Portefeuille au 27 Février 2015 : 6 ans 95 jours

Portefeuille : VL 8,1390 € (Frais de courtage et de change inclus)
Rendement Total : 705,58%

Potentiel Estimé VANT / Cours 103,21%

Rendement Annualisé : 39,53%
Rendement 2015 : 11,12%

Rendement 2014 : 5,46%
Rendement 2013 : 20,74%
Rendement 2012 : 24,19%
Rendement 2011 : -15,65%
Rendement 2010 : 38,07%
Rendement 2009 : 308,74% Continuer la lecture de Portefeuille au 27 Février 2015 : 6 ans 95 jours

Le ratio de solvabilité en action

Quelques errements, voire quelques écarts sur nos règles non encore écrites ont pu nous coûter cher depuis le début de notre aventure à cause du non respect de notre process. C’est le prix que nous avons payé pour affiner notre process et le rendre le plus efficace possible, dans sa définition, comme dans son application.

Egalement, le respect du process en lui-même, notre garde-fou émotionnel, nous a parfois joué ce qui semble a posteriori de bien mauvais tours. Souvenez-vous, quand par exemple il nous a fait vendre une valeur qui nous a généré un piètre rendement et qui a par la suite explosé à la hausse.

Vous aurez reconnu par-là le titre Plastivaloire, qui cote aujourd’hui 38,45 EUR alors que nous l’avons vendu à 22,27 EUR le 5 juin 2014, réalisant au passage un modeste gain de +14,08%. Les titres avaient été achetés en une seule transaction le 27 février 2012 à un cours de 19,39 EUR, tout frais inclus.

 

La bourse est le temple des regrets

Il est aisé, voire trop facile, de juger d’une apparente mauvaise décision. Il convient dès lors de se poser une question légitime. Est-ce réellement une erreur de notre part ?

Nous pensons et nous en sommes persuadés : cette vente est évidente pour nous et nous dormons bien avec ce coût d’opportunité. Le titre cote en effet aujourd’hui à un niveau 73 % supérieur à notre niveau de vente.

ratios boursiersContrairement à de nombreux acteurs de marché qui privilégient uniquement leurs performances, nous préférons éviter les pertes que de chercher les gains absolus. La prudence prévaut sur la performance. C’est cette raison qui nous a poussée à vendre notre position car la solvabilité était passé sous les 40% que nous exigeons pour acheter des titres comme pour les garder en portefeuille. Le titre était sous ce seuil de 40% depuis une période suffisamment longue (1 an, comme l’exige notre process) pour passer à la trappe. Alors, oui, il y a eu manque à gagner sur cette position, mais avec quel niveau de risque (assumé ? connu ?) pour ceux qui ont gardé le titre ?

 

Le même ratio, la même réaction, mais… une autre conclusion

C’est le même process sur le ratio de solvabilité qui nous a indiqué que la société Alco Stores avait un bilan déséquilibré. Aussi, après une OPA initiée par les managers de la société et qui a été avorté en novembre 2013 et un titre qui flirtait alors les 14 USD, cette position de notre portefeuille a été larguée le 25 juin 2014 car son ratio de solvabilité était passé sous la barre des 40% consécutivement depuis plus d’1 an. Sans états d’âme, alors même que plusieurs d’entre nous avaient des avis positifs sur la valeur, nous avons vendu nos titres réalisant ainsi une perte de -15,94%. La décision a été d’autant plus douloureuse à acter que le potentiel d’Alco Stores était à 3 chiffres. Nous avions même renforcé notre position initiée le 28 juillet 2011, en doublant la mise le 4 mai 2012.

Dans une telle situation, l’investisseur doit alors faire face à un des phénomènes psychologiques le plus complexe : admettre qu’il s’est trompé. Et ceci même deux fois. En fait, c’est notre process qui nous a indiqué qu’avec les nouvelles données financières issues du bilan de l’entreprise, il n’était désormais plus prudent de détenir ce titre. Le même process qui nous avait fait acheter ce titre quelques années auparavant. Dès lors, aucun problème pour nous de cliquer sur le bouton « vente » : le process a toujours raison.

Nous ne remettions nullement en cause notre décision d’achat, la vie d’une entreprise évolue évidement au fil des trimestres. Et pour une Daubasse, pas toujours dans le bon sens. Mais ça, vous le savez, et c’est une autre problématique qui justifie notamment le fait que nous achetons un panier de Daubasses et que nous limitons la position d’un titre à une pondération maximale de 3,33% de notre portefeuille pour jouer des avantages statistiques.

Le rétroviseur n’est pas le meilleur outil adapté à l’investisseur en bourse. Néanmoins, nous n’avons été que faiblement étonné quand la société s’est déclarée par la suite en faillite, durant l’été 2014.

faillite d'une société cotée

De cet exemple concret issu de notre portefeuille, nous en tirons un enseignement que nous revendiquons haut et fort : « oui, nous avons manqué des plus-values et, oui, nous continuerons à passer à côté de gains importants », mais cela, c’est parce que nous appliquons notre process, qui a fait ses preuves et nous protège de la plupart des plus grands risques.

 

Conclusion :

Nous nous donnons un objectif de moyens, et non de résultats, tout en restant convaincus que notre approche continuera de générer sur le long terme une performance supérieure au marché.

Portefeuille au 20 Février 2015 : 6 ans 88 jours

Portefeuille : VL 8.0036 € (Frais de courtage et de change inclus)
Rendement Total : 692.18%

Potentiel Estimé VANT / Cours 105.62%

Rendement Annualisé : 39.30%
Rendement 2015 : 9.28%

Rendement 2014 : 5,46%
Rendement 2013 : 20,74%
Rendement 2012 : 24,19%
Rendement 2011 : -15,65%
Rendement 2010 : 38,07%
Rendement 2009 : 308,74% Continuer la lecture de Portefeuille au 20 Février 2015 : 6 ans 88 jours

Bas les masques : Alco Stores

Nous renouons avec nos traditionnels « bas les masques » qui vous permettent, cher(e) lecteur(trice) de découvrir, en différé, les analyses que nous avions proposées à nos abonnés dans nos différentes lettres mensuelles.

Si ces analyses ne sont plus d’actualité (étant donné que ce sont précisément les sociétés que nous avons cédées qui vous sont présentées), elles vous permettent néanmoins de prendre connaissance des contenus que nous proposons mais aussi de mieux comprendre notre philosophie d’investissement et des éléments que nous prenons en compte pour prendre nos décisions.

Aujourd’hui, c’est un distributeur américain, Alco Stores que nous vous présentons. Nous avons acheté des actions de la société en deux fois : la première fois, le 28 juillet 2011 et nous avions profité d’une baisse des cours pour renforcer une 2e fois le 4 mai 2012.

Mais, le 25 juin 2014, nous cédions nos titres avec une moins-value, effet de change, taxes de bourse et frais de courtage inclus de -11,25 % : la solvabilité de la société s’était dégradée et notre process nous imposait de liquider notre position.

Bien nous en a pris d’ailleurs vu la tournure qu’ont pris les évènements par la suite (faillite de la société !)…  Nous y reviendrons d’ailleurs la semaine prochaine.

En attendant, nous vous proposons ci-dessous l’analyse que nous avions présentée à nos abonnés lors de notre lettre d’août 2011 ainsi que les news de suivi qui ont été publiées dans les différentes lettres qui ont suivi.

Nous vous en souhaitons une excellente lecture !

 

Duckwall-Alco Stores, Inc.

(Nasdaq, Ticker: DUCK / ISIN : US2641421001)

 

I. Introduction

Duckwall-Alco est un distributeur régional implanté dans 23 états américains. Les 214 magasins Alco apportent un service de proximité unique dans des zones rurales, principalement le centre des Etats-Unis. L’enseigne de 110 ans a recentré en 2011 son activité sur les magasins Alco, plus grands et rentables, au détriment de l’enseigne Duckwall dont les 49 magasins – destructeurs de valeur – ont été fermés.

Alco Stores

Chaque magasin Alco propose 35 000 produits. Les ventes se répartissent comme suit :

Produits de consommation courante : 36 %
Matériaux divers: 33 %
Appareils et accessoires : 16 %
Equipement de la maison, décoration : 15 %

La présente analyse est établie avec les comptes trimestriels clos au 01.05.2011. Nous avons acquis des titres à un cours de 11,12 USD.

II. La Valeur d’Actif Net Net (VANN)

L’actif courant s’élève à 47,22 USD par action duquel nous soustrayons tout le passif pour 31,36 USD par action. Nous obtenons une VANN de 15,86 USD. Ce qui nous procure une marge de sécurité de 30%.

III. La Valeur d’Actif Net Estate (VANE)

actions distribution amérique

ALCO possède des biens immobiliers acquis pour un montant de 5,88 USD par action. Nous appliquons notre traditionnelle marge de sécurité de 20% à ce montant auquel nous ajoutons la VANN et nous obtenons une VANE de 20,56 USD par action. La marge de sécurité sur la VANE est donc de 46%.

Nous avons repris dans nos calculs les immeubles financés en crédit-bail à leurs coûts d’acquisition en considérant que l’entreprise peut exercer son option à la fin du bail.

IV. La Valeur de Mise en Liquidation Volontaire (VMLV)

Nous analysons le bilan poste par poste.

Nous commençons par l’actif courant et son plus gros poste : le stock. La société a changé sa méthode de comptabilisation passant de la méthode LIFO – dernier entré, premier sorti – à la méthode FIFO – premier entré, premier sorti – qui est moins prudente et qui a d’ailleurs permis de « gonfler » la véritable comptable des stocks. Sur son dernier exercice, Alco a écoulé ses stocks en 182 jours en moyenne contre 169 jours en moyenne durant les 3 derniers exercices. Nous prenons donc le montant au bilan, soit 41,87 USD auquel nous appliquons une marge de sécurité de 40% à ce montant du fait du délai important d’écoulement et pour refléter le risque de surévaluation, soit 25,12 USD.

Les créances constituent le second poste de l’actif courant. Alco a été payée, en moyenne ces 3 dernières années, à 5 jours. Nous considérons donc les valeurs comptables comme relativement conservatrices et les reprenons telles quelles, soit 1,82 USD par action.

Les liquidités, qui n’appellent aucun commentaire, représentent 1,49 USD par action.

Enfin, nous reprenons les immeubles détenus en vue d’une vente et les dépenses constatées d’avance pour 90% de leur valeur comptable, soit 0,94 USD par action.

duckwall alco stores

Par prudence, nous ne tenons pas compte dans notre valorisation de VMLV des crédits d’impôts et des avances payées au fisc pour un total de 0,99 USD par action.

Les actifs immobilisés sont composés de deux éléments.

Tout d’abord, les biens immobiliers et les équipements. Pour les constructions et terrains, nous reprenons le coût historique d’acquisition avec une marge de sécurité de 20% calculée pour la VANE, soit 4,70 USD par action.

Concernant les équipements, nous ne connaissons pas leurs usures même s’ils sont amortis à plus de 50%. Nous allons donc reprendre prudemment tous ces équipements pour 10% de leurs coûts d’acquisition, soit 2,63 USD par action

Les crédits d’impôt et autres actifs sont les derniers actifs au bilan. Ils représentent 0,83 USD par action et nous les valorisons pour 0.

Nous soustrayons de la somme de ces actifs toutes les dettes inscrites au bilan, soit -31,36 USD par action.

En hors-bilan, il y a des coûts de leases concernant des équipements et des bâtiments pour les prochaines années. En cas de mise en liquidation volontaire, nous estimons que la société prendra le temps de sous-louer une partie de ces biens afin qu’ils ne soient pas totalement à charge de la société. Alco pourrait, dans le pire des cas, ne pas renouveler tous ses contrats de crédits-baux, comme elle a pu le faire concernant tous ses magasins Duckwall fermés en 2011. Ainsi, nous reprenons le total de ces loyers et operating leases à hauteur de 30%, en estimant que ces coûts sont une sorte de dette « hors bilan ». Soit -11,91 USD par action.

Résumé par action :

+ stocks : 25,12 USD
+ créances : 1,82 USD
+ liquidités : 1,49 USD
+ immobilier : 4,70 USD
+ équipements : 2,63 USD

– passif : -31,36 USD

– lease : -11,91 USD

VLMV = -7,91 USD

Nous n’avons donc aucune marge de sécurité sur la VMLV.

V. La Valeur de la Capacité Bénéficaire (VCB)

En actualisant le bénéfice net moyen des 5 dernières années à un taux de 12,5% (taux à 10 ans OAT française 3,5% + 2% de marge de sécurité, direction potentiellement malhonnête : 1%, direction peu compétente : 2%, cyclicité de l’activité : 2%, absence de franchise : 2%), nous obtenons une VCB de 8,40 USD par action. Nous n’avons donc aucune marge de sécurité par rapport à la VCB.

VI. La Valeur d’Actif Net Tangible rentable (VANTRe)

Le ROI historique sur les 5 derniers exercices ressort à 2,7%, bien en deçà de notre seuil à 7% pour obtenir le label VANTRe. Nous ne pouvons donc pas calculer un ratio VANTRe pour l’action Alco.

VII. Conclusions

A notre cours d’achat de 11,12 USD, nous avons une marge de sécurité de :

30% sur la VANN

46% sur la VANE

investir en bourse USSi dans un premier temps, nous obtenons une belle marge de sécurité sur la VANN et la VANE – si les stocks sont correctement évalués dans les comptes de la société -, nous remarquons que la rentabilité (cf. calcul de la VCB) et que les coûts futurs liés aux crédits-baux augurent d’une profitabilité future hypothétique… à périmètre constant.

En fait, nous pensons que le potentiel est intéressant à moyen terme du fait de la fermeture en 2011 des principaux foyers de perte du groupe : les 49 magasins Duckwall. De même, nous n’avons pas valorisé de franchise, mais il est possible que l’emplacement des magasins actuels dans des zones rurales puisse s’apparenter à une sorte de « franchise ». En effet, une zone de chalandise si petite ne permet pas à un autre joueur du marché de s’implanter, au risque de ne pas avoir la clientèle nécessaire pour amortir les coûts de fonctionnement. Nous restons très prudents sur ce point, même s’il est possible qu’un concurrent soit intéressé par ce marché de niche ou que la future croissance de l’entreprise se fasse dans la franchise et qu’elle soit donc créatrice de valeur pour l’actionnaire.

Un fait positif semble étayer cette hypothèse : sur les 5 derniers mois, à périmètre constant, le niveau d’activité est en croissance sur chacun des mois.

Enfin, il faut garder en tête que la Valeur d’Actif Net Tangible (VANT) ressort à 26,69 USD par action. Soit un potentiel théorique de 140%. Valorisation qui serait un minimum en cas de rachat par un concurrent. Les collatéraux sous forme d’actifs sont présents, mais l’investissement n’est pas sans risques. Nous avons donc bien à faire à une Daubasse !

NEWS DE SUIVI

 

2011 Septembre

A périmètre comparable, l’activité est en hausse de 7,2% par rapport à la même période de 2010. Sur juillet, la hausse est de 7,6% par rapport à juillet 2010.

2011 Octobre

L’entreprise a annoncé ses résultats opérationnels du 1er semestre, arrêtés au 31.07.2011. Les ventes sont en hausse de6,8% en comparaison au S1 2010, et de5,2% à périmètre constant (pour rappel, l’entreprise a fermé les enseignes Duckwall qui détruisaient de la valeur). Le 2ème trimestre a généré un résultat positif de 1,2 M USD, comparé à une perte de 1,1 M USD sur la même période en 2010. Cependant, à cause des pertes au T1 2011, le premier semestre ressort en perte à 0,6 M USD contre 3,3 M USD en 2010. Le recentrage de l’entreprise semble porter ses fruits.

Le management a annoncé une nouvelle stratégie de croissance : au delà des petites villes, ALCO souhaite aujourd’hui s’implanter dans des villes de taille supérieure : Grand Prairie, Texas dans la banlieue de Dallas et Houston.

Au cours actuel, le potentiel de hausse est de plus de 200% par rapport à la valeur de ses actifs net tangibles.

2011 Novembre

A périmètre comparable, les ventes du mois de septembre 2011 sont en hausse de +3% par rapport au mois de septembre 2010. C’est le 8ème mois de hausse consécutif.

2012 Février

Le 26 janvier, la direction de DuckwallAlco annonce la reprise du programme de rachat d’actions commencé en 2006. Le programme portait sur 200 000 rachats d’actions propres. Depuis 2006, 25 534 actions de la société ont été rachetées. Il reste donc 174 466 actions qui pourraient être rachetées par la société dans les mois à venir.

Royce Winsten, CEO de la société, a déclaré : « Le conseil estime que le rachat d’actions de la société au prix courant est l’option actuelle la plus cohérente d’investissement du capital des actionnaires. Nous sommes convaincus que cette décision profitera à nos actionnaires sur le long terme. »

2012 Mars

Sans toutefois disposer du rapport annuel, nous disposons dans un communiqué de presse de l’information suivante : sur l’année 2011 clôturée le 31 janvier 2012, les ventes de DuckwallAlco Store sont en progression de 4,4%.

2012 Avril

La seule information du mois, sur « Duck », c’est que la direction est reconduite dans ses fonctions. Espérons que cela les encouragera à redresser la situation..

2012 Mai

Le 13 avril, le bilan annuel de la société était disponible. Il nous apprend que la valeur patrimoniale de la société est stable avec un biais positif. La valeur de l’actif NetNet est de 15.95$ par action après un retraitement dû à une légère augmentation du délais de paiement des créances, qui excède la moyenne des 3 dernière années, de 5 jours, pour s’afficher à 7 jours. La valeur net estate est de 18.69$. Quand a la valeur d’actif net tangible elle est de 27.72$ par action.

Les bonnes nouvelles c’est que la direction est parvenue à augmenter le chiffre d’affaire de 4%, tout en réduisant les dépenses opérationnelles de 2%. Résultats des courses, la société affiche un profit net de 0.43$ par action sur l’année 2011 au lieu d’une perte de 1.20$ par action l’année précédente.

Le chemin est encore long avant que la société n’atteigne sa VANT, puisque le potentiel au cours actuel est de 214%. Mais nous estimons que la société semble être sortie des chemins de traverses qu’elle avait dangereusement empruntés, pour une belle route à quatre bandes.

2012 Juillet

Le rapport trimestriel de la société paru début juin, nous apprend que la valeur patrimoniale de la société est stable avec une valeur d’actif netnet de 16.4192$, une valeur d’actif net estate de 19.2780$, (ces deux valeur étant en légère augmentation de 45%) et une VANT de 25.3047$ en très léger recul de 1.60%.

Le chiffre d’affaire est en augmentation de 3.5%, mais le coût des produit est également en augmentation de 3.7%… La marge brute se maintient à 2.95%. Au final, grâce à la réduction d’autres dépenses comme le paiement d’intérêt et de taxe, la société enregistre une perte de 0.34$ par action au lieu d’une perte de 0.40$ par action 1 an plutôt, soit une réduction de la perte de 15%.

2012 Août

Les ventes du mois de juillet de la société ont augmenté de 3.33%. La direction se dit confiante pour l’année 2012.

2012 Octobre

Le rapport clôturé fin juillet nous montre une certaine stabilité de la valeur patrimoniale avec un petit biais positif. La valeur netnet de la société s’établit à 16.18$, sa valeur net estate est de 19.33$ et sa valeur d’actif net tangible est de 26.1912$, toutes trois en légère progression. Sur les 6 premiers mois de l’année, les ventes sont en progression de 2.14%. Mais le coût des produits est également en hausse de 2.50%, ainsi que les dépenses opérationnelles de vente et d’administration qui sont en hausse de 3.10%. La société affiche bien entendu un profit net sur la période de 0.18$, en recul toutefois de 10% par rapport à la même période un an plutôt où elle affichait un profit de 0.20$ par action.

Avec un potentiel au cours de 6.93$ de 275%, nous avons l’impression que ce n’est pas tout les jours que l’on rencontre, un couple risque / potentiel aussi séduisant.

2012 Novembre

Le 10 octobre, nous apprenions que la direction était prête à racheter 12% des actions en circulation. Le Chairman Royce Winsten explique qu’au prix actuel extrêmement intéressant de Alco Stores, c’est le moyen le plus efficace pour générer du rendement sur les capitaux propres et sera excellent pour l’actionnaire à long terme.

Et nous sommes entièrement de l’avis de Royce, puisque dans notre lettre d’octobre (avec les news de septembre), nous finissions les news de cette manière : Avec un potentiel au cours de 6.93$ de 275%, nous avons l’impression que ce n’est pas tous les jours que l’on rencontre un couple risque / potentiel aussi séduisant. Nous allons vérifier sur le champ, si Royce n’est pas abonné a notre lettre, ce qui expliquerait sans doute sa décision…

Nous notons enfin que le cours est actuellement 40% plus haut, à 10$, et que le potentiel s’est donc réduit à 162%, ce qui reste assez séduisant.

2012 Décembre

La société annonce que les ventes du mois de novembre ont diminué de 1.70% .

D’après la direction, les ventes de fin d’année s’annoncent excellentes. Et cette même direction est assez enthousiaste après l’ouverture des deux derniers magasins Alco dans le Dakota et le Montana où un impact positif est attendu au dernier trimestre, par rapport aux segments réfrigérateur et congélateur récemment installés.

2013 Janvier

Le mois passé, la direction annonçait une excellent quatrième trimestre. Espérons-le car le bilan du troisième trimestre est plutôt décevant, avec principalement la solvabilité qui entre sous le seuil fatidique des 40%, à 38.48%. Avant de vendre automatiquement, comme cela s’est déjà produit auparavant, quand ce n’est pas lié directement à la cyclicité de la société, nous observons chez Alco Store que ce qui fait basculer la solvabilité hors des limites que nous avons fixées, ce sont les sommes dues à ses fournisseurs, dans le passif à court terme, qui sont passées de 26.6 millions à 61.8 millions. Ceci également aggravé par une perte, sur ce trimestre, de 0.37$ par action. Même si la société ne nous avait pas habitué à ce type de figure négative, il est assez facile de comprendre que la société a fait des stocks, peut-être même plus importants que les autres années, en vue des ventes du quatrième trimestre. Nous mettons néanmoins Alco sous surveillance et exigeons d’ores et déjà que la solvabilité repasse la barre des 40% dans le prochain rapport.

La valeur d’actif net estate est à 20.6335$ et la VANT de 28.84$, ces deux valeurs sont en progression.

2013 Février

La direction d’Alco annonce un bon mois de décembre 2012 avec une augmentation des ventes de +4.40%, comparé à la même période un an plutôt. Sur l’année, le chiffre d’affaire a augmenté de 2.20%. Les nouvelles semblent donc encourageantes, en attendant plus ample information avec un rapport annuel.

2013 Avril

La direction d’Alco annonce un bon mois de février 2013 avec une augmentation des ventes de +3.30%, comparée à la même période un an plutôt.

2013 Mai

Nous attendions ce rapport annuel des magasins Alco avec impatience, car rappellezvous depuis le dernier rapport trimestriel, la société présentait une solvabilité sous notre critère, de 40%. Comme la cyclicité de l’activité nous avait fait comprendre que la solvabilité pouvait légèrement dépasser la ligne rouge d’un point le plus important de notre process, nous avions, d’un commun accord, laissé 3 mois supplémentaires pour nous confirmer si la sortie de route était passagère et donc liée comme nous le pensions au cycle du business de Alco, ou si nous devions nous séparer de la société car ne correspondant plus à notre process. Et bien oui, bonne première nouvelle, Alco est rentré dans les clous avec une solvabilité de 42.44%!

Ensuite sur l’année 2012, nous pouvons dire que la société s’en tire assez honorablement, sa VANT s’établissant à 30.8364$, sa valeur netnet à 14.9538$ et sa valeur net estate à 18.6743$. Les ventes ont progressé de 3.36% et dans un même temps, le coût des produits a lui aussi progressé de 3.62%. La marge brute est en très légère amélioration, à 30.32%, comparée à 2011 où elle était de 30.26%. Les coûts de fonctionnement sont en hausse de 2.29%. La société a généré des profits de 0.36$, en baisse de 17% par rapport à 2011, puisque ces profits étaient de 0.43$.

Dans le rapport, nous apprenons aussi que la société possède aujourd’hui 217 magasins dans 23 états. En 2012, elle a ouvert 5 magasins et fermé 4 autres. Sur l’année, elle possède donc 1 magasins supplémentaire par rapport à 2011. La directions explique qu’elle analyse très souvent les magasins les moins performants, essaie d’en comprendre la cause et tente d’y remédier. Si ce n’est pas concluant, c’est donc la fermeture.

Elle souligne enfin qu’elle envisage de signer un contrat avec la société Revionics Inc. pour optimiser les approvisionnements. La direction dit encore que leur business est exposé à l’inflation et qu’ils sont également tributaires du pris des matières premières et de l’énergie.

2013 Juin

Un communiqué de la direction nous explique que les ventes auraient augmenté de 1% au premier trimestre 2013.

2013 Juillet

Le bilan du deuxième trimestre des magasins Alco reste en demi-teinte. Nous observons tout d’abord un léger tassement de la valeur net estate à 17.9911$, et également de la VANT à 29.6351$. Une nouvelle fois, après les chiffres de ce bilan, la solvabilité repasse sous les 40% (notre limite) à exactement 37.91%. Mais tout comme la fois précédente, nous avons identifié la cause de cette solvabilité insuffisante, en notant que les stocks ont augmenté de 14%. Cette augmentation des stocks n’a pas donné lieu à un retraitement de la valeur Net Estate de la société, car même si la durée est légèrement supérieure aux trois derniers exercices, 209 jours pour 181 jours (3n), elle reste dans les limites que nous avons fixées avant de retraiter. Et nous savons également que la société a lancé voici un peu plus de six mois des rayons congélations, demandant sans doute un stock plus important de certains produits pour l’été, comme les glaces…

Le plus décevant se situe au niveau du compte de résultats où les ventes du trimestre n’ont augmenté que de 0.86%, annulées par un coût des produits en hausse de 1.20%. Les frais généraux sont quant ’à eux, stables. Résultats des courses, ce trimestre se solde avec une perte de 0.51$ par action, alors que sur la même période un an plutôt, la perte était de 0.29$.

La direction nous explique que la situation économique est responsable, mais également les conditions climatiques, où certains états où sont installés leurs magasins ont subi des tempêtes de neige, du verglas, des tornades… qui auraient perturbé à certains endroits l’approvisionnement de marchandise et l’achalandage! C’est bien qu’elle n’ajoute pas également que les résultats ont été impactés par la maladie du chat du CEO et la toux du cheval du directeur financier… Mais elle ajoute aussi qu’une légère hausse de l’inflation, sans donner plus de détails, a également pesé! Et conclut en disant que ses résultats sont en ligne avec les détaillants régionaux du même secteur…

Nous n’apprécions pas beaucoup ce discours minimaliste qui se contente de peu et qui préfère trouver des causes extérieures, plutôt que chercher un moyen d’améliorer la compétitivité de l’intérieur. Mais bon, les directions « nullissimes » sont plutôt la norme chez les Daubasses. Espérons quand-même qu’à terme la direction d’Alco ne s’enfonce pas dans cette catégorie.

2013 Août

« Nous n’apprécions pas beaucoup ce discours minimaliste qui se contente de peu et qui préfère trouver des causes extérieures, plutôt que chercher un moyen d’améliorer la compétitivité de l’intérieur… Mais bon les directions « nullissimes » sont plutôt la norme chez les Daubasses… Espérons quand-même qu’à terme, la direction d’Alco ne s’enfonce pas dans cette catégorie. »

C’est de cette manière que nous terminions, les news d’Alco Store du mois de juin, à l’aulne du bilan qu’elle présentait. Nous n’avons pas de boule de cristal cher abonné, nous vous l’assurons. Mais force est de constater que cette direction, qui semblait avoir trempé le bout de ses orteils dans le « nullissime », viens d’y plonger jusqu’au cou ! En effet, le 25 juillet, le fond Argone Capital se proposait d’acheter la société pour 14$ l’action, alors que la Valeur d’actif net tangible est de 29.68$, soit près du double. Et que fait la direction ? Elle encourage par voie de presse les actionnaires à céder leurs actions à ce prix. Bien entendu, il y a une possibilité de surenchère jusqu’au 23 août !

Le 25 juillet, le cours a bondit de 60% en quelques heures passant de 8.58$ à 14.20$, avant de se stabiliser légèrement sous les 14$ annoncés. Ensuite, nous pouvons dire que nous avons vu fleurir les actions en justice contre cette acquisition. Pas moins de 6 cabinets d’avocats représentants d’actionnaires ont lancé des procédures d’investigations pour contrer cet achat à vil prix !

Pour notre part, nous avons décidé de ne rien faire et d’attendre… 14$ est un prix extrêmement bas, mais qui nous procurera environ 60% de PV. Si l’on propose plus, tant mieux, si l’on annule cette acquisition tant mieux. Quel que soit le dénouement de cette affaire, nous ressortirons gagnants de cet investissement, avec juste un sentiment différent selon l’issue de l’affaire.

2013 Septembre

Argone Capital, les repreneurs d’Alco Strore qui ont offert 14$ par action, se sont fait doubler pendant les vacances par Everbright Overseas Development Ltd, actionnaire principale d’Alco qui a fait une proposition colossale et presqu’enivrante de… de… de… 14.30$!

La question que nous nous posons, par rapport a cette news exceptionnelle, c’est : de qui se moque-t-on ?

2013 Octobre

Suite du feuilleton de l’OPA sur Alco Stores. Pour garder le fil, voici ce que nous écrivions le mois passé :

« Argone Capital, les repreneurs d’Alco Strores qui ont offert 14$ par action, se sont fait doubler pendant les vacances par Everbright Overseas Development Ltd, actionnaire principale d’Alco qui a fait une proposition colossale et presqu’enivrante de… de… de… 14.30$! La question que nous nous posons, par rapport a cette news exceptionnelle, c’est : de qui se moque-t-on ? »

Nous apprenions à la mi-septembre que le conseil d’administration avait jugé la surenchère de Everbright Overseas Development Ltd comme insuffisante et ne considérait pas qu’elle était vraiment supérieure, pour être retenue (ils étaient donc de notre avis!). Hormis cette information, il n’y a rien à se mettre sous la dent et nous pensons que les plaintes des actionnaires ont débouché sur des enquêtes qui sont sans doute en cours…

La société Alco a publié sont rapport semestriel clôturé en août, qui ressort avec du profit et une valeur patrimoniale qui est restée stable.

2013 Novembre

Le 31 octobre, nous apprenions que l’OPA du fonds Argone avait été rejetée par une majorité d’actionnaires de Alco Strore. Sauf surenchère, le cours de la société devrait redescendre au niveau de son prix d’avant OPA, soit entre 7 et 10$. Comme nous vous l’avions expliqué dans de précédentes news, nous sommes satisfaits de cet échec de l’OPA car la valeur d’actif tangible de la société est à 29$. Les 14$ proposés étaient donc bien peu au regard de cette valeur.

2013 Décembre

Après l’échec de l’OPA sur la société, nous reprenons notre suivi des rapport financiers. Le rapport le plus récent nous relate les 6 premier mois de l’année clôturée en août, soit sur les 6 premier mois de l’année. La situation patrimoniale de la société reste stable avec une VANT de 29.81$. Nous notons comme principal changement la solvabilité de la société qui a repassé la barre des 40%, à 40.35%. Pendant quelques mois à 37%, pour des raisons de vente et de stock saisonnier, nous avions compris que cette solvabilité reviendrait à la normale, selon nos critères dès ce phénomène saisonnier terminé.

2014 Janvier

Le troisième trimestre de la société, clôturé le 2 novembre 2013, est comme toujours soumis à la cyclicité de la société qui augmente sont stock de 17% et ses facture fournisseurs de 70%. Le bilan est donc soumis à ce problème spécifique et la solvabilité est repassée sous les 40% à 31%. La VANT de la société est de 24.74$. Et sa VANE à 15.07$. Au niveau du compte de résultat sur le trimestre, les ventes sont en augmentation de 0.7%. Le coût des produits a augmenté de 8.33% et les coûts fixes de 10%. La perte hors exceptionnel est de 0.18$ au lieu de 0.06$ un an plus tôt. Enfin, la société a enregistré une charge hors trésorerie de 9,8 M $ attribuable à une provision pour dépréciation cumulée d’actifs sur les impôts différés… qui vient alourdir la perte du trimestre mais n’a aucun incidence sur le bilan.

La Direction, nous rejoue enfin la crise et le chômage pour justifier son inertie. Mais depuis l’OPA de cette été qui a échoué, nous savons que nous n’avons pas grand-chose à attendre de cette direction de bras cassés.

2014 Mars

La prochaine Assemblée Générale risque d’être mouvementée pour la direction d’Alco. En effet, une association d’actionnaires va tenter de mettre à l’ordre du jour un vote pour remplacer cette direction. Nous espérons que cette démarche sera couronnée de succès, car rappelez-vous voici quelques mois que cette direction de bras cassés était prête à vendre la société à un fonds à prix bradé, sans ce soucier des actionnaires.

2014 Juin

Les chiffres du rapport annuel ne sont pas terribles. La valeur patrimoniale est en baisse à 23.35$ et la VANE est tombée à 12.24$. Cet exercice 2013 clôturé le 2 février a vu les ventes baisser de 1.60% et le coût des produits augmenter de 0.75%. Pas trop grave jusque là… Cet exercice est finalement plombé par les coûts fixes, en augmentation de 7.63%. La société signe donc une perte de 8.11$ par action au lieu d’un gain de 0.36$ par action un an plus tôt.

Sur les coûts fixes, la direction nous explique qu’elle a augmenté les dépenses pour mettre au point une stratégie de marketing globale destinée à augmenter l’achalandage et les ventes. Avec l’exemple ciblé de repas et services divers pour les personnes retraitées. Il s’en suit une explication plus ou moins détaillée de leur business model, dont nous n’avons cure, car il ne nous disent rien de spécifiquement nouveau.

Au niveau de la direction, le vice président de la logistique et de l’administration a démissionné le 27 avril. Enfin, la date de l’Assemblée Générale, où certains actionnaires sont prêts à vouloir débarquer la direction qui n’avait pas hésité à brader la société à un fond, doit se tenir le 30 juillet. Mais ce qui nous a vraiment frappé dans ce rapport financier, c’est le fait que la solvabilité de la société s’est, à nouveau, dégradée pour descendre à 32 %. Ce niveau est vraiment trop éloigné de notre exigence de 40 % et, dans ces conditions, nous avons pris la décision de solder notre ligne.

Portefeuille au 13 Février : 2015 : 6 ans 81 jours

Portefeuille : VL 7,8726 € (Frais de courtage et de change inclus)
Rendement Total : 679,21%

Potentiel Estimé VANT / Cours 105,91%

Rendement Annualisé : 39,07%
Rendement 2015 : 7,49%

Rendement 2014 : 5,46%
Rendement 2013 : 20,74%
Rendement 2012 : 24,19%
Rendement 2011 : -15,65%
Rendement 2010 : 38,07%
Rendement 2009 : 308,74% Continuer la lecture de Portefeuille au 13 Février : 2015 : 6 ans 81 jours

Les chroniques de l’investisseur chronique : Une sélection d’actions japonaises

rp_chronique-investisseur-300x188.jpgCe texte fait partie de la série proposée par notre ami-chroniqueur Laurent Muller.

Même si nous ne partageons pas tout-à-fait les mêmes principes d’investissement, nous nous sommes trouvés énormément de points communs et les raisonnements développés par Laurent nous ont paru marqués par le sceau du bon sens.

Il nous a semblé intéressant de vous faire profiter de ces raisonnements et c’est la raison pour laquelle Laurent tiendra, sur ce blog et à intervalles réguliers, une chronique présentant ses principes d’investissement.

Ce sera l’occasion de débattre avec l’équipe des daubasses mais aussi avec vous, ami( e) lecteur(trice) des sujets qui seront développés par notre ami.

Début octobre 2014, j’ai effectué une recherche d’opportunités d’investissement sur marché actions japonais, comme le nombre d’opportunités sur marchés US et UE semblait plus limité. J’ai trouvé un nombre important d’opportunités potentielles sur ce marché, comparativement aux autres marchés cités, ce à quoi je ne m’attendais pas a priori.

J’ai effectué une sélection de 17 entreprises, qui me paraissaient intéressantes, du point de vue de la divergence prix / valeur, certaines étant même bénéficiaires, en plus de la décote sur actifs tangibles. Je suis actuellement actionnaire de ces entreprises (sauf de la première de la liste, qui a fait l’objet d’une OPA).

Mises en garde

Ne lisant pas le japonais, je n’ai malheureusement pas pu étudier les rapports financiers de ces entreprises mais simplement les données financières annuelles disponibles sur le site Business Week avec toutes les approximations / erreurs que cette approche peut comporter (notamment d’encodage, comme j’en ai moi-même constaté sur d’autres titres). Je n’ai donc pas étudié les éléments suivants, en particulier:

* Business model * Structure du capital * Nombre et répartition des clients * CA local / international * Rapports trimestriels * Autres nouvelles * Flottant * Maturité de la dette * Programme de rachat d’actions * Dilution potentielle * Management * Problèmes judiciaires éventuels * Engagements hors bilan * Etc…
Par ailleurs, le marché japonais présente des spécificités, accentuant encore le niveau de risque :

  • Evolution de la parité EUR / JPY (penser à se couvrir contre le risque de change, le cas échéant)
  • Risques sismiques
  • Population décroissante
  • Poids de la dette publique
  • Eventuelles différences dans les normes comptables
  • Distance

Les données ci-dessous correspondent à la situation à la mi-octobre 2014. Le prix de certains titres ayant évolué significativement depuis cette date, il convient d’actualiser les calculs en fonction des cours actuels.

Sélection d’actions

3599

https://www.google.com/finance?q=Co-Cos … wwPhj4D4DA

Description: Co-Cos Nobuoka Co., Ltd. engages in planning, manufacturing, and selling uniforms and work supplies in Japan. The company sells its products to companies and government agencies, home improvement sector, and other workshops. Co-Cos Nobuoka Co., Ltd. was founded in 1901 and is headquartered in Fukuyama, Japan.

Capitalisation boursière: 3.32 B

Revenus

CA: 14.146 B

Revenu opérationnel: 0.560 B

Revenu net: 0.489 B

Bilan

Total de l’actif: 16.092 B

Actifs courants: 10.990 B (dont 4.076 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 3.559 B

Investissements long terme: 1.474 B

Dettes: 5.121 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 0.362 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.117 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 3.96 %

Revenu net / CA: 3.46 %

P/E: 6.8 P/B: 0.30

Dettes / Total du passif: 31.8 %

Stocks / Actifs courants: 37.1 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 1.77

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 2.84

Cash-flow opérationnel / CA : 2.56 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 32.3 %

7877

https://www.google.com/finance?q=TYO%3A … wAOf-IH4BQ

Description: Eidaikako Co., Ltd. manufactures, imports, and exports synthetic resin sheets. It offers synthetic resin molded articles, including interior and exterior parts for household appliances, residential interior and exterior building materials, interior and exterior parts for office furniture, vehicle floor mats, bath lids, kitchen supplies, pipe hangers, door frames, decking, piping cosmetic covers, window frames, plastic bamboos, wiring cosmetic covers, IC containers, IC trays, terminal block covers, lens covers for copy and fax machines, aircraft members, slide member escalators, elevators, etc. The company was founded in 1949 and is headquartered in Osaka, Japan.

Capitalisation boursière: 1.9 B

Revenus

CA: 6.331 B

Revenu opérationnel: 0.147 B

Revenu net: 0.191 B

Bilan

Total de l’actif: 7.876 B

Actifs courants: 4.890 B (dont 1.455 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 2.482 B

Investissements long terme: 0.271 B

Dettes: 1.919 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 0.312 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.092 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 2.32 %

Revenu net / CA: 3.02 %

P/E: 9.9

P/B: 0.32

Dettes / Total du passif: 24.4 %

Stocks / Actifs courants: 29.8 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 1.56

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 2.87

Cash-flow opérationnel / CA : 4.92 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 29.5 %

1906

https://www.google.com/finance?q=TYO%3A … wAPJjoCIDQ

Description: Hosoda Corporation engages in urban development, renovation, housing, and other seismic diagnosis activities in wooden detached house business in Japan. The company is also involved in commercial housing projects, corporate orders building, and remodeling and leasing businesses. It provides its services primarily in Tokyo, Kanagawa, Saitama, Chiba, Ibaraki, Fukushima, and Miyagi. Hosoda Corporation was founded in 1947 and is headquartered in Tokyo, Japan.

Capitalisation boursière: 2.3 B

Revenus

CA: 19.714 B

Revenu opérationnel: 0.667 B

Revenu net: 0.312 B

Bilan

Total de l’actif: 17.106 B

Actifs courants: 15.263 B (dont 13.109 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 1.026 B

Investissements long terme: 0.689 B

Dettes: 11.635 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 0.399 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.019 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 3.38 %

Revenu net / CA: 1.58 %

P/E: 7.37

P/B: 0.42

Dettes / Total du passif: 68 %

Stocks / Actifs courants: 85.9 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 1.58

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 2.02

Cash-flow opérationnel / CA : 2.02

CapEx / Cash-flow opérationnel: 4.76 %

5983

https://www.google.com/finance?q=Iwabuc … wAODiYCwCg

Description: Iwabuchi Corporation provides overhead lines for power, communication, signal, broadcasting, rail and electrical, and hardware industries in Japan. The company offers distribution line related products; information communication and telephone related products; broadband wireless disaster prevention related products; traffic signals, signs, schools, and sports facilities related products; concrete poles; and recycling products. It also provides synthetic resin electrical insulators; and electrical connection equipment. Iwabuchi Corporation was founded in 1950 and is headquartered in Matsudo, Japan.

Capitalisation boursière: 5.4 B

Revenus

CA: 10.709 B

Revenu opérationnel: 1.195 B

Revenu net: 0.689

Bilan

Total de l’actif: 17.952 B

Actifs courants: 10.192 B (dont 1.972 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 6.088 B

Investissements long terme: 1.452 B

Dettes: 3.452 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 1.050 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.467 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 11.2 %

Revenu net / CA: 6.4 %

P/E: 7.84

P/B: 0.37

Dettes / Total du passif: 19.2 %

Stocks / Actifs courants: 19.3 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 1.25

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 2.38

Cash-flow opérationnel / CA : 9.8 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 44.5 %

7565

https://www.google.com/finance?q=TYO%3A … wAO8qICgBg

Description: Mansei Corporation provides electronics technology products in Japan. The company is engaged in the provision of support services for the development and maintenance of electronic devices and multimedia systems; and sale of video and information machines. It also provides semiconductor products, such as high-density memory, one-chip micro computers, gate arrays, ASICs, etc.; and software for system design and development. In addition, the company provides computers for FA, flexible production systems, related control units, CAD/CAM systems NC, robots for industrial use, etc.; and operates a training school. Further, it offers industrial automation machinery; industrial components and equipment, which include drive control units, controllers, power distribution units, and rotary machines; various transport machines, such as elevators and escalators for buildings, condominiums, and public facilities; and equipment for shops, as well as housing related products. Mansei Corporation was founded in 1947 and is headquartered in Osaka, Japan.

Capitalisation boursière: 2.7 B

Revenus

CA: 20.406 B Revenu opérationnel: 0.536 B

Revenu net: 0.378 B

Bilan

Total de l’actif: 14.728 B

Actifs courants: 12.806 B (dont 0.582 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 0.378 B

Investissements long terme: 1.477 B

Dettes: 6.827 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 0.152 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.034 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 2.63 %

Revenu net / CA: 1.85 %

P/E: 7.14

P/B: 0.34 Dettes / Total du passif: 46 %

Stocks / Actifs courants: 4.5 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 2.21

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 2.35

Cash-flow opérationnel / CA : 0.74 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 22 %

7901

https://www.google.com/finance?q=TYO%3A … wQOB74HYBw

Description: Matsumoto Inc. is engaged in general commercial printing services in Japan. It prints albums, photo galleries, catalogs, posters, calendars, tickets, letterheads, brochures, leaflets, illustrations, and booklets. The company is also involved in wedding business, as well as in various color printing and bookbinding activities. The company was founded in 1932 and is headquartered in Kitakyushu, Japan.

Capitalisation boursière: 0.972 B

Revenus

CA: 2.796 B

Revenu opérationnel: 0.062 B

Revenu net: 0.071 B

Bilan

Total de l’actif: 4.629 B

Actifs courants: 2.407 B (dont 0.081 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 1.840 B

Investissements long terme: 0.361 B

Dettes: 1.022 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 0.274 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.164 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 2.22 %

Revenu net / CA: 2.54 %

P/E: 13.7

P/B: 0.27

Dettes / Total du passif: 22 %

Stocks / Actifs courants: 3.4 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 1.42

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 3.32

Cash-flow opérationnel / CA : 9.8 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 60 %

7887

https://www.google.com/finance?q=Nankai … wQOehoHwAg

Description: Nankai Plywood Co., Ltd. engages in the manufacture and the sale of construction interior materials in Japan. It offers storage materials, floor materials, stairs, ceiling materials, and other joinery, as well as provides made to ordered products. Nankai Plywood Co., Ltd. was founded in 1942 and is headquartered in Takamatsu, Japan.

Capitalisation boursière: 4.2 B

Revenus

CA: 14.542 B

Revenu opérationnel: 1.144 B

Revenu net: 0.787 B

Bilan

Total de l’actif: 19.756 B

Actifs courants: 10.927 B (dont 3.739 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 6.005 B

Investissements long terme: 2.252 B

Dettes: 2.884 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 0.444 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.301 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 7.9 %

Revenu net / CA: 5.4 %

P/E: 5.34

P/B: 0.25

Dettes / Total du passif: 15 %

Stocks / Actifs courants: 25.1 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 1.92

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 3.34

Cash-flow opérationnel / CA : 3.05 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 68 %

7399

https://www.google.com/finance?q=Nansin … wAODiYCwCg

Description: Nansin Co., Ltd. designs, develops, and manufactures wheels, casters, and related products. Its products include casters, logistics equipment, plastic products, die cast products, and industrial rubbers. The company is headquartered in Tokyo, Japan.

Capitalisation boursière: 3.2 B

Revenus

CA: 8.811 B

Revenu opérationnel: 0.825 B

Revenu net: 1.017 B

Bilan

Total de l’actif: 12.597 B

Actifs courants: 6.886 B (dont 1.695 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 4.927 B

Investissements long terme: 0.584 B

Dettes: 4.561 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 0.847 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.041 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 9.36 %

Revenu net / CA: 11.54 %

P/E: 3.15

P/B: 0.40

Dettes / Total du passif: 36 %

Stocks / Actifs courants: 24.6 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 0.73

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 2.27

Cash-flow opérationnel / CA : 9.61 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 4.84 %

6930

https://www.google.com/finance?q=TYO%3A … mUwQOxt4Aw

Description: Nippon Antenna Co., Ltd. manufactures and sells antennas and related large-scale systems primarily in Japan. The company provides antennas and receivers for terrestrial digital broadcasting; CATV equipment; satellite receiving systems; satellite communications receivers and various electronic equipment for TV reception; TV, communications, and marine antennas; filter/duplexers; and portable phone/PHS antennas. It also offers telecommunications installation and engineering services. The company was founded in 1953 and is headquartered in Tokyo, Japan.

Capitalisation boursière: 9.2 B

Revenus

CA: 20.034 B

Revenu opérationnel: 1.333 B

Revenu net: 0.856 B

Bilan

Total de l’actif: 27.159 B

Actifs courants: 21.532 B (dont 2.264 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 2.810 B

Investissements long terme: 2.356 B

Dettes: 4.819 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 1.060 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.521 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 6.65 %

Revenu net / CA: 4.27 %

P/E: 10.75

P/B: 0.41

Dettes / Total du passif: 18 %

Stocks / Actifs courants: 10.5 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 1.82

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 2.12

Cash-flow opérationnel / CA : 5.29 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 49 %

2117

https://www.google.com/finance?q=TYO%3A … wQOehoHwAg

Description: Nissin Sugar Manufacturing Co., Ltd. is engaged in refining and marketing sugar. The company also produces and sells sugar processed goods; and manages DO SPORTS PLAZA, a sports and fitness club. Its products include household pouch, millet sugar/calcium sugar, cup sugar, low calorie functional sweetener, sugar cubes, coffee sugar, gomme syrup, brown sugar/black honey/sugar, frost sugar confectionery, powdered sugar, rock candy/fruit liquor, fructose/fruit sugar, cup oligo, and products for business use. The company was formerly known as Nissin Sugar Manufacturing Holdings, Inc. and changed its name to Nissin Sugar Manufacturing Co., Ltd. in April 2013. Nissin Sugar Manufacturing Co., Ltd. was founded in 1950 and is headquartered in Tokyo, Japan.

Capitalisation boursière: 17.8 B

Revenus

CA: 51.878 B

Revenu opérationnel: 2.882 B

Revenu net: 1.931 B

Bilan

Total de l’actif: 56.880 B

Actifs courants: 27.323 B (dont 5.344 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 13.381 B

Investissements long terme: 15.309 B

Dettes: 10.393 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 3.067 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.288 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 5.56 %

Revenu net / CA: 3.72 %

P/E: 9.22

P/B: 0.38

Dettes / Total du passif: 18.3 %

Stocks / Actifs courants: 19.6 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 0.95

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 1.7

Cash-flow opérationnel / CA : 5.9 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 9.4 %

4033

https://www.google.com/finance?q=TYO%3A … wQOehoHwAg

Description: Nittofc Co., Ltd., together with subsidiaries, develops, manufactures, and sells chemical fertilizers and soil improvement materials. The company offers liquid, superphosphate, and blended fertilizers; and other chemicals. It also rents warehouses, stores, office buildings, and parking lots, as well as operates hotels that provide accommodation, seminars, meetings, and conferences. The company was founded in 1952 and is headquartered in Nagoya, Japan.

Capitalisation boursière: 18.5 B

Revenus

CA: 18.436 B

Revenu opérationnel: 2.113 B

Revenu net: 1.906 B

Bilan

Total de l’actif: 44.583 B

Actifs courants: 21.568 B (dont 4,672 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 17.723 B

Investissements long terme: 4.693 B

Dettes: 5.489 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 2.144 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.748 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 11.46 %

Revenu net / CA: 10.34 %

P/E: 9.7

P/B: 0.47

Dettes / Total du passif: 12.3 %

Stocks / Actifs courants: 21.7 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 0.87

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 1.83

Cash-flow opérationnel / CA : 11.2 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 35 %

6882

https://www.google.com/finance?q=TYO%3A … wwPhj4D4DA

Description: Sansha Electric Manufacturing Co., Ltd. manufactures and sells electric equipment, medical equipment, and semiconductor and its applied equipment in Japan and internationally. It provides semiconductor products, including discrete products comprising triac, thyristor, rectifier diode, and fast recovery diode products; and power modules, such as triac, thyristor, rectifier diode, fast recovery diode, soft recovery diode, and SBD products. The company also offers power supply products for metal surface treatment; grid connected photovoltaic central inverters; uninterrupted power sources; DcPower supplies/charging apparatus; electrical regulators; welding machines; and retrification devices. In addition, it is involved in the installation of machinery and equipment, electric wiring, and piping activities. The company was founded in 1933 and is headquartered in Osaka, Japan.

Capitalisation boursière: 7.0 B

Revenus

CA: 23.279 B

Revenu opérationnel: 2.493 B

Revenu net: 1.651 B

Bilan

Total de l’actif: 27.602 B

Actifs courants: 19.609 B (dont 4.213 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 7.233 B

Investissements long terme: 0.179 B

Dettes: 10.847 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 1.865 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.716 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 10.7 %

Revenu net / CA: 7.1 %

P/E: 4.24

P/B: 0.42

Dettes / Total du passif: 39 %

Stocks / Actifs courants: 21.5 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 1.25

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 2.29

Cash-flow opérationnel / CA : 8.0 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 38 %

1960

https://www.google.com/finance?q=TYO%3A … wQOB74HYBw

Description: Sanyo Engineering & Construction Inc. is primarily engaged in the electric facility construction business in Asia. The company is involved in the design and construction of electrical and instrumentation equipment in various buildings and production facilities, and environment-related and private finance initiative businesses; and air conditioning and ventilation equipment, and fire extinguishing equipment, as well as water supply, drainage, and sanitary equipment in various facilities and environment-related businesses, such as eco multi heat pump systems and ESCO.

It also renovates electric, air conditioning, and sanitary equipment in various facilities, as well as handles environment related business, including energy saving, eco multi heat pump systems, and ESCO. In addition, the company is engaged in electric power transmission works, electric power generation and substation works, underground line works, electric power distribution works, and wind-power generation equipment works, as well as technical development and applied products development.

Further, it is involved in the information and communication related works comprising iron communication tower works, steel pipe pole works, mobile phone base station works, and communication station house equipment works; and design and construction of optical fiber and metal communication line networks. Additionally, the company offers a range of services from project order receipt to design, construction, and maintenance of overseas electrical and mechanical equipment works.

It also offers fluorescent pull-out operation bars, gap-type defective insulator detectors, voltage detectors, and central monitoring and control systems; designs and fabricates high and low voltage distribution panels, power panels, control panels, and safety grounding tools for overhead electric lines; and is engaged in painting, interior finishing, and survey works. The company was founded in 1937 and is headquartered in Tokyo, Japan.

Capitalisation boursière: 10.4 B

Revenus

CA: 38.019 B

Revenu opérationnel: 1.090 B

Revenu net: 1.225 B

Bilan

Total de l’actif: 40.985 B

Actifs courants: 27.541 B (dont 0.262 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 5.717 B

Investissements long terme: 7.672 B

Dettes: 11.762 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 0.556 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.239 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 2.87 %

Revenu net / CA: 3.22 %

P/E: 8.5

P/B: 0.36

Dettes / Total du passif: 29 %

Stocks / Actifs courants: 0.95 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 1.52

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 3.20

Cash-flow opérationnel / CA : 1.46 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 43 %

7420

https://www.google.com/finance?q=TYO%3A … mUwQOxt4Aw

Description: Satori Electric Co., Ltd., through its subsidiaries, engages in the distribution of integrated circuits (ICs), discrete semiconductors, general electronic components, and electronic equipment in Japan and internationally. It offers semiconductors, electronic components, optical and electric cables/devices, system solutions, wireless solutions, embedded solutions, control equipment and components, factory automation systems, and displays and monitors. The company is also involved in the development and production of information control systems and switching devices; design of microprocessors and application specific ICs; and provision of production management consulting services. Satori Electric Co., Ltd. was founded in 1947 and is headquartered in Tokyo, Japan.

Capitalisation boursière: 12.3 B

Revenus

CA: 129.302 B

Revenu opérationnel: 1.582 B

Revenu net: 1.339 B

Bilan

Total de l’actif: 61.509 B

Actifs courants: 51.854 B (dont 8.572 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 4.352 B

Investissements long terme: 3.119 B

Dettes: 32.026 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 2.216 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.090 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 1.22 %

Revenu net / CA: 1.04 %

P/E: 9.19

P/B: 0.42

Dettes / Total du passif: 52 %

Stocks / Actifs courants: 16.5 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 1.61

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 1.97

Cash-flow opérationnel / CA : 1.71 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 4.1 %

4234

https://www.google.com/finance?q=Sun+A. … wAPJjoCIDQ

Description: Sun A. Kaken Co., Ltd. manufactures and sells various plastic composite products, packaging materials, and industrial materials in Japan. It offers flexible packaging materials for food products, liquids, pharmaceuticals, and sundry goods industries. The company also provides functional materials, such as films to protect components in fields, including optœlectronics and multimedia devices from scratches, dust, and contamination during manufacture, shipping, and storage. In addition, it offers industrial materials, such as adhesive tapes used in the distribution industry and the home. Sun A. Kaken Co., Ltd. was founded in 1942 and is headquartered in Tokyo, Japan.

Capitalisation boursière: 5.6 B

Revenus

CA: 33.024 B

Revenu opérationnel: 1.171 B

Revenu net: 0.832 B

Bilan

Total de l’actif: 30.148 B

Actifs courants: 20.815 B (dont 3.531 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 5.722 B

Investissements long terme: 3.586 B

Dettes: 14.455 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 1.650 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.249 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 3.55 %

Revenu net / CA: 2.52 %

P/E: 6.73

P/B: 0.36

Dettes / Total du passif: 48 %

Stocks / Actifs courants: 17.0 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 1.14

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 2.16

Cash-flow opérationnel / CA : 5.0 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 15.1 %

1828

https://www.google.com/finance?q=TYO%3A … DCwAP0pIEo

Description: Tanabe Engineering Corporation is engaged in plant, electric, mechatronics, and heat treatment businesses in Japan. The company is involved in the design, fabrication, installation, and execution of environmental plants, liquid compounding equipment, liquid compound and medicine automation equipment, power generation plants, towers, and tanks, as well as provides maintenance and overhaul services. It also plans, manufactures, constructs, and sells photovoltaic systems; creates and installs DCS/instrumentation PLC systems; constructs overhead electric power transmission wire equipment; and provides electrical and instrumentation equipment work to organic and inorganic plants.

In addition, it designs and manufactures various automatic machines, including bending mold quenching lines and automatic supply equipment of bar for spring; tape automatic winding and binding equipment; medicine automation and special equipment; glass substrate visual inspection devices; and glass substrate and laminate paper separation and transportation devices.

Further, the company designs and manufactures heating, warming, and dryness equipment; continuous type heat furnace; and auto dosing furnace Westomat equipment. Tanabe Engineering Corporation was founded in 1969 and is headquartered in Jœtsu, Japan.

Capitalisation boursière: 3.8 B

Revenus

CA: 25.174 B

Revenu opérationnel: 0.889 B

Revenu net: 0.513 B

Bilan

Total de l’actif: 20.843 B

Actifs courants: 14.848 B (dont stocks de 0.671 B)

Immobilisations corporelles: 5.057 B

Investissements long terme: 0.480 B

Dettes: 10.454 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 0.957 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.619 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 3.53 %

Revenu net / CA: 2.04 %

P/E: 7.4

P/B: 0.37

Dettes / Total du passif: 50 %

Stocks / Actifs courants: 4.5 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 1.16

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 2.49

Cash-flow opérationnel / CA : 3.8 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 65 %

6298

https://www.google.com/finance?q=TYO%3A … wAOI44GYDA

Description: Y.A.C. Co., Ltd. Provides various electronic equipment and products in Japan and internationally. Its Memory Disc division manufactures and sells hard disk related manufacturing equipment and infrared radiation heating devices and surface removers. It also offers burnishers, UV curing machines, hard disk conveyors, automatic machines, conveyor systems for semiconductors, clean room consumables, infrared radiation heaters, and heating assembly devices.

This division also provides conveyor, handling, and automatic machines.

The company’s Photovoltaics division develops, manufactures, and sells crystalline solar cell manufacturing equipment comprising solar water and cell manufacturing tools, and research and development tools. Its Plasma System division provides dry etching, dry ashing, desktop plasma ashing, and annealing furnace systems.

The company’s Field Emission Lamp division develops, manufactures, and sells electron emission sources for field emission lamps. This division provides field emission lamps and nano-diamond emitters for various applications, such as medical uses, sterilization, and electron sources, as well as for car lights. Its Semiconductor division manufactures and sells semiconductor related equipment, including various series of IC handlers.

The company’s Cleaning division develops, manufactures, and sells cleaning machines, such as shirt finishing systems, wool and uniform finishers, tumblers, bagging systems, and sorter products, as well as apparel equipment. This division serves apparel, laundry and dry cleaning, and linen supply industries. Y.A.C. Co., Ltd. was founded in 1973 and is headquartered in Akishima, Japan.

Capitalisation boursière: 5.7 B

Revenus

CA: 14.527 B

Revenu opérationnel: 0.428 B

Revenu net: 2.229 B

Bilan

Total de l’actif: 22.587 B

Actifs courants: 16.792 B (dont 2.739 B de stocks)

Immobilisations corporelles: 4.227 B

Investissements long terme: 1.246 B

Dettes: 5.122 B

Cash-flow

Cash-flow opérationnel (moyenne des 4 dernières années): 0.930 B

CapEx (moyenne des 4 dernières années): 0.039 B

Ratios

Revenu opérationnel / CA: 2.94 %

Revenu net / CA: 15.3 %

P/E « fictif »: 2.56 (éléments exceptionnels en 2013)

P/B: 0.33

Dettes / Total du passif: 23 %

Stocks / Actifs courants: 16.3 %

(Actifs courants – Dettes) / Capitalisation boursière: 2.05

(Actifs courants + immobilisations corporelles – Dettes) / Capitalisation boursière: 2.79

Cash-flow opérationnel / CA : 6.4 %

CapEx / Cash-flow opérationnel: 4.2 %

 

Conclusion

J’ai été positivement surpris, lors de mon étude du marché japonais, par le nombre d’opportunités potentielles, sur le papier. Néanmoins, l’accès à ce marché présente une dissymétrie d’information du fait de la barrière de la langue et des spécificités qui augmentent le niveau de risque en conséquence. Dans ce contexte, la prudence s’impose.

Cette liste est fournie à titre purement informatif et ne constitue en rien un conseil d’achat.

 

Portefeuille au 6 Février 2015 : 6 ans 74 jours

Portefeuille : VL 7,7411 € (Frais de courtage et de change inclus)
Rendement Total : 666,20%

Potentiel Estimé VANT / Cours 108,81%

Rendement Annualisé : 38,84%
Rendement 2015 : 5,69%

Rendement 2014 : 5,46%
Rendement 2013 : 20,74%
Rendement 2012 : 24,19%
Rendement 2011 : -15,65%
Rendement 2010 : 38,07%
Rendement 2009 : 308,74% Continuer la lecture de Portefeuille au 6 Février 2015 : 6 ans 74 jours

Ecommerage : les nageurs nus

ceux qui se baignent nus (Warren Buffett)Une fois n’est pas coutume, nous souhaitons partager avec vous cher(e) lecteur(trice), une péripétie qui s’est déroulée durant le mois de janvier. Ou comment un micro événement majeur (« cygne noir » diront certains) permet de découvrir ceux qui se baignent… à poil ! Nous paraphrasons la célèbre maxime de Warren Buffett  (« c’est lorsque la mer se retire, que nous découvrons les baigneurs qui se baignent nus ! ») suite à l’annonce le 15 janvier dernier de la Banque Nationale Suisse (BNS) de ne plus limiter la hausse du franc suisse (CHF) à 1,20 CHF pour 1 EUR.

Résultat, la monnaie « forte » a agit à son image… en se valorisant de près de 20% quasi instantanément, prenant les cambistes de court.

Et le mot est faible… car parmi les intervenants sur le marché des changes, il existe un bon nombre de brokers qui jouent les animateurs. Avec plus ou moins de bonheur. Prenons-en un, au hasard (non, en fait, pas du tout au hasard !), le dénommé FXCM. Le célèbre courtier en devise est un des spécialistes connus de la place, notamment car il intervient massivement auprès d’une clientèle de particuliers.

Suite donc à ce mouvement important sur une devise largement traitée sur les marchés, le courtier a dû interrompre dès le 16 janvier ses activités car il cumulait de trop fortes pertes.

 Mais comment est-ce possible ?

Hé bien, nous vous proposons la lecture de son bilan publié lors du dernier trimestre :

rapport financier fxcmSource : présentation aux investisseurs Janvier 2015[1]

Faisons une opération simple. Nous allons calculer le levier de la société sur ses actifs tangibles.

Fonds propres : 641,6 M USD

Intangibles : 392,3  M USD

Fonds propres retraités des intangibles = 641,6 – 392,3 = 249,3 M USD

Total du bilan = 2 384,4 M USD

==> Effet de levier = 2 384,4 / 249,3 = 9,56x. Ce qui signifie que pour 1 USD de fonds propres, FXCM a 9,56 USD d’actifs. Cela ne pose aucun problème quand tout va bien. Le levier bonifie en effet alors le rendement.

On peut aussi l’exprimer autrement : les fonds propres tangibles représentent 249,3 / 2 384,4 = 10,5% du bilan.

Il suffit alors que 10,5% des clients de FXCM ne soient plus en mesure de faire face à leurs obligations pour que le broker soit en difficulté. C’est une probabilité faible direz-vous, et à juste titre.

Maintenant, allons voir ce qu’il se passe au niveau des leviers que les clients peuvent utiliser sur le FOREX (pour Foreign Exchange), soit le marché des changes. Un « effet de levier maximum autorisé par FXCM* d’environ 50/1 »[2]. Pour information, il peut monter à près de 1 000 chez certains courtiers.

Bien entendu, tous les clients ne vont pas utiliser cet effet de levier maximum autorisé de 50. Nous prenons l’hypothèse que les clients traders pratiquent en moyenne avec un effet de levier de 10.

Et nous couplons maintenant cet effet de levier avec le levier du courtier lui-même : 10,5% x 10% = 1,05%.

Dès lors, nous constatons qu’avec l’hypothèse que nous retenons, si seulement 1,05% des clients perdent la totalité de leurs avoirs, et bien, FXCM peut être en difficulté. Et il semble bien que parmi les clients de FXCM, de nombreux aient pris des positions sur le CHF et qu’ils n’ont pas pu honorer leurs engagements après le 15 janvier. C’est pourquoi le courtier a du cesser ses activités, car le régulateur estimait que FXCM n’étant plus en mesure de présenter une solvabilité suffisante. On parlait de pertes cumulées de plus de 220 M USD suite à cette seule variation journalière sur le franc suisse.

Un chevalier blanc… futé !

L’annonce fatale de la BNS a eu lieu le jeudi 15 janvier, et durant le weekend suivant, un chevalier est venu sauver la société financière. Il s’agit de Leucadia.

Le holding financier s’est engagé à prêter 300 M USD à un taux de 10% par an, pendant 2 ans. Au-delà de ce taux d’intérêt que nous pourrions qualifier d’usurier, voici un récapitulatif des conditions imposées par Leucadia :

rapport financier leucadiaSource : communiqué de presse FXCM du 19 janvier 2015[3]

Pour résumer, voici quelques uns des éléments les plus remarquables :

– des intérêts majorés chaque trimestre de +1,5%, sans pouvoir dépasser les 17% en base annuelle ;

– en cas de distributions (vente d’actifs ou dividendes) : Leucadia captera 100% de la somme, à hauteur du montant qu’elle a prêté ;

– 50% du montant pour les 350 M USD suivant ;

– 90% du montant à hauteur de 2 fois le montant dû au 16 avril 2015 (avec une limitation comprise à la fourchette 500 M USD – 680 M USD) ;

– pour tous les autres montants, Leucadia touchera 60% de la cession.

Ce genre de deal tout à fait atypique et qui est largement au bénéfice du prêteur n’est pas sans rappeler ce que Warren Buffet a mis en place lors des événements post 2008, en pleine tourmente financière. Quand le cash était roi et que les plus belles signatures ne trouvaient plus de prêteur. Son holding, Berkshire Hattaway, intervenait alors en tant que prêteur de dernier ressort. Ce fut le cas par exemple quand l’oracle d’Omaha a prêté 300 M USD en 2009 à Harley-Davidson à un taux annuel de 15%.

 

Quels enseignements pouvons-nous tirer de cette mésaventure illustrative des enseignements pour nos propres investissements ?

Conclusion # 1

Utiliser un très – trop – gros levier peut vous assurer en retour un très – trop – gros coup de massue. Le corolaire de l’effet de levier, étant « l’effet massue », quand les choses tournent mal.

Pour FXCM, la leçon semble avoir été apprise (ou imposée par Leucadia ?), puisque le 21 janvier 2015 une nouvelle politique sur les marges (une autre dénomination du levier) a été annoncée pour les investisseurs sur l’or et sur le FOREX. Il a été fortement limité.

Pour ce qui est de nos investissements, nous n’avons jamais utilisé de levier. Les décotes substantielles que nous obtenons lors de nos achats étant pour nous déjà de puissants « leviers » qui démultiplient les rendements. Nous investissons sans emprunter d’argent et dans des sociétés faiblement leveragées (qui utilise peu l’effet de levier), notre ratio de solvabilité maison nous limitant dans la manœuvre.

 

Conclusion # 2

« Rien ne sert de courir, il suffit de partir à point !», disait Jean de la Fontaine. Et bien belle initiative de Leucadia, qui en proposant rapidement une offre de prêt à des conditions de contreparties extrêmement favorables, d’être en situation de mobiliser une telle somme rapidement.

L’enseignement principal est qu’il est toujours utile pour un investisseur averti d’être en mesure de saisir des opportunités rares, ce qui signifie une grande réactivité et des liquidités disponibles à tout moment. Sinon, l’investisseur prend le risque de manquer une affaire en or. Il est difficile de calculer le coût d’opportunité, mais cependant, il est aisé d’être investi à 100% et de sous-performer le marché. Le pire étant de devoir laisser passer l’opportunité… ou bien d’arbitrer une de ses positions. Ce qui n’est jamais confortable.

Bref, pour prévenir ce genre de situation, nous préférons nous retrouver parfois avec un petit trop de cash pour ne pas être pris au dépourvu, plutôt que de n’avoir plus aucune marge de manœuvre d’interventions sur les marchés, en cas de forte déprime de Mr Le Marché.

[1]http://files.shareholder.com/downloads/AMDA-13JM9E/3848693194x0x803122/A8363025-5587-47E4-9111-2F9823574450/FXCMJanuaryPresentaiton.pdf

[2] http://www.fxcm.com/fr/effet-levier-marge-rollover-forex.jsp

[3] http://ir.fxcm.com/releasedetail.cfm?ReleaseID=891881