Portefeuille au 6 Janvier 2012 : 3 ans 43 jours

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

 

  • Portefeuille : VL 4,7754 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 372,66%
  • .
  • Potentiel Estimé VANT / Cours 205,51%
  • .
  • Rendement Annualisé : 64,57%
  • Rendement 2012 : 3,10%
  • .
  • Rendement 2011 : -15,65%
  • Rendement 2010 : 38,07%
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • .
  • Taux de Rotation Annualisé : 27,67%
  • Effet Devise Total : 6,99%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : VL 95,0537 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 41,77%
  • .
  • Rendement Annualisé : 11,84%
  • Rendement 2012 : 2,93%
  • Rendement 2011 : -8,22%
  • Rendement 2010 : 18,76%
  • Rendement 2009 : 30,34%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

 

 

2 réflexions au sujet de « Portefeuille au 6 Janvier 2012 : 3 ans 43 jours »

  1. Bonsoir,

    Quel est votre critère sur le CA lors de l’achat de vos daubasses ? Je l’ai vu dans un de vos articles mais je ne le retrouve pas. (% du cours ou autre?)
    Que pensez vous d’une société correspondant à ce critère et dont la CA baisse continuellement depuis plusieurs années ? On peut imaginer dans ce cas que le catalyseur ‘retour à la rentabilité’ est exclu, le seul intérêt est que l’entreprise soit rachetée ou liquidée rapidement afin de récupérer la valeur de ses actifs.

    Merci

    1. Bonjour Jacques,

      Nous n’avons pas de critères concernant le chiffre d’affaires sauf que nous n’investissons pas dans des sociétés dont le chiffre d’affaires est nul ou insignifiant (comme certaines start up par exemple).

      Pour le reste, vous avez, en principe, raison : une société dont les ventes chutent continuellement depuis plusieurs années aura peut-être difficile de retrouver la rentabilité par elle-même … quoi que, parfois, un changement de direction pourrait permettre ce retour à la rentabilité, voir, simplement, l’obtention d’un seul nouveau gros client ou la mise sur le marché d’un nouveau produit. Mais comme vous l’avez deviné, ce que nous espérons secrètement dans ce cas, c’est un rachat par un concurent d’actifs à bon compte ou une mise en liquidation volontaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.