Action gratuite : qui prend-on pour un con ?

Certains gros mastodontes de la côte sont « chéris » par les actionnaires individuels car ils distribuent des dividendes depuis des années. Et ceci de façon aussi régulière qu’un métronome. Si ce dividende augmente, même dans des proportions minimes, tous les ans, l’investisseur est ravi. Pourquoi pas.

D’autres « grands » noms de la place font plus : ils offrent à leurs actionnaires des actions gratuites. Super ! Nous diriez-vous cher lecteur. Attendez… Avec la démonstration du gâteau, nous allons voir ce qu’il en est réellement. Cette semaine, c’est le spécialiste du parapétrolier Bourbon qui a sévi. Il a en effet annoncé la distribution d’une action gratuite pour 10 détenues. Continuer la lecture de Action gratuite : qui prend-on pour un con ?

Ecomérage : Honte !!!!!

Cette semaine,  le paroxysme de l’idiotie a été atteint partout en Europe et à tous les niveaux.  Toute l’équipe des Daubasses éprouve une honte incommensurable mêlée à une colère contenue.

Voyons d’abord ensemble ce que signifie le mot Honte. La honte est une émotion complexe. À la différence des autres émotions, elle se distingue par sa dimension sociale, secrète, narcissique, corporelle et spirituelle. La honte a des aspects positifs et négatifs. Elle est différente de la culpabilité. Continuer la lecture de Ecomérage : Honte !!!!!

Ce n’est pas la création de valeur pour les actionnaires qui enrichit les actionnaires …

C’est ce que nous allons tenter de vous démontrer grâce à une étude d’Eugène Fama et Kenneth French sur laquelle nous sommes tombés au hasard de nos pérégrinations sur le web   

« Quoi ! Vous, les chantres de l’investissement dans la valeur, vous allez vous baser sur une étude rédigée par l’un des pères de la théorie sur l’efficience des marchés ? » Continuer la lecture de Ce n’est pas la création de valeur pour les actionnaires qui enrichit les actionnaires …

Ecomérage : Quota de Femmes ?!?!

Revenons sur la journée de la femme. L’idée de certaines députées européennes d’imposer des quotas de femmes dans les conseils d’administration des entreprises est réitéré.  On peut, par exemple, lire dans la presse que « d’ici janvier 2017, les conseils d’administration des entreprises de plus de 500 salariés devront être composés à 40% de femmes. »  Pourquoi pas 28 % de myopes et 13 % d’obèses tant qu’on y est …

Soyons clairs d’emblée : le groupe des Daubasses en tant qu’actionnaire de sociétés cotées est partisan de la meilleure gestion possible. Et si cette meilleure gestion est menée par une femme, nous n’y voyons rien à redire, bien au contraire : nous sommes tous heureux. Comme nous sommes également heureux quand des femmes politiques proposent des politiques de bon sens basées sur la réalité et le long terme … Continuer la lecture de Ecomérage : Quota de Femmes ?!?!

Le tableau des flux de trésorerie et la valeur des immobilisations corporelles

La semaine dernière, nous vous avions expliqué, cher lecteur, toute l’utilité du tableau des flux de trésorerie pour tenter de mesurer la juste valeur des postes de l’actif courant.

Mais il y a mieux ! En effet, cet outil nous semble aussi tout aussi utile, si pas plus, pour déterminer si les immobilisations corporelles sont bien inscrites  à leur juste valeur.  Continuer la lecture de Le tableau des flux de trésorerie et la valeur des immobilisations corporelles

Ecomérages : les tribulations d’un Français à Bruxelles …

C’est l’histoire d’un mec qui vit à Paris, parisien d’adoption, qui se rend à Bruxelles rencontrer ses trois associés belges. Parce que c’est vrai, il les connait depuis des mois, voire des années pour certains, travaillent avec eux mais ne les a jamais rencontré physiquement !

Direction Gare du Nord pour prendre le Thalys. Paris-Bruxelles : 2 heures. C’est étonnant comme c’est près… Les parisiens qui me lisent et qui mettent tous les matins plus d’une heure pour aller travailler pourraient tout aussi bien venir de Belgique… Bref, je me rends donc dans la capitale de nos voisins francophones. Quelle surprise, la ville lumière, la première ville de Belgique est une véritable capitale internationale ! Tout est indiqué en belge, heu français… , et en charabia. Il paraît que c’est du flamand. Intriguant tout ça, je me demande si les gens comprennent mon dialecte parisien. Parlent-ils également la langue de Molière ? Continuer la lecture de Ecomérages : les tribulations d’un Français à Bruxelles …