Sur les vertus de la patience …

 

09 h 15 : Jean Limpulsif est en retard.  La p’tite ne « fait pas encore ses nuits » et c’était son tour de se relever.  Il était vanné et n’a pas entendu le réveil. 

Après un lever en catastrophe, il n’a même pas eu le temps d’avaler sa tasse de café avant de prendre la route pour son bureau et à présent, il est en plein dans les embouteillages.

Coincé sur la 3e bande de l’autoroute, il avance au pas. Et comme pour le narguer, les véhicules sur la bande voisine le dépassent allègrement. Certes pas à grande vitesse mais de manière assez fluide tout de même. 

« Patience se dit Jean, bientôt ce sera mon tour ». Hélas, quelques instants plus tard, sa file se retrouve à l’arrêt complet. Jean enrage, hésite, voit quelques berlines devant lui changer de bande de circulation. Finalement, il se décide lui aussi et réussit à s’imposer dans la procession voisine des navetteurs.

Ca y est ! Enfin, sa voiture peut avancer à un rythme un peu plus soutenu et Jean pousse un soupir de soulagement : son retard au turbin sera limité.

Malheureusement pour notre ami, quelques centaines de mètres plus loin, le cortège de véhicules ralentit et s’arrête et c’est au tour de la 1ère bande de circulation de se mettre en branle. Après quelques instants, notre ami ne fait ni une ni deux : il plonge dans un espace laissé libre entre le break d’un représentant en fourniture de bureau et un camion-citerne. 

 

Et … vous avez deviné ?  Et oui, notre brave Limpulsif se retrouve à nouveau à l’arrêt et, frustration suprême, il voit la 3e file, celle sur laquelle il se trouvait initialement, se mettre en branle …

19 h 15 : Jean Limpulsif est sorti du bureau plus tard ce soir : arrivé en retard, il avait deux dossiers urgents à clôturer impérativement aujourd’hui. Il devait passer au supermarché pour reprendre des pots de légumes Blédina : il y avait rupture de stock et « bobonne » lui avait envoyé un mail pour réapprovisionner les troupes. 

A présent, il est dans la file, à la caisse numéro 3. Devant lui, plusieurs caddies chargés « à ras bord ». Jean jette un coup d’œil dans la file à côté et, pris d’une intuition qu’il pense génial, s’y glisse : la caissière semble plus dynamique et les caddies moins chargés. Tout à coup, un appel retentit : « Joëlle est demandée caisse 4 SVP, Joëlle !». 

 

« Mais la caisse 4, c’est la mienne ! », gémit notre infortuné ami. La ménagère devant lui, une accorte commère lui confirme en experte « encore un problème de lecture de code à barre sans doute ». Effectivement, et en plus Joëlle prend tout son temps pour répondre à l’appel.  Au bout de plusieurs minutes, Jean se rend compte que la caisse 3 est à présent fermée : l’entièreté des clients en attente ont été traités … tout comme toutes les autres caisses d’ailleurs sauf cette foutue caisse 4. Enfin, Joëlle est arrivée et la procession des caddies peut se remettre en branle.

21 h 30 : Jean Limpulsif est devant son pc, sur le site de son courtier en ligne. Il a acheté, il y a quelques mois des actions Nu Horizon parce qu’un obscur club d’investissement en avait acheté et l’avait signalé sur son blog. Selon eux, cette société est vachement sous évaluée et elle l’est toujours d’ailleurs.

« Ouais la décote est belle mais depuis des mois le cours ne bouge pas ou alors pas vraiment « dans le bon sens ». J’en ai assez de cette daubasse ! » se dit Jean et hop en trois clic, notre ami vend ses actions. « Demain, j’achète des Apple : au moins, elles, elles montent… ».

 

Le lendemain, Reuter annonce le lancement d’une OPA sur Nu Horizon par Arrow Electronic : l’acquéreur propose un prix qui représente le double du cours de la veille. Non décidément, ce n’était pas une bonne journée et Jean se demande s’il ne devrait pas adopter un peu plus la « zen attitude » .

« Patience et longueur de temps font plus que force et que rage », Jean de la Fontaine.

« L’argent est gagné par tous ceux-là qui avec patience et observation vont derrière ceux qui le perdent. » Benito Pérez Galdos

.

3 réflexions au sujet de « Sur les vertus de la patience … »

  1. ET oui la patience mène souvent aux plus belles récompenses…espérons que celle dont j’ai fait preuve avec digigram soit récompensé (cours suspendu en attente d’un communiqué.)

    Que de bons conseils de nos amis Daubasses en tout cas…Longue vie à vous!!!!!!!

  2. La patience est une vertu en effet. Mais en ces temps troublés il est difficile de ne pas craquer. De mon côté, il m’arrive de vendre trop tôt par sécurité, afin de m’assurer d’un gain. Parfois, c’est gagnant (A/R sur Sequana ou Peugeot) mais de temps en temps on pêche par excès de prudence. C’est ce qui m’est arrivé avec Vet Affaires, revendue bien trop tôt.

    Alors oui patience est mère de sureté.

  3. Il est vrai que, quand on aborde l’investissement, on a peut être tendance à se focaliser trop sur l’analyse des sociétés, les fondamentaux alors que la psychologie de l’intervenant est prépondérante.

    C’est Buffet qui dit qu’il n’est pas plus intelligent que la moyenne mais plus discipliné que la moyenne.

    Discipline et Patience semble être deux piliers indissociables de la réussite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.