Mr Market ne comprend effectivement rien aux daubasses !

Souvenez-vous, cher lecteur : il y a un peu plus de 6 mois, Nu Horizon annonçait la perte d’un de ses gros fournisseurs et nous nous demandions à l’époque si le marché que certains disent si efficient comprenait quelque chose aux daubasses tant la chute du cours qui avait suivi nous avait paru  … disons … heu …  bizarre.

Il semble bien qu’un concurent de Nu Horizon ait eu un sentiment analogue au nôtre : aujourd’hui, nous apprenons que  la société Arrow Electronic avait décoché une flèche bien ajustée vers « notre » grossiste en composants électroniques en nous proposant, à nous ses aimables actionnaires, la somme rondelette de 7 usd par action, ce qui représente tout de même plus de 4 fois notre cours d’achat. Continuer la lecture

Question des lecteurs : Ne serait-il pas préférable d’investir dans des entreprises plus proches de votre horizon géographique d’investissement comme la Belgique ou la France afin d’acheter ce que vous connaissez le mieux ?

Voilà une excellente question, cher lecteur et vous rejoignez en cela le légendaire Peter Lynch qui, dans son livre « Et si vous en saviez assez pour gagner en Bourse », ne préconise rien d’autre.

Morceau choisi : « En gardant un oeil ouvert, vous trouverez des sociétés exceptionnelles  depuis votre bureau ou dans votre centre commercial, bien avant que Wall Street ne les découvre. Il est impossible d’être un consommateur américain avec une carte de crédit sans avoir fait de l’analyse fondamentale sur des douzaines de sociétés – et si vous travaillez dans l’industrie c’est encore mieux. C’est là que vous découvrirez les « 10-baggers ». De mon perchoir à Fidelity, j’en ai eu la preuve des dizaines de fois. » Continuer la lecture

Nauru, une autre version de l’histoire de la cigale et de la fourmi

Connaissez-vous Nauru ?

C’est une île perdue au milieu du Pacifique à plusieurs milliers de km des premières côtes continentales. Cette république de 21 km² où vivent 14 000 habitants a connu une histoire fabuleuse puisqu’elle est devenue le pays le plus riche du monde dans les années 1970 et 1980 grâce à une richesse enfouie dans son sous-sol : le phosphate.

Continuer la lecture