Bas les masques – First Solar (bis)

Temps de lecture estimé : 3 min
(cliquez sur le graphique pour l’agrandir)

Nous avons clôturé notre seconde opération sur les actions de cette société le mardi 31 octobre 2017, avec la vente la société américaine First Solar active dans l’énergie solaire.

C’était un de nos premiers achats de l’année 2017 parce que l’action correspondait au process de la catégorie RAPP qui signifie en une phrase : que le marché propose un petit prix pour une société offrant une certaine rentabilité. Une société générant donc des profits tout en ayant en plus, en collatéral, une quantité d’actifs tangibles non négligeables.

Le 12 janvier 2017, nous avons acheté 127 actions pour la somme totale de 4 165, 89 EUR frais inclus et nous avons revendu ce 31 octobre 2017, et encaissé net de frais, 5 803,20 EUR. Nous avons donc réalisé une plus-value net de frais de +39,30% en euros en 292 jours, soit un peu moins de 10 mois.

Comme toujours, un peu de  frustrations accompagne chaque vente. Et nous en relevons 2 pour First Solar. La première, c’est une perte de 13% sur le change, car notre plus-value en USD était de +52%. Nous avons observé depuis longtemps qu’à long terme la différence entre deux devises représentant des économies puissantes sont limitées. Mais à court et moyen terme ces différences peuvent être importantes de manière positive ou négative. Et avec First Solar, nous sommes impactés négativement cette fois.

La seconde frustration, c’est qu’après avoir vendu, le cours a rebondi de plus de 10% en 3 jours ! Ce qui vous fait toujours éprouver des regrets en pestant contre votre process… Si le cours avait par contre chuté de -10% après la vente, nous aurions sans aucun doute été poussés inconsciemment à ne pas en parler ou à souligner que le process avait parfaitement fonctionné, et au bon moment !

Le seul point positif des ces frustrations, c’est qu’elle doivent toujours vous pousser à vous poser la question sur ce qui peut-être améliorer dans votre process, par rapport aux situations rencontrées. Mais bien sûr, toujours en remettant votre idée d’amélioration dans une perspective aussi large que possible, soit sur l’ensemble de toutes vos ventes. Une amélioration du seul cas présent est inutile, si vous ne voyez pas clairement qu’elle aurait également influé de manière positive sur une majorité de vos ventes passées. Améliorer un process n’est pas une chose facile. Et, dans le cas de First Solar qui nous occupe, on voit clairement que le double hasard de la situation ne peut pas être contré.

Nous devrons donc objectivement nous contenter d’une performance de +39,30% en moins de 10 mois en nous répétant que c’est excellent. On voit donc ici que la méthode Coué n’est pas dénuée d’intérêt, car accepter que 39,30% en 10 mois est excellent, n’est pas facile au pays des « Daubasses » multi baggers !

Vous trouverez ci-dessous le lien pour télécharger l’analyse qui avait été envoyée à nos abonnés et qui a justifiée notre achat + les news de suivi, publiées dans les Lettres Mensuelles.

Bonne lecture !

A TELECHARGER :

>> Analyse « First Solar – RAPP  (12 janvier 2017) <<

NEWS DE SUIVI

2017 Mars

Sans surprises, les résultats annuels 2016 sont plutôt mauvais, plus ou moins conformément aux attentes. Le seul point positif à la clôture du 31 décembre 2016 réside dans la position de trésorerie. En y intégrant les placements de trésorerie, elle dépasse les 2,3 Md USD et couvre donc près des 2/3 de la capitalisation boursière actuelle ! Nous sommes donc relativement sereins sur cette RAPP qui est dans un creux de cycle avec un carnet de commandes et les prévisions d’activité annoncés pour 2017 en nouveau retrait.
Notre objectif de cours RAPP baisse de -13% à 64,28 USD. La solvabilité est toujours excellente à 114,8%. Nous dormons donc sur nos deux oreilles avec ce type d’investissement.

2017 Mai

Si sur le T1 2017, la rentabilité, comme attendu, est en berne, elle dépasse les prévisions. Hors charges de restructuration, le résultat opérationnel serait positif. Mieux, la structure financière est largement renforcée par rapport au 31 décembre 2016 avec une solvabilité qui ressort à 122%. Cette amélioration s’explique par la vente du projet Moapa (env. +500 M USD).

Enfin, bonne dernière nouvelle. Sur les 3 premiers mois de l’année, le carnet de commandes a augmenté de 0,2 GW passant de 2,8 GW au 31 décembre à 3,0 GW au 31 mars.

Il ne manque plus qu’un retour à la rentabilité, et la boucle sera bouclée !

Notre cours d’objectif RAPP stagne à 64,28 USD (-0,4% vs T4 2016).

2017 août

La société américaine technologique surprend positivement le marché qui se rappelle de l’existence de l’action… qui progresse de +65% sur les 3 derniers mois et de +25% en juillet.

Le T2 2017 renoue avec un bénéfice opérationnel. Notre objectif de cours RAPP baisse de -3,5% à 61,79 USD, ce qui laisse encore un potentiel d’appréciation de l’ordre de +20% par rapport au cours de fin juillet. La solvabilité reste excellente avec un ratio à 121% du fait d’une abondante trésorerie de 2,76 Md USD qui représente plus de la moitié de la capitalisation boursière de la société.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *