Tous les articles par les Daubasses

Que faire quand on sous-performe le marché depuis des mois

Mai 2019 fut le pire mois du portefeuille daubasses n°2 depuis son lancement le 31 octobre 2018 avec une « performance » de -5,5%.

Cette situation engendre de nombreuses émotions négatives : frustration, gêne, incompréhension, doute, inquiétude, peur, jalousie, douleur, …

Les émotions constituent le pire ennemi de l’investisseur (cf. nos 14 articles sur les biais psychologiques en investissement). Dans de telles conditions, il faut souffler un bon coup et se poser les bonnes questions.

Est-ce que se comparer avec le marché fait sens ?

Bien entendu, oui. Mais pas sur une « courte période ». Inutile de se flageller si sous-performance il y a sur une période très courte. Idem, la gloriole lors de surperformance, même significative, sur moins d’un an ne fait aucun sens. Certes, ça fait toujours plaisir d’écraser le marché, mais ce qui compte c’est d’avoir une performance de qualité, c’est-à-dire reproductible sur le long terme car basée sur un process maîtrisé. Il faut donc essayer au maximum d’ignorer les jugements court-termistes, trop positifs comme trop négatifs. Ne pas tomber dans le piège de la surréaction. Piège que le marché tend tous les jours aux investisseurs sollicités par des variations quotidiennes des cours des actions et avec des médias qui exacerbent toutes les nouvelles.

 

Quelques mois de sous-performances vis-à-vis du marché justifient-ils de tout remettre en cause ? Continuer la lecture de Que faire quand on sous-performe le marché depuis des mois

Commentaire – Portefeuille 2 au 14 juin 2019 : 226 jours 📝📈

Performance depuis la création (31.10.2018) = -1,05%
Performance 2019 = +6,7%
Performance 2018 = -7,2%

Potentiel moyen pondéré du portefeuille = +189,7% (-1,8 pts depuis le dernier reporting)

Plus d’informations concernant ce portefeuille daubasses 2 en suivant ce lien.

Fonds propres (moyenne pondérée) du portefeuille et comparatifs : 0,42x

Portefeuille complet en 2 parties :

(cliquez sur les images pour les agrandir)

Opération(s) de la semaine :

– RAS

Commentaire :

Après une OPA sur notre ligne Millennium & Copthorne Hotels la semaine dernière (avec une prime de +42%), le portefeuille continue de progresser cette semaine.

Les bonnes nouvelles s’enchainent et le potentiel du portefeuille reste toujours élevé à +190%.

Les actions japonaises se réveillent, notamment la RAPP JAP 3 en hausse de +13,1% sur la semaine !


Abonnez-vous pour avoir accès au portefeuille entièrement dévoilé.

3 règles d’investissement de Giverny Capital 💡

Pour bien commencer la semaine, nous vous proposons 3 règles fondamentales d’investissement issues de la dernière lettre annuelle de Giverny Capital, société de gestion dirigée par le talentueux François Rochon.

Lettre que vous pouvez consulter en français (la société étant québecoise !) en suivant ce lien.


Règle #1 : Respecter son process et savoir être patient

* * *

Règle #2 : Continuer la lecture de 3 règles d’investissement de Giverny Capital 💡

Commentaire – Portefeuille 2 au 7 juin 2019 : 219 jours 📝📈

Performance depuis la création (31.10.2018) = -1,93%
Performance 2019 = +5,71%
Performance 2018 = -7,22%

Potentiel moyen pondéré du portefeuille = +191,5% (-6 pts depuis le dernier reporting)

Plus d’informations concernant ce portefeuille daubasses 2 en suivant ce lien.

Fonds propres (moyenne pondérée) du portefeuille et comparatifs : 0,41x

Portefeuille complet en 2 parties :

(cliquez sur les images pour les agrandir)

Opération(s) de la semaine :

– renforcement d’une RAPP française, potentiel estimé > +200%

Commentaire :

La décollecte des fonds sur la classe d’actifs « actions » perdure en Europe. Ce désamour du marché actions enclenché fin 2018 semble ne plus s’arrêter. Il est même accentué sur les petites valeurs et spécifiquement en France. On tire donc le gros lot pour avec le portefeuille daubasses n°2, bien exposé sur les smalls caps et la France !

Bien entendu, c’est psychologiquement difficile à encaisser quand son portefeuille est fortement exposé à cette catégorie et cette zone géographique. Il faut avoir l’esprit contrariant et croire un minimum en son process pour tenir.

Mieux que résister, on a enfoncé le clou en renforçant cette semaine une daubasse française massacrée en bourse. Certes, les dernières nouvelles ne sont pas très bonnes pour la société, mais pas catastrophiques non plus. Et le marché avait déjà largement intégré ces données dans la chute du cours : le meilleur est plus que probable dans les prochains mois pour ce titre.

Bonne nouvelle pour le portefeuille et pour les abonnés : une de nos actions (l’hotelier Millennium & Copthorne Hotels) fait l’objet d’une offre de rachat par son actionnaire majoritaire avec une prime de 37% sur le dernier cours. L’offre est un peu chiche, mais nous allons tout de même apporter nos titres.


Abonnez-vous pour avoir accès au portefeuille entièrement dévoilé.

Alerte – renforcement d’une RAPP française ! 🛒📉🤑

Nous renforçons avec opportunisme une de nos positions sur une société française sur fond de potentiel en forte hausse (proche du x3 !).

Certes, la société en question est dans un secteur cyclique. Mais le marché semble survaloriser les potentielles mauvaises nouvelles (bas de cycle à venir et durable ?) au détriment des fondamentaux solides de la société et de ses perspectives positives à long terme.

Découvrez quelle action a été renforcée ici : dernières analyses (réservé aux abonnés). Continuer la lecture de Alerte – renforcement d’une RAPP française ! 🛒📉🤑

Rapport de gestion – avril 2019

Au cours de ces années, ami(e) lecteur(trice), nous avons toujours eu la volonté de vous présenter notre parcours d’investisseurs avec autant de transparence que possible.

Nous alimentons régulièrement vos réflexions avec des articles pédagogiques issus de notre propre expérience originale de l’investissement.

C’est dans cette double optique de transparence et de partage que nous vous proposons chaque mois un extrait – publié plusieurs semaines après la version « abonnée » – du « rapport de gestion » issu de nos lettres mensuelles. Vous retrouverez les grandes lignes de l’évolution de notre portefeuille.

— Bien évidemment, ce rapport ne fera en principe pas mention de sociétés individuelles, ce privilège étant réservé à nos abonnés. —

Rapport de Gestion

Le portefeuille clôture le mois d’avril sur une hausse de +2,9%. Sur 2019, la hausse est désormais de +10,2%.

Price-to-book

Ce ratio compare le ratio « cours / fonds propres » de quelques indices mondiaux : S&P 500 (500 plus grosses capitalisations US), Russel 2000 (indice de référence de 2 000 petites capitalisation américaines) et le STOXX Europe Small-Cap 200 (composé de 200 petites capitalisations européennes) que nous comparons avec le price-to-book moyen pondéré du portefeuille*.

Cet indicateur est un bon moyen de « sentir le marché » et de visualiser rapidement la décote moyenne du portefeuille par rapport à plusieurs indices phares.

*pour les net-nets et les net-estates, nous avons repris la VANT pour ce calcul : les fonds propres sont donc minorés des intangibles ; pour les RAPP, nous avons repris dans ce calcul 80% de l’objectif de cours RAPP.

Mouvements mensuels

7 opérations en avril. 3 arbitrages, donc 3 ventes pour 3 nouveaux achats, et 1 renforcement.

Continuer la lecture de Rapport de gestion – avril 2019

Portefeuille daubasses 2, au 31 mai 2019 : 212 jours 📝📈

Performance depuis la création (31.10.2018) = -3,32%
Performance 2019 = +4,20%
Performance 2018 = -7,22%

Potentiel moyen pondéré du portefeuille = +197,5% (+3,3 pts depuis le dernier reporting)

Plus d’informations concernant ce portefeuille daubasses 2 en suivant ce lien.

Fonds propres (moyenne pondérée) du portefeuille et comparatifs : 0,40x

 

Portefeuille complet en 2 parties :

(cliquez sur les images pour les agrandir)

Opération(s) de la semaine :

– achat d’une RAPP au potentiel détonnant de +282% qui cote sous sa trésorerie nette !

Commentaire :

Le portefeuille continue à ne pas performer. Les décotes augmentent, les marges de sécurité s’accroissent et le potentiel moyen pondéré du portefeuille atteint un niveau stratosphérique en flirtant avec les +200% (x3 quand même !).

Alors soit on a tout faux et on n’a que des canards boiteux dans la besace, soit le marché est en pleine phase maniaco-dépressive et n’arrive plus à donner des valorisations rationnelles aux actifs.

Nous penchons pour la deuxième hypothèse : une inefficience (temporaire ?) comme il est si souvent possible d’en croiser en bourse, avec une pointe d’excessivité ces derniers temps sur les plus petites sociétés, notamment au Japon.

Les daubasses en profitent et réalisent une nouvelle acquisition.


Abonnez-vous pour avoir accès au portefeuille entièrement dévoilé.

Alerte – nouvelle ligne avec une marge de sécurité maximale ! 🛒💰💰🤪

Ce nouvel achat a une marge de sécurité idéale : la société est valorisée sous sa trésorerie nette alors qu’elle est rentable !

Quelques bonnes surprises pourraient réveiller un cours endormi.

Le potentiel théorique est estimé à +282%.

Découvrez l’action en question et son analyse ici : dernières analyses (accès réservé aux abonnés). Continuer la lecture de Alerte – nouvelle ligne avec une marge de sécurité maximale ! 🛒💰💰🤪

Le ratio pour vérifier la solidité d’une entreprise

Le principal ratio que nous utilisons

pour vérifier la solidité d’une entreprise

 

Au-delà de la diversification, indispensable non seulement pour capter les gagnants et pour diluer le risque des vilains canards, les daubasses utilisent presque exclusivement un seul ratio financier.

C’est en répondant à un abonné, Serge, que nous avons pensé que cet échange pourrait bénéficier à toute la communauté.

Ou comment nous remarquons que notre ratio de solvabilité est très efficace, sans être magique, attention ! Il est toujours recommandé de lire en détail les rapports annuels pour ne passer à côté d’aucune information clef.

Bonne lecture.

Quelques éléments peuvent paraître techniques, mais vous pouvez sauter les calculs, vous comprendrez le raisonnement.

 

Question initiale de Serge :

Bonjour,

Continuer la lecture de Le ratio pour vérifier la solidité d’une entreprise

Gestion passive : la fin

Après réflexion, nous laissons tomber le portefeuille « semi-passif » pour plusieurs raisons :

– il nous ennuie ;
– même s’il est passif, il prend du temps le bougre ;
– nous nous amusons beaucoup plus avec le portefeuille daubasses n°2 et les Pépites PEA ;
– nous n’avons pas un engouement particulier pour la gestion passive et vous, lectrices / lecteurs, ne semblez pas avoir réellement accroché snon plus.

Bref, on économise du temps et de l’énergie pour plus de daubasses et plus de travail lié à la recherche d’anomalies de marché : ce qu’on aime et ce qu’on a toujours fait. Un peu la spécialité maison !

C’est cela aussi les expériences. On teste, et parfois, on abandonne.

Sans regrets : CIAO la gestion passive !