Alerte – achat d’une Pépite PEA : joli potentiel et double marge de sécurité

Temps de lecture estimé : 1 min

Nouvelle acquisition pour le portefeuille Pépites PEA . Enfin… pas si nouvelle que cela !

Potentiel > +100% éligible au PEA, bien sûr, et de multiples marges de sécurité : pourquoi se priver ?

Connectez-vous dans votre zone Premium dans la rubrique « Dernières analyses » pour en savoir plus.

Plus de détails dans la prochaine Lettre Mensuelle.

— Bons investissements —


Vous pouvez suivre toute notre actualité (mouvements et pistes d’investissements) sur Twitter : https://twitter.com/les_Daubasses

Print Friendly, PDF & Email

6 réflexions au sujet de « Alerte – achat d’une Pépite PEA : joli potentiel et double marge de sécurité »

  1. Bonjour les Daubasses,

    Je suis un peu perdu.
    J’avais compris que l’expérience « pépites PEA » permettait :

    – de se positionner sur des actions qui ne respectent pas tous les ratios daubasses, avec donc une part de souplesse et d’irrationnalité
    – de se positionner sur des actions qui seraient d’une autre nature

    Aujourd’hui on constate que vos 2 portefeuilles ont une intersection.

    Je suppose que vous y voyez dans votre logique une bonne explication, mais pour moi ça n’a clairement aucun sens.

    1. Bonjour bobby,

      Nous avions une forte demande pour des titres éligibles au PEA. Et nous avons répondu à cette demande en créant ce portefeuille qui a une gestion plus « légère ». Ce que nous fournissons, ce sont des boîtes à outils que des investisseurs plus ou moins chevronnés peuvent utiliser à leur guise. Prenez les outils qui peuvent vous intéresser, la boîte est assez fournie !

      Quand nous avons des opportunités qui se présentent avec un potentiel intéressant et qui sont éligibles au PEA, autant les intégrer au portefeuilles Pépites PEA. Pourquoi se priver ?
      Le but de ce portefeuille n’est pas de se faire plaisir en proposant le plus d’analyses possibles, mais c’est d’essayer d’apporter de la valeur à nos abonnés avec des titres qui peuvent leur faire gagner de l’argent… au sein de leur PEA.

      Alors oui, il peut y avoir quelques similarités. Parfois.
      Et aussi de belles nouveautés. Par exemple Gaumont. Non éligible aux daubasses, et pourtant il aurait été dommage de passer à côté de cette action qui progresse de +80% en 9 mois !

      Également, si quelques titres se retrouvent dans les 2 portefeuilles, sur les pépites PEA, les achats / ventes sont plus souples en timing et en critères de sélection. Cf. nos dernières ventes et l’achat d’une protection.

      Ce ne sont donc clairement que des plus… qui, en plus, sont gratuits ! Puisque intégrés dans l’offre unique.
      Si cela ne fait pas sens pour vous, vous pouvez simplement ignorez ce portefeuille et vous concentrez au portefeuille daubasses originel.

      En tout cas, de nombreux abonnés semblent satisfaits de ce portefeuille supplémentaire.

  2. Bonjour,
    je viens de lire votre analyse sur votre dernier achat pépite PEA et je suis très surpris de la faible commission de courtage que votre banque vous demande pour votre achat. Pourrais-je connaître quel est votre courtier?
    Si vous ne pouvez publier la réponse, pourriez-vous me l’envoyer par mail?

    Gauthier

  3. Bonjour Les Daubasses,
    Ne craignez-vous pas d’être obligés de revendre une bonne partie de votre portefeuille PEA dès le printemps 2019 avec la mise en œuvre du Brexit si vous y faites entrer une proportion importante de valeurs négociées sur le LSE?
    Il semblerait en effet que les pays de l’UE, et particulièrement la France, ne soient pas excessivement désireux de faciliter la tâche à la Grande-Bretagne. Et pour ce qui est du PEA, la « clause de grand-père » a été écartée d’office:
    https://www.questionfiscale.fr/La-presence-de-titres-anglais-qui-deviendront-ineligibles-au-PEA-du-fait-du-BREXIT-entraine-t-elle-la-cloture-du-plan_a2246.html
    Bien cordialement,
    Stevinvest

    1. Bonjour Stevinvest,

      La macroéconomie et la politique ne nous intéressent pas plus que ça.
      Nous verrons le temps venu ce qu’il se passe.

      Comme sur les marchés, nous préférons ne pas anticiper sur des événements futurs.

      Merci pour votre remarque.

Répondre à Gauthier FABRUI Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *