Ecomerages ou écocarnaval ?

Grand concours de déguisement cette semaine sur l’écoplanète.  On se serait cru en plein carnaval.

Ainsi, le cuivre a choisi l’habit d’Ariane (pas la fille de Minos mais la fusée) : son cours a atteint des records stratosphérique parait-il.  Voilà qui ne risque pas d’arranger les problèmes d’inflation en Chine, grande consommatrice de métal rouge.

Le millionnaire-acteur-footballeur Eric Cantona était, quant à lui, à la recherche d’un costume de « Che Guevara du 21e siècle » mais il n’a trouvé qu’un déguisement de « pétard mouillé ».

Il y eu aussi le « patron des patrons » allemand, Olaf Henkel qui se la joue « jugement de Salomon » en proposant de « couper l’euro en deux » : un morceau  pour les bons élèves dont, évidemment, les « Chinois d’Europe » feraient partie.  Et l’autre moitié pour les cancres que sont  les pays du « club med » mais aussi nos  France et Belgique natales.

Quant aux analystes de Fitch, ils  ont pris l’apparence d’un « grupetto » franchissant la ligne d’arrivée à l’Alpe d’Huez, bien après la « bagarre » des ténors :  l’agence de raté(ing) a annoncé à grand renfort de tambours et trompettes qu’elle abaissait la note de la dette souveraine irlandaise de trois crans … et ce, dans l’indifférence générale.  Wouha … quel scoop !  Et ce qui est encore plus admirable, c’est l’argumentation étayée qui accompagne ce derating : « le rééquilibrage de l’économie irlandaise est en marche, comme le démontrent la prévision d’une balance courante qui deviendra désormais excédentaire en 2011 et la récente et robuste performance de l’industrie manufacturière et des exportations« . Ben oui, c’est  quand la situation s’améliore qu’on « derate ».  Ca semble évident.  Finalement, c’est pas en cyclistes que les « fichtmen » auraient dû se déguiser mais en clowns parce qu’on se demande si leur niveau de crédibilité est supérieur à celui de Pipo et Rico.  Ceci dit, leurs collègues de Moody’s se montrent bien plus audacieux, revêtant les habits du casse-cou Rémy Julienne en déclarant que, ben oui, ptête bien qu’ils vont remettre en question le triple A des USA.  Quoi ? Ils ont un triple A les ricains ?

Mais le vainqueur du concours de transformisme est sans conteste Nouriel Roubini :  il a choisi de se déguiser … en Elaine Garzarelli.   C’est qui cette « belle Elaine » ?  Une bonne poire qui avait prédit le Krach d’octobre 87 et a été adoubée « super gourou » par la communauté financière.  Par la suite, elle continua à prédire des catastrophes financières … qui n’eurent jamais lieu.  Apparemment, Dr Doom marche sur les traces de son illustre devancière : cette semaine, il a encore annoncé un trou d’air sur l’immobilier. Mais on se demande si ça ne devient pas de la méthode Coué : fin 2008, il annonçait une année 2009 catastrophique.  En octobre 2009, il annonçait qu’un nouveau krach était en cours de formation.  C’est sûr Nouriel, un jour, y aura un krach mais nous, ce qu’on aimerait savoir, c’est quand …

Y a pas à dire, c’était « carnaval » cette semaine.

Nos repères hebdomadaires :

Tracker Lyxor MSCI World : + 1,9 %

CAC 40 : +2,8 %

Portefeuille daubasses : + 1,5 %

Pétrole : -1,6 %

Or : -2,2 %

Eur/dollar : -0,6 %

Bonne daubassemaine à tous !

2 réflexions au sujet de « Ecomerages ou écocarnaval ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.