Le daltonisme : une manière de voir les choses autrement …

psychologie des investisseursNous avons tous entendu parler une fois ou l’autre de cette particularité visuelle qui consiste à voir du rouge quand c’est vert et du vert quand c’est rouge et que l’on appelle le daltonisme.

En fait, c’est en observant un géranium à la lumière d’une chandelle que le chimiste anglais John Dalton eut le sentiment qu’il ne percevait pas correctement les couleurs. C’est ainsi que fût identifiée, dès la fin du 18e siècle, l’anomalie de perception des couleurs nommées daltonisme. Continuer la lecture de Le daltonisme : une manière de voir les choses autrement …

Portefeuille au 25 Janvier 2013 : 4 ans 63 jours

  • Portefeuille : VL 6,1372 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 507,45%
  • .
  • Potentiel Estimé VANT / Cours 149,04%
  • .
  • Rendement Annualisé : 54,09%
  • Rendement 2013 : 6,69%
  • .
  • Rendement 2012 : 24,19%
  • Rendement 2011 : -15,65%
  • Rendement 2010 : 38,07%
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • Taux de Rotation Annualisé : 18,75%
  • Effet Devise Total : 0,19%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : VL 106,2803 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 58,51%
  • .
  • Rendement Annualisé : 11,67%
  • Rendement 2013 : 3,50%
  • Rendement 2012 : 11,20%
  • Rendement 2011 : -8,22%
  • Rendement 2010 : 18,76%
  • Rendement 2009 : 30,34%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

 

4-Portefeuille-devenir rentier-berkshire-top invest

 

Détails du Portefeuille

 

1-Portefeuille-valeurs-décotées-net-net-Buffett-Graham

2-Portefeuille-Schloss-value-netcav-millionaire

3-Portefeuille-affaire-gagner en bourse-s'enrichir

 

 

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

 

Notre blog au format « mobile »

Chères amies lectrices, Chers amis lecteurs,

Dans le but de rendre l’information toujours plus claire et toujours plus accessible, notre blog possède désormais une version mobile. Cette version est spécialement adaptée aux smartphones et tablettes à écran tactile.

Elle est compatible IOS (Apple), Androïd et Windows Phone.

SmartphoneTablette

Pour atteindre le blog depuis votre smartphone ou tablette, connectez-vous tout simplement à l’adresse : http://blog.daubasses.com
Une seule et même adresse à retenir donc !

Voici un petit aperçu :

Tablet 1
Page d’accueil

 

Tablet 2
Commentaires d’un article

 

En cliquant sur le bouton Menu en haut à droite, le menu apparait. Il permet d’accéder aux anciens sondages, à la liste des blogs amis, aux mots-clés (Tags), ainsi qu’aux catégories.

Tablet 3
Affichage du menu Pages

 

Tablet 4
Affichage du menu Catégories

 

Nous espérons que cette nouveauté rendra la lecture du blog plus simple et plus agréable sur vos supports mobiles.

 

PS : sachez que si vous préférez consulter le blog dans sa version classique depuis votre mobile, en bas de page vous trouverez un lien qui vous permettra de le faire.

 

Question des lecteurs : que pensez-vous de l’action « xyz » ?

 

Monnaie, Demander, Point d'interrogation, Perte, L'argent tombe du ciel Photo libre de droitsTrès fréquemment, des abonnés nous demandent notre avis au sujet d’une société qui se trouve dans leur ligne de mire.

Et invariablement, nous faisons une de ces 3 réponses :

–          La première : cette société répond parfaitement à nos critères d’investissement.  Nous avons effectué une première analyse sommaire et elle se trouve dans notre watch-list.

–          La deuxième : nous ne connaissions pas cette société mais, après un premier coup d’œil, nous constatons qu’elle rentre parfaitement dans nos critères d’investissement.  Nous allons l’introduire dans notre watch-list et pousser l’analyse un peu plus loin.  Merci pour la piste.

–          La troisième : cette société est peut-être un excellent investissement mais elle ne rentre pas dans nos critères d’investissement (que ce soit en termes de valorisation ou de solvabilité).

S’en suit, bien évidemment, un bref argumentaire qui expose les raisons de la réponse que nous apportons.

Deux remarques à ce sujet :

La première, c’est que nous ne donnons jamais un conseil à notre aimable correspondant.  Nous lui disons ce que nous faisons (ou ferions) dans le cadre de NOTRE approche, pourquoi nous le faisons mais jamais ce que lui-même devrait faire.  La raison principale en est que tout un chacun a des objectifs qui lui  sont propres, un tempérament bien à lui et un niveau de compétence qui lui est spécifique.

Par exemple, si nous nous sentons à l’aise avec notre portefeuille fait d’un bric-à-brac de plus de 60 lignes différentes, un autre investisseur pourra tout aussi bien trouver son compte dans un investissement sur seulement 5 lignes … ou, autre exemple, le fait que nous vivons très bien une division par deux du cours d’une action que nous avons acquise là où un autre investisseur préférera limiter ses pertes par l’usage d’un stop loss.

La deuxième remarque, c’est que nous nous limitons à notre cercle de compétence.

Généralement, il est admis que « se limiter à son cercle de compétence », c’est de réserver ses investissements aux secteurs que l’on peut comprendre et pour lesquels on pense bénéficier d’un certain avantage par rapport aux autres investisseurs.

Le problème avec cette définition, c’est qu’il existe un risque de concentrer son portefeuille sur quelques secteurs sans obtenir une diversification suffisante.

Par exemple, au sein de notre petite équipe, nous pouvons dire qu’en cumulant nos connaissances respectives, nous pouvons avoir un avis assez fiable sur le secteur de la grande distribution, de la distribution en gros et sur le secteur agricole en Europe.  Et c’est tout …

« Mais votre portefeuille est composé d’un très grand nombre de sociétés issues de bien d’autres secteurs que ceux que vous exposez là ? »

Bien sûr cher( e)  lecteur (trice) … outre les secteurs que nous vous avons exposés ci-dessus, nous sommes également investis dans la papeterie, l’automobile, les énergies tant fossiles que renouvelables, le BTP, l’immobilier et les matériaux de construction, l’ameublement, l’hôtellerie, l’enlèvement et le traitement des déchets,  l’outillage, les systèmes de sécurité, les mines d’or et, évidemment, une multitude de sociétés technologiques auxquelles, nous le reconnaissons honteux et confus, nous ne comprenons pas grand-chose.

« Ah Ah … Je savais bien que je finirais pas vous prendre en défaut : vous investissez donc sans vraiment savoir ce que vous faites ! »

Détrompez-vous … nous savons au contraire parfaitement ce que nous faisons notamment parce que nous investissons dans des domaines d’activité pour lesquels nous n’avons aucune expertise particulière.  Et, pour paraphraser l’illustre Jean Gabin, cela, nous le savons …

« Est-ce que vous ne seriez pas en train de vous foutre de moi ?  Et par la même occasion de l’ensemble des lecteurs de votre blog ? »

Laissez-nous vous expliquer … Nous vous avons dit que nous nous limitions à notre cercle de compétences … et ce cercle de compétences, nous l’avons clairement défini et il se résume en ces 8 mots : nous sommes capables de lire un rapport financier

« Je commence à comprendre … »

Nous n’en doutions pas … En effet, notre philosophie veut qu’en nous concentrant uniquement sur les actifs, nous ne voyons pas la nécessité de devenir expert d’un secteur.

Prenons un exemple simple, la société Zhone Technology.

cercle de compétenceLorsque nous avions acheté quelques actions de cette société, qu’en savions-nous ?  que Zhone  était le leader mondial du marché à large bande appelé « Malc Loop Carrier » et qu’il proposait de nombreuses applications comme le « VOIP », « IPTV », « Ethernet ». Sur le site de la société, il y avait tout un charabia qui disait probablement que les produits de l’entreprise étaient fantastiques mais devant lequel, pour tout vous dire, nous éprouvions un sentiment comparable à celui d’un homme des cavernes devant un ordinateur.

Par contre, il y a plusieurs choses que nous avions parfaitement comprises à la lecture des comptes :

1. Qu’au prix de 0,06 usd, nous achetions des liquidités pour 0,29 usd

2. Que toutes les dettes étaient couvertes par le cash disponible et les créances commerciales

3. Que les frais de recherche et développement des 4 années précédentes représentaient 62 fois la valeur de marché de l’entreprise

4. Que la société avait, certes, toujours généré des pertes mais qu’en réalité, sans les énormes dépenses en R&D exposées ci-dessus, Zhone aurait présenté, au cours des trois derniers exercices, des résultats opérationnels de 0,04/0,36 et 0,54 usd par action soit une moyenne de 0,31 usd ou … un PER de 0,2.

Bref, nous avons vraiment l’impression qu’en investissant dans Zhone, nous avons bel et bien investi dans notre cercle de compétence, celui de la lecture de bilans.  Peu importe que les produits de la société soient d’avenir ou au contraire soient « has been », peu importe la législation commerciale, fiscale ou sociale des pays dans lesquels Zhone est active, peu importe la conjoncture économique des années qui suivaient notre achat : nous avons investi dans ce que nous comprenons, nous avons investi dans des créances commerciales et du cash et dans un savoir-faire technologique dont nous ne pouvions connaître l’ampleur mais dont les chiffres comptables nous prouvaient l’existence.

La conclusion de tout ceci ?

Contrairement à ce que recommande la majorité des investisseurs « value », nous pensons, pour notre part et dans le cadre de notre approche, qu’il est préférable pour un investisseur de maîtriser les arcanes d’un rapport financier plutôt que de tenter de devenir « spécialiste » d’un ou plusieurs secteurs d’activité économiques.

.

Portefeuille au 18 Janvier 2013 : 4 ans 56 jours

  • Portefeuille : VL 6,1414 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 507,86%
  • .
  • Potentiel Estimé VANT / Cours 150,35%
  • .
  • Rendement Annualisé : 54,42%
  • Rendement 2013 : 6,77%
  • .
  • Rendement 2012 : 24,19%
  • Rendement 2011 : -15,65%
  • Rendement 2010 : 38,07%
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • Taux de Rotation Annualisé : 18,75%
  • Effet Devise Total : 1,26%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : VL 106,0561 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 58,17%
  • .
  • Rendement Annualisé : 11,67%
  • Rendement 2013 : 3,28%
  • Rendement 2012 : 11,20%
  • Rendement 2011 : -8,22%
  • Rendement 2010 : 18,76%
  • Rendement 2009 : 30,34%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel

 

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

 

4-Portefeuille-devenir rentier-berkshire-top invest

 

 

Détails du Portefeuille

 

1-Portefeuille-valeurs-décotées-net-net-Buffett-Graham

2-Portefeuille-Schloss-value-netcav-millionaire

3-Portefeuille-affaire-gagner en bourse-s'enrichir

 

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

 

Pourquoi une mauvaise nouvelle macroéconomique peut-être une bonne nouvelle pour le marché des actions ? … et, surtout, comment nous tirons parti de ce phénomène …

C’est la question à laquelle a tenté de répondre « Captain Economics », l’auteur d’un très bon  blog  didactique sur la macroéconomie que nous consultons de temps à autres.

Vous trouverez le détail de sa réponse dans cet article.

En gros, Captain voit trois explications rationnelles à ce constat :

1. La première,  c’est qu’une nouvelle peut effectivement être mauvaise (par exemple, le PIB a baissé de 1 % en base annuelle) mais elle peut tout autant être moins mauvaise que prévu (les économistes s’attendaient en fait à une baisse de 2 %).  Comme le marché anticipait un élément plus négatif, il « corrige le tir » en revalorisant les indices boursiers. Continuer la lecture de Pourquoi une mauvaise nouvelle macroéconomique peut-être une bonne nouvelle pour le marché des actions ? … et, surtout, comment nous tirons parti de ce phénomène …

Portefeuille au 11 Janvier 2013 : 4 ans 49 jours

  • Portefeuille : VL 5,9817 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 492,05%
  • .
  • Potentiel Estimé VANT / Cours 157,10%
  • .
  • Rendement Annualisé : 53,75%
  • Rendement 2013 : 3,99%
  • .
  • Rendement 2012 : 24,19%
  • Rendement 2011 : -15,65%
  • Rendement 2010 : 38,07%
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • Taux de Rotation Annualisé : 18,75%
  • Effet Devise Total : 1,07%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : VL 105,3020 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 57,05%
  • .
  • Rendement Annualisé : 11,54%
  • Rendement 2013 : 2,54%
  • Rendement 2012 : 11,20%
  • Rendement 2011 : -8,22%
  • Rendement 2010 : 18,76%
  • Rendement 2009 : 30,34%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

 

4-Portefeuille-devenir rentier-berkshire-top invest

 

 

Détails du Portefeuille

 

1-Portefeuille-valeurs-décotées-net-net-Buffett-Graham

3-Portefeuille-affaire-gagner en bourse-s'enrichir

2-Portefeuille-Schloss-value-netcav-millionaire

 

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

 

A vous la parole : Quand y a-t-il obligation de dépôt d’offre publique (OPA ou OPE) en France ?

Dans cette rubrique, nous vous laissons la parole, à vous, ami(e) lecteur(trice). Cette rubrique est la vôtre : n’hésitez pas à nous proposer des textes de votre choix traitant de l’investissement au sens large.

Aujourd’hui, nous publions un article qui nous a été proposé par Alexis Dana, un de nos fidèles abonnés.  Alexis est étudiant en double master de droit des affaires et de gestion.  Il nous a très aimablement demandé si nous étions intéressés par la rédaction d’un article portant sur son domaine de compétence.  Nous avons vu là une possibilité de répondre à une question souvent posée par ses abonnés : Quand y a-t-il obligation de dépôt d’offre publique en France ? Voici sa réponse …

Pour répondre à une telle question, et de façon générale, pour répondre à une question concernant le droit, la première chose à faire est d’aller chercher la source de ce droit qui est généralement le texte de loi. En l’espèce, le texte de référence est l’article L433-3 I du Code Monétaire et Financier (CMF), qui dispose que :droit des sociétés cotées

« Le règlement général de l’Autorité des marchés financiers fixe les conditions dans lesquelles toute personne physique ou morale, actionnaire d’une société dont le siège social est établi en France, et dont les actions sont admises aux négociations sur un marché réglementé d’un Etat membre de l’Union européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen, agissant seule ou de concert au sens de l’article L. 233-10 du code de commerce, venant à détenir, directement ou indirectement, plus des trois dixièmes du capital ou des droits de vote, ou détenant, directement ou indirectement, un nombre compris entre trois dixièmes et la moitié du capital ou des droits de vote et qui, en moins de douze mois consécutifs, augmente sa détention en capital ou en droits de vote d’au moins un cinquantième du capital ou des droits de vote de la société, est tenue d’en informer immédiatement l’Autorité des marchés financiers et de déposer un projet d’offre publique en vue d’acquérir une quantité déterminée des titres de la société. A défaut d’avoir procédé à ce dépôt, les titres détenus par cette personne au-delà des trois dixièmes ou au-delà de sa détention augmentée de la fraction d’un cinquantième susmentionnée du capital ou des droits de vote sont privés du droit de vote. » Continuer la lecture de A vous la parole : Quand y a-t-il obligation de dépôt d’offre publique (OPA ou OPE) en France ?

Portefeuille au 4 Janvier 2013 : 4 ans 42 jours

  • Portefeuille : VL 5,9032 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 484,28%
  • .
  • Potentiel Estimé VANT / Cours 163,35%
  • .
  • Rendement Annualisé : 53,57%
  • Rendement 2013 : 2,62%
  • .
  • Rendement 2012 : 24,19%
  • Rendement 2011 : -15,65%
  • Rendement 2010 : 38,07%
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • Taux de Rotation Annualisé : 18,75%
  • Effet Devise Total : 3,30%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : VL 106,8204 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 59,31%
  • .
  • Rendement Annualisé : 11,98%
  • Rendement 2013 : 4,02%
  • Rendement 2012 : 11,20%
  • Rendement 2011 : -8,22%
  • Rendement 2010 : 18,76%
  • Rendement 2009 : 30,34%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

 

4-Portefeuille-devenir rentier-berkshire-top invest

 

Détails du Portefeuille

 

1-Portefeuille-valeurs-décotées-net-net-Buffett-Graham

2-Portefeuille-Schloss-value-netcav-millionaire

3-Portefeuille-affaire-gagner en bourse-s'enrichir

 

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

 

Portefeuille au 31 décembre 2012 : 4 ans 38 jours

  • Portefeuille : VL 5,7523 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 469,34%
  • .
  • Potentiel Estimé VANT / Cours 181,93%
  • .
  • Rendement Annualisé : 52,78%
  • Rendement 2012 : 24,19%
  • .
  • Rendement 2011 : -15,65%
  • Rendement 2010 : 38,07%
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • .
  • Taux de Rotation Annualisé : 18,75%
  • Effet Devise Total : 2,27%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : VL 102,6903 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 53,15%
  • .
  • Rendement Annualisé : 10,95%
  • Rendement 2012 : 11,20%
  • Rendement 2011 : -8,22%
  • Rendement 2010 : 18,76%
  • Rendement 2009 : 30,34%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

 

4-Portefeuille-devenir rentier-berkshire-top invest

 

Détails du Portefeuille

 

1-Portefeuille-valeurs-décotées-net-net-Buffett-Graham

2-Portefeuille-Schloss-value-netcav-millionaire

 3-Portefeuille-affaire-gagner en bourse-s'enrichir

 

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir