Portefeuille au 28 Mai : 1 an 185 jours

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

 

  • Portefeuille : 91.016,02 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 463,03%
  •  
  • Rendement Annualisé : 214,83%
  • Rendement 2010 : 43,03%
  •  
  • Rendement 2009 : 308,74%
  •  
  • Taux de Rotation Annualisé : 80,98%
  • % Frais Annualisé : 1,93%
  • Effet Devise Total : 11,55%

 

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : 22.250,28 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 36,02%
  •  
  • Rendement Annualisé : 22,65%
  • Rendement 2010 : 8,08%
  •  
  • Rendement 2009 : 29,82%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

Question des lecteurs : que pensez-vous de l’action Footstar Inc ?

Plusieurs lecteurs nous ont posé dernièrement cette question.

Comme toujours, nous aimons à rappeler tout d’abord que nous ne conseillons rien à personne.  Tout juste pouvons-nous dire si oui ou non nous serions tentés de prendre telle ou telle action en portefeuille.

Ceci dit, nous avons été un peu étonnés d’un tel engouement pour cette société …jusqu’à ce que nous en comprenions la raison : lorsque nous prenons les chiffres tels qu’ils sont publiés par MSN ou d’autres bases de données gratuites, la société répond bel et bien et de manière flamboyante au label « daubasse » avec  un potentiel extraordinaire.

Voici maintenant  la réponse que nous faisons à nos aimables lecteurs au sujet de cette société :

« La société Footstar inc qui est sortie de faillite en 2006, est  en phase de liquidation depuis 2008.  Il y a eu quelques amendements à cette dissolution ensuite et les actionnaires ont approuvé ce plan de dissolution en mai 2009. Vous pourrez voir dans le rapport du premier trimestre 2010 que le montant net de cette liquidation des actifs de la société s’élève à 8.7 millions de $.  Si l’on rapporte ce chiffre au nombre d’actions soit 21.2 millions, nous obtenons une valeur de liquidation de 0.42$ … alors que le cours est de 0.31$ !

En admettant qu’il n’y ait aucune surprise de dernière minute sur cette liquidation, le potentiel est seulement de 35% !  Or, en tant que résidents belges, nous devrons nous acquitter d’un double précompte mobilier américain et belge de respectivement 15 et 25 % sur le produit de cette liquidation.

De notre point de vue donc, l’investissement dans Footstar, n’en vaut vraiment pas la « chandelle ». Et cette société ne figure pas dans nos listes. »

L’enseignement que nous tirons de ceci, c’est celui que nous répétons à l’envi depuis un bon moment.  Soyez excessivement prudents avec les informations reprises dans les bases de données : elles contiennent souvent des erreurs ou des informations trop partielles que pour vous faire une idée de la vraie valeur d’une société.  Notre crédo reste le même depuis le commencement : pour trouver des daubasses, il n’y a qu’une solution … enfiler son pince-nez  et plonger en apnée dans les rapports financiers du plus grand nombre possible de sociétés.

Les méthodes de valorisation (6) : Franchise, Franchise, vous avez dit Franchise ! (1ere partie)

Nous poursuivons, cher lecteur, notre « saga » portant sur les méthodes de valorisation des sociétés et, faisant suite à notre dernier post, nous abordons à présent le cas des sociétés « détenant un gros avantage sur la concurrence, un avantage compétitif tel que les concurrents pourraient « s’y casser les dents » ».

La franchise  pose, selon nous, deux problèmes majeurs à l’investisseur : tout d’abord la comprendre et ensuite la valoriser. Cela semble logique de dire que sans la comprendre, il est difficile de la valoriser. Et pourtant, nous avons souvent observé, sur nous même d’abord, puis sur d’autres investisseurs que plus les chiffres de la société sont jugés excellents, plus le produit est connu, et plus cela à duré dans le temps, moins on prend la peine de comprendre la franchise, voir les franchises que possède une société. L’investisseur se contente alors de quelques chiffres et d’une projection souvent linéaire dans le temps, pour trouver la valeur et en déduire qu’il a fait une excellente affaire en acquérant une entreprise qui va dominer son secteur pour les siècles à venir. Continuer la lecture de Les méthodes de valorisation (6) : Franchise, Franchise, vous avez dit Franchise ! (1ere partie)

Portefeuille au 21 Mai 2010 : 1 an et 178 jours

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

 

  • Portefeuille : 88.491,34 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 447,41%
  •  
  • Rendement Annualisé : 213,54%
  • Rendement 2010 : 39,06%
  •  
  • Rendement 2009 : 308,74%
  •  
  • Taux de Rotation Annualisé : 83,65%
  • % Frais Annualisé : 1,97%
  • Effet Devise Total : 8,93%

 

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : 21.592,78 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 32,00%
  •  
  • Rendement Annualisé : 20,52%
  • Rendement 2010 : 4,88%
  •  
  • Rendement 2009 : 29,82%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

 

Les méthodes de valorisation (5) VCB ou VCEE ?

Dans nos précédents posts, nous  avons vu que la « borne haute » pour nous en terme de valeur pour une société est soit le prix que devrait débourser un concurrent pour créer une entreprise équivalente , soit la valeur de sa capacité bénéficiaire  .

Mais que fait-on de ces deux valeurs une fois calculées ?

Nous y venons cher lecteur.  En réalité, selon nous, le scénario idéal est d’acheter une entreprise sous sa valeur à casser (ou VMLV )  et de la vendre lorsque son cours a atteint soit la VCB, soit la VCEE.

Et quelle montant de la VCB ou de la VCEE doit on choisir ? Continuer la lecture de Les méthodes de valorisation (5) VCB ou VCEE ?

Portefeuille au 14 Mai 2010 : 1 an et 171 jours

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir
  • Portefeuille : 94.404,12 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 483,99%
  •  
  • Rendement Annualisé : 232,58%
  • Rendement 2010 : 48,35%
  •  
  • Rendement 2009 : 308,74%
  •  
  • Taux de Rotation Annualisé : 80,38%
  • % Frais Annualisé : 1,87%
  • Effet Devise Total : 10,80%

 

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : 22.792,78 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 39,33%
  •  
  • Rendement Annualisé : 25,34%
  • Rendement 2010 : 10,71%
  •  
  • Rendement 2009 : 29,82%
 * Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel

 

 Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

Les méthodes de valorisation (4) : la Valeur de la Capacité Bénéficiaire 2e round

Lorsqu’une société veut exercer ses activités, elle a besoin de financer toute une série de biens qui lui sont nécessaires : des immeubles, des installations, des stocks, des créances clients, des brevets, …  Bref, des actifs.

Pour financer ces actifs, la société dispose d’abord de moyens qui sont inhérent à l’exploitation de la société elle-même : les délais utilisés pour payer les fournisseurs, le fait que le personnel est payé à terme échu, des dettes fiscales ou sociales.  Toutes ces « dettes d’exploitation », l’entreprise les obtient sans rien faire ou presque.

Malheureusement, le plus souvent, elles ne suffisent pas à financer tous les actifs de la société.  Il lui faut alors des compléments, c’est ce qu’on appelle des « capitaux investis ». Continuer la lecture de Les méthodes de valorisation (4) : la Valeur de la Capacité Bénéficiaire 2e round

Nouveaux arbitrages

 

Comme vous pouvez le constater dans la dernière situation hebdomadaire, nous avons cédé cette semaine notre ligne en Axcelis. Le cours avait dépassé la valeur d’actif net tangible de la société et nous avions placé un « stop loss » en espérant que l’action poursuivrait son ascension.

Malheureusement, la volatilité des marchés cette semaine a entraîné l’exécution de ce stop et notre ligne a été vendue, malgré tout à un multiple de 5 fois notre coût d’achat et ce, en un peu moins d’un an.

Nous avons réinvesti partiellement cette somme dans une nouvelle daubasse (révélée à nos abonnés).

Malgré cela, et sans réellement vouloir jouer un quelconque timing, nous nous sommes retrouvés au début de la correction actuelle avec la plus grosse proportion de liquidités que n’avait  jamais contenu notre portefeuille (18 % en réalité).

Chance ?  En partie probablement.

Bon feeling dans le timing ? Certainement pas !

Mais surtout le fait que nous ne trouvions plus, au cours de ces dernières semaines, de très belles opportunités qui pouvaient améliorer le rendement global du portefeuille.

En gros, début de cette semaine, nous estimions le potentiel de notre portefeuille à  130 %. Or, peu d’actions de nos watching list présentaient un potentiel supérieur (en dehors des sociétés chinoises que nous ne souhaitons pas surpondérer) . Nous avions donc décidé de nous abstenir de réinvestir nos liquidités.

Tout ceci nous confirme dans notre philosophie : tenter de déterminer le sens des marché nous semble très difficile (même si, reconnaissons que les problèmes d’endettement des états pouvaient poser certaines questions mais ne nous permettaient pas de déterminer le moment de la correction).  Par contre, se baser sur les valorisations des actions individuelles pour décider ou non d’investir permet, si pas de les éviter, au moins d’amortir le choc en cas de tempête. Et grâce à celle-ci, nous commençons, doucement, à redonner un peu d’embonpoint à nos watching list.

Portefeuille au 7 Mai 2010 : 1 an et 164 jours

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

 

  • Portefeuille : 88.257,48 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 445,97%
  •  
  • Rendement Annualisé : 222,58%
  • Rendement 2010 : 38,69%
  •  
  • Rendement 2009 : 308,74%
  •  
  • Taux de Rotation Annualisé : 86,83%
  • % Frais Annualisé : 2,03%
  • Effet Devise Total : 8,95%

 

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : 21.802,78 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 33,28%
  • 5
  • Rendement Annualisé : 21,92%
  • Rendement 2010 : 5,90%
  •  
  • Rendement 2009 : 29,82%
* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création