Archives de catégorie : Fiches Sociétés

Bas les masques – QC Holdings

Nous profitions d’une nouvelle anomalie de marché pour acquérir 2 854 actions de la net-net américaine QC Holdings le 17 décembre 2015. Ce prêteur à court terme se négociait alors à la moitié de sa valeur net-net, alors que son ratio de solvabilité était de 89%.

Si nous soutenons encore et toujours que nous n’avons pas la moindre capacité à déchiffrer le hors-bilan d’une banque, une société comme QC Holding, même 100% financière, est basique et sans le moindre hors-bilan autre que les loyers futurs à payer. Et sa solvabilité, contrairement à une banque, est très élevée.

Mais, le rêve était trop beau… Continuer la lecture

analyse d’une RAPP : Société Fermière du Casino Municipal de Cannes

Nous vous proposons d’aller flamber un peu toutes les gains que vous accumulé en bourse avec cette analyse que nous avons dans les cartons depuis 2 ans.

Cette société labellisée « RAPP » pour Rentabilité A Petit Prix nous avait laissé perplexe à l’époque, notamment du fait d’une liquidité anémique (à cause de l’importance de la valeur unitaire de l’action > 1 000 EUR) en plus d’un capital verrouillé et un retour en dividende non assuré puisque  » la politique de distribution de dividendes est définie annuellement au cas par cas« . Bref, les risques nous avaient semblé démesuré au regard des éventuels gains que nous pouvions tirer de cet investissement. Une asymétrie qui jouait selon nous largement au désavantage de l’actionnaire minoritaire. Continuer la lecture

Bas les masques – Vianini Industria

La vente de Vianini Industria effectuée le 3 août 2016 a été pénible et stressante.

Pénible car l’information sur le changement de statut de la société et l’offre de rachat n’a pas été clairement communiquée, tant et si bien que pas mal d’organismes financiers, dont celui avec lequel nous travaillons d’habitude, n’ont pas signalé à leurs clients l’opération de rachat lancée par la direction et ne semblaient d’ailleurs pas au courant… Continuer la lecture

Bas les masques – Alamos Gold

Nous avons vendu l’une de nos 4 minières le 5 avril 2016, à savoir Alamos Gold, avec une moins value de -35.05%. Ce fut une journée énervante pour l’équipe des Daubasses. Après un timing qui n’a pas fait l’objet de réflexions aussi rapidement qu’il aurait fallu, les paramètres changent. Après Silver Standard Ressources, c’est au tour d’Alamos Gold et, cette fois, c’est une fusion qui vient tout bouleverser en détruisant de la valeur et en nous obligeant à ajuster la VANT à 0.32 CAD, soit très largement sous le cours de 5.26 USD par action. L’or est en train de décoller et notre process nous dit clairement qu’il faut vendre cette minière. Nous vous avons expliqué dans de nombreux articles, sur la finance comportementale notamment, que la principale difficulté d’un process c’est de l’appliquer à la lettre. Et cela semble toujours facile, énoncé dans un bel article théorique. Mais nous vous confirmons avec la vente d’Alamos que la pratique est 100 fois plus difficile en ressenti que la théorie, dont le ressenti est de 0 sur l’échelle de « aiiiie ouiiiiille, arrête de pincer ».

Nous avions acheté la société Alamos Gold le 5 mars 2014 et nous avions déboursé 3 458.22€ frais inclus. Nous avons revendu ce 5 avril 2016 et encaissé net de frais 2 245.96€. Cette perte a été actée après 762 jours de détention en portefeuille. Ce gâchis porte le numéro 40, notre 40ème perte depuis novembre 2008 ! Continuer la lecture

Bas les masques – STR Holdings

stri-logoLe 5 août 2014, quand nous achetons STR Holdings, nous achetons une société américaine active dans l’énergie solaire et dont le patrimoine immobilier en fait une belle net-estate (la société a été fondée en 1944) et est dirigée par des américains collaborant avec des sociétés chinoises depuis début 2014.

Vers la fin 2014, cette société américaine fusionne avec ses collaborateurs chinois. A cette occasion, les actionnaires dont nous faisons partie, reçoivent une prime de 0.85 $ par action après un split de 1:3. Ce n’est qu’ensuite que la détérioration du bilan s’accélère. Continuer la lecture