Archives de catégorie : Notre Philosophie d’Investissement

L’ananas sur le gâteau ! 🍍

Acheter des daubasses, c’est acheter des actifs bradés… mais pas que

– – –

Des décotes chiffrées

Rentrons directement dans le vif du sujet, dans du concret, avec pour exemple les deux sociétés analysées dans la Lettre mensuelle d’octobre 2019 : la société XXX (réservé aux abonnés) et la société YYY. Les deux entreprises sont valorisées en bourse pour seulement une partie de leurs actifs nets tangibles. Et pourtant, on a bien plus que des actifs bradés quand on achète ces titres.

Assez de bavardage. Retour en image, enfin plutôt en chiffres, sur ces deux sociétés. Des mots c’est bien, des chiffres c’est mieux !

Nous reprenons les cours et les comptes utilisés dans les analyses (en données par action) :

Société XXX (en portefeuille)
cours  : 600 JPY

1/ LES ACTIFS

Non opérationnels :

Trésorerie nette : 185 JPY
Portefeuille de participations (actions cotées) : 88 JPY
Immobilier loué à des tiers : 8 JPY

Total des actifs non opérationnels nets de dette : 281 JPY par action, soit 47% du cours de référence

Tous les actifs :

Capitaux propres tangibles par action : 1 142 JPY par action, soit 1,9x le cours de bourse

2/ RENTABILITÉ

Résultat opérationnel moyen 2 derniers exercices (hors revenus immobiliers) : 202 JPY par action
=> Soit un multiple de :  3,0x ; et 2,1x hors cash net

3/ FLUX DE TRÉSORERIE

FCF moyen 2 derniers exercices : 108 JPY par action
=> Soit un multiple de : 5,5x ; et 3,8x hors cash net

Société YYY
cours : 4 175 JPY

1/ LES ACTIFS

Non opérationnels :

Trésorerie nette : 1 308 JPY
Portefeuille de participations (actions cotées) : 2 997 JPY
Immobilier loué à des tiers : 3 303 JPY

Total des actifs non opérationnels nets de dette : 7 609 JPY par action, soit 182% du cours de référence

Tous les actifs :

Capitaux propres tangibles, part du groupe, par action : 12 239 JPY par action, soit 2,9x le cours de bourse

2/ RENTABILITÉ

Résultat opérationnel moyen 2 derniers exercices (hors revenus immobiliers) : 664 JPY par action
=> Soit un multiple de :  6,3x ; et 4,3x hors cash net

3/ FLUX DE TRÉSORERIE

FCF moyen 2 derniers exercices : 750 JPY par action (montant réduit pour tenir compte des intérêts minoritaires et des loyers encaissés)
=> Soit un multiple de : 5,6x ; et 3,8x hors cash net


Maintenant, mixez toutes ces infos (il vous faut un bon appareil pour mixer bilan, comptes de résultats avec un zeste de cashflow !). Laissez ensuite reposer quelques secondes.

Voilà. C’est là, sous vos yeux : « oui ! » Vous vous rendez compte qu’il est parfois possible d’avoir le jeu d’actifs et la rentabilité. C’est la magie de la bourse, quand le prix est dicté par l’offre et la demande sur des bases souvent non rationnelles !  Situation idyllique ! Non ?

Pour en arriver là, il faut fouiller toutes les places de marché et ne pas avoir peur d’aller là où ça ne fait pas toujours envie. Ne pas avoir d’a priori, ne se fier qu’aux données et mettre ses sentiments et impressions de côté sont des prérequis pour trouver des opportunités de ce genre. Rien n’est facile en ce bas-monde… C’est en mettant les mains dans le purin des marchés financiers que quelques surprises de ce genre peuvent émerger.

Ces actifs offerts, en plus d’une certaine profitabilité, sont les cerises sur le gâteau. Ou plus précisément, comme l’a très justement suggéré Okavongo dans son analyse de la société YYY [cf. Lettre mensuelle d’octobre 2019] : l’ananas sur le gâteau ! 😊

Continuer la lecture de L’ananas sur le gâteau ! 🍍

Arrêtez avec le Japon !

Ken vs E. Honda – Street Fighter 2, Capcom©

 

>> Le message est bien reçu chers abonnés, chers lecteurs. On a compris !

Mais si on écoutait et on appliquait à la lettre les envies de nos abonnés, il faudrait qu’on réduise un peu nos exigences pour essayer de trouver malgré tout de soi-disant opportunités en France pour le portefeuille daubasses 2. Parce que la grande majorité de nos abonnés sont français et se sentent en sécurité avec des actions de sociétés françaises en portefeuille. Et en fait… et bien non. Tant pis si nos abonnés et lecteurs sont (temporairement) déçus. Depuis 2008, les daubasses n’ont jamais fait dans le consensus et ce n’est pas aujourd’hui que ça va commencer. Bien au contraire !

On cultive un esprit contrariant, même avec nos abonnés et nos lecteurs. C’est rare ! C’est d’ailleurs pour cela que nos abonnés… s’abonnent aux daubasses !

 

Les daubasses ne font pas comme les autres

Il est donc absolument hors de question d’être consensuel et de chercher à tout prix (dans le sens « à n’importe quel prix ») des daubasses uniquement françaises. Il y a en a déjà pas mal en portefeuille (7 dans le portefeuille daubasses n°2 et 6 au sein des Pépites PEA). Si depuis février 2019, toutes nos recherches d’actifs bradés nous font systématiquement tomber sur des sociétés japonaises, c’est tout simplement parce que le marché japonais propose les plus grosses décotes actuelles, tous marchés actions confondus. Alors, rationnellement, nous achetons ces supers décotes sur actifs, souvent rentables en plus. Pile-poil notre cœur de cible. Le pays du Soleil-Levant regorge de vraies, d’authentiques daubasses.

Si nous chassons la daubasses c’est avant tout par passion. Continuer la lecture de Arrêtez avec le Japon !

Que faire quand on sous-performe le marché depuis des mois ? Faire confiance à son process !

Mai 2019 fut le pire mois du portefeuille daubasses n°2 depuis son lancement le 31 octobre 2018 avec une « performance » de -5,5%.

Cette situation engendre de nombreuses émotions négatives : frustration, gêne, incompréhension, doute, inquiétude, peur, jalousie, douleur, …

Les émotions constituent le pire ennemi de l’investisseur (cf. nos 14 articles sur les biais psychologiques en investissement). Dans de telles conditions, il faut souffler un bon coup et se poser les bonnes questions.

Est-ce que se comparer avec le marché fait sens ?

Bien entendu, oui. Mais pas sur une « courte période ». Inutile de se flageller si sous-performance il y a sur une période très courte. Idem, la gloriole lors de surperformance, même significative, sur moins d’un an ne fait aucun sens. Certes, ça fait toujours plaisir d’écraser le marché, mais ce qui compte c’est d’avoir une performance de qualité, c’est-à-dire reproductible sur le long terme car basée sur un process maîtrisé. Il faut donc essayer au maximum d’ignorer les jugements court-termistes, trop positifs comme trop négatifs. Ne pas tomber dans le piège de la surréaction. Piège que le marché tend tous les jours aux investisseurs sollicités par des variations quotidiennes des cours des actions et avec des médias qui exacerbent toutes les nouvelles.

 

Quelques mois de sous-performances vis-à-vis du marché justifient-ils de tout remettre en cause ? Continuer la lecture de Que faire quand on sous-performe le marché depuis des mois ? Faire confiance à son process !

Prévisions marché boursier 2019 et autres questions…

Nous allons répondre aux questions les plus fréquentes reçues ces dernières semaines et évoquer quelques événements marquants pour cette nouvelle année.

2019 : krach ou embellie boursière ?

En début d’année, nous nous prêtons volontiers à ce jeu depuis plusieurs années. Et à chaque fois, nous répondons ceci : nous n’en savons rien !

Et oui. Déçu ? Pourtant, nous n’allons pas vous vendre du rêve ou du catastrophisme. Simplement, nous allons continuer à acheter tant que des décotes patrimoniales ou anomalies de valorisations excessives nous sont offertes par des marchés dépressifs. Et nous vendrons quand les investisseurs auront un moral plus élevé et valoriseront mieux les actifs qu’ils nous ont vendu au rabais, un peu plus tôt.

Une phase baissière peut durer des mois, voire plusieurs années. Et ce n’est pas dramatique quand :

  1. Vous êtes un investisseur avec une vision à long terme (plus de 5 ans, 10 ans dans l’idéal) ;
  2. Vous suivez un process clair, qui a fait ses preuves et qui vous permet de dormir tranquille la nuit ;
  3. Votre portefeuille est diversifié ;
  4. Vous ne faites pas de plan sur la comète avec des prévisions de rendements annuels à 2 ou 3 chiffres. Vous vous contentez d’acheter quand votre process vous dit que « c’est pas cher ! », de conserver vos titres et d’attendre que le marché vous offre un bon prix pour vendre, en rapport avec votre prix cible.

Continuer la lecture de Prévisions marché boursier 2019 et autres questions…

Les daubasses aujourd’hui, après presque 10 ans de loyaux services


Bilan après 9 ans et 10 mois

Lancé en novembre 2008 en plein marasme boursier, l’aventure de quelques amis boursicoteurs du dimanche a bien évolué.

 

Pas qu’une simple performance, une mission

Les daubasses, c’est plus qu’un portefeuille réel qui performe depuis maintenant presque 10 ans ! C’est avant tout un blog basé sur la pédagogie et l’échange, et une source d’idées innovantes que vous ne trouvez nulle part ailleurs : des ventes de PUTs que nous pratiquons maintenant depuis de nombreuses années avec une multitude d’exemples à la clef, les diversifications dans la valeur, la création des net-estates puis des RAPP (pour Rentabilité A Petit Prix) …

Des dizaines d’idées d’investissements par an sont proposées en priorité à nos abonnés, et dans un deuxième temps à vous, lecteurs du blog. Des pistes originales, inédites. Comme par exemple les 5 meilleures actions de la thématique « blockchain / cryptomonnaies » à shorter en 2018 (édito de janvier 2018). C’est également le « TOP 10 des actions avec le plus d’immobilier caché » (édito de la lettre de juillet 2018) ou encore une proposition inédite pour spéculer à moindre risques avec de solides collatéraux tangibles dans l’édito de septembre. Continuer la lecture de Les daubasses aujourd’hui, après presque 10 ans de loyaux services

Comment se faire payer par le marché pour spéculer… 💵💵

… avec une prise de risque minimale !

— une opportunité rare sur le marché des options —

Début avril 2018, parcourant la cote, et plus spécifiquement le secteur des assureurs, il était possible de tomber sur l’improbable société American National Insurance Company. La société américaine fondée au Texas en 1905 est cotée sur le Nasdaq sous le code mnémonique ANAT.

Savoir calculer un objectif de cours prudent et réaliste du titre

Le 3 avril 2018, le cours de clôture de l’action était 117,00 USD. Sur la base du dernier rapport alors disponible, celui du 31 décembre 2017, avec un capital est composé de 26,9 M actions, la capitalisation boursière était de 3 147,3 M USD pour des fonds propres part-du-groupe de 5 246,8 M USD, ou encore : 195,05 USD de fonds propres par action. Continuer la lecture de Comment se faire payer par le marché pour spéculer… 💵💵

Le Yin et le Yang

Le symbole Yinn et Yang et horoscope chinois au monastère des 10 000 bouddhas (Hong Kong)

 

Dans la philosophie chinoise, le Yin et le Yang sont des compléments et des symboles utilisés dans tous les aspects de la vie. On pourrait aussi parler de la Belle et la Bête, du bon et du méchant, du gentil policer et du méchant voleur, de l’optimiste rêveur et du pessimiste casseur d’ambiance, …

Bref, nous allons reprendre 10  daubasses ci-dessous (sociétés et détails masqués par des « (…) » – tout est dévoilé dans la dernière Lettre Mensuelle), en jouant à tour de rôle l’optimiste béat et le pessimiste qui voit tout en noir. Les membres de l’équipe ont tour à tour proposé une action issue du portefeuille en avançant des arguments plus ou moins objectifs, puis ont répondu de façon très négative à l’argumentaire avancé par un autre membre !

Le but de l’exercice est de montrer qu’il est (presque) toujours possible de trouver des bons éléments quand on analyse une société, ainsi que des points noirs importants… Ce sont ces perceptions différentes qui expliquent les volatilités parfois extrêmes et qui permettent des points d’entrée et de sorties sur les marchés boursiers. Comme les avis divergent, il n’est pas aisé de prendre une décision sereine pour l’investisseur. Le mieux étant, selon nous, de ne se fier qu’aux données financières (et plus précisément le bilan) pour faire fi de tout jugement subjectif. Et, bien sûr, ne pas oublier de diversifier.

Bonne lecture !

—– Continuer la lecture de Le Yin et le Yang

La discipline : une des clefs pour investir avec succès

Ce n’est pas facile de se créer une approche d’investissement et un process qui correspondent à un ensemble de critères propres à chaque investisseur : durée de placement, appétence pour le risque perçu (volatilité), univers d’investissements (taille des entreprises et horizon géographique), style de gestion (croissance / valeur), … Partons donc du principe que vous avez réussi à définir votre propre process : Process = OK.

Mais une fois cette étape franchie, qu’est-ce qui différencie l’investisseur qui réussit à long terme de l’investisseur, soi-disant, malchanceux ?

Discipline

C’est simple : sa discipline. Continuer la lecture de La discipline : une des clefs pour investir avec succès

Quand Warren Buffett copie les daubasses ! (9 ans du portefeuille)

Vendredi 24 Novembre 2017, nous clôturerions la semaine sur la date anniversaire de nos 9 ans d’existence du portefeuille qui a démarré le 24 Novembre 2008.

Quand nous pensons à Walter Schloss, l’élève de Benjamin Graham qui nous est le plus proche car à la recherche une vie durant d’actifs décotés et qui a retourné 15% annualisé sur plus de 50 ans pour ses clients et ses amis, nous pensons que notre aventure a démarré de très belle manière. Mais nous n’allons pas pérorer sans fin sur une performance à court terme, et nous jeter à la tête d’inutiles bouquets de fleurs Continuer la lecture de Quand Warren Buffett copie les daubasses ! (9 ans du portefeuille)

Que c’est facile la bourse !

RAPPORT DE GESTION – Septembre 2017

Que c’est facile la bourse !

Depuis le début de l’année, le CAC 40 progresse de +10%. Plus ou moins la même performance que notre portefeuille daubasses. Alors pourquoi s’embêter à travailler autant, à fouiller la cote pour dénicher les plus grosses décotes patrimoniales s’il suffit de répliquer un indice pour performer ?

Continuer la lecture de Que c’est facile la bourse !