Question des lecteurs (12) : après la formidable hausse de votre portefeuille, celui-ci ne voit-il pas tout son potentiel épuisé ?

Que du contraire cher lecteur …

Comme vous le savez, nous avons un modèle théorique de calcul du potentiel du portefeuille très simple (pour notre égo, nous n’osons dire « simpliste »).

Nous partons donc du principe que la « vraie » valeur des sociétés de notre portefeuille, c’est son actif net tangible (c’est à dire diminué de la valeur aux comptes des immobilisations incorporelles et des goodwill). Nous anticipons aussi, toujours de manière théorique, que 10 % de nos sociétés vont connaître une fin tragique (c’est-à-dire la faillite pure et simple) et que les sociétés que nous avons en portefeuille étant de vraies daubasses, elles perdront, en moyenne, 10 % de leur valeur d’actif net tangible.

Lors du lancement de notre portefeuille, nous avions calculé ce potentiel en l’établissant à 266 % du capital de départ.

Il y a quelques semaines, après une hausse de 180 %, nous avons fixé la « vraie » valeur de notre portefeuille 94 % au dessus de sa valeur de bourse de l’époque.

Et aujourd’hui, alors que la valeur boursière a augmenté de 25 % ? Et bien notre approche théorique nous laisse penser que nous pourrions encore grapiller … 156 %.

C’est la magie de ce que nous expliquions ici : les belles opportunités qu’on constituées l’OPA sur Nucryst et l’envolée de Netlist nous ont permis de dégager suffisament de liquidités pour racheter des sociétés meilleur marché, relevant de cette manière notre potentiel d’appréciation.

Evidemment ,ce que nous disions déjà il y a un an reste valable : » nous ne pouvons déterminer quand Mr Market nous proposera un bon prix pour nos sociétés » .

Il n’empêche qu’à l’heure actuelle, nous détenons « un dollar pour 39 cent investis » et avons la conviction que c’est la meilleure sécurité que nous puissions avoir pour notre épargne.

Print Friendly, PDF & Email

4 réflexions au sujet de « Question des lecteurs (12) : après la formidable hausse de votre portefeuille, celui-ci ne voit-il pas tout son potentiel épuisé ? »

  1. 2 questions :1) ce 39% est une moyenne pondérée cours/actif net tangible?2) Comme vous prévoyez 10% de faillite et 10% de décroissance, le vrai ratio est sans doute encore plus près de 30%?merci

  2. Bonjour cher lecteur,Oui ce "39 %" est équipondéré sur base du portefeuille tel qu'il se présentait vendredi dernier.D'ailleurs, depuis, avec les remplacements de Dane Elec et American Claims, ce rapport est sans doute encore un peu meilleur.Comment nous prévoyons ces 2 X 10 % ? Il s'agit d'une méthode très scientifique et top secrète que nous ne pouvons dévoiler ici. Elle nous a été révélée par un vieux sage de Wall Street, adepte du bouddhisme et spécialiste de la physique nucléaire … :-)En réalité, nous avons déterminé ce 2 X 10 % … "au pif". Est-ce que ce sera 30 % comme vous le pensez ou 10 % ou 40 % ou … ? Nous n'en avons aucune idée. Ce qui est certain, c'est que le 10 % de faillite a, jusqu'à présent, été trop pessimiste puisqu'aucune des sociétés de notre portefeuille n'a été affectée par un tel évènement.Quant au 10 autres pourcents de "baisse des valeurs d'actif net tangible", les sociétés que nous avons acquis ont probablement connu une plus forte baisse au cours de cette dernière année mais, comme nous l'avons déjà souligné, le fait que nous vendions certaines sociétés une fois la "vraie valeur" atteinte pour les remplacer par d'autres, plus sous évaluées, nous permet de régulièrement faire croître la valeur d'actif net plutôt que de la faire décroître. Vous avez raison de souligner que cette approche est subjective et alléatoire mais, comme disait Buffett, mieux vaut de "l'à peu près juste" à du "tout-à-fait erroné". Dans notre cas, l'important est de tenter de souligner l'évolution du potentiel calculé sur base de la même méthode : 266 % en novembre 2008, 94 % début octobre et 156 % vendredi dernier.

  3. Merci pour votre réponse.Je me suis sans doute mal expliqué pour 2. Si je prends vos estimations de 10% faillite et 10% décroissance, le 39% ne donne pas un potentiel comme vous le calculez. Pour tenir de ces deux facteurs, le ratio actuel cours/actif net tangible devrait être plus bas que 39% pour permettre d'espérer 156%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *