Archives de catégorie : Fiches Sociétés

Bas les masques – Vianini Industria

La vente de Vianini Industria effectuée le 3 août 2016 a été pénible et stressante.

Pénible car l’information sur le changement de statut de la société et l’offre de rachat n’a pas été clairement communiquée, tant et si bien que pas mal d’organismes financiers, dont celui avec lequel nous travaillons d’habitude, n’ont pas signalé à leurs clients l’opération de rachat lancée par la direction et ne semblaient d’ailleurs pas au courant… Continuer la lecture

Bas les masques – Alamos Gold

Nous avons vendu l’une de nos 4 minières le 5 avril 2016, à savoir Alamos Gold, avec une moins value de -35.05%. Ce fut une journée énervante pour l’équipe des Daubasses. Après un timing qui n’a pas fait l’objet de réflexions aussi rapidement qu’il aurait fallu, les paramètres changent. Après Silver Standard Ressources, c’est au tour d’Alamos Gold et, cette fois, c’est une fusion qui vient tout bouleverser en détruisant de la valeur et en nous obligeant à ajuster la VANT à 0.32 CAD, soit très largement sous le cours de 5.26 USD par action. L’or est en train de décoller et notre process nous dit clairement qu’il faut vendre cette minière. Nous vous avons expliqué dans de nombreux articles, sur la finance comportementale notamment, que la principale difficulté d’un process c’est de l’appliquer à la lettre. Et cela semble toujours facile, énoncé dans un bel article théorique. Mais nous vous confirmons avec la vente d’Alamos que la pratique est 100 fois plus difficile en ressenti que la théorie, dont le ressenti est de 0 sur l’échelle de « aiiiie ouiiiiille, arrête de pincer ».

Nous avions acheté la société Alamos Gold le 5 mars 2014 et nous avions déboursé 3 458.22€ frais inclus. Nous avons revendu ce 5 avril 2016 et encaissé net de frais 2 245.96€. Cette perte a été actée après 762 jours de détention en portefeuille. Ce gâchis porte le numéro 40, notre 40ème perte depuis novembre 2008 ! Continuer la lecture

Bas les masques – STR Holdings

stri-logoLe 5 août 2014, quand nous achetons STR Holdings, nous achetons une société américaine active dans l’énergie solaire et dont le patrimoine immobilier en fait une belle net-estate (la société a été fondée en 1944) et est dirigée par des américains collaborant avec des sociétés chinoises depuis début 2014.

Vers la fin 2014, cette société américaine fusionne avec ses collaborateurs chinois. A cette occasion, les actionnaires dont nous faisons partie, reçoivent une prime de 0.85 $ par action après un split de 1:3. Ce n’est qu’ensuite que la détérioration du bilan s’accélère. Continuer la lecture

Bas les masques – Norcon plc

norconLe 8 juin, nous décidons de vendre la société anglaise Norcon Plc après l’annonce d’un retrait de la cote et d’un rachat partiel des actions en circulation par les actionnaires majoritaires. Pour remettre les choses dans leur contexte, voici une partie de l’email que nous avions envoyé à nos abonnés:

La direction a proposé de retirer la société de la cote après avoir soupesé les avantages et les inconvénients d’être une société cotée pour les actionnaires historiques. Ces derniers ont alors proposé de racheter 8 millions d’actions à un prix de 19 Gbx. Et cette résolution sera soumise à un vote à l’assemblée générale extraordinaire convoquée le 29 juin prochain. Continuer la lecture

Bas les masques – LeapFrog Enterprises Inc.

leapfrog-tablette-personnalisable-leappad-2-verteLe 5 avril 2016, nous apportions nos actions à l’OPA de Vtech sur notre société LeapFrog Entreprise Inc et actions une moins-value de -34.97% sur cette aventure qui a finalement mal tourné, même si a posteriori, nous pensons aussi que cela aurait pu être bien pire en valant tout simplement 0$. Revenons sur ce court métrage douloureux.

Le 18 juin 2015, nous achetons des actions Leapfrog pour la somme de 3 568,26 € frais inclus, ou encore à 1,53$ par action frais inclus. La valeur d’actifs tangibles de la société est alors de 2,55$. Leapfrog est l’un des leaders mondiaux du jeux multimédia pour enfants en bas âge et dans l’analyse que nous vous avions présentée dans la lettre n°51 de juillet 2015, un manque de renouvellement produit générant une perte importante était la principale raison pour retrouver la société dans la catégorie « Daubasses ». Nous pensions donc avoir acheté une société à bon prix et surtout capable de redresser la barre en lançant l’un ou l’autre nouveau produit. Si nous n’imaginions pas d’autre scénario à cour terme, qu’un bateau qui continue à prendre l’eau, avec un chiffre d’affaires qui reculerait encore pendant quelques trimestres, nous étions loin d’imaginer que la situation se dégraderait aussi fort et aussi vite, les VANT passant au fil des rapports de 2,55$ à 2,21$, puis à 2,06$ ! Continuer la lecture

Bas les masques – Northamber plc

northamber_logoC’est dans la lettre numéro 38 du mois de juin 2014 que nous vous présentions l’analyse de ce distributeur anglais de pièces électroniques et de périphériques, qui cotait à l’époque autour de 30 Gbx.

Nous avons préféré attendre un peu avant d’y investir pour avoir plus de potentiel. Sur le moment, on ne sait jamais si cette décision est bonne ou mauvaise. Elle est bonne si on parvient à acheter plus bas et elle est mauvaise si le cours s’envole et que le potentiel se réduit en peau de chagrin rapidement (cela nous est déjà arrivé). Continuer la lecture