Archives de catégorie : Les incontournables

Ne passez pas à côté de ces articles majeurs

Faits marquants 2019

Excellente année 2020 à tous !

 

Parce qu’il est toujours bon d’avoir un regard synthétique sur l’année écoulée pour comprendre ce qui a marché ou pas, de sortir un peu de la pression quotidienne des marchés en prenant un peu de recul via quelques statistiques, nous avons réalisé une présentation synthétique (32 pages) des faits marquants 2019.

Un exercice utile qui peut vous aider à partir du bon pied pour prendre les meilleures décisions d’investissement pour 2020.

Avez-vous réalisé ce travail de votre côté ? Quels enseignement en avez-vous tiré ?

N’hésitez pas à commenter et à nous apporter des retours !

Télécharger la présentation (format PDF) ici :

>> Faits marquants 2019 <<

 

Le premier forum francophone 100% actions est disponible ! 🥳 😃

Vous avez peut-être remarqué depuis quelques jours… est apparu en haut à droite du blog le bouton « Accès au forum ». Et oui !

Cela fait des années qu’on nous le réclame. Et… ça y est, c’est chose faite. Après mûres réflexions et un travail acharné, le forum des daubasses est désormais en ligne !

Ce nouvel outil a été construit pour vous cher(e) abonné(e) : il est privé et réservé à l’usage des abonnés (pas encore abonné ? ==> Je m’abonne !).

Le but est de fournir un lieu de partage et de convivialité entre passionnés de l’investissement en actions.

Volontairement, nous avons établi des « règles et usages » strictes afin de rester concentrés sur l’essentiel : les actions et seulement les actions. Gardons toute notre énergie et consacrons-nous au sujet qui nous intéresse : les actions. Aidez-nous par la pertinence et la qualité de vos messages à limiter le travail de correction.

Continuer la lecture de Le premier forum francophone 100% actions est disponible ! 🥳 😃

Arrêtez avec le Japon !

Ken vs E. Honda – Street Fighter 2, Capcom©

 

>> Le message est bien reçu chers abonnés, chers lecteurs. On a compris !

Mais si on écoutait et on appliquait à la lettre les envies de nos abonnés, il faudrait qu’on réduise un peu nos exigences pour essayer de trouver malgré tout de soi-disant opportunités en France pour le portefeuille daubasses 2. Parce que la grande majorité de nos abonnés sont français et se sentent en sécurité avec des actions de sociétés françaises en portefeuille. Et en fait… et bien non. Tant pis si nos abonnés et lecteurs sont (temporairement) déçus. Depuis 2008, les daubasses n’ont jamais fait dans le consensus et ce n’est pas aujourd’hui que ça va commencer. Bien au contraire !

On cultive un esprit contrariant, même avec nos abonnés et nos lecteurs. C’est rare ! C’est d’ailleurs pour cela que nos abonnés… s’abonnent aux daubasses !

 

Les daubasses ne font pas comme les autres

Il est donc absolument hors de question d’être consensuel et de chercher à tout prix (dans le sens « à n’importe quel prix ») des daubasses uniquement françaises. Il y a en a déjà pas mal en portefeuille (7 dans le portefeuille daubasses n°2 et 6 au sein des Pépites PEA). Si depuis février 2019, toutes nos recherches d’actifs bradés nous font systématiquement tomber sur des sociétés japonaises, c’est tout simplement parce que le marché japonais propose les plus grosses décotes actuelles, tous marchés actions confondus. Alors, rationnellement, nous achetons ces supers décotes sur actifs, souvent rentables en plus. Pile-poil notre cœur de cible. Le pays du Soleil-Levant regorge de vraies, d’authentiques daubasses.

Si nous chassons la daubasses c’est avant tout par passion. Continuer la lecture de Arrêtez avec le Japon !

Bas les masques – Millennium & Copthorne Hotels

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

 

Si on veut résumer en quelques mots notre investissement dans cette entreprise, MLC pour les intimes, c’est l’histoire de l’achat d’hôtels de luxe à un prix plus que bradé. Plus précisément, MLC est un groupe hôtelier en croissance, rentable, et qui cotait largement sous ses fonds propres : encore une anomalie boursière.

Acheter des actifs de qualité bradés est un bon moyen de générer des gains

On sort de cette entreprise sous le coup d’un rachat (une OPA) de l’actionnaire principale à un prix riquiqui de 685 pences. Riquiqui car l’offre est en dessous des fonds propres. Mais les actionnaires minoritaires n’ont pas vraiment le choix. C’est la 2ème offre de l’actionnaire majoritaire singapourien, après celle de 552,20 pences d’octobre 2017 qui avait été rejetée par la majorité des gros actionnaires majoritaires de l’époque. Nous avions d’ailleurs profité pour en racheté à l’époque (opération d’arbitrage, cf. les news ci-dessous).

La nouvelle offre est en hausse de +24%. En 1 an 1/2 c’est peu. Et on devra s’en contenter cette fois, car les plus gros actionnaires minoritaires se sont engagés à apporter leurs titres. Heureusement, fidèles à nos habitudes d’acheter à des prix massacrés, les daubasses génèrent sur ce titre, rescapé du portefeuille n°1, et acquis dans le cadre du portefeuille daubasses n°2 et des Pépites PEA, une performance de +47,6% hors dividende sur la période, soit moins de 9 mois, en retenant un prix de vente (dans le cadre de l’apport à l’offre) à 685 pences.

Continuer la lecture de Bas les masques – Millennium & Copthorne Hotels

Que faire quand on sous-performe le marché depuis des mois ? Faire confiance à son process !

Mai 2019 fut le pire mois du portefeuille daubasses n°2 depuis son lancement le 31 octobre 2018 avec une « performance » de -5,5%.

Cette situation engendre de nombreuses émotions négatives : frustration, gêne, incompréhension, doute, inquiétude, peur, jalousie, douleur, …

Les émotions constituent le pire ennemi de l’investisseur (cf. nos 14 articles sur les biais psychologiques en investissement). Dans de telles conditions, il faut souffler un bon coup et se poser les bonnes questions.

Est-ce que se comparer avec le marché fait sens ?

Bien entendu, oui. Mais pas sur une « courte période ». Inutile de se flageller si sous-performance il y a sur une période très courte. Idem, la gloriole lors de surperformance, même significative, sur moins d’un an ne fait aucun sens. Certes, ça fait toujours plaisir d’écraser le marché, mais ce qui compte c’est d’avoir une performance de qualité, c’est-à-dire reproductible sur le long terme car basée sur un process maîtrisé. Il faut donc essayer au maximum d’ignorer les jugements court-termistes, trop positifs comme trop négatifs. Ne pas tomber dans le piège de la surréaction. Piège que le marché tend tous les jours aux investisseurs sollicités par des variations quotidiennes des cours des actions et avec des médias qui exacerbent toutes les nouvelles.

 

Quelques mois de sous-performances vis-à-vis du marché justifient-ils de tout remettre en cause ? Continuer la lecture de Que faire quand on sous-performe le marché depuis des mois ? Faire confiance à son process !