La valse des arbitrages …

.Au cours de ces deux dernières semaines, nous avons effectué pas mal d’opérations dont d’ailleurs, nos abonnés ont été informés en temps réel.

Après les ventes de Dane Elec et American Claims, nous avons également vendu Technest au cours de 0,48 usd : un accord avait été trouvé avec l’acquéreur d’Eoir Technologies. Le cours a été poussé vers le haut et, en raison du risque de dilution que les actions privilégiées nous faisaient courir, nous avons préféré liquider notre ligne.

Les liquidités dégagées par ces trois ventes (qui ont généré chacune plus de 100 % de plus value sur le capital investi, en euros et frais de courtage inclus) ont été progressivement réinvesties.

Nous avons d’abord déniché une « net net » cotée sur le Nyse (opportunité devenue rare après la hausse généralisée des cours) ainsi qu’une « net estate » américaine.

Suite au résultat du 3e trimestre, nous avons renforcé notre ligne « Avatar Holding ».

Enfin, nous avons conservé une petite part « euro » au sein du portefeuille en acquérant deux « net estate » françaises.

Bien évidemment, les noms des heureuses élues ont été divulgués à nos abonnés.
.

3 réflexions au sujet de « La valse des arbitrages … »

  1. Bonjour les daubasses,Je voulais savoir si vous etiez investi sur Gevelot qui est une daubasse dans les régles selon mes calculs ? Je suis pour la part rentré dessus il y a peu.

  2. Bonjour Jean-Charles,Comme vous le savez, nous dévoilons le nom de nos achats en primeur à nos abonnés et ne les "démasquons" pour les lecteurs du blog que lorsque le potentiel a déjà été entamé. Concernant Gevelot, hum … comment dire … à votre avis ?

  3. On est d'accord, c'est une vraie daubasse comme il se doit ! ;)je suis votre blog depuis longtemps maintenant. Etudiant en master dans la finance j'aprécie de trouver des sources comme celles ci sur le net ! continuez 😉 ! Merci (vous m'avez conforter dans le potentiel de GVLT)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.