Archives par mot-clé : bagger

Tuesday Morning

Le 26 Novembre 2008

Tuesday Morning

http://www.tuesdaymorning.com/

Nous avons acheté, Tuesday Morning , Ticker Yahoo : Tues
Le 26 Novembre 2008

A un prix net de frais de : 1.0792 USD
Au 30 Juin 2008 : Son actif Net-Net s’élevait à 3.1580 USD
Le Ratio Net-Net est donc de : 0.3417
Au 30 Juin 2008 : son ratio de solvabilité s’élevait à : 56.31%

Présentation de la société

La société Tuesday Morning à été créée en 1976 a Dallas en Californie. C’est en fait un détaillant de mobilier et d’accessoires de haute gamme pour la maison. Elle vend principalement du luminaire, des tapis, des accessoires de cuisine, des petits appareils électroniques, du linge, des bagages, des accessoires de salle de bains et chambre à coucher, des jouets, de la papeterie, et des plantes en soie, ainsi que du cristal de collection, et des couverts en argent .

Les principales marques qu’elle commercialise ont pour nom : Calphalon cuisine, Krups, KitchenAid et les appareils Cuisinart, Sferra draps, les serviettes de toilette Donna Karan, les bagages Samsonite, les couverts Wallace et Gorham, Lenox et Dansk pour la table , Marquis de Cristal, la collection Steinbach et Hummel, Madame Alexander Dolls, Royal Doulton et la porcelaine Wedgwood.

A cette date la société exploite 842 magasins dans 47 États des États-Unis.

Qu’avons-nous acheté dans cette société ?

Nous avons principalement acheté des liquidités pour 0.12$ par action et un stock pour 7.38$ par action.

En fait un actif courant pour une valeur de 8 $ par action du quel nous avons déduit l’ensemble des dettes de 4.40 $ par action, mais aussi 0.44$ pour une augmentation de la rotation des stocks supérieure à nos critères, soit un actif Net-Net de 3.15$ par action que nous avons payé 1.07$ par action.

Nous remarquons ici que le marché évalue, les stock à seulement 35% de leur valeur inscrite au bilan, ce qui nous permet d’acheter la société avec une marge de sécurité importante.

Son Ratio de solvabilité était de 56.31% au 30 Juin 2008 et sa valeur d’actif Net Tangible de 5.51$

Nous avons vendu nos titres Tuesday Mornig le mercredi 20 mai 2009 avec une plus-value supérieure à +230%.

Westell Technologies

Le 24 Novembre 2008

http://www.westell.com/

Nous avons acheté, Westell Technologies , Ticker Yahoo : WSTL à un prix net de frais de : 0.1893 USD.

Au 5 Août 2008 : Son actif Net-Net s’élevait à 0.9346 USD
Le Ratio Net-Net est donc de : 0.2134
Au 5 Août 2008 : son ratio de solvabilité s’élevait à : 139.07%

Présentation de la société

La société à été fondée en 1980 à Aurora dans l’Illinois. Elle fournit principalement des équipements de communication à haut débit pour les opérateurs de télécommunication et fournisseurs internet en Amérique du Nord et en Europe.

Ses client les plus connus ont pour nom : Alcatel Lucent , Ericksson, Infineon, Juniper Networks, Motorola, Nortel Networks, Texas Instruments…

Qu’avons-nous acheté dans cette société ?

Nous avons principalement acheté des liquidités pour 0.84$ par action, un stock pour 0.26$ par action et des créances commerciales pour 0.23$ par action

En fait un actif courant pour une valeur de 1.38 $ par action du quel nous avons déduit l’ensemble des dettes de 0.44$ par action, soit un actif Net-Net de 0.88$ par action que nous avons payé 0.18$ par action.

Nous remarquons ici que le marché évalue, non seulement les stocks et mais également les créances commerciales à zéro, ce qui nous permet d’acheter la société avec une marge de sécurité importante.

Son Ratio de solvabilité était de 139.07% au 5 août 2008.

Nous avons vendu ce titre en juillet 2009, multipliant notre mise de départ par x 5,74.

Barratt Developments PLC

Nous avons acheté, Barratt Developments PLC, Ticker Yahoo : BDEV.L le 26 Novembre 2008

A un prix net de frais de : 50.08
Au 30 Juin 2008 : Son actif Net-Net s’élevait à 516.38 pences

Le Ratio Net-Net est donc de : 0.0970
Au 30 juin 2008 : son ratio de solvabilité s’élevait à : 47.36%

Présentation de la société.

Barratt Developments PLC est une société de construction anglaise qui a été fondée en 1958 à Newcastle. En 1968 elle était côté pour la première fois sur le London Stock Exchange.

Barratt Developments PLC déroule aujourd’hui son activité, sur la totalité du territoire anglais. Elle emploie 5 200 personnes et compte 26 divisions.

Barratt Developments PLC développe 4 types de construction : la maison traditionnelle anglaise, la villa familiale, les appartements de luxe et le commerciale

http://www.barrattdevelopments.co.uk/aboutus/

Qu’avons-nous acheté dans cette société ?

Principalement des terrains et des bâtiments en construction, pour une valeur estimée par la direction de 1 393 pences par action. Décomposée comme suis : 900 pences de terrain à Bâtir et 453 pences de bâtiments en construction.

Mais aussi du cash et des paiements à recevoir pour 38 pences par action…..

Nous avons donc acheté des actifs courant pour 1437 pences par action desquels nous avons déduits l’ensemble des dettes soit 921 pences par action, ce qui correspond a un actif Net-Net de 516 Pence par action, au prix de 50.08 pences. Soit avec une marge de sécurité de 90%.

Barratt Developments PLC est aussi le seul constructeur de notre liste à avoir passé le filtre de solvabilité, avec un ratio de 47.36%. Qui le place donc dans ce secteur de la construction dans la meilleure position pour affronter la crise…..D’autres constructeurs comme l’anglais « Taylor Wimpey PLC » affiche un ratio de Solvabilité de 36% quant aux Français « Les Nouveaux Constructeur » et « Capelli », le ratio de solvabilité est de 26%.

Si nous ne pouvons pas exclure la faillite de Barratt Developments PLC, nous constatons également que la société présente actuellement un des plus important potentiel de la liste.

Nous avons vendu nos titres le 13 juin 2013 en multipliant notre mise par 6,28x (bagger) en 1 660 jours.

Vet’Affaires : condamnée au tribunal !

Est-ce grave docteur ?

En réalité, oui et non.

Oui parce que ce jugement (cfr ci-dessous) remet en cause le modèle économique « low cost » de l’entreprise.

Non parce que nous rappelons que nous n’avons pas acheté une entreprise mais essentiellement des stocks de vêtements.

D’ailleurs, le cours n’a que peu baissé compte tenu de l’impact que pourrait avoir la nouvelle.

Pourquoi ? Parce que si l’entreprise pourrait effectivement perdre de sa capacité bénéficiaire future suite à ce jugement, la valeur des vêtements en stock ne subira, quant à elle, que peu d’impact.

Ceci démontre l’intérêt d’investir dans des sociétés très fortement sous évaluées et que Mr Market considère dores et déjà comme « à fuir » : les mauvaises nouvelles supplémentaires sont déjà intégrées dans le cours et la forte marge de sécurité qui en découle joue à plein son rôle de parachute…

« Les frères Rémy et Patrice Lesguer ont écopé hier de huit mois de prison avec sursis et 30 000 euros d’amende chacun. Il était reproché aux fondateurs de la chaîne de hard discount textile, née aux Sorinières, de faire passer les responsables de leurs magasins pour des « commerçants indépendants », alors qu’ils étaient en fait salariés. Ce qui les exonérait de charges salariales et leur permettait, par exemple, de les faire travailler le dimanche »