Question des lecteurs : la réalité de notre performance

performance-boursiereCet article est la suite de celui de la semaine dernière dans lequel nous répondions aux questionnements de Nizar et Paul, deux de nos lecteurs, quant à la facilité de suivre notre process et la réalité de notre performance.  Après avoir traité du process, voyons ce que nous voudrions précisez, par rapport à la  lecture par Nizar et Paul de notre performance, .

Il nous semble donc qu’ils tentent à leur manière de nous dire que notre performance n’est pas réelle, voire n’est pas aussi importante qu’elle ne l’est, certes avec beaucoup de tact et d’amabilité, ce qui est tout à leur honneur.

Comme vous l’avez sans doute compris en parcourant notre blog, nous acceptons absolument la critique et quand elle pousse à la réflexion, nous voulons en faire quelque chose de positif, ce qui est bien entendu le cas ici.

Nous devons donc essayer de comprendre les arguments qui permettent à ces deux aimables lecteurs de ne pas accepter la réalité de notre performance du 24 novembre 2008 à aujourd’hui.

Nizar a donc choisi de remettre en cause notre performance à l’aide du process et Paul voudrait « normaliser » la performance en nous faisant démarrer en Janvier 2010 et pas en Novembre 2008.

A leur décharge, nous comprenons que plus notre histoire est longue, plus elle est difficile à cerner et peut-être à comprendre.

Quand nous avons décidé d’ouvrir un blog pour partager notre expérience d’investissement, nous nous sommes mis la barre très haut : pour montrer ce que nous faisions de manière intelligible à tous les investisseurs intéressés, la transparence doit être totale et l’honnêteté intellectuelle entière. Pourriez-vous trouvez un site ou un blog qui affiche sa performance semaine après semaine depuis presque 8 ans ? Qu’elle soit bonne ou mauvaise ? Pourriez-vous trouvez un blog ou un site d’investisseurs qui revient systématiquement sur ces pertes et donc ses erreurs et qui tente systématiquement d’exposer ses réflexions, pour essayer qu’elles ne se reproduisent pas ? Pourriez-vous trouvez un blog ou un site qui met à la disposition de ses abonnés tous les extraits de compte fournis par son courtier, achat après achat et vente après vente depuis 2008 ?

Si nous avions donc appliqué le process sans rigueur au début comme le suggère Nazir et avec de la rigueur ensuite, parce que les sommes en jeu étaient différentes, nous n’existerions plus depuis longtemps et tous les éléments de preuve sont sur notre blog, disponibles et lisibles par tous.

Paul, pensez-vous vraiment que la performance de 308% de 2009 est tellement un hasard qu’elle ne doit pas entrer en ligne de compte ? Pourquoi par exemple n’avez-vous pas retiré aussi la pire performance soit le -15% de 2011 ? Et puis en retirant les trois meilleures performances, le 308% de 2009 et le 38% de 2010 et le 24% de 2012, vous auriez pu arriver à la conclusion que notre portefeuille sous-performait franchement le marché !

La performance de 308% de 2009 n’est pas plus le fait du hasard que les performances médiocres de 5% et 7% de 2014 et 2015. La performance découle du marché : plus le nombre d’occasions est élevé et plus les prix sont bradés, plus la performance est importante. A l’inverse, moins il y a d’occasions sur le marché et moins les prix sont bradés, plus la performance est médiocre… et il faut ajouter à cela le temps de réalisation soit le laps de temps entre l’achat et la vente selon le process. Là aussi, les variations sont de taille, selon le type de marché et selon la société. Nous prenons donc dans le cadre de notre process, tout ce que nous offre le marché. Rien de plus et rien de moins.

Nous ne pouvons donc pas accepter que vous « normalisiez » notre performance à votre gré. Depuis 2008 notre performance est bien de 31% annualisé et c’est le fruit de la stricte application de notre process sur cette période. Et si un autre investisseur a démarré en 2011 en appliquant un process similaire au nôtre, il est évident qu’il n’obtiendra pas le même rendement annualisé puisqu’il est dans une séquence de marché différente.

En conclusion : Contrairement à d’autres, nous ne vendons pas de la performance. Depuis le début nous expliquons ce que nous faisons, pourquoi nous le faisons mais jamais ce que vous devez faire. Un investisseur qui nous lit adhère ou pas à l’idée de valeur chère à Benjamin Graham, idée  que nous avons aménagé à notre sauce au fil des années et qu’il est aussi possible d’aménager à une autre sauce, … la votre !

Nous avons souvent répété que la performance que nous affichons nous appartient et ne vous est pas de grande utilité. L’important étant de comprendre et de mettre en pratique un process.

Nous avons donc démontré avec cette expérience qui dure depuis plus 7 ans qu’il est possible de démarrer avec une petite somme, mais aussi de gérer des sommes plus importantes ; que définir un process et l’appliquer ensuite à la lettre n’est pas facile mais reste la chose la plus importante pour l’investisseur. Nous avons aussi démontré que lorsque la situation est exceptionnellement favorable notre process générera une performance hors norme, dans une situation moins favorable, il surperformera nettement le marché et dans une situation défavorable, il fera grosso modo jeu égal. Ce qui à plus long terme devrait vous permettre de battre le marché et vous placer dans les 5% d’investisseurs qui sont capables d’un tel exploit.

Nous avons enfin, grâce à l’historique de nos opérations, une vision précise de l’avantage statistique de notre process année par année, investissement par investissement, nous permettant toujours de mieux comprendre ce que nous faisons et comme depuis le début, ce qui nous permet d’avancer, nous le partageons avec nos abonnés.

Pour terminer, l’intervention de Yannick dans cette même file de commentaire, illustre vraiment bien le rapport que nous entretenons avec d’autres investisseurs et abonnés à notre lettre et les raisons de leur adhésion aux enseignements de Benjamin Graham que nous avons seulement illustrés dans la réalité.

 

5 réflexions au sujet de « Question des lecteurs : la réalité de notre performance »

  1. Moi j’y crois dans votre perf. Vous etes trop honnete intelectuellement!!

    Ceci etant juste quelques petits biais histoire de pinailler :

    – Il y a eu des augmentations de capital tout comme dans les Sicav. Il est fort a parier qu’en cas de correction il y en ait d’autres. Ce qui biaise un peu le processus mais que je peux tres bien comprendre. Le point le plus important pour moi.

    – Il doit y avoir un effet daubasses suite a vos recommendations sur certains titres peu liquide. Je sais que c’est sans doute lisse dans le temps grace a votre patience a liquider vos positions (donc juste un point mineur pour moi).

    – Il va falloir attendre un lourd repricing pour voir le comportement du portefeuille sur un cycle total. Mais pas de doute pour moi une petite AK et hop +400%!

    – Il y a eu des rates dans le moteur avec certaines classes d’actifs qui n’ont pas tres bien marchees malgre la valeur apparente. On apprend de ses erreurs. Ce qui ajoute a votre perf sur small/mid US /EU…

    A+ et surtout ne changez rien!!!

    Zyx

  2. Bonjour les Daubasses,
    Figurez vous que je lisais avec intérêt, comme toujours, votre article sur la performance quand je me suis aperçu (pas tout de suite d’ailleurs) qu’il venait en partie en réponse à un de mes commentaires.
    Mon propos n’était pas de minorer votre performance, réelle et impressionnante, mais d’attirer l’attention sur la lecture de la performance qui ne peut se faire que sur un boursier cycle complet si l’on veut éventuellement en dériver une espérance de rendement à long terme. Vous avez très opportunément eu le cran de démarrer votre aventure au son du canon, bravo. Mais je ne pense pas que votre performance annualisée puisse se maintenir à ce niveau sur longue période, c’était le sens de mon commentaire (c’est d’ailleurs la raison pour laquelle beaucoup de société de gestion lancent des fonds dans les creux du marché, ce qui facilite la commercialisation par la suite).

    Sur les 5 dernières années j’annualise à 16,5%, mais je sais que c’est un effet « visuel » car je suis à un plus haut historique actuellement, et les 5 dernières années ont été bonnes. Sur plus long terme, si je me maintiens entre 10 et 12% je serais très satisfait.

    Pour info voici mon historique, avec un début le 11/01/2011
    31/12/2011 -6,82%
    31/12/2012 10,38%
    31/12/2013 25,92%
    31/12/2014 23,20%
    31/12/2015 17,18%
    26/09/2016 13,52%

    Dans tous les cas, merci à vous car l’essentielle de mes performances vient de mes nombreuses lectures, dont le blog des Daubasses.

    Bonne journée

  3. Bonjour à toute l’équipe,

    Merci pour ces 2 articles détaillés sur l’avantage statistique de votre démarche. Dans vos articles, vous détaillés l’importance du contexte de vos opérations.

    J’aimerai savoir comment arrivez-vous à maintenir un travail régulier depuis toutes ces années?
    Pouvez-vous nous dire comment arrivez-vous à appliquer votre process sur la durée ? Est-ce vous vous consacrez à plein temps à ces analyses ?

    Je vous suis depuis 2 ans en tentant de comprendre et d’adapter votre démarche avec mes propres critères.
    Le point le plus difficile pour moi est de fournir un travail régulier (j’ai une activité pro en plus de l’étude du marché boursier).

    Du coup, j’essaie de comprendre le contexte de mise en œuvre de votre process et surtout son application dans le temps.

    Merci par avance pour vos précisions à ce sujet

    1. Bonjour Boss,

      Pour répondre à vos interrogations, nous sommes avant tout des passionnés par l’investissement et un groupe d’amis. Ceci explique certainement notre « durabilité » qui approche désormais les 8 ans.

      Nous avons mis du temps à affiner notre process et à le développer, et à accepter intellectuellement que nous avions un avantage statistique que nous devons appliquer à la lettre. En cherchant le mot clef « process » sur notre site, vous trouverez une multitude d’articles que nous avons rédigés qui expliquent notre cheminement. Vous en trouverez quelques uns ici : http://blog.daubasses.com/?s=process

      Pour ce qui est du travail régulier, 2 membres de l’équipe sont plus ou moins libérés de leurs activités professionnelles et peuvent donc consacrer une part importante de leur temps aux analyses, chasses à la Daubasses, suivi des sociétés, …

      Merci pour vos encouragements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.