Portefeuille au 2 Octobre 2015 : 6 ans 312 jours

Portefeuille : VL 7,8262 € (Frais de courtage et de change inclus)
Rendement Total : 674,61%

Potentiel Estimé VANT / Cours 99,79%

Rendement Annualisé : 34,79%
Rendement 2015 : 6,85%

Rendement 2014 : 5,46%
Rendement 2013 : 20,74%
Rendement 2012 : 24,19%
Rendement 2011 : -15,65%
Rendement 2010 : 38,07%
Rendement 2009 : 308,74%

Taux de Rotation Annualisé : 16,48%
Effet Devise Total : 18,71%

Tracker ETF Lyxor MSCI World
VL 147,5786 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
Rendement Total : 120,10%

Rendement Annualisé : 12,19%
Rendement 2015 : 0,70%

Rendement 2014 : 18,77%
Rendement 2013 : 20,16%
Rendement 2012 : 11,20%
Rendement 2011 : -8,22%
Rendement 2010 : 18,76%
Rendement 2009 : 30,34%

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel et
que nos abonnés ont accès à l’ensemble des extraits de compte de
notre club d’investissement qui démontrent la réalité des rendements  affichés, nets de taxes boursières et d’impôts sous fiscalité belge

Mouvements hebdomadaires

Achat : de la net Estate n°18, USA, potentiel estimé 131%
Renforcement : –
Vente : de Tecumseh Product, USA, 42.28% en 354 jours

20 Sociétés en portefeuille actuellement éligibles au PEA : France (9), UK (4), Italie (3), Luxembourg (2), Allemagne (1), Norvège (1)

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

4-Portefeuille-devenir rentier-berkshire-top invest-conseil boursier

Détails du portefeuille

1-Portefeuille-valeurs-décotées-conseil boursier-Buffett-Graham

2-Portefeuille-Schloss-value-netcav- bourse conseil-Indépendance financière

3-Portefeuille-affaire- bourse conseil-gagner en bourse-s'enrichir

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

10 réflexions au sujet de « Portefeuille au 2 Octobre 2015 : 6 ans 312 jours »

    1. Merci zzy,

      Ce tableau confirme aussi que les « filtres » supplémentaires que nous ajoutons à notre process semblent procurer des rendements largement supérieurs à ce que procure une approche « netnet » telle que proposée par Jae Jung.

      Ainsi entre 2009 et le 30/09/2015, si on ramène la performance en euros, le rendement du s&p500 a été de 187,85 % et celui du portefeuille « netnet » témoin de Jae de 334,15 % alors que, sur exactement la même période, la performance de notre portefeuille s’est élevée à 704,33 %. Donc, strictement sur cette période, on peut estimer qu’effectivement les netnet ont généré un rendement supérieur à celui du marché … mais que nos critères de sélection ont permis de « magnifier » ce rendement. A noter aussi que nous surperformons l’approche « netnet » témoin 4 années sur les 7 années communes.

  1. Son approche est purement quantitative. Le trend est ce qui m’interesse le plus. Ce n’est donc pas surprenant qu’en ecartant les fausses bonnes idees et en affinant l’analyse comme vous le faites (eg. en reflétant les Off B/S liabilites) vous superformiez l' »indice netnet ». L’analyse est intéressante d’un point du vue allocation d’actifs: règle #1 « il faut acheter quand ce n’est pas cher ».

    Je suis de ceux qui non seulement pensent que la Valeur est importante mais de plus en plus que le timing d’investissement est aussi extrêmement important. Je suis aussi beaucoup les trades des Insiders (achats significatifs) sur les petites valeurs. Par exemple sur LNC, même s’il n’y a plus de valeur comptable visible, le dirigeant poursuit ses achats car il connait la valeur de ses terrains a construire.

    C’est promis des que j’ai le sentiment que l’investissement en daubasses redevient attractif je prends mon abonnement!
    Merci pour la date des AK.

    ZYX

  2. Pour moi, l’investissement dans la valeur ne peut pas rimer avec timing d’investissement…
    « Acheter quand ce n’est pas cher ». Effectivement, pas cher en investissement value, c’est lorsque nos marges de sécurités sont dépassées, et donc on achète. La probabilité d’une perte totale de l’investissement est, dès lors, faible.

    Essayer de timer le marché est affaire de spéculateurs et ne peut pas, pour moi, se situer dans la même phrase que le terme investissement (même au sens large).

  3. Bonjour à vous les daubasses,
    Je m’intéresse à votre stratégie et pense sérieusement à m’abonner seulement je me pose un question sur le Japon.
    Quand je regarde les localisations des sociétés que vous avez en PF il n’y a pas de sociétés Japonaises.
    En parallèle je consulte également Old School Value et NetNetHunter et il se trouve que ce dernier explique qu’il y a beaucoup de « pépites » NetNet au Japon.
    N’ayant pas du tout analysé si cette affirmation est vraie, est-ce que le fait que vous n’êtes pas investi au Japon est un choix de votre part ou est-ce que vous n’y avez pas encore trouvé d’opportunités ?
    Merci d’avance 🙂

    1. Bonjour Mathias,

      Plusieurs raisons à cela :

      La principale, c’est tout simplement que notre broker ne nous donne pas accès à la bourse de Tokyo.

      Mais aussi parceque le Japon nous paraît, vu d’Europe, un marché assez compliqué avec des règles d’évaluation comptable un peu différente de celles que nous connaissons et aussi de nombreux sites de sociétés cotées qui sont rédigés exclusivement en japonais.

  4. Bonjour,

    Pourquoi ne réinvestissez-vous pas vos liquidités, dans les daubasses que vous possedez déja mais dont le « potentiel » a augmenté (i.e. leur coours a baissé) dans la limite des 3.33% par position.

    Merci,

    Bob

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.