Tous les articles par les Daubasses

Portefeuille Pépites PEA au 30 mai 2020 : année 2 – semaine 48 📝📈

Retrouvez chaque semaine, en alternance, le commentaire du portefeuille Pépites PEA et celui du Portefeuille daubasses 2.
Les 2 portefeuilles sont bien sûr actualisés toutes les semaines et à disposition de nos abonnés au sein de la Zone Premium.


Performance :

Depuis le lancement le 30/06/2017 :

– Pépites PEA = +20,8%
– indice Cac Mid & Small = -20,3% => surperformance = +41,2 points

> Potentiel moyen pondéré du portefeuille = +92,5%


Tableau – les potentiels
(cliquez sur l’image pour l’agrandir)


Tableau – les performances (cliquez sur l’image pour l’agrandir) Continuer la lecture de Portefeuille Pépites PEA au 30 mai 2020 : année 2 – semaine 48 📝📈

Portefeuille Pépites PEA au 15 mai 2020 : année 2 – semaine 46 📝📈

Retrouvez chaque semaine, en alternance, le commentaire du portefeuille Pépites PEA et celui du Portefeuille daubasses 2.
Les 2 portefeuilles sont bien sûr actualisés toutes les semaines et à disposition de nos abonnés au sein de la Zone Premium.


Performance :

Depuis le lancement le 30/06/2017 :

– Pépites PEA = +14,9%
– indice Cac Mid & Small = -25,8% => surperformance = +40,7 points

> Potentiel moyen pondéré du portefeuille = +101,4%


Tableau – les potentiels
(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Tableau – les performances (cliquez sur l’image pour l’agrandir) Continuer la lecture de Portefeuille Pépites PEA au 15 mai 2020 : année 2 – semaine 46 📝📈

Coup de chance et coup du sort… James Montier nous parle de process

Dans le dernier chapitre de son livre The Little Book of Behavioral Investing, James Montier met en avant le rôle essentiel du process pour réussir en matière d’investissement.

Pour illustrer son propos, il y partage une anecdote de Paul Depodesta, qui a inspiré le film Moneyball (nous avions déjà écrit un article au sujet de ce livre ensuite transposé au cinéma).

Quand la chance vous sourit…

« Nous sommes samedi soir, le casino est plein à craquer. Je suis assis à une table de black jack où se trouve un joueur qui joue terriblement mal. Il semblait là avant tout pour profiter des boissons offertes. Toutes les 20 minutes, il remettait la main à la poche pour en sortir de l’argent.

Au cours d’une partie, il obtint un 17 avec ses deux premières cartes. À la grande surprise de la table, il demanda un ‘hit’ (tirer une carte supplémentaire). Le croupier, presque désolé pour lui, le servit. Évidemment, ce fut un 4 ! L’euphorie s’emparait de la table, le joueur exultait ! (Le but au black jack étant d’essayer d’obtenir une somme totale de 21 ou le plus proche possible de 21).

Et vous savez ce que le croupier a dit : ‘nice hit’ (= bon coup !). Je me suis dit ‘nice hit’ ? C’était peut-être un bon coup pour le casino mais c’était un coup terrible de la part du joueur. La décision ne peut pas être justifiée parce qu’elle a fonctionné.

En discutant de cette anecdote avec Michael Mauboussin, qui a écrit More Than You Know, il m’a montré une matrice très simple de Russo et Schoemaker qui explique ce concept :

Réussite Échec
Bon process succès mérité Coup dur
Mauvais process Coup de chance Justice équitable

 

Nous voulons tous être dans la case en haut à gauche : un succès mérité résultant d’un bon process. Continuer la lecture de Coup de chance et coup du sort… James Montier nous parle de process