Non, les marchés ne sont pas efficients : profitez-en !

Ou comment nous expliquons avec des exemples pourquoi les marchés actions ne sont pas efficients.

Nombreux sont les adeptes de l’efficience des marchés. Ils prônent un marché omniscient qui est capable d’intégrer tous les paramètres imaginables et inimaginables permettant de valoriser à tout moment les actions au « vrai » prix. La théorie moderne du portefeuille de Markowitz a mis, entre autres, cette hypothèse en lumière. Il a même reçu le prix Nobel d’économie en 1990. Selon les défenseurs de l’efficience des marchés, il est inutile d’essayer de se constituer un portefeuille d’actions soi-même, puisqu’il est impossible de battre les marchés. A alors émergé une multitude d’acteurs pour prôner les investissements dans les fonds indiciels mondiaux avec pour arguments : gain de temps et performances au rendez-vous.

Continuer la lecture de Non, les marchés ne sont pas efficients : profitez-en !

Portefeuille daubasses 2, au 22 février 2019 : 114 jours 📝📈

Performance depuis la création (31.10.2018) = +0,75%
Performance 2019 = +8,59%
Performance 2018 = -7,22%

Potentiel moyen pondéré du portefeuille = +171,4% (-1,2 pt depuis le dernier reporting)

Plus d’informations concernant ce portefeuille daubasses 2 en suivant ce lien.

Fonds propres (moyenne pondérée) du portefeuille et comparatifs : 0,43x

Portefeuille complet en 2 parties :

(cliquez sur les images pour les agrandir)

Opération(s) de la semaine :

– vente d’une net-estate US avec un gain net de +5,1% en euros
– achat d’une net-estate canadienne avec un potentiel de 152%

Abonnez-vous et vous aurez accès au portefeuille entièrement dévoilé.

Gestion passive – 1er mois

Nous vous présentions le mois dernier les esquisses de notre nouvelle expérience de gestion semi-passive, avec quelques règles à suivre, notamment sur les fondamentaux.

Pour rappel, les 5 supports d’investissements sont : l’or, le pétrole, le marché « actions » américain, le marché « actions » japonais et l’immobilier londonien.

Voici les valorisations à la clôture du jeudi 21 février 2019 : 

 

Continuer la lecture de Gestion passive – 1er mois

Alerte – achat d’une net-estate canadienne ! 💰🏭🛒

Nouvel achat !

C’est encore une société canadienne qui tombe dans notre escarcelle avec un potentiel > +150%

Comme nous avions déjà 30 lignes (nombre maximal selon le process du portefeuille daubasses 2), nous avons cédé une ligne qui présentait moins de potentiel. Ainsi, nous augmentons le potentiel moyen du portefeuille.

Nos abonnés ont reçu l’information en direct par mail il y a environ 1h.

Découvrez l’action en question ici : dernières analyses (réservé aux abonnés). Continuer la lecture de Alerte – achat d’une net-estate canadienne ! 💰🏭🛒

Rapport de gestion – décembre 2018

Au cours de ces années, ami(e) lecteur(trice), nous avons toujours eu la volonté de vous présenter notre parcours d’investisseurs avec autant de transparence que possible.

Nous alimentons régulièrement vos réflexions avec des articles pédagogiques issus de notre propre expérience originale de l’investissement.

C’est dans cette double optique de transparence et de partage que nous vous proposons chaque mois un extrait – publié plusieurs semaines après la version « abonnée » – du « rapport de gestion » issu de nos lettres mensuelles. Vous retrouverez les grandes lignes de l’évolution de notre portefeuille.

— Bien évidemment, ce rapport ne fera en principe pas mention de sociétés individuelles, ce privilège étant réservé à nos abonnés. —

Rapport de Gestion (portefeuille daubasses 2 + portefeuille Pépites PEA)

Le portefeuille clôture le mois de décembre sur une nouvelle baisse de -4,6%. Sur les 2 mois d’existence 2018 du portefeuille la baisse atteint -7,2%.

 

Price-to-book

Ce ratio compare le ratio « cours / fonds propres » de quelques indices mondiaux : S&P 500 (500 plus grosses capitalisations US), Russel 2000 (indice de référence de 2 000 petites capitalisation américaines) et le STOXX Europe Small-Cap 200 (composé de 200 petites capitalisations européennes) que nous comparons avec le price-to-book  moyen pondéré du portefeuille*.

Nous pensons que cet indicateur est un bon moyen de « sentir le marché » et de visualiser rapidement la décote moyenne du portefeuille par rapport à plusieurs marchés.

*pour les net-nets et les net-estates, nous avons repris la VANT pour ce calcul : les fonds propres sont donc minorés des intangibles ; pour les RAPP, nous avons repris dans ce calcul 80% de l’objectif de cours RAPP.

Mouvements mensuels

Avec pas moins de 9 opérations, 7 renforcements et 2 achats, le mois a été un des plus actifs depuis de nombreuses années. Les marchés dévissaient, les valorisations dévissaient et les décotes augmentaient. Logiquement, notre process nous a poussé à appuyer sur le bouton « achat ».

 

Portefeuille daubasses

Avec tous ces achats et renforcements à répétition, nous avons acquis des d’actifs de plus en plus bradés pour le portefeuille. Les graines ont été plantées sur un excellent terreau : la panique.

C’est parti pour le rappel des 9 opérations. On débute le mardi 4 décembre, Les aubaines s’accumulent sur le marché pour les investisseurs qui veulent acheter des actifs décotés. Et l’action de (réservé aux abonnés) ne fait pas exception puisque depuis notre achat initial du 29 octobre 2018, le titre a baissé d’environ 15%.

Lors de cet achat initial, le potentiel sur la VANT – calculée à xxx EUR par action – était de +200%.

Au cours de XXX EUR, sur cette même VANT (sur laquelle nous avons retranché le montant du dividende exceptionnel de près de 10 EUR distribué il y a quelques mois), le potentiel ressort à +250%. C’est une progression +50 points, supérieure donc aux +40 points minimums exigés par notre process. Nous avons donc décidé de renforcer notre position, conformément à notre process, comme suit :

Renforcement : 16 actions de la société (réservé aux abonnés) à un cours moyen de xxx EUR

Il ne sera plus possible d’augmenter la position, puisque sa pondération en valeur d’achat correspond à 3% du portefeuille, soit le maximum pour une VANE.

Continuer la lecture de Rapport de gestion – décembre 2018