Portefeuille au 20 Août 2010 : 1 an 269 jours

Temps de lecture estimé : 1 min

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir
  • Portefeuille : 84.691,90 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 423,91%
  • .
  • Rendement Annualisé : 159,47%
  • Rendement 2010 : 33,09%
  • .
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • .
  • Taux de Rotation Annualisé : 74,95%
  • % Frais Annualisé : 1,93%
  • Effet Devise Total : 6,97%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : 21.830,28 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 33,45%
  • .
  • Rendement Annualisé : 18,07%
  • Rendement 2010 : 6,04%
  • .
  • Rendement 2009 : 29,82%
* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

Print Friendly, PDF & Email

2 réflexions au sujet de « Portefeuille au 20 Août 2010 : 1 an 269 jours »

  1. Bonjour,

    Dans votre portefeuille de titres, je vois que vous avez sélectionné 3 titres de sociétés chinoises. Or ces dernières sont (pour le moment) très nettement en déclin par rapport à leur cours d’achat. Avez-vous une explication rationnelle sur cette baisse ?

    Je sais bien que ces sociétés restent des profils intéressants à l’achat (surtout pour ceux qui n’en ont pas encore profité !) à l’égard de leur ratio net-net mais ce déclin concentré (malheureusement !?) sur les seuls titres chinois m’interpellait.

    Cordialement,

    Un fidèle lecteur du fond de sa grotte.

    1. Bonjour Papa Ours,

      En réalité, nous avons 4 titres chinois pour l’instant : Bodisen, bien que de droit américain, est gérée par des Chinois et ses principaux actifs se trouvent en Chine. Nous avons également détenu Telestone qui, quant à lui, a généré un rendement intéressant ainsi d’ailleurs que Radient Pharma dont le principal actif était lui aussi situé en Chine au moment de notre achat.

      Néanmoins, vous avez raison : les actions chinoises que nous avons achetées nous ont, globalement et eu égard à leur potentiel, plutôt déçu. En fait, nous avons appris, en partie à nos dépends, le peu de cas que faisaient de leurs actionnaires certains dirigeants de sociétés de l’Empire du Milieu. Trois points importants qui semblent être communs à un grand nombre de sociétés cotées chinoises :

      – une information financière pas toujours précise et des règles comptables différentes des normes généralement admises dans les pays développés (mais qui sont tout-à-fait légales en Chine).

      – de notre point de vue, une peu trop de légèreté dans l’octroi de crédit aux clients : les créances commerciales constituent souvent le principal actif de ces sociétés mais nous nous demandons si les actionaires verront ces créances se transformer en cash un jour

      – une tendance à diluer allègrement et sans aucun scrupule les actionnaires minoritaires

      C’est la raison pour laquelle, malgré leurs énormes sous-évaluations, nos investissements chinois restent limités pour l’instant. Nous les suivons néanmoins de près (ainsi d’ailleurs que d’autres sociétés chinoises que nous détenons en watching list) afin d’éventuellement renforcer/acheter si nous constatons une amélioration dans les trois points évoqués ci-dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *