Bas les masques – Northamber plc

northamber_logoC’est dans la lettre numéro 38 du mois de juin 2014 que nous vous présentions l’analyse de ce distributeur anglais de pièces électroniques et de périphériques, qui cotait à l’époque autour de 30 Gbx.

Nous avons préféré attendre un peu avant d’y investir pour avoir plus de potentiel. Sur le moment, on ne sait jamais si cette décision est bonne ou mauvaise. Elle est bonne si on parvient à acheter plus bas et elle est mauvaise si le cours s’envole et que le potentiel se réduit en peau de chagrin rapidement (cela nous est déjà arrivé).

Pendant cette attente, un élément inattendu est venu nous perturber. La liquidité de la société étant déjà faible, nous attirions l’attention sur ce point en fin d’analyse. Elle est devenue quasi nulle de juillet 2014 à février 2015.

Lorsque la liquidité a repris un peu de vigueur, le cours s’est fixé autour de 40Gbx, réduisant le potentiel aux environs de 90%. Ce qui ne nous a pas vraiment incités à passer à l’achat.

Deux ans et demi après cette analyse, la société Northamber cote autours de 30 Gbx. Le cours n’a donc pas évolué. Et nous pensons que le fait d’avoir été plus exigeant sur la décote et de finalement ne pas y avoir investi, a été plutôt positif. Continuer la lecture de Bas les masques – Northamber plc

Bas les masques – Global-Tech Advanced Innovations

globaltechNous avions acheté un premier lot de Global Tech le 17 octobre 2012 et nous avons renforcé ensuite à 3 reprises, pour une somme totale de 11 098.53€, frais inclus. Ce 28 mars, nous avons donc encaissé 16 575.03€ net de frais. C’est par conséquent une performance de + 49.34% en 1258 jours.

Dans un premier temps, nous nous sommes dit que c’était toujours cela de pris mais que ce n’était quand-même pas fameux… C’est en actualisant nos statistiques et donc en détaillant nos différents achats que nous avons revu notre avis, en passant de « pouvons mieux faire » à « pas mal du tout ».

En réalité, nous avions acheté les 4 lots de manière suivante (les rendements sont nets de frais et en euros) :

1° Le 17 octobre 2012, et ce premier lot a généré +110.94% en 1 258 jours, soit +24.12% annualisé

2° Le 30 septembre 2014, et ce second lot a généré +76.55% en 542 jours, soit +46.03% annualisé

3° Le 5 août 2015, et ce troisième lot a généré + 70.15% en 233 jours, soit en moins de 8 mois

4° Le 4 janvier 2016, ce quatrième lot est l’arbitrage de début d’année quand l’OPR a été annoncée. Il a généré 3.71% en 81 jours. Si nous étions capables de placer de l’argent à 3.71% tout les 81 jours, le taux annualisé de ce placement serait de 16.51%.

Alors pourquoi cette première impression négative? C’est en fait d’ordre psychologique, puisque l’offre à 8.85$ s’est faite à plus de 50% sous la VANT de 18.51$. Ensuite, le rendement global de +49.34% calculé très simplement par rapport à l’argent déboursé lors des achats (frais inclus) et à l’argent encaissé lors de la vente net de frais, ne tient pas compte du facteur temps des différents lots. Continuer la lecture de Bas les masques – Global-Tech Advanced Innovations

Les chroniques de l’investisseur chronique : Intérêts composés et épargne – Séries

Ce texte fait partie de la série proposée par notre ami-chroniqueur Laurent Muller.

Même si nous ne partageons pas tout-à-fait les mêmes principes d’investissement, nous nous sommes trouvés énormément de points communs et les raisonnements développés par Laurent nous ont paru marqués par le sceau du bon sens.

Dans cette chronique, je vous propose quelques séries montrant l’augmentation du patrimoine par le double effet de l’épargne et des intérêts composés, sans préjuger de la manière d’obtenir les niveaux d’épargne indiqués où les niveaux de rendement indiqués (type de support, fiscalité, niveau de risque, etc…). Par exemple, une performance de 18 % net après impôts me semble être une performance exceptionnelle, très difficile à atteindre dans la durée.

Hypothèses

Par soucis de simplification, j’ai considéré que l’épargne d’une année ne bénéficie pas du rendement pendant cette année, autrement dit: Capital n+1 = Epargne annuelle + Capital n x (1 + rendement)

J’ai indiqué en gras la ligne correspondant à l’accumulation d’un patrimoine de 1 M€ et de 2 M€ respectivement.

Attention également à l’effet de l’inflation non pris en compte dans les calculs: un patrimoine accumulé en 10 ans ne vaudra pas la même chose que ce même patrimoine accumulé en 20 ans.

Ces chiffres ne tiennent pas non plus compte des possibilités qu’offre l’effet de levier.

 

Epargne de 1 000 euros / mois , rendement de 6 % / an net après impôts sans patrimoine de départ

 

1              12000

2              24720

3              38203

4              52495

5              67645

6              83704

7              100726

8              118770

9              137896

10           158170

11           179660

12           202439

13           226586

14           252181

15           279312

16           308070

17           338555

18           370868

19           405120

20           441427

21           479913

22           520707

23           563950

24           609787

25           658374

26           709877

27           764469

28           822337

29           883678

30           948698

31           1017620

32           1090677

33           1168118

34           1250205

35           1337217

36           1429450

37           1527217

38           1630850

39           1740701

40           1857144

41           1980572

42           2111407

 

Epargne de 2 000 euros / mois, rendement de 6 % / an net après impôts sans patrimoine de départ

 

1              24000

2              49440

3              76406

4              104991

5              135290

6              167408

7              201452

8              237539

9              275792

10           316339

11           359319

12           404879

13           453171

14           504362

15           558623

16           616141

17           677109

18           741736

19           810240

20           882854

21           959825

22           1041415

23           1127900

24           1219574

25           1316748

26           1419753

27           1528938

28           1644675

29           1767355

30           1897396

31           2035240

 

Epargne de 3 000 euros / mois, rendement de 6 % / an net après impôts sans patrimoine de départ

 

1              36000

2              74160

3              114610

4              157486

5              202935

6              251111

7              302178

8              356309

9              413687

10           474509

11           538979

12           607318

13           679757

14           756542

15           837935

16           924211

17           1015664

18           1112603

19           1215360

20           1324281

21           1439738

22           1562122

23           1691850

24           1829361

25           1975122

26           2129630

 

Epargne de 1 000 euros / mois, rendement de 10 % / an net après impôts sans patrimoine de départ

 

1              12000

2              25200

3              39720

4              55692

5              73261

6              92587

7              113846

8              137231

9              162954

10           191249

11           222374

12           256611

13           294273

14           335700

15           381270

16           431397

17           486536

18           547190

19           613909

20           687300

21           768030

22           856833

23           954516

24           1061968

25           1180165

26           1310181

27           1453199

28           1610519

29           1783571

30           1973928

31           2183321

 

Epargne de 2 000 euros / mois , rendement de 10 % / an net après impôts sans patrimoine de départ

 

1              24000

2              50400

3              79440

4              111384

5              146522

6              185175

7              227692

8              274461

9              325907

10           382498

11           444748

12           513223

13           588545

14           671400

15           762540

16           862794

17           973073

18           1094380

19           1227818

20           1374600

21           1536060

22           1713666

23           1909033

24           2123936

 

Epargne de 3 000 euros / mois, rendement de 10 % / an net après impôts sans patrimoine de départ

 

1              36000

2              75600

3              119160

4              167076

5              219784

6              277762

7              341538

8              411692

9              488861

10           573747

11           667122

12           769834

13           882818

14           1007099

15           1143809

16           1294190

17           1459609

18           1641570

19           1841727

20           2061900

 

Epargne de 1 000 euros / mois, rendement de 18 % / an net après impôts sans patrimoine de départ

 

1              12000

2              26160

3              42869

4              62585

5              85851

6              113304

7              145698

8              183924

9              229030

10           282256

11           345062

12           419173

13           506624

14           609816

15           731583

16           875268

17           1044816

18           1244883

19           1480962

20           1759536

21           2088252

 

Epargne de 2 000 euros / mois, rendement de 18 % / an net après impôts sans patrimoine de départ

 

1              24000

2              52320

3              85738

4              125170

5              171701

6              226607

7              291397

8              367848

9              458061

10           564511

11           690123

12           838346

13           1013248

14           1219633

15           1463166

16           1750536

17           2089633

 

Epargne de 3 000 euros / mois, rendement de 18 % / an net après impôts sans patrimoine de départ

 

1              36000

2              78480

3              128606

4              187756

5              257552

6              339911

7              437095

8              551772

9              687091

10           846767

11           1035185

12           1257519

13           1519872

14           1829449

15           2194750

 

Pas d’épargne et rendement de 6 % / an net après impôts en partant d’un patrimoine de 1 M€

 

1              1060000

2              1123600

3              1191016

4              1262477

5              1338226

6              1418519

7              1503630

8              1593848

9              1689479

10           1790848

11           1898299

12           2012196

 

Pas d’épargne et rendement de 10 % / an net après impôts en partant d’un patrimoine de 1 M€

 

1              1100000

2              1210000

3              1331000

4              1464100

5              1610510

6              1771561

7              1948717

8              2143589

 

Pas d’épargne et rendement de 18 % / an net après impôts en partant d’un patrimoine de 1 M€

 

1              1180000

2              1392400

3              1643032

4              1938778

5              2287758

 

Conclusions

L’effet de l’épargne, par nature linéaire, devient une composante mineure du résultat lorsque l’effet des intérêts composés, par nature exponentiel, devient significatif, c’est-à-dire à partir du moment où le patrimoine accumulé produit des intérêts de l’ordre de grandeur de l’épargne. Je distinguerais donc globalement 2 phases pour la constitution d’un patrimoine:

·         Phase 1: Accumulation, principalement par une épargne agressive, d’un patrimoine permettant de produire, par ses seuls intérêts, le niveau de l’épargne. Par exemple, si une personne épargne 1 000 euros par mois (soit 12 000 euros / an) et peut placer son argent à un rendement de 6 % / an, la phase 1 se termine vers 200 000 euros. Dans cette phase, le niveau de rentabilité des investissements est moins important que l’effort d’épargne. Pour « enclencher la machine », il faut commencer par accumuler un patrimoine de départ.

·         Phase 2: Investissements à haute rentabilité (si possible hors norme), lorsque les intérêts des revenus du patrimoine dépassent la capacité d’épargne. Dans cette phase, l’épargne ne joue plus qu’un rôle secondaire d’autant moins déterminant que le patrimoine et le niveau de rentabilité sont importants.

La coupure entre la phase 1 et la phase 2 n’est pas franche. Il s’agit plutôt d’une transition progressive.

Ces séries montrent également les ordres de grandeur de durée et de conditions nécessaires, en terme d’épargne et de niveau de rentabilité des investissements, pour devenir indépendant financièrement, en fonction des objectifs et de la situation de chacun.

Rapport de gestion – septembre 2016

Au cours de ces années, ami(e) lecteur(trice), nous avons toujours eu la volonté de vous proposer notre parcours d’investisseurs avec autant de transparence que possible.

De plus, régulièrement, nous avons alimenté vos réflexions par des statistiques issues des constatations que nous avons faites du portefeuille de notre club d’investissement. Ces statistiques nous ont permis d’améliorer notre propre process mais aussi, nous l’espérons, le vôtre.

C’est un peu dans cette double optique de transparence et d’observation statistique que nous vous proposons, chaque mois, un extrait « rapport de gestion » publié dans nos lettres mensuelles, extrait dans lequel nous retraçons les grandes lignes de l’évolution de notre portefeuille. L’idée principale sera de vous proposer un maximum de réflexions sur le sujet.

Bien évidemment, ce rapport ne fera, en principe, pas mention de sociétés individuelles, ce privilège étant réservé à nos abonnés.

 

RAPPORT DE GESTION – SEPTEMBRE 2016

La VL de notre portefeuille est de 8.56€, en progression de +2.39% sur le mois de septembre. Sur l’année 2016, après 9 mois, notre performance est de +8.64%.

Sur le mois de septembre, notre portefeuille a subi un change défavorable de -0.45%. Et sur l’année 2016 notre portefeuille subit également un change défavorable de -3.54%.

Notre benchmark, le tracker MSCI World dividendes réinvestis, a progressé sur le mois de septembre de +0.04%. Sur l’année 2016, sa performance est de +1.06%.

2016-09-30-graph-performance-daubasses Continuer la lecture de Rapport de gestion – septembre 2016

Bas les masques – Silver Standard

Nous vous racontons aujourd’hui une de nos aventures dans le monde merveilleux des mines de métaux précieux (nous vous avions expliqué comment nous avions, après cette achat, décidé de revoir notre process d’investissement sur ce type de société dans cet article) .

investir-dans-les-mines-dor-et-dargentNous  avons investi dans Silver Standard (c’est le nom de cette société) de manière un peu particulière, d’une part par un achat « normal » sur le marché d’actions mais aussi par le biais d’émission d’options put qui n’ont pas été exercées et qui nous ont permis d’obtenir un rendement de 8,2% en 6 mois sur les capitaux qui avaient été bloqués en garantie de notre engagement d’achat.

Quant à nos actions, elles ont été vendues après 2 ans et 9 mois de détention nous permettant d’encaisser, au passage, une modeste plus-value de +14%. Continuer la lecture de Bas les masques – Silver Standard