Alerte – achat d’une RAPP US qui pourrait cacher quelques belles surprises !

Tant que le marché nous propose des opportunités, nous les achetons sans sourciller !

Avec une trésorerie dans notre portefeuille qui avoisine toujours les 30%, pouvoir acquérir des actifs de qualités, gérés de mains de maître, cela fait toujours plaisir. On sent avec cette société, que quelque chose de bon pourrait arriver…

Nous avons identifié 3 catalyseurs potentiels. Tout est dans l’analyse !

Connectez-vous dans votre zone Premium dans la rubrique « Dernières analyses » pour découvrir cette société.

Plus de détails dans la prochaine Lettre Mensuelle.

— Bons investissements —


Vous pouvez suivre toute notre actualité (achats, ventes, pistes d’investissements, …) sur Twitter : https://twitter.com/les_Daubasses

Softimat : une mauvaise gestion qui pose question

Softimat est une société de gestion immobilière avec un patrimoine conséquent, mais des pertes récurrentes. Un des membres de l’équipe, actionnaire, se rendra à la prochaine Assemblée Générale (AG) du 29 mai à Lasne, en Belgique, avec un groupe d’actionnaires individuels.

Si vous êtes actionnaire et que vous avez décidé de venir à la prochaine AG, contactez-nous ! Plus nous serons nombreux, plus nous pourrons faire valoir nos intérêts d’actionnaires : moins de frais non justifiés, des bénéfices et un dividende.

La société est en perte depuis 3 exercices. Et pourtant, les charges variables ne cessent de croître, notamment la rémunération exubérante des administrateurs  (hors jetons de présence et pour seulement 2 administrateurs selon nos sources !), messieurs Bernard Lescot et Nicolas Logé, qui atteint la somme record de 577 000 EUR en 2017 !

Leur rémunération est environ 10x supérieure à ce qu’il est d’usage pour ce type de société, même taille et même secteur. Continuer la lecture de Softimat : une mauvaise gestion qui pose question

Alerte – renforcement sur une société française !

Nous profitons d’une publication jugée mauvaise par le marché, d’une RAPP 🇫🇷 de notre portefeuille, qui devient une daubasse.

Pour résumer, le marché ne valorise plus du tout la capacité bénéficiaire de la société et nous offre même une décote de plus de 30% sur son actif net-estate !

Soit : actif courant + immobilier en valeur d’acquisition -20%, net de tout le passif.

Une situation qui nous parle et qui justifie notre renforcement face à ce changement de catégorie. On peut dire que nous avons désormais une double protection : rentabilité + décote patrimoniale.

C’est le luxe des valeurs « pourries » délaissées par le marché. Pile-poil ce que nous aimons et dans notre approche !

Comme d’habitude, cher(e) abonné(e), vous avez été prévenu en temps réel par mail de cette opération, avec toutes les informations chiffrées, qui justifient notre achat. Continuer la lecture de Alerte – renforcement sur une société française !

Portefeuille virtuel « Pépites PEA » au 27 avril 2018 : 301 jours (semaine 43)

Performance depuis le lancement le 30 juin 2017 :

– Pépites PEA = +15,0%
– indice Cac Mid & Small = +4,9% => écart de surperformance = +10,1%

> Potentiel moyen pondéré du portefeuille = +84,6%

tableau des potentiels (cliquez sur l’image pour l’agrandir)
Continuer la lecture de Portefeuille virtuel « Pépites PEA » au 27 avril 2018 : 301 jours (semaine 43)