Portefeuille au 4 Mais 2012 : 3 ans 162 jours

  • Portefeuille : VL 5,4474 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 439,17%
  • .
  • Potentiel Estimé VANT / Cours 175,77%
  • .
  • Rendement Annualisé : 63,11%
  • Rendement 2012 : 17,61%
  • .
  • Rendement 2011 : -15,65%
  • Rendement 2010 : 38,07%
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • .
  • Taux de Rotation Annualisé : 22,41%
  • Effet Devise Total : -0,76%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : VL 98,1732 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 46,42%
  • .
  • Rendement Annualisé : 11,71%
  • Rendement 2012 : 6,31%
  • Rendement 2011 : -8,22%
  • Rendement 2010 : 18,76%
  • Rendement 2009 : 30,34%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel

 

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

 

 

Détails du Portefeuille

 

 

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

 

4 réflexions au sujet de « Portefeuille au 4 Mais 2012 : 3 ans 162 jours »

  1. Bonjour à vous et félicitation pour votre blog que je suis depuis plusieurs mois.
    Une question me trotte dans la tête , investissez vous dans les financières dans le cadre de ce portefeuille ?

    Savez vous pourquoi certains grands investisseurs value ne sont pas amateur du secteur financier ? est ce parce qu’il ont du mal à comprendre le fonctionnement, Y a t-ils d’autres raisons ?
    Bonne continuations à vous

    1. Bonjour Jean-Marie,

      > Une question me trotte dans la tête , investissez vous dans les financières dans le cadre de ce portefeuille ?

      Nous n’investissons pas dans les financières « pures » car cela est écrit dans les status du club : pas de financières, pas de biotechs ni d’entreprises qui n’ont aucune activité (= pas de CA). En fait, nous estimons que les banques en général sont difficiles à évaluer. Ce sont de grosses boites noires.

      Par contre, nous avons investi dans Conn’s avec plaisir, et avec succès (ce qui ne gâche rien 😉 ), alors que son actif principal résidait dans son portefeuille de créances clients. C’est son activité financière qui nous a intéressée car le marché estimait qu’une faible part des prêts que l’entreprise a accordé à ses clients serait remboursée. Nous vous invitons à étudier son cas ici : http://blog.daubasses.com/2011/10/25/bas-les-masques-conns/

      > Savez vous pourquoi certains grands investisseurs value ne sont pas amateurs du secteur financier ? est ce parce qu’il ont du mal à comprendre le fonctionnement, Y a t-ils d’autres raisons ?

      Difficile de répondre au nom de tous les investisseurs dans la valeur… Effectivement la complexité du fonctionnement des financières et la quantité d’actifs financiers dans leurs bilans (coûts historique, market value, …) sont 2 facteurs qui peuvent expliquer leur distance vis-à-vis de ce secteur. Ceci dit, un grand nombre d’investisseurs « value » sont aussi particulièrement amateurs d’investissements dans ce secteur.

      Merci pour votre commentaire.
      Bon dimanche.

  2. Je pense qu’un des obstacles majeur à l’achat de financières est lié à « l’article n°2 » de votre « Constitution de l’Investisseur dans les Daubasses ». Celui qui impose un faible endettement.

    Avec un effet de levier de 25 ou 35 (actifs/fonds propres), 5% de perte sur actifs suffisent à mette une banque en faillite.

    De plus, par le passé, les banques se sont révélées adeptes du « pas vendu, pas perdu » en ne prenant pas en compte dans leur bilan des pertes en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.