Alerte : nouvelle daubasse techno avec un très, très gros potentiel

Temps de lecture estimé : 1 min
Print Friendly, PDF & Email

Nouvel achat détonnant. Clairement, ce sera quitte ou double avec cette daubasse très technologique qui a un potentiel de plus de +300% (x4) !

Soit ce sera un home run, soit la soupe à la grimace.
Il n’y aura pas de zone grise avec cette daubasse : ce sera noir ou blanc.

Comme d’habitude, cher(e)s abonné(e)s, vous avez reçu un mail avec le lien vers l’analyse.

Retrouvez également tous ces mouvements et leurs justifications dans la prochaine Lettre Mensuelle.

— Bons investissements —


Vous pouvez suivre toute notre actualité (mouvements et idées d’investissements) sur Twitter : https://twitter.com/les_Daubasses

7 réflexions au sujet de « Alerte : nouvelle daubasse techno avec un très, très gros potentiel »

  1. bonjour , je me suis penché sur le cas de cette daubasse et je ne trouve pas son code sur le marché canadien via binck ou boursorama, uniquement en USD.
    cette valeur est elle négociable sur la plateforme binck sur la place de Toronto?

  2. Bonjour à vous,
    Vous soulignez, à fort juste titre, pour certaines daubasses, le risque de délistement, avec les conséquences que cela pourrait avoir sur le cours, et proposez dans ce cas d’acheter la valeur sur d’autres marchés que celui sur lequel elle court ce risque lorsque c’est possible.
    C’est ingénieux, mais tout écart entre le deux cours ne constituerait-il pas une anomalie rapidement comblée par le marché ?

    1. Re-bonjour Stevinvest,

      Oui, bonne remarque, il y aurait forcément des arbitrages. Délisting ou pas. Mais ce serait alors, si délisting il y a, entre une place réglementée (Toronto par exemple) et une valeur sur le Pink Sheet ou OTC. Selon nous, il est préférable de détenir quoi qu’il arrive le titre qui continuerait de coter sur la place réglementée.

      Que le cours aille, pour des raisons techniques, tutoyer les pâquerettes, ce n’est pas un problème. Nous avons l’habitude que les daubasses fassent des vols planés qui frisent le sol avant de, parfois, redécoller vers des sommets. Ce qui nous embête, c’est que le marché n’ait que les yeux rivés sur le délisting si on opte pour la place qui peut éventuellement délister la valeur.

      Et puis… si delisting il y a… peut être que le titre continuera de coter seulement sur le place réglementée ? Allez savoir !

      Espérons tout de même que le sujet ne se pose pas. Nous verrons bien.

      Diversifions, achetons décotés, et prions ! 🙂

  3. Je confirme que chez Binck, il faut parfois demander pour accéder à un titre en particulier en leur donnant un minimum d’informations : nom de la société, la place boursière, le code ISIN …
    En général, c’est débloqué dans la journée.

    Attention pour les titulaires de compte titre chez DeGiro, les frais de courtage sont très élevés pour un titre comme celui-ci. (ex 20000 titres sur la place de Toronto = 200€ de frais de courtage).

  4. Bonjour,

    Effectivement le risque du délisting n’est pas génial sur la place américaine.
    Comme j’utilise DeGiro, pour l’a mentionné Stephane, les frais cassent tout l’intérêt de la transaction malheureusement.
    Ils semblent aussi présent sur la bourse de Frankfurt si jamais même si il y a alors des interférences de taux de change potentielles…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.