Nous connaissons déjà l’investissement champion de 2018 …

Temps de lecture estimé : 3 min

… et nous vous en avions parlé en avant-première dès janvier !

Fausse boite de LEGO® pour « jouer » le Bitcoin

 

Souvenez-vous, dès janvier 2018, nous vous mettions en garde contre la folie des crypto-monnaies et des entreprises « malines » cotées en bourse qui essayaient de surfer sur la vague. L’édito de la lettre de janvier 2018 s’intitulait « Plus malin que les autres« . Nous avions identifié 4 entreprises? aux histoires plus ou moins farfelues? qui avaient des ratios de valorisation bullesques / burlesques (au choix) !

Et bien… 6 mois après que sont devenues ces entreprises ? Enfin, en tant que boursicoteurs du dimanche, ce qui nous intéresse, c’est plutôt : quel est le parcours de ces titres qui ont tentés de profiter à fond de l’effet d’aubaine médiatique incroyable du Bitcoin et de la technologie « blockchain » associée, qui faisait la une des médias ? Ce n’est pas si loin, et pourtant, les choses ont déjà bien évolué…

Nous allons faire l’exercice simple suivant : constater l’évolution du cours entre le 31 décembre 2017 et le 29 juin 2018, dernier jour de bourse du premier semestre 2018. Si besoin, pour comprendre les catalyseurs, nous ajouterons quelques détails.

 

  • Candidat #1 – Long Island Iced Tea : du thé glacé blockchainisé

Rappelez-vous les ratios :

Cours du 29 décembre 2017 : 5,10 USD
Nombre d’actions 30/09/2017 : 9,08 million => capitalisation boursière = 46,31 M USD
Capitaux propres au 30/09/2017 = 0,62 M USD  ==> ratio CB / CP = 74,7x

L’action de la société renommée « Long Blockchain Corp » – pour mieux coller à son nouveau business ! – cote désormais sur le marché non réglementé américain (OTC) après avoir été éjecté du marché boursier newyorkais.

Et bien… tadam… roulement de tambour.

Cours au 29 juin 2018 : 0,391 USD. Soit une chute de : -92,3% !

Bravo, joli score. Conclusion : thé glacé et blockchain ne sont pas des bons mélanges financiers.

 

  • Candidat #2 – Bitcoin Group SE : le vendeur officiel de pelles pour bitcoineurs

Rappelez-vous les ratios :

Cours du 29 décembre 2017 : 63,91 EUR
Nombre d’actions 30/06/2017 : 5,00 million ==> capitalisation boursière = 319,55 M EUR
Capitaux propres au 30/09/2017 = 9,98 M EUR  ==> ratio CB / CP = 32,0x

Un peu de pression avant de découvrir les chiffres. Cette société était de loin celle qui avait le business le plus solide, puisqu’il est axé sur la vente de services liée aux cryptomonnaies (courtier avec agrément pour  acheter / vendre des cryptomonnaies en Allemagne). De nombreux espoirs reposent sur ses épaules.

Allez, on lève le rideau…

Cours au 29 juin 2018 : 31,66 EUR. Soit une baisse de seulement : -50,5% !

Performance honorable. Sans regarder la suite, nous avons l’impression que nous avons là le titre qui a le mieux tenu sur la période : notre grand champion ! Et c’est une des rares actions qui maintient encore l’espoir qu’une valorisation bullesque peut tenir dans ce monde plein de rationalités.

 

  • Candidat #3 – Riot Blockchain Inc : un prétendu acteur de la blockchain

Rappelez-vous les ratios :

Cours du 29 décembre 2017 : 28,40 USD
Nombre d’actions 30/09/2017 : 5,40 million ==> capitalisation boursière = 153,36 M USD
Capitaux propres au 30/09/2017 = 15,47 M USD ==> ratio CB / CP = 9,9x

Riot Blockchain avait défrayé la chronique avec une multiplication x10 du cours de son action sur l’année 2017.

Allez, c’est parti pour la mise-à-jour du cours…

Cours au 29 juin 2018 : 6,34 USD. Soit une baisse de : -77,7% !

Belle petite chute. Remarquons que la société réussit l’exploit de voir son action rester cotée sur le Nasdaq. Pas mal du tout, n’est-ce pas ? Allez-vous en acheter ?

 

  • Candidat #4 – Longfin Corp : un autre acteur de la blockchain ?

Rappelez-vous les ratios :

Cours du 29 décembre 2017 : 56,30 USD
Nombre d’actions 30/06/2017 : 12,57 million ==> capitalisation boursière = 707,69 M USD
Capitaux propres au 30/06/2017 = 16,77 M USD ==> ratio CB / CP = 42,2x

Longfin Corp détenait le record de l’ascension en mode fusée de ses actions, avec une multiplication du titre x27 en 1 seule semaine ! Ca, c’était grâce à l’effet de mode. Et certainement pas expliqué par le compte de résultats ou le bilan…

Est-ce que le marché s’est réveillé ou il a voulu continuer de rêver ?

C’est parti pour le cours. On lève le voile !

Cours au 29 juin 2018 : 8,70 USD. Soit une baisse de -84,5% !

Bizarrement, il a fallu attendre que la société soit délistée du Nasdaq vers l’OTC (marché non réglementé) – du fait de retard de publications de ses rapports financiers – pour que l’ensemble du marché se rende compte que quelque chose clochait avec la valorisation stratosphérique du titre ! Et sans surprises les données financières qui ont enfin été publiées n’ont évidemment pas soutenu le cours.

 

Résultat des courses

Voici le tableau des scores : -92,3% / -50,5% / -77,7% et -84,5%. Ce qui nous fait une « performance » moyenne de -76,3%.

D’or et déjà, il apparaît clairement que l’investisseur un peu aguerri qui a shorté (vendu à découvert) ces titres, a réalisé quoi qu’il advienne une excellente année 2018 avec une performance moyenne de +76,3% (avant frais) !

Et double cerise sur le gâteau pour lui (ou elle) :

  1. cet investisseur « malin » a réalisé cette très belle performance en seulement 6 mois : ce qui renforce la prouesse ;
  2. Il se retrouve à la mi-année avec une belle enveloppe de cash. Il peut maintenant décider de faire ses courses sur le marché ou rester cash en attendant d’autres belles opportunités « faciles » du même genre.

Bravo à tous ceux qui ont eu le courage de se lancer dans ce type d’investissement, qui ont réussi à tenir contre vents et marées, et qui ont surtout racheté leurs titres au bon moment. Soit, récemment. Autant dire que… tous ces facteurs réunis, cela fait très peu d’individus au final !

En effet, même si les multiples de valorisations étaient outrageusement exagérés fin 2017 / début 2018, il fallait aller à contre-courant du marché et de l’ambiance générale. Et il fallait aussi se convaincre que, seul, on avait raison contre le marché. Être contre, pourquoi pas. L’esprit contrarian paie souvent en bourse quand il est basé sur des éléments fondamentaux solides, comme ici. Avoir le sentiment que l’on va réussir « un coup » à l’encontre de la masse, c’est grisant. Surtout quand ce coup est basé sur des éléments tangibles, qui peuvent rassurer le rebelle du marché dans sa démarche.

Après, passer de l’implacable théorie à la pratique, c’est plus compliqué…

 

Pour approfondir le sujet, pour les derniers crypto-optimistes, n’hésitez pas à lire ce qu’en pense Jordan Belfort dans l’article intitulé Le véritable “Loup de Wall Street” implore de fuir le Bitcoin. C’est saisissant !

Print Friendly, PDF & Email

Une réflexion au sujet de « Nous connaissons déjà l’investissement champion de 2018 … »

  1. Bonjour,

    Ils ne doivent pas être nombreux ceux qui ont réalisé cette prouesse ! Les cryptomonnaies est un marché que je fuis, il est bien trop volatile. Mais c’est vrai qu’en contrepartie on peut gagner beaucoup !

    Merci pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *