Archives de catégorie : Analyse Financière

Echographie des  » VANTre » …

 … ou comment la théorie ne colle parfois pas complètement à la réalité.

Dans cet article, nous vous proposons un petit résumé de la réflexion que nous avons eu sur une de nos catégories d’investissements, les « VANTre » pour « Valeur d’Actif Net Tangible rentable« .

Cette réflexion privée – que nous rendons une nouvelle fois publique – a également pour but d’essayer de vous faire comprendre que malgré la réussite ou quelle que soit la réussite de l’investisseur, l’autocritique et la réflexion doit être permanente.

S’améliorer en tant qu’investisseur, c’est tenter à tout moment de porter un regard objectif sur ses propres idées théoriques, leurs mises en application et la réalité des faits ou sur le résultat.

Ce n’est jamais facile car cela provoque quelques pincements d’ego : « l’être humain pensant » est ainsi fait qu’il tend naturellement à penser qu’une fois la faire son autocritique en investissementréflexion posée, elle est valable pour toujours : cela s’appelle une conviction !

Et comme le  l’ego de Continuer la lecture de Echographie des  » VANTre » …

Analyse financière : Les actifs d’impôt différés … attention piège à c …

Comme annoncé, nous allons vous dévoiler, cher(e) lecteur(trice), l’ensemble des positions arrivées à maturité  depuis le début de cette année et ce, au fil de différents articles successifs. 

La première, c’est Giga Tronics. Nous avions acheté cette société le 11 octobre 2011 au coût de revient, frais de courtage inclus, de 1,3296 usd. Ci-dessous, vous pourrez lire l’analyse qui nous avions mis à disposition de nos abonnés et qui présentait nos motivations d’achat. Sa Valeur d’Actif Net Tangible était alors 4,62 usd.  otre marge de sécurité était donc, en apparence, assez conséquente.

Pour rappel, nous calculons de la Valeur d’Actif Net Tangible en amputant des capitaux propres les actifs intangibles, c’est-à-dire les actifs « qu’on ne peut pas toucher », dans notre cas le goodwill et les immobilisations incorporelles. 

Jusqu’à présent, nous ne considérions pas les actifs d’impôts différés comme un actif intangible.

« C’est kwaaaa un actif d’impôts différés ? »

Continuer la lecture de Analyse financière : Les actifs d’impôt différés … attention piège à c …

Analyse financière : les amortissements

Précédemment, nous vous avions expliqué pourquoi l’analyste qui se penche sur les comptes d’une société se doit d’être attentif à la méthode de valorisation utilisée par la direction notamment en ce qui concerne les stocks.

Aujourd’hui, nous vous proposons de porter votre attention sur un autre choix de la direction portant sur la valorisation des actifs de la société. Il s’agit du choix des méthodes d’amortissement des actifs fixes de l’entreprise. Nous avions déjà expliqué dans un précédent article comment nous abordions la problématique de ce poste pour l’évaluation de l’immobilier de l’entreprise mais il nous a semblé intéressant d’élargir notre approche afin de montrer comment un investisseur peut utiliser les informations cachées que recèle cette rubrique.

Lorsqu’une entreprise achète un bien nécessaire à son exploitation et dont la durée de vie est longue (plus d’un an) mais limitée dans le temps, elle n’affecte pas le coût d’acquisition de ce bien directement comme une charge pour elle mais considère, à juste titre, qu’il s’agit d’un investissement. Ensuite, elle considérera comme une charge « l’usure » de ce bien et amputera chaque année le coût de cette usure. Continuer la lecture de Analyse financière : les amortissements

Analyse financière : les méthodes de valorisation des stocks

Le poste de « stock » est, selon nous, un poste très sensible pour « l’analyste » qu’il soit professionnel ou simplement, « du dimanche » comme vos humbles serviteurs. En effet, la comptabilisation d’un stock peut avoir une influence considérable, non seulement sur la valeur de l’actif de l’entreprise analysée mais aussi sur son résultat.

En effet, lorsque l’on calcule le résultat comptable d’une société, le changement de valeur du poste d’inventaire est pris en compte : lorsque le montant du stock augmente, on l’ajoute au bénéfice comptable, lorsqu’il diminue, on le soustrait du bénéfice comptable.

Nous vous avions déjà expliqué notamment dans cet article, la méthode que nous utilisions pour tenter de déterminer si la  valeur du stock reprise au bilan était rationnelle par rapport à sa « vraie » valeur commerciale.

Nous pensons aussi que, selon les règles d’évaluation utilisées par la direction, les stocks peuvent également être influencés fortement quant au montant qui déterminera ce poste du bilan. Continuer la lecture de Analyse financière : les méthodes de valorisation des stocks

Petit jeu sans enjeu : quelle société choisiriez-vous ?

 Cette semaine, nous avons décidé de vous parler de deux sociétés américaines œuvrant dans le secteurs technologique, plus précisément dans le services aux entreprises.

Nous avons volontairement choisi de vous présenter, cher lecteur, ces entreprises de manière assez ludique puisque nous ne vous dévoilerons les noms de ces deux entreprises que la semaine prochaine.

En fait, il s’agit de faire une comparaison, dans la pure tradition de Benjamin Graham, afin de voir laquelle des deux est la plus attrayante et vous tenterait éventuellement pour y investir.

C’est donc une réflexion sur la valeur que vous nous proposons…

En préambule, nous pouvons dire que ni la première société que nous nommerons A, ni la seconde société que nous nommerons B, n’a le moindre avantage concurrentiel. Par contre les différences dans le bilan sont assez importantes comme vous allez pouvoir le constater. Et nous pouvons aussi dire que les besoins de financement sont extrêmement réduits pour les deux sociétés.

Société A : cote actuellement à 1$

Continuer la lecture de Petit jeu sans enjeu : quelle société choisiriez-vous ?

Le tableau des flux de trésorerie et la valeur des immobilisations corporelles

La semaine dernière, nous vous avions expliqué, cher lecteur, toute l’utilité du tableau des flux de trésorerie pour tenter de mesurer la juste valeur des postes de l’actif courant.

Mais il y a mieux ! En effet, cet outil nous semble aussi tout aussi utile, si pas plus, pour déterminer si les immobilisations corporelles sont bien inscrites  à leur juste valeur. 

En effet, certaines immobilisations conservent de la valeur sur une assez longue période (comme un bâtiment ou un terrain).  D’autres en perdent assez vite (par exemple : du matériel informatique). 

Il se pose alors une question : comment savoir si la valeur reprise dans les comptes pour ces immobilisations correspond bien au prix que l’on en obtiendrait si on les réalisait immédiatement ? Continuer la lecture de Le tableau des flux de trésorerie et la valeur des immobilisations corporelles

Le tableau des flux de trésorerie, une autre protection contre la magouille.

Il est un outil à la disposition d’un l’investisseur value dont nous n’avons pas traité jusqu’à présent : c’est le tableau des flux de trésorerie.

Comme vous le savez, cher lecteur, les flux de trésorerie ne nous intéressent pas outre mesure car notre approche est basée essentiellement sur les actifs des sociétés. Néanmoins, nous pensons que, grâce à ce tableau, il est possible de se faire une idée de la qualité de ces actifs et ce, au travers de deux approches. Dans cet article, nous aborderons l’approche qui permet de vérifier la qualité des postes de l’actif courant. Ultérieurement, nous vous proposerons une méthode qui pourrait nous aider à vérifier la valeur des immobilisations corporelles.

Dans un précédent article, nous vous avions expliqué les filtres que nous mettions en place pour nous protéger, autant que possible, d’une direction indélicate. Continuer la lecture de Le tableau des flux de trésorerie, une autre protection contre la magouille.

Les VANTRe, comment ça marche ?

Comme vous l’avez certainement remarqué, cher lecteur, nous avons acheté récemment deux valeurs canadiennes labellisées Daubasses VANTRe. Ce sont les Daubasses cachées numéro 19 et numéro 20 du portefeuille. Dans un précédent article, nous vous expliquions ce qu’une VANTRe a dans le ventre, aujourd’hui nous allons estimer leurs rendements potentiels.

L’intérêt d’une VANTre ou Valeur d’Actif Net Tangible rentable réside dans le fait d’être un mix entre une approche basée sur la valeur patrimoniale des actifs et une approche de croissance basée sur le potentiel de développement de l’entreprise. Essayons quelques calculs avec les titres détenus en portefeuille…

Le potentiel lié à la valeur d’actif

Les sociétés 19 et 20 ont respectivement un ratio VANTRe de 0,7785 et 0,4207. Ce qui signifie que ces entreprises sont valorisées par Mr le Marché bien en dessous de la valeur de leurs actifs tangibles (tous les actifs hors les incorporels auxquels nous avons retranchés tout le passif). Nous sommes des investisseurs patients et prudents. Nous considérerons donc dans nos calculs que Mr le Marché mettra 10 ans pour valoriser « correctement » ces sociétés. Continuer la lecture de Les VANTRe, comment ça marche ?

De la pertinence de respecter les règles comptables généralement admises …

« Lorsque vous recrutez quelqu’un cherchez trois qualités : l’honnêteté, l’intelligence et l’énergie. Si la première manque, les deux autres vous détruiront » W. Buffett

Au cours d’une chasse à la daubasse, nous sommes tombés, fins pisteurs que nous sommes, sur ce qui nous semblait être une superbe prise, certes un peu chère mais qui aurait pu entrer en watching list.

L’historique de rentabilité de l’entreprise est impeccable, ses activités sont assez diversifiées et sa direction jouit d’une excellente réputation.

Continuer la lecture de De la pertinence de respecter les règles comptables généralement admises …

L’immobilier industriel vaut-il plus ou moins que sa valeur aux livres ?

Comme vous l’avez certainement remarqué, cher lecteur, nous avons en portefeuilles de nombreuses daubasses labellisées VANE. Pour résumer, ce sont des entreprises qui ont d’importants collatéraux en immobilier (terrain et/ou immeubles). La plupart des VANE que nous détenons en portefeuille ou que nous avons en watching list ont des actifs constitués de terrains et d’immeubles à vocation industrielle. Nous vous entendons déjà : « ouais, ça vaut rien ce genre d’actif ! ».

Continuer la lecture de L’immobilier industriel vaut-il plus ou moins que sa valeur aux livres ?