Portefeuille au 20 Août 2010 : 1 an 269 jours

Print Friendly, PDF & Email

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir
  • Portefeuille : 84.691,90 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 423,91%
  • .
  • Rendement Annualisé : 159,47%
  • Rendement 2010 : 33,09%
  • .
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • .
  • Taux de Rotation Annualisé : 74,95%
  • % Frais Annualisé : 1,93%
  • Effet Devise Total : 6,97%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : 21.830,28 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 33,45%
  • .
  • Rendement Annualisé : 18,07%
  • Rendement 2010 : 6,04%
  • .
  • Rendement 2009 : 29,82%
* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

2 réflexions au sujet de « Portefeuille au 20 Août 2010 : 1 an 269 jours »

  1. Bonjour,

    Dans votre portefeuille de titres, je vois que vous avez sélectionné 3 titres de sociétés chinoises. Or ces dernières sont (pour le moment) très nettement en déclin par rapport à leur cours d’achat. Avez-vous une explication rationnelle sur cette baisse ?

    Je sais bien que ces sociétés restent des profils intéressants à l’achat (surtout pour ceux qui n’en ont pas encore profité !) à l’égard de leur ratio net-net mais ce déclin concentré (malheureusement !?) sur les seuls titres chinois m’interpellait.

    Cordialement,

    Un fidèle lecteur du fond de sa grotte.

    1. Bonjour Papa Ours,

      En réalité, nous avons 4 titres chinois pour l’instant : Bodisen, bien que de droit américain, est gérée par des Chinois et ses principaux actifs se trouvent en Chine. Nous avons également détenu Telestone qui, quant à lui, a généré un rendement intéressant ainsi d’ailleurs que Radient Pharma dont le principal actif était lui aussi situé en Chine au moment de notre achat.

      Néanmoins, vous avez raison : les actions chinoises que nous avons achetées nous ont, globalement et eu égard à leur potentiel, plutôt déçu. En fait, nous avons appris, en partie à nos dépends, le peu de cas que faisaient de leurs actionnaires certains dirigeants de sociétés de l’Empire du Milieu. Trois points importants qui semblent être communs à un grand nombre de sociétés cotées chinoises :

      – une information financière pas toujours précise et des règles comptables différentes des normes généralement admises dans les pays développés (mais qui sont tout-à-fait légales en Chine).

      – de notre point de vue, une peu trop de légèreté dans l’octroi de crédit aux clients : les créances commerciales constituent souvent le principal actif de ces sociétés mais nous nous demandons si les actionaires verront ces créances se transformer en cash un jour

      – une tendance à diluer allègrement et sans aucun scrupule les actionnaires minoritaires

      C’est la raison pour laquelle, malgré leurs énormes sous-évaluations, nos investissements chinois restent limités pour l’instant. Nous les suivons néanmoins de près (ainsi d’ailleurs que d’autres sociétés chinoises que nous détenons en watching list) afin d’éventuellement renforcer/acheter si nous constatons une amélioration dans les trois points évoqués ci-dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.