déjà renseigné votre blog dans la liste des blogs "chaudement recommandés" :-))Concernant Hlys, il est clair que la société mange, tout doucement, sa valeur d'actif. Ce n'est pas le cataclysme mais pas brillant non plus. La tirelire plantureuse de l'entreprise est évidemment un avantage intéressant mais nous ne pouvons présager de l'usage qui en sera fait. Notre préférence irait évidemment à des rachats massifs d'actions propres ou, à la rigueur, la distribution d'un plantureux dividende.Quoi qu'il en soit, fidèles à la phylosophie qui nous réussit jusqu'à présent, nous conservons Heelys tant que le marché ne nous proposera un prix en rapport avec sa valeur. Et pour l'instant, ce qu'il nous propose reste sensiblement éloigné du prix que nous souhaitons recevoir …

  3. Je vous remercie pour votre précieuse réponse. :)J'en profite pour vous mentionner que le titre TAIT-Q m'intéresse également. Il est sur ma liste de surveillance. J'éprouve quelques difficultés à trouver des informations financières à jour sur cette entreprise.Longue vie aux Daubasses!Meilleures salutations,Dominique

Répondre à L'équipe des daubasses selon Benjamin Graham Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *