Archives de catégorie : Gestion passive

Gestion passive – 2ème mois

Cliquez ici pour tout savoir sur la constitution de ce portefeuille et les règles fondamentales à suivre pour notre nouvelle expérience de gestion semi-passive.

Pour rappel, les 5 supports d’investissements sont : l’or, le pétrole, le marché « actions » américain, le marché « actions » japonais et l’immobilier londonien.

Voici les valorisations à la clôture du mardi 26 mars 2019 :   Continuer la lecture de Gestion passive – 2ème mois

Gestion passive – 1er mois

Nous vous présentions le mois dernier les esquisses de notre nouvelle expérience de gestion semi-passive, avec quelques règles à suivre, notamment sur les fondamentaux.

Pour rappel, les 5 supports d’investissements sont : l’or, le pétrole, le marché « actions » américain, le marché « actions » japonais et l’immobilier londonien.

Voici les valorisations à la clôture du jeudi 21 février 2019 : 

 

Continuer la lecture de Gestion passive – 1er mois

Nouvelle expérience daubasses : la gestion (semi-)passive

Tout le monde fait de la gestion passive. Alors, on s’est dit : pourquoi pas nous ?

Enfin, vous connaissez les daubasses, on ne fait jamais comme tout le monde, alors on va tenter une nouvelle expérience de gestion passive – en fait « semi-passive » – à notre sauce.

Et on verra si c’est tellement mieux que les autres approches, avec les fameux atouts maintes fois mis en avant ici et là : simple, géré en 5 minutes, peu de frais, … bref, sur le papier tout est rose. Mais il faudra voir ce qu’il en est de la rentabilité à moyen terme via cette nouvelle expérience qui aura une valeur de test.

Au-delà des conclusions que nous pourrons en tirer, cette expérience est aussi intéressante dans le sens où une gestion passive pourrait être complémentaire aux investissements daubassiens actuels : le portefeuille daubasses (2ème version) qui capte les anomalies de marché sur des décotes patrimoniales excessives et le portefeuille Pépites PEA qui cible les petites sociétés européennes, souvent bénéficiaires, dans une approche liée à des bénéfices sous évaluées par le marché ou sur des situations spéciales.

D’autant plus complémentaires que les actifs sous-jacents sont inédits pour nous : des grosses capitalisations ou des trackers (ETF). Pour les ETF, nous avons choisi uniquement ceux à dividendes réinvestis et en réplication physique. C’est tout un nouvel univers qui s’ouvre à nous.

Pour cette expérience d’un nouveau genre, différents actifs sectoriels peu corrélés les uns aux autres ont été choisis comme suit :

Continuer la lecture de Nouvelle expérience daubasses : la gestion (semi-)passive