Portefeuille au 30 Mai : 5 ans 187 jours

  • Portefeuille : VL 7,4924 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 641,57%
  • .
  • Potentiel Estimé VANT / Cours 92,19%
  • .
  • Rendement Annualisé : 43,81%
  • Rendement 2014 : 7,88%
  • Rendement 2013 : 20,74%
  • Rendement 2012 : 24,19%
  • Rendement 2011 : -15,65%
  • Rendement 2010 : 38,07%
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • Taux de Rotation Annualisé : 18,75%
  • Effet Devise Total : -0,85%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : VL 130,3840 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 94,46%
  • Rendement Annualisé : 12,82%
  • Rendement 2014 : 5,67%
  • Rendement 2013 : 20,16%
  • Rendement 2012 : 11,20%
  • Rendement 2011 : -8,22%
  • Rendement 2010 : 18,76%
  • Rendement 2009 : 30,34%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel et que nos abonnés ont accès à l’ensemble des extraits de compte de notre club d’investissement qui démontrent la réalité des rendements affichés, nets de taxes boursières et d’impôts sous fiscalité belge

 

Mouvement(s) Hebdomadaire

Achat : –
Renforcement : –
Vente : de la Net-Estate ADDvantage Technologies avec une plus value de 25.83% en Euro en 917 jours

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

 
4-Portefeuille-devenir rentier-berkshire-top invest
.

 

.

.

 

 

 

Détails du Portefeuille

 

1-Portefeuille-valeurs-décotées-net-net-Buffett-Graham

2-Portefeuille-Schloss-value-netcav-Indépendance financière

3-Portefeuille-affaire-gagner en bourse-s'enrichir

 

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

Bas les masques – PV Crystalox

Nous revenons, ami(e) lecteur(trice), sur PV Crystalox, la société qui a fait l’objet d’une saga (excusez ce terme un peu pompeux) lors de cet article. Cet investissement nous a procuré (dividende net d’impôts et de taxes inclus) un rendement de près de +150%.

Voici ci-dessous l’analyse dont nos abonnés ont pu prendre connaissance dans notre lettre de novembre 2011.  Nous vous en souhaitons bonne lecture.

PV Crystalox Solar plc.

(London Stock Exchange, Ticker: PVCS.L / ISIN : GB00B1WSL509)

*** Eligible au PEA ***

I. Introduction

PV Crystalox Solar est un fabricant de plaquettes de silicium. L’entreprise fournit les fabricants de panneaux solaires à travers le monde.

Le silicium est produit à partir de quartz, un des minéraux parmi les plus répandus sur notre bonne vieille planète. La compagnie ne devrait donc pas rencontrer trop de problème d’approvisionnement.

La société fournit essentiellement du silicium dit « multi cristallin » qui est un silicium moins onéreux mais qui propose aussi un rendement un peu plus faible que le silicium dit « monocristallin ». PV Crystalox a été la première entreprise à développer ce procédé en 1996, procédé qui est devenu le standard du secteur.

investir dans le photovoltaïqueEnviron 2/3 de ses ventes se font vers la Chine et le Japon. Les autres principaux pays de destination des produits de la société sont l’Allemagne, Taïwan et le reste du monde. Les quatre principaux clients de PV Crystalox représentent les 3/4 du chiffre d’affaires.

En raison du ralentissement de la demande, la compagnie a annoncé que l’exercice 2011 se terminerait vraisemblablement en perte et a suspendu les activités de sa principale usine de production en Allemagne.

Bien évidemment, le cours s’est effondré et, comme nous l’expliquons dans notre édito, nous avons décidé de plonger sur l’occasion. Au passage, nous notons que Barclays a abaissé son objectif de cours, le faisant passer de 80 GBp à 8 GBp : un tel écart de valorisation, c’est vraiment ce qu’on peut appeler « avoir le compas dans l’oeil ».

C’est ainsi que l’équipe des daubasses a acheté quelques actions de PV Crysta-lox à un prix de revient, frais de courtage inclus, de 7,83 GBp, le 24 octobre 2011. Nous travaillons sur base des comptes arrêtés au 30/06/2011. Notez que les comptes sont publiés en euros mais que l’entreprise cote bel et bien en livres sterling.

II. La Valeur d’Actif Net Net (VANN)

Nous avons donc acquis un actif courant de 0,53 euros par action, duquel nous avons déduit les dettes qui représentent 0,32 euros par action. Nous avons également, en fonction de notre « pilotage semi-automatique », amputé la valeur des stocks de 0,01 euro par action en raison d’un ralentissement dans la vitesse de rotation des produits détenus. En fonction de ces éléments, la VANN s’établit donc à 0,198 euros par action.

III. La Valeur d’Actif Net Estate (VANE)

Nous avons relevé des immeubles acquis pour 0,03 euros par action que nous valorisons avec une marge de sécurité de 20 %. En ajoutant cette valeur à la VANN, nous obtenons une VANE de 0,2227 euros par action.

IV. La Valeur de Mise en Liquidation Volontaire (VMLV)

Nous revenons sur l’actif courant en relevant que la société détient de la trésorerie pour 0,206 euros par action. En déduisant les dettes financières, nous établissons la trésorerie de la société à 0,102 euros par action soit… largement au-dessus de notre prix d’achat. Nous avons donc acquis PV Crystalox en ne payant que l’argent qu’elle détient sur son compte en banque, le reste de l’exploitation étant financé uniquement par les dettes d’exploitation (autrement dit, sans que nous ne devions débourser d’argent pour l’acquérir).

actions du secteur solaireLa direction n’a pas acté de réduction de valeur sur les créances commerciales. Nous constatons également une légère amélioration dans les délais de paiements des clients de PV Crystalox : le délai moyen au 30/06 s’élève à 64 jours, alors qu’il a été en moyenne de 76 jours au cours des derniers exercices comptables. En raison de ce phénomène mais en tenant compte aussi de l’absence totale de provision pour créances douteuses, nous prenons une marge de sécurité de 20 % sur ce poste et l’amputons donc de 0,02 euros par action.

Nous constatons une très grosse augmentation du poste « stocks » traduisant un ralentissement significatif des ventes. Même si les produits de la société ne nous semblent pas vraiment « démodables », ce phénomène nous alarme un peu. En effet, au cours du dernier semestre, un article est resté en moyenne 136 jours dans le stock de l’entreprise alors que la moyenne des trois derniers exercices comptables s’élève à 107 jours. Certes, nous avons tenu compte de cet état de fait lors du calcul automatique de la VANN, mais une marge de sécurité supplémentaire améliorerait grandement la qualité de notre sommeil. C’est pourquoi, en plus du 0,01 euro de marge automatique, nous augmentons notre matelas de sécurité d’une somme équivalente à 20 % de la valeur de l’inventaire de PV Crystalox, soit 0,03 euros.

Au niveau de l’actif fixe, outre les immeubles abordés dans la VANE, nous relevons des installations industrielles et des constructions en cours pour une valeur amortie de 0,29 euros par action. Nous reprenons ce poste pour 25 % de sa valeur aux livres, soit 0,07 euros par action.

Un autre poste important de l’actif est constitué par les immobilisations financières détenues par la compagnie, immobilisations résultant essentiellement de dépôt en garantie effectués pour garantir les achats de silicium. Ces dépôts sont repris pour une valeur de 0,10 euros au bilan. Nous les reprenons après application d’une marge de sécurité « de principe » de 10 %, soit 0,09 euros.

Fidèles à nos habitudes, nous ne tenons pas compte des immobilisations incorporelles ou des impôts différés pour le calcul de cette valeur.

Hors bilan, nous avons juste relevé des engagements de loyers futurs à payer pour un montant de 0,02 euros par action.

Compte tenu de ce qui précède, nous établissons la Valeur de PV Crystalox Solar en cas de mise en liquidation volontaire à 0,31 euros par action.

V. La Valeur de la Capacité Bénéficiaire (VCB)

Nous décidons de prendre des pincettes pour calculer cette VCB et ce, pour deux raisons. La première, c’est l’annonce que l’année 2011 sera déficitaire, ce qui n’est pas arrivé au cours des 5 derniers exercices comptables qui sont ceux que nous prenons en compte pour le calcul de cette VCB. La deuxième raison, c’est que nous pensons qu’une partie de la croissance obtenue ces dernières années l’a été grâce aux aides étatiques, incitatives à l’installation de panneaux photovoltaïques. Nous pensons que l’état actuel des finances publiques ne permettra plus autant de soutien à la filière. Néanmoins, en considérant que PV Crystalox génère la majorité de ses ventes en Asie, ce dernier point reste à relativiser.

investissement dans les énergies renouvelables

Pour calculer la VCB de la société, nous moyennons donc les résultats d’exploitation des 5 dernières années et obtenons 0,18 euros par action. Nous amputons ce montant de 35 % à titre d’impôt forfaitaire sur le résultat. Nous actualisons ce montant à 24 % (un taux doublé par rapport à notre taux habituel pour tenir compte des éléments que nous venons d’évoquer) et ajoutons la trésorerie nette. La VCB de PV Crystalox s’établit ainsi à 0,59 euros par action.

VI. La Valeur d’Actif Net Rentable (VANTRe)

Nous calculons cette valeur qui est en fait la simple valeur de l’actif net tangible lorsque l’historique de la société nous démontre qu’elle est capable de générer du rendement avec ses actifs. C’est le cas de PV Crystalox Solar qui a généré, ces cinq dernières années, un rendement moyen sur capitaux investis de 32 %.

L’Actif Net Tangible de la société s’établit à 0,69 euros.

VII. Conclusions

A notre coût d’achat de 7,83 GBp (ou +/- 0,092 euros), nous avons obtenus une série impressionnante de marges de sécurité :

54 % sur la VANN

59 % sur la VANE

70 % sur la VMLV

84 % sur la VCB

87 % sur la VANTRe

De mémoire de daubassien, une telle série ne s’était jamais vue… en tout cas, certainement pas pour une société éligible au PEA ! Tout ça nous semble presque trop beau pour être vrai.

Et pourtant, nous pouvons vous assurer, cher lecteur, que nous avons cherché le piège avec assiduité… sans l’avoir trouvé.

Nous pensons que le marché anticipe en réalité parfaitement les mauvais exercices comptables à venir mais qu’il anticipe aussi une faillite de l’entreprise… faillite que nous éprouvons quelques peines à imaginer tant en raison de la solidité du bilan de l’entreprise (solvabilité de 85 %) que du savoir-faire qu’elle détient, des preuves qu’elle a apportées dans le passé sur sa capacité à générer de la rentabilité et aussi de ses principaux débouchés tous situés en Asie.

 

Portefeuille au 23 Mai 2014 : 5 ans 180 jours

  • Portefeuille : VL 7,3802 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 630,47%
  • .
  • Potentiel Estimé VANT / Cours 94,91%
  • .
  • Rendement Annualisé : 43,59%
  • Rendement 2014 : 6,26%
  • Rendement 2013 : 20,74%
  • Rendement 2012 : 24,19%
  • Rendement 2011 : -15,65%
  • Rendement 2010 : 38,07%
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • Taux de Rotation Annualisé : 18,75%
  • Effet Devise Total : -1,24%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : VL 129,0473 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 92,46%
  • Rendement Annualisé : 12,65%
  • Rendement 2014 : 4,58%
  • Rendement 2013 : 20,16%
  • Rendement 2012 : 11,20%
  • Rendement 2011 : -8,22%
  • Rendement 2010 : 18,76%
  • Rendement 2009 : 30,34%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel et que nos abonnés ont accès à l’ensemble des extraits de compte de notre club d’investissement qui démontrent la réalité des rendements affichés, nets de taxes boursières et d’impôts sous fiscalité belge

 

Mouvement(s) Hebdomadaire

 

Achat : –
Renforcement : de la net-net 13° pour 1% du portefeuille. Au prix d’achat, ratio net-net 0.64, potentiel estimé 174%
Vente :  du fond fermé Vietnam Holding Ltd +84.11% en Euro en 929 jours

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création .
4-Portefeuille-devenir rentier-berkshire-top invest

 

 

Détails du Portefeuille
1-Portefeuille-valeurs-décotées-net-net-Buffett-Graham

2-Portefeuille-Schloss-value-netcav-Indépendance financière

3-Portefeuille-affaire-gagner en bourse-s'enrichir

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

Qui peut battre la performance des daubasses ? Nos abonnés (3e partie)

Depuis le 24 avril 2009, nous avons échangé plus de 6500 mails avec nos abonnés et lecteurs. Nous n’avions jamais imaginé au départ que la rencontre avec d’autres investisseurs puissent prendre une part aussi importante dans l’aventure « Daubasse ». Une manière d’investir finalement et quoi qu’on en dise plutôt « marginale ».

En fait, si nous sommes parvenus à créer des relations privilégiées basées sur le dialogue et l’échange, nous le devons sans doute à la ligne que nous avons choisie au départ, une ligne logique et de bon sens. Nous n’avons jamais voulu poser une relation maître – élève, voire investisseur « sachant » vs investisseur « ignorant » entre nos abonnés et nous et ceci tout simplement parce que nous ne savions pas plus qu’eux si la méthode que nous avions décidé d’appliquer avec nos propres deniers et en direct sur notre blog porterait ses fruits.benjamin graham

Le seul maître que nous connaissions était simplement Benjamin Graham. Nous tenons à dire que nous n’avons pas inventé le fil à couper le beurre. Nous nous sommes contentés de bien comprendre la théorie de Benjamin Graham, de l’ajuster avec les critères qui nous semblaient les mieux adaptés à nos personnalités Continuer la lecture de Qui peut battre la performance des daubasses ? Nos abonnés (3e partie)

Portefeuille au 16 Mai 2014 : 5 ans 173 jours

  • Portefeuille : VL 7,3904 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 631,48%
  • .
  • Potentiel Estimé VANT / Cours 93,26%
  • .
  • Rendement Annualisé : 43,81%
  • Rendement 2014 : 6,41%
  • Rendement 2013 : 20,74%
  • Rendement 2012 : 24,19%
  • Rendement 2011 : -15,65%
  • Rendement 2010 : 38,07%
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • Taux de Rotation Annualisé : 18,75%
  • Effet Devise Total : -1,63%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : VL 127,1963 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 89,70%
  • Rendement Annualisé : 12,40%
  • Rendement 2014 : 3,08%
  • Rendement 2013 : 20,16%
  • Rendement 2012 : 11,20%
  • Rendement 2011 : -8,22%
  • Rendement 2010 : 18,76%
  • Rendement 2009 : 30,34%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel et que nos abonnés ont accès à l’ensemble des extraits de compte de notre club d’investissement qui démontrent la réalité des rendements affichés, nets de taxes boursières et d’impôts sous fiscalité belge

 

Mouvement(s) Hebdomadaire

Achat : –
Renforcement : de la mine d’or Canadienne n°10, pour 0.50% du portefeuille. Potentiel estimé 263 %
Vente : –

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

.

.
4-Portefeuille-devenir rentier-berkshire-top invest

.

.
Détails du Portefeuille

.

.
1-Portefeuille-valeurs-décotées-net-net-Buffett-Graham

2-Portefeuille-Schloss-value-netcav-Indépendance financière

3-Portefeuille-affaire-gagner en bourse-s'enrichir

 

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

Question des lecteurs … ou plutôt critique d’un abonné : épilogue

Nous revenons, ami(e) lecteur(trice), sur cet article de novembre 2011. Eh oui, 2 ans et demi déjà.

Dans cet article, un abonné nous faisait part de ses reproches quant à notre timing d’achat sur deux de nos lignes.  Sur le premier achat, il nous expliquait être finalement sorti de sa position moyennant moins-value de 10 % et sur l’autre, il nous faisait part de ses inquiétudes parce que cette ligne était déjà en moins-value latente de 25 %.

abonné lettre financièreA l’époque, nous n’avions pas dévoilé le nom de ces deux sociétés puisque nous restions à l’affut, pour nous mais aussi pour nos propres abonnés, afin d’opérer d’éventuels renforcements à bon compte. Continuer la lecture de Question des lecteurs … ou plutôt critique d’un abonné : épilogue

Portefeuille au 9 Mai : 5 ans 166 jours

  • Portefeuille : VL 7,3600 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 628,47%
  • .
  • Potentiel Estimé VANT / Cours 92,38%
  • .
  • Rendement Annualisé : 43,89%
  • Rendement 2014 : 5,97%
  • Rendement 2013 : 20,74%
  • Rendement 2012 : 24,19%
  • Rendement 2011 : -15,65%
  • Rendement 2010 : 38,07%
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • Taux de Rotation Annualisé : 18,75%
  • Effet Devise Total : -2,55%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : VL 126,2709 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 88,32%
  • Rendement Annualisé : 12,30%
  • Rendement 2014 : 2,33%
  • Rendement 2013 : 20,16%
  • Rendement 2012 : 11,20%
  • Rendement 2011 : -8,22%
  • Rendement 2010 : 18,76%
  • Rendement 2009 : 30,34%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel et que nos abonnés ont accès à l’ensemble des extraits de compte de notre club d’investissement qui démontrent la réalité des rendements affichés, nets de taxes boursières et d’impôts sous fiscalité belge

 

Mouvement(s) Hebdomadaire

Achat : –

Renforcement : –

Vente : –

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

 

4-Portefeuille-devenir rentier-berkshire-top invest

 

Détails du Portefeuille

 

1-Portefeuille-valeurs-décotées-net-net-Buffett-Graham

2-Portefeuille-Schloss-value-netcav-Indépendance financière

3-Portefeuille-affaire-gagner en bourse-s'enrichir

 

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

 

Les chroniques de l’investisseur chronique : quelques règles de money management

chronique investisseurCe texte fait partie de la série proposée par notre ami-chroniqueur Laurent Muller.

Même si nous ne partageons pas tout-à-fait les mêmes principes d’investissement, nous nous sommes trouvés énormément de points communs et les raisonnements développés par Laurent nous ont paru marqués par le sceau du bon sens.

Il nous a semblé intéressant de vous faire profiter de ces raisonnements et c’est la raison pour laquelle Laurent tiendra, sur ce blog et à intervalles réguliers, une chronique présentant ses principes d’investissement.

Ce sera l’occasion de débattre avec l’équipe des daubasses mais aussi avec vous, ami( e) lecteur(trice) des sujets qui seront développés par notre ami.

 

 

J’ai listé dans cet article quelques règles de money management que j’utilise et que je soumets à votre analyse critique.

 

Le paradoxe de l’actionnaire débutant

Il existe un paradoxe pour le débutant, en bourse (s’il investit tout son capital en bourse, en une fois). Alors qu’il est le moins expérimenté et donc le plus fragile, la performance qu’il va réaliser à ses débuts va avoir le plus fort impact. S’il perd la moitié de son capital investi (- 50 %), il lui faudra multiplier ce capital par deux (donc réaliser une performance de + 100 %) pour revenir à une performance nulle. Si, à l’inverse, il commence par doubler son capital (+ 100 %), et qu’il perd la moitié du montant de son capital initial (- 25 %), il aura malgré cela réalisé une performance de 150 %. Ces effets sont des propriétés des exponentielles. Il est donc essentiel d’avoir une excellente performance au départ, lorsque l’investisseur est le moins expérimenté.

 

Education financière

Avoir des idées globalement justes des principes de l’investissement sur les marchés et sur l’investissement lorsque l’on souhaite investir son patrimoine en actions (ou ne commencer par investir qu’une fraction faible de son capital pour acquérir les connaissances indispensables avant d’investir plus largement).

 

Situation initiale équirépartie

Ma situation de départ était un portefeuille avec une équirépartition de mon capital sur 20 lignes, permettant une diversification et limitant l’impact d’une faillite, qui aurait alors représenté 5 % de mon capital.

 

Positions longues et positions courtes

Il existe une asymétrie favorable aux positions longues sur les positions courtes. En effet, postulons que pour une action, il est équiprobable de multiplier ou de diviser son capital par deux, les propriétés des exponentielles donneront une espérance de gain de 125 % (et non de 100 %). Une autre manière d’exprimer ce phénomène, aux limites, est d’observer que la perte maximale est le capital investi mais le gain potentiel est illimité. Il est plus probable qu’une action double de prix que l’entreprise correspondante ne fasse faillite.

 

Surpondération des lignes évoluant positivement

Avec le temps, la pondération des lignes va évoluer et les actions dont le prix a le mieux progressé vont être surpondérées. Leur potentiel ira cependant en diminuant, jusqu’à la vente. Le réinvestissement des liquidités issues de la vente permet alors d’acheter une ou plusieurs autres actions à fort potentiel combinant surpondération et potentiel.

 

La chute des prix

Il faut être préparé psychologiquement à la faillite pure et simple de certaines de ses actions et à des variations importantes de son capital et ne pas s’en émouvoir. Le prix de mon portefeuille est déjà descendu de 40 % par rapport à des extremums relatifs sans que cela ne me perturbe. Et je suis aujourd’hui, malgré cela, à un plus haut historique avec une performance décente.

 

Ne cédez par à la panique

L’investisseur n’est pas obligé de vendre quand le marché est dépressif et présente des aberrations manifestes. Ce n’est pas parce qu’un passant me propose d’acheter ma voiture à 100 euros alors que j’estime qu’elle en vaut 5 000, que je suis obligé de la lui vendre à ce prix, ni même une raison d’être déprimé ou inquiet: si le marché est fou, ne sombrez pas à votre tour dans la folie. Après tout, il s’agit d’une voiture dont la valeur est supérieure au prix qui m’est proposé. Profitez plutôt de ces moments-là pour acheter si vous avez des liquidités ou vendre des lignes qui sont proches de la réalisation de leur potentiel pour en acheter d’autres plus prometteuses.

 

Stop limite

Je n’utilise pas d’ordre stop limite et laisse évoluer mes actions librement à la hausse comme à la baisse. J’ai simplement un stop mental à la hausse correspondant à un objectif de prix de vente.

 

Conclusion

Un investissement en actions se prépare avant de prendre position. Il sera par nature soumis à des variations de prix importantes. Il faut y être préparé et ne pas s’en émouvoir, diversifier pour limiter le risque et investir lorsque l’espérance mathématique est positive.

Dans un prochain article, j’expliquerai mon approche de l’investissement en actions.

Portefeuille au 2 Mai 2014 : 5 ans 159 jours

 

  • Portefeuille : VL 7,4692 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 639,28%
  • .
  • Potentiel Estimé VANT / Cours 89,12%
  • .
  • Rendement Annualisé : 44,46%
  • Rendement 2014 : 7,55%
  • Rendement 2013 : 20,74%
  • Rendement 2012 : 24,19%
  • Rendement 2011 : -15,65%
  • Rendement 2010 : 38,07%
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • Taux de Rotation Annualisé : 18,75%
  • Effet Devise Total : -2,75%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : VL 126,1269 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 88,11%
  • Rendement Annualisé : 12,32%
  • Rendement 2014 : 2,22%
  • Rendement 2013 : 20,16%
  • Rendement 2012 : 11,20%
  • Rendement 2011 : -8,22%
  • Rendement 2010 : 18,76%
  • Rendement 2009 : 30,34%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel et que nos abonnés ont accès à l’ensemble des extraits de compte de notre club d’investissement qui démontrent la réalité des rendements affichés, nets de taxes boursières et d’impôts sous fiscalité belge

 

Mouvement(s) Hebdomadaire

Achat : –

Renforcement : –

Vente : –

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

 

4-Portefeuille-devenir rentier-berkshire-top invest

 

 

Détails du Portefeuille

 

1-Portefeuille-valeurs-décotées-net-net-Buffett-Graham

2-Portefeuille-Schloss-value-netcav-Indépendance financière

3-Portefeuille-affaire-gagner en bourse-s'enrichir

 

 

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir