Bas les masques – Continental Materials (bis)

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

C’est encore une fois le réseau, la famille daubasses, qui est à l’oeuvre derrière ce succès. Avec cet investissement, nous signons le premier bagger (multiple de gains de n x 100%, ici un 1-bagger !) du portefeuille daubasses 2 avec un gain en dollars de +102,5% en un peu plus de 2 mois.

Un peu de chance sur le timing (bonne réactivité à l’achat suite au mail reçu, et à la vente après atteinte de notre objectif de cours) et d’excellentes nouvelles opérationnelles de la société ont permis à notre investissement de générer une très belle performance en un temps record. C’est aussi cela le charme des daubasses : on ne sait jamais laquelle va exploser à la hausse, ni quand… Il suffit d’appliquer le process et d’être patient. Et parfois de belles surprises comme celles-ci se produisent.

Petit rappel des faits

Voici ce que nous écrivions dans la lettre mensuelle de décembre 2018 :

L’opération d’achat d’actions de Continental Materials le mercredi 28 novembre était la dernière opération du mois de novembre 2018.

La société n’est pas inconnue, car nous l’avions déjà analysée il y a plus de 2 ans, cf. Bas les masques – Continental Materials. Nous avions à l’époque loupé le coche, le titre ayant en effet rebondit de plus de +100% en quelques mois sans nous, suite à notre analyse…

Revenons en novembre 2018. Un fidèle abonné (Yannick), alerté par la chute du cours, nous a rappelé au bon souvenir de cette action par mail. En fait, l’entreprise s’est vue une seconde fois refuser son droit d’exploitation de sa carrière de sable et de gravier de Colorado Spring et a décidé de déprécier tous les coûts immobilisés, soit une charge comptable de 6,9 M USD.

Si cet événement est malheureux pour l’entreprise, il faut avoir en tête que :

1) il n’y a aucun effet cash sur la structure financière de l’entreprise (dépréciation comptable) ;

2) ce refus ne modifie rien au business actuel, car cette carrière n’était pas exploitée. C’est « juste » une opportunité d’activité supplémentaire qui s’évapore.

Et après avoir fait tourner de nouveau nos moulinettes, les décotes patrimoniales avec les comptes du T3 2018 arrêtés au 30 septembre 2018 sont bel et bien présentes avec une Valeur d’Actif Net Estate (actif courant + immobilier et terrain en coût historique (-20%) – total du passif) de 22,01 USD par action. Le potentiel sur les actifs nets tangibles (VANT = 23,32 USD) ressort à +116%.

L’opération pour environ 1% du portefeuille est la suivante :

achat de 22 actions de la société Continental Materials à un cours de 10,80 USD

Vous trouverez ci-dessous les extraits de relevés de compte pour l’achat et les ventes, fidèles à notre principe de transparence. Pour rappel, pour toutes les opérations, nos abonnés ont accès dans la zone Premium à l’intégralité des extraits de compte (achats comme ventes).

Extraits des comptes (format PDF) :
2018.11.28 Continental Materials – bis (Achat)
2019.02.04 Continental Materials – bis (Vente)

 

Ci-dessous, les quelques nouvelles publiées dans les lettres suivantes. C’est maigre, mais le titre n’est resté que 2 mois en portefeuille !


NEWS DE SUIVI

2019 février

Nous apprenons le 17 janvier que la société a conclu un arrangement à l’amiable contre nous ne savons pas qui et pour une raison non expliquée (est-ce liée avec le deuxième refus d’autorisation d’exploitation de sa carrière de sable et de gravier de Colorado Spring ?). Elle devrait percevoir 15 M USD. Une somme importante, puisque qu’au moment de la publication de cette information, le marché valorisait Continental Materials 19,6 M USD. La somme annoncée représentait alors les 3/4 de la capitalisation boursière de la société !

Et comme cela n’était pas assez beau, le 1er février, la société annonce vendre sa filiale Transit Mix Concrete pour 27 M USD.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *