Question des lecteurs : Vous aviez vu juste l’année dernière en prévoyant une hausse des marchés supérieure à 10 %. Que prévoyez-vous pour 2010 ?

Effectivement, cher lecteur, nous avions, comme vous dites, « vu juste ».

Pourtant, nous nous refusons à tenter de prévoir le sens du marché. C’est un exercice qui se situe largement au-delà de notre cercle de compétence … et cela nous est bien égal d’ailleurs car nous n’achetons pas « les indices » ou « les bourses » ou « des actions » mais bien des actifs bien précis répondant à des critères de valorisation stricts.

Il est vrai qu’en cette fin d’année 2008, c’était la première fois (et peut-être la dernière) que nous nous étions lancés dans ce genre de pari avec une certaine conviction : nous avions l’impression de ne pas prendre de risque inconsidéré en anticipant une hausse générale des marchés d’actions : ceux-ci étaient tellement sous évalués qu’un rapprochement vers leur « juste prix » nous semblait presque obligatoire à moyen terme.

Mais aujourd’hui, la situation est un peu différente : les indices se sont redressés (le S&P 500 a gagné à ce jour près de 25 %) et les taux d’intérêts à long terme se sont légèrement tendus (les « Treasury notes » à 10 ans ont pris 1,5 %).

Autrement dit, vous l’aurez compris cher lecteur, la marge de sécurité énooorme que nous offrait Mr Market fin 2008 a bel et bien fondu. Si elle est aujourd’hui, en fonction des PER estimés pour 2009 et du niveau des taux d’intérêt, encore supérieure à la moyenne de ces 50 dernières années, elle n’est plus suffisamment « évidente » pour que nous puissions nous « mouiller » quant à l’orientation des marchés boursiers.

Effectivement, nous n’avons pas pour vocation de jouer aux pythies : nous ne voudrions pas vous imposer le sacrifice d’une malheureuse chèvre innocente et préférons écluser un bon pot de bière plutôt que de mâchonner des feuilles de lauriers. Quant à nous faire entrer en transe, même un S&P 500 en hausse de 25 % par an n’y suffit pas.

A défaut d’oracles, nous avons tout de même une « vision » : s’il semble bien que Mr Market ait pris une bonne dose de Xanax au cours de l’année écoulée, celui-ci n’en subit pas moins de graves accès de « maniaco-dépressivité » lorsqu’il se penche sur le cas de certaines sociétés particulières.

Ce sont ces anomalies que nous traquerons en 2010 et tenterons, plus que jamais, d’acquérir des actifs d’un dollar en payant 50 cents.

En attendant, nous vous souhaitons un joyeux Noël et d’excellentes fêtes de fin d’année.

 

3 réflexions au sujet de « Question des lecteurs : Vous aviez vu juste l’année dernière en prévoyant une hausse des marchés supérieure à 10 %. Que prévoyez-vous pour 2010 ? »

  1. Allez moi je me risque.- Vu le rendement sur dividende du CAC40 dans les 4%.- Vu les taux a 10 ans à 3% pour l'état et 5% pour le corporate.- Vu que le pire a plus de chance d'être derrière que devant."L'indice" n'est pas cher. IL y a bien plus de chance que ça monte que ça descende. Entre 4500 et 5000 au 31/12/2010.Mais mon sentiment n'a aucune incidence sur mes positions. J'aurais toujours du cash pour acheter et des titres a vendre. Que le marché fasse son choix.

  2. Moi aussi, je me risque:- Vu la domination d'une classe sur les autres;- Vu la belle égalité des chances à l'école;- Vu la vivacité du piston et autres outils de copinage.Je pense que rien ne va changer en 2010 et que l'indice va évoluer dans le sens de la classe dominante. Ce qui est sûr est que les riches deviendront plus riches et les pauvres deviendront plus pauvres.A moins de permettre aux masses de mieux comprendre l'économie……quoique la classe dominante sera bien encore capable de changer les règles du jeu en leur faveur…Bref la sélection naturelle chez l'homme dans toute sa splendeur.

  3. Moi aussi, je me risque:- Vu la capacité de travail des uns par rapport aux autres;- Vu la belle glanderie à l'école de beaucoup;- Vu la vivacité à s'auto lamenter et à attendre de l'autre ce que l'on ne fait pas.Je pense que rien ne va changer en 2010 et que les gauchistes du dimanche soutiendront l'indice des branleurs à haut niveau. Ce qui est sûr est que certains auraient besoin de 5 vie pour faire ce qu'ils ont envie de faire et que d'autes ne sauraient comment en remplir une sans 10 heures de TV / jour.A moins de permettre aux masses de croire que l'on peut consommer de l'inutile sans rien faire……quoique la classe des assistés sera bien encore capable de trouver un nouvel impôt pour arrêter de casser, voler et dégrader…Bref la sélection naturelle chez l'homme dans toute sa splendeur.Executive Office branleur anonyme qu'a (encore) oublié son mot de passe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.