Archives de catégorie : Notre Philosophie d’Investissement

Process pour les investissements liés aux matières premières (2e partie)

Cet article constitue la suite de celui-ci dans lequel nous vous présentions nos observations quant à l’évolution des cours de l’or et du pétrole.

2e partie : Que faire de ces observations pour améliorer le Process ?

Nous partons de deux éléments inconnus qui s’ajoute à tous les autres quand nous investissons sur des sociétés dépendant des fluctuations des matières premières : le temps que durera la baisse et le % de cette baisse de la matière première. Continuer la lecture de Process pour les investissements liés aux matières premières (2e partie)

Process pour les investissements liés aux matières premières (1ere partie)

Début janvier, nous avions proposé à nos abonnés un article décrivant en détail la manière dont nous allions gérer, à l’avenir, nos investissements dans des sociétés liées aux matières premières, aux métaux précieux et aux énergies ainsi que le fil des réflexions qui nous ont amenés à déterminer cette nouvelle stratégie.

C’est cet article, publié en deux parties, que nous vous proposons à présent de découvrir. Continuer la lecture de Process pour les investissements liés aux matières premières (1ere partie)

Quelle est la différence entre ces deux messages ? Il n’y en pas vraiment …

enigme financiereVoici le moment, ami(e) lecteur(trice), de vous dévoiler la réponse à la question que nous vous avions posée la semaine dernière.

Comme l’ont fait remarquer Flouch et Boss, il y a bien une différence de style entre les deux messages, le deuxième semblant plus argumenté que le premier.

Et pourtant, comme Stéphane,  nous ne voyons… aucune différence quant au fond. Continuer la lecture de Quelle est la différence entre ces deux messages ? Il n’y en pas vraiment …

Antifragile de Nassim Nicholas Taleb (2eme partie)

Antifragile-talebCet article constitue le 2e d’une série consacrée à l’ouvrage de Nassim Nicholas Taleb, Antifragile: Les bienfaits du désordre. Vous pouvez relire la première partie.

« Je veux vivre joyeusement dans un monde que je ne comprends pas »…

… ainsi commence le paragraphe « l’antidote au Cygne Noir » par Nassim Taleb. Mais, bien entendu, avant d’en arriver à l’antidote, il brosse un portrait rapide de ce qu’est un cygne noir, de ses conséquences, de la perception que l’on en a et de ce que certains font pour faire comme si cela n’existait pas. Ou encore mieux, comme si c’était prévisible… après coup, bien sûr ! Le tout dans le pur style Taleb qui égrène, l’air de rien, un contre-académisme caustique et sans concession. Continuer la lecture de Antifragile de Nassim Nicholas Taleb (2eme partie)

Antifragile de Nassim Nicholas Taleb (1ère partie)

Antifragile-talebVoici quelques semaines, nous ne connaissions Nassim Nicholas Taleb que de nom et comme l’auteur du retentissant « Cygne noir ».

Intrigués par le titre de son dernier livre : « Antifragile: Les bienfaits du désordre », et plus particulièrement sur le mot antifragile qui n’existe pas dans le dictionnaire, nous avons tout d’abord cherché à en savoir un peu plus.

Le déclic qui nous a fait passer de la curiosité à la décision d’acheter ce livre de 650 pages tient en trois phrases de l’auteur : « Il est difficile de faire comprendre à des intellectuels la supériorité intellectuelle de la pratique. » ; « Le monde est divisé entre ceux qui aiment et ceux qui n’aiment pas la volatilité. » et : « ne demandez jamais à quelqu’un son avis, ses prévisions ou ses recommandations. Demandez-lui simplement ce qu’il a – ou n’a pas – dans son portefeuille d’actions. ». Continuer la lecture de Antifragile de Nassim Nicholas Taleb (1ère partie)

24 novembre 2008- 24 novembre 2015 : l’avantage statistique de notre process (3e partie – fin)

Cet article est le dernier d’une série de trois publiée à l’occasion du 7e anniversaire du portefeuille de notre club et de ce blog. Vous pourrez retrouver la 1ere partie ici et la 2e partie ici.

Troisième considération : les statistiques « évolutives » mêlant investissements réalisés et sociétés encore en portefeuille.

Nous mélangeons donc dans cette partie les investissements réalisés et les investissements encore en portefeuille. Pour deux raisons majeures : nous voulons comprendre le passé et le présent. Continuer la lecture de 24 novembre 2008- 24 novembre 2015 : l’avantage statistique de notre process (3e partie – fin)

24 novembre 2008- 24 novembre 2015 : l’avantage statistique de notre process (2e partie)

fete_7_ansCet article est le 2e d’une série de trois publiée à l’occasion du 7e anniversaire du portefeuille de notre club et de ce blog.  Vous pourrez retrouver la 1ere partie ici.

Quelques réflexions sur cet avantage statistique issues du résultat de ce traitement par année.

Première considération : le temps de la performance et de la réalisation est différent.

Il nous semble d’abord important de comprendre que le temps de la performance du portefeuille n’est pas celui de la réalisation d’un investissement et donc de l’avantage statistique. Continuer la lecture de 24 novembre 2008- 24 novembre 2015 : l’avantage statistique de notre process (2e partie)

24 novembre 2008- 24 novembre 2015 : l’avantage statistique de notre « process » sur 7 ans (1ere partie)

fete_7_ansA l’occasion de ce 7ème anniversaire, nous voulons remercier  nos abonnés et nos lecteurs pour leur fidélité mais aussi pour le grand nombre d’informations et de réflexions qu’ils ont partagées avec nous : sans vos mails ou vos commentaires sur ce blog, la méthode des Daubasses ne serait pas tout-à-fait pareille puisque vous nous avez aidés à l’améliorer durant ces années.

Vous savez que nous n’avons jamais voulu installer entre nous un rapport  « investisseur omniscient / investisseur écoutant la voix de son maître » mais plutôt un rapport « esprit de famille ». Continuer la lecture de 24 novembre 2008- 24 novembre 2015 : l’avantage statistique de notre « process » sur 7 ans (1ere partie)

45 secondes de publicité, le mirage des lettres boursières payantes …

En matière de publicité, ami(e) lecteur (trice), nous devons avouer que nous sommes d’une « ringardise » hors norme.

Nous devrions même dire que nous sommes « pré-publicitaires » comme d’autres hommes ont été « pré-historiques » puisque la forme de publicité qui nous plait le plus encore aujourd’hui est restée le bon vieux « bouche à oreille » d’antan… quoi que nous ne soyons pas contre le « bouche à clavier » du net… la preuve que tout homme, aussi primitif soit-il, est capable d’évolution.

Fin 2009, à l’époque où nous étions de simples « vendeurs de listes à 50 euros » qui offraient des multi baggers en rafale, un abonné nous envoyait le mail suivant « salut les daubasses, votre blog et ce que vous faites est formidable, surtout ne changez rien… Mais si je devais vous donner une note au niveau commercial, ce serait zéro ou presque. Sans rancune. » Continuer la lecture de 45 secondes de publicité, le mirage des lettres boursières payantes …

Question des lecteurs et avantage statistique d’une approche « daubasses »

Ce petit exposé se veut une réponse détaillée à une question que nous a posée l’un de nos fidèles abonnés.

Cette question ou plutôt cette affirmation est la suivante : « La netnet n°15 ne vous procurera du rendement que si elle parvient à lancer avec succès des nouveaux produits. Dans la négative, ce sera la catastrophe ».

Ami lecteur, nous avons l’impression que vous regardez dans le rétroviseur et posez un jugement « après coup ».

Prenons un exemple Continuer la lecture de Question des lecteurs et avantage statistique d’une approche « daubasses »