Suivre le process à l’achat … mais aussi à la vente !

La hausse (presque) continue des marchés de ces dernières semaines ont permis au cours de plusieurs de nos participations d’arriver à maturité.

C’est ainsi que plusieurs ventes ont été déclenchées ces derniers temps.

investir en actions technologiquesIl y a d’abord eu Xyratex, notre société britanico-malaisienne achetée durant notre fièvre « techno-acheteuse » du dernier trimestre 2012.

Après que le cours de l’action ait atteint le niveau de la VANT (Valeur d’Actif Net Tangible)  de l’entreprise (soit 10,34 usd), fidèles à notre process, nous avions placé un stop-loss à un niveau légèrement plus bas afin de tenter de profiter de l’euphorie sur le titre et d’accompagner la hausse du cours pendant encore un moment.  Malheureusement, ce ne fut pas vraiment le cas et nos actions ont finalement été vendues.

L’opération reste cependant honnête : nous avions acheté nos actions à un cours de 7,28 usd, frais de courtage inclus le 12 octobre 2012.  Deux mois plus tard, nous encaissions un dividende exceptionnel avant impôt de 1,56 usd et notre vente a finalement été exécutée à 10,04 usd.

Le résultat ? Une plus-value d’environ 55 % après retenue d’impôts à la source sur le dividende encaissé et ce, en un peu moins de 8 mois !

La 2e vente s’est faite sur une société historique du portefeuille.  Il s’agit de notre constructeur britannique Barrat Development.

C’est l’exemple-type d’une société très bien gérée qui a simplement été frappée par des difficultés d’ordre conjoncturelle.  Ainsi, nos abonnés ont pu suivre l’histoire de Barrat dans nos différentes lettres.  Pas un mois de se passait sans que nous n’ayons d’excellentes nouvelles financières, opérationnelles ou commerciales  à leur communiquer au sujet de cette société.

investir dans l'immobilier

Ici aussi, nous avons placé un stop suiveur une fois la VANT atteinte et nous pûmes, dans ce cas précis, en tirer un certain profit puisque notre vente a été réalisée à un prix supérieur de plus de  45 % à ce ratio.

L’histoire de cette participation est assez particulière : dès la constitution de notre club, fin novembre 2008, nous avions acquis nos 915 actions à un prix de revient, en euros et après frais de courtage, de 0,605 GBP.  Moins d’un an plus tard, la société procédait à une augmentation de capital mais, très respectueuse de ses actionnaires, elle leur avait réservé l’exclusivité de celle-ci.  Pour notre part, nous avions décidé de ne pas y participer et avions revendu nos droits de souscription sur le marché pour un montant en euro 0,588 GBP, soit 97 % de notre coût d’achat !

A partir de ce moment, nous pouvions considérer les actions que nous détenions comme quasiment gratuites.

Comme nous venons de le mentionner ci-dessus, depuis plusieurs mois, le cours de l’action avait largement dépassé la VANT de la société et nous accompagnions cette hausse au moyen d’un « stop loss suiveur ».

Finalement, celui-ci a été atteint cette semaine et, avec un brin de nostalgie, nous avons vendu nos actions au cours de 2,96 GBP.

Suite à ces ventes et l’encaissement de quelques dividendes (c’est la saison parait-il), le niveau de liquidités détenues au sein du portefeuille de notre club atteint le niveau « record » de près de 14 % !

importante trésorerie

Une belle petite force de frappe pour passer à l’action dès qu’une grosse  opportunité apparaîtra : nous surveillons pour l’heure une quinzaine de sociétés qui nous semblent intéressantes mais pour lesquelles nous aimerions un petit rabais supplémentaire.  Régulièrement, nous présentons l’analyse de certaines d’entre elles  à nos abonnés afin qu’ils puissent, eux aussi, bondir sur leur proie quand ils l’estimeront suffisamment alléchante.

 

4 réflexions au sujet de « Suivre le process à l’achat … mais aussi à la vente ! »

      1. C’est ce que je fais, mais en période de forte volatilité, si je me trouve « coincé » au boulot, difficile d’être réactif…
        Sinon, article très intéressant, comme d’habitude. La discipline compte aussi au moment de la vente. La méthode des Daubasses a le mérite (entre autres !) de fournir des critères objectifs sur ce plan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.