Rapport de gestion – février 2019

Au cours de ces années, ami(e) lecteur(trice), nous avons toujours eu la volonté de vous présenter notre parcours d’investisseurs avec autant de transparence que possible.

Nous alimentons régulièrement vos réflexions avec des articles pédagogiques issus de notre propre expérience originale de l’investissement.

C’est dans cette double optique de transparence et de partage que nous vous proposons chaque mois un extrait – publié plusieurs semaines après la version « abonnée » – du « rapport de gestion » issu de nos lettres mensuelles. Vous retrouverez les grandes lignes de l’évolution de notre portefeuille.

— Bien évidemment, ce rapport ne fera en principe pas mention de sociétés individuelles, ce privilège étant réservé à nos abonnés. —

Rapport de Gestion

Le portefeuille daubasses 2 clôture le mois de février sur une petite hausse de+2,5%.

Price-to-book

Ce ratio compare le ratio « cours / fonds propres » de quelques indices mondiaux : S&P 500 (500 plus grosses capitalisations US), Russel 2000 (indice de référence de 2 000 petites capitalisation américaines) et le STOXX Europe Small-Cap 200 (composé de 200 petites capitalisations européennes) que nous comparons avec le price-to-book moyen pondéré du portefeuille*.

Cet indicateur est un bon moyen de « sentir le marché » et de visualiser rapidement la décote moyenne du portefeuille par rapport à plusieurs indices phares.

*pour les net-nets et les net-estates, nous avons repris la VANT pour ce calcul : les fonds propres sont donc minorés des intangibles ; pour les RAPP, nous avons repris dans ce calcul 80% de l’objectif de cours RAPP.

Mouvements mensuels

5 opérations en sur le mois. 2 nouveaux achats et 1 renforcements, suites à 2 arbitrages (ventes).

Portefeuille daubasses #2

A noter que nous signons ce moi le premier bagger ! Avec un gain net de +101% en euros des actions de (réservé aux abonnés). Plus de détails ci-dessous. Vous noterez que le portefeuille a désormais atteint son plafond au niveau des lignes (max 30 lignes) et tout nouvel achat se fera forcément avec une vente. Il faudra donc, si nouvel achat il y a, ce sera forcément pour du mieux : plus de potentiel, meilleure solvabilité, … bref, pour justifier un arbitrage, il faudra que le remplaçant augmente le potentiel du portefeuille tout en réduisant le risque. Le but étant que le portefeuille soit systématiquement composé des meilleures daubasses en « virant » les canards les plus boiteux ou qui ont déjà bien performé. C’est ce que nous avons réalisé en février en cédant nos actions (réservé aux abonnés) au profit de l’achat de titres d’(réservé aux abonnés).

 

Première opération du mois avec la première vente et directement le premier bagger du portefeuille daubasses 2 le lundi 4 février. Alors que les bonnes nouvelles se succèdent (procès gagné début janvier = 15 M USD + vente d’une filiale pour 27 M USD récemment), l’action (réservé aux abonnés) a touché notre objectif de vente de 23,32 USD avec un plus haut en séance à 24,65 USD.

Nous avons cédé notre titres à 21,90 USD, profitant de l’embellie du jour. Notre cœur balançait entre le respect strict du process et le fait de surfer sur les deux excellentes nouvelles… et nous avons opté pour le respect à la lettre du process, quitte à louper encore un bras de hausse.

Le gain est de +102% en USD et +101% en EUR, après 2 mois et 1 semaine. Nous signons  le premier bagger du portefeuille daubasses 2 !

Le portefeuille est de nouveau pleinement investi (30 lignes) avec un nouvel achat dès le jeudi 7 février. C’est la net-estate canadienne (réservé aux abonnés) qui rejoint le portefeuille.

Résumé de l’opération :

Achat : 1 040 actions de la société (réservé aux abonnés) à un cours de XXX CAD

Vous trouverez l’analyse dans la lettre de mars 2019.

 

Dès le lendemain, le vendredi 8 février, conformément à notre process, nous renforçons notre ligne d’actions récemment constituée de la société française (réservé aux abonnés), suite à une soudaine belle chute du cours.

Lors de notre achat initial, il y a 2 semaines, le 22 janvier 2019 à XXX EUR, notre objectif de cours RAPP était de XXX EUR par action, correspondant à un potentiel de +204%.

Suite à la publication du rapport annuel arrêté au 30 septembre 2018, nous avons fait retourner nos moulinettes, et le nouvel objectif de cours calculé est ressorti à XXX EUR. Au cours actuel de XXX EUR, le potentiel sur cette nouvelle valorisation est de +246% (soit une hausse de 42 points par rapport à notre achat initial). Une augmentation supérieure aux 40 points exigés pour justifier un renforcement.

Ce renforcement correspond à environ 2% du portefeuille investi (niveau standard pour une RAPP, cf. process portefeuille daubasses 2).

Résumé de l’opération :

Achat : 51 actions de la société (réservé aux abonnés) à un cours de XXX EUR

Vous pouvez retrouver l’analyse de la société dans la lettre mensuelle de février 2019.

Et enfin, double opération le mardi 19 février, avec un arbitrage dans le but d’acquérir des titres de la société canadienne (réservé aux abonnés) .

Comme nous avons décidé de limiter nos investissements à 30 lignes pour le portefeuille daubasses 2, nous avons procédé à un arbitrage en cédant toutes nos actions de la société (réservé aux abonnés) en réalisant au passage une petite plus-value d’environ +5% en euros.

Les raisons de cet arbitrage ? C’est simple : un potentiel de +56% vs. un potentiel de +154%.

Voici le résumé de l’opération :

Achat : 300 actions de la société (réservé aux abonnés) à un cours de XXX CAD

Vente : 350 actions de la société (réservé aux abonnés) à un cours de 1,37 USD

 Vous trouverez l’analyse de la société achetée dans la lettre de mars 2019.

 

Le portefeuille, quelques détails supplémentaires

Sur le mois
Nous avons acheté sur le mois pour la somme totale de 1 024,79 €
Nous avons vendu sur le mois pour la somme totale de 847,28 €

Sur l’année 2019
Nous avons acheté pour la somme totale de 2 126,60 €
Nous avons vendu pour la somme totale de 847,28 €

Les liquidités représentent au 1er mars 2019 10,6%  du portefeuille daubasses 2 (-1,4 points vs. mois précéndet).

 

Pépites PEA

Potentiel moyen pondéré des actions en portefeuille = +107 % (-4 points)

Plus d’informations sur le blog : reporting mensuel

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *