Portefeuille au 17 Septembre 2010 : 1 an et 297 jours

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir
  • Portefeuille : 82.089,24 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 407,81%
  • .
  • Rendement Annualisé : 151,17%
  • Rendement 2010 : 29,00%
  • .
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • .
  • Taux de Rotation Annualisé : 77,34%
  • % Frais Annualisé : 2,02%
  • Effet Devise Total : 4,07%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : 22.172,78 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 35,54%
  • .
  • Rendement Annualisé : 18,81%
  • Rendement 2010 : 7,70%
  • .
  • Rendement 2009 : 29,82%
* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel


Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

Print Friendly, PDF & Email

15 réflexions au sujet de « Portefeuille au 17 Septembre 2010 : 1 an et 297 jours »

  1. Bonjour,
    J’ai remarqué que la performance de votre portefeuille a tendance à stagner.
    Avez vous une explication à cela? Les sociétés de votre portefeuille sont surement moins décotées que lors de leurs achats et si vous n’achetez pas de nouvelles sociétés est-ce parce que les opportunités se font plus rares?
    En tout cas, 29% c’est déja une super performance!
    Bonne continuation.

    1. Bonjour Pierrick,

      En bourse, il y a des périodes au cours desquelles Mr Market privilégie un support par rapport à un autre. Cela peut être les big caps par rapport aux small caps, les « growth » par rapport aux « value », une zone géorgraphique par rapport à une autre ou même une devise par rapport à une autre.

      Ceci pour dire que c’est normal, selon nous, d’avoir des périodes plus ou moins longues au cours desquelles nous sous performons le marché. Celle-ci en est une. Nous ne savons pas le temps qu’elle durera mais avons, plus que jamais, la conviction que notre portefeuille, dans sa composition actuelle, surperformera le marché sur le long terme.

      Mais nous y reviendrons plus en détail plus tard.

  2. Stagnation ?
    Evidemment, si certains commencent à attendre 300% de gains chaque année, vous risquez de devoir répondre plus d’une fois à cette interrogation 🙂

    Retons sérieux, un investissement boursier, quelqu’il soit, ne suit JAMAIS une courbe de performance régulière. Il y a des hausses, des baisses, des envolées, des chutes et… des stagnations.

    1. Comment Thierry ? Tu ne nous crois pas capables de faire 300 % chaque année ? 🙂

      Plus sérieusement, nous partageons tout-à-fait ta position : beaucoup d’investisseurs s’imaginent par exemple que faire une plus value de 3 700 % en 20 ans, c’est gagner 20 % chaque année.

      Ce n’est pas vraiment comme cela que ça marche : il peut y avoir des années à + 40 ou + 50 % ainsi que des années négatives pour obtenir ce rendement moyen de 20 % par an.

      Ceci dit, précisons immédiatement que nous ne « promettons » absolument pas 20 % par an (ni 10 ou 30 d’ailleurs).

  3. Bonsoir à tous,

    Je rejoins complètement l’équipe des daubasses. On ne peut pas raisonner en X% par an, le seul but d’un investisseur devrait être de « sur-performer » le marché sur le long terme (5 – 10 ans).

    Si sur les 5 prochaines années, je vais prendre comme exemple le S&P500: Si le S&P 500 gagne en moyenne 23% par an pendant les 5 prochaines années (je sais, il ne faut pas rêver, c’est un exemple), et que le portefeuille daubasses, votre portefeuille, mon portefeuille ne prend que 20% par an en moyenne, on ne pourra être que déçus!

    Si le S&P 500 perd en moyenne 3% par an sur les 5 prochaines années et que le portefeuille daubasses, votre portefeuille, mon portefeuille prend 5% en moyenne par an, on pourra être plus qu’heureux de cette performance!

    Je rappelle que 90% de portefeuilles basés essentiellement sur des actions (que ce soit des investisseurs institutionnels, petits actionnaires…) font moins bien que le marché sur le long terme. Une fois que l’on sait ça, ça fait relativiser et réfléchir!

    Bonne soirée à tous!

    1. Exact Edouard mais il est aussi possible d’avoir un portefeuille qui sous performe deux années de suite mais qui, au bout de 5 ans, dégage une performance supérieure au marché. Et, pour notre part, c’est cela qui nous intéresse. Nous préférons gagner 50 % de plus que la bourse au bout de 5 ans avec des longues périodes de sous performance que 2 % chaque année pendant 5 ans.

  4. Exactement! Moi je préfère largement faire en moyenne 15% par an pendant 10 ans avec des années à -40%, que faire 12% par an pendant 10 ans avec une certaine régularité. 3% par an, avec les intérêts composés, c’est juste énormissime!

    D’ailleurs, je ne sais pas si votre plateforme blog le propose, mais il serait intéressant de faire un sondage afin de savoir quelle est l’optique d’investissement des lecteurs de votre blog. Une optique très court terme (moins d’un an)? Une optique court terme (Moins de 2 ans) ? Une optique moyen terme (2 à 4 ans)? Une optique moyen-long terme (4 à 6 ans)? Une optique long terme (Plus de 6 ans)? Par exemple sous la forme de la question: « Sur quelle durée envisagez vous de détenir votre portefeuille actions ? »

    Bien entendu, les durées que j’ai rattaché aux différentes optiques ne sont que mon opinion et mon point de vue sur ce sujet, et je sais que cela peut différer fortement d’un individu à l’autre, comme par exemple 1 an peut constituer du long terme pour certains investisseurs.

    Bonne soirée,

    Edouard

  5. bonsoir
    que pensez vous des très mauvaises performances des entreprises chinoises ? par exemple, envisagez vous de vendre New Dragon Asia qui est votre plus mauvaise ligne ou avez vous des raisons de continuer à garder ?

    1. Bien sûr que nous avons une excellente raison de garder New Dragon Asia : le marché ne nous propose pas un prix en rapport avec ses actifs. Le jour où le cours et la valeur seront en adhéquation, nous venderons sans état d’âme et ce, que nous générions une plantureuse plus value ou subissions une lourde moins value.

      Ceci dit, c’est vrai que certaines de nos chinoises n’ont pas très bien performé pour l’instant. Notez toutefois que tout n’a pas été noir avec les sociétés de l’empire du milieu : Bodisen, actuellement en portefeuille et ayant déjà presque triplé depuis notre achat, a l’entièreté de ses actifs situés en Chine et ses dirigeants sont chinois et Telestone a été un joli bagger.

      1. concernant NWD il y a quand même de quoi se poser des questions :
        – leur site web a disparu de la circulation
        – difficulté à joindre les représentants
        – vente d’insiders
        – possibilité de coquille dans les comptes (j’ai vu ça sur un forum donc ca reste relatif)

        comme vous je suis actionnaire de NWD d’où mon inquiétude .. bon il est vrai qu’il y a des chinoises qui ont bien marché mais je remarque une défiance générale pour les actions de ce pays… souvent lié à des rumeurs de trucage de compte (voir le cas de DYP par exemple ..)

        pour mieux dormir il suffit de se rappeler le dicton célèbre de buffet « be greedy when others are fearful », mais en ce moment, les nuits sont agitées !

        1. Bonjour Fandeg,

          Depuis quelques mois, une analyse est disponible en zone premium pour nos abonnés. En résumé, nous y disons que c’était probablement une erreur d’acheter New Dragon Asia au prix auquel nous l’avons acheté (quoique, rien n’est jamais certain en investissement) mais nous pensons aussi que ce serait une erreur de le vendre au cours actuel. Bien évidemment, nous expliquons dans cette analyse les raisons qui nous indiquent en quoi il s’agissait d’une erreur et celles qui nous poussent à conserver. Et aujourd’hui, rien n’a fondalement changé à notre avis.

          Ceci dit, c’est vrai qu’il y a des incertitudes la concernant (faute de quoi, elle coterait à un niveau plus élevé). Mais le risque reste relatif en fonction du poids de cette ligne dans notre portefeuille.

          Evidemment, comme chaque fois, ce n’est pas parce que nous conservons l’action qu’il s’agit nécessairement d’un bon investissement mais plutôt qu’il s’agit toujours d’un investissement qui, au cours actuel, correspond à notre philosophie.

  6. En revenant au sujet de départ, effectivement la période est un peu trouble. C’est tout de même une belle épreuve psychologique!! Je me permets de faire une légère digression pour vous faire part de mon vécu de jeune investisseur. Je suis rentré dans le marché fin avril, c’est à dire que mon premier portefeuille boursier, à majorité daubasses, a été constitué à ce moment là. Je n’ai pas bénéficié de la belle percée du début d’année et j’ai eu le privilège de connaître tous les soubresauts de la collection printemps-été 2010, et le catalogue a été bien fourni!
    Pour n’avoir jamais connu cela, c’est assez perturbant d’avoir deux valeurs qui on pris moins 40%!! Je n’ai pas vendu et je m’en tire avec une perf d’envrion 0.63% depuis fin avril. J’ai pu amortir les chocs grâce à la diversification estampillé daubasses et je reste confiant dans l’avenir de mon portefeuille à long terme, car je ne suis pas pressé et je crois dans l’investissement value.

    Longue vie aux daubasses!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *