Archives de catégorie : Notre Philosophie d’Investissement

Faut-il alléger une position dont le potentiel s’est fortement réduit ?💡

[édito proposé aux abonnés dans la Lettre mensuelle d’avril 2021]

L’édito du mois nous a été inspiré par des échanges sur le forum avec un abonné : Stéphane. Stéphane nous gratifiait déjà de ses graphiques pour visualiser en un coup d’œil le niveau de décote historique d’un titre par rapport à la valeur de ses actifs. Il partage désormais sur le forum son portefeuille d’actions et son parcours d’investisseur avec la communauté. Merci !

Stéphane a soulevé une question intéressante quant à notre process. Ce dernier nous dicte d’attendre que notre objectif de cours (= la Valeur d’Actif Net Tangible ou « VANT » pour les net-net et les net-estate) soit atteint avant de prendre des gains. Et lorsque nous vendons, vous le savez, nous ne faisons pas dans la demi-mesure puisque nous cédons notre ligne dans sa totalité. Il n’y a donc pas d’allégement en cours de route pour les sociétés du Portefeuille daubasses 2 (nous l’avons en revanche déjà fait pour Graines Voltz dans le portefeuille Pépites PEA), contrairement à ce que lui pratique. Stéphane allège pendant la hausse pour arbitrer vers des actions à plus haut potentiel afin d’équilibrer en permanence son portefeuille.

Continuer la lecture de Faut-il alléger une position dont le potentiel s’est fortement réduit ?💡

Vive les daubasses technologiques ! 💡⚙️

[édito proposé aux abonnés dans la Lettre mensuelle d’avril 2021]

Vive les daubasses technologiques !

Dans notre édito du mois de février, nous vous avons livré quelques statistiques du Portefeuille daubasses 1. Cet exercice rétrospectif nous avait permis d’établir un profil type de la daubasse et de nos baggers (société dont le cours a été multiplié par 2x ou plus) durant les 10 premières années de l’aventure.

Nous avions déjà remarqué que les sociétés qui investissaient massivement dans la recherche et le développement (R&D) pouvaient créer de la valeur cachée pour les actionnaires. Cela nous avait conduit à lancer notre ratio technologique maison en 2014.

Près de 7 ans plus tard, un coup d’œil sur nos 20 plus gros baggers du 1er portefeuille permet de valider ce constat empirique.

Pour rappel, voici le top 20 du portefeuille 1 (extrait de notre édito du mois de février) :

Continuer la lecture de Vive les daubasses technologiques ! 💡⚙️

Portefeuille daubasses 1 : on vous dit TOUT ! 🧐🔢

Le Portefeuille daubasses 1 a été liquidé fin septembre 2018. Nous avions à l’époque rédigé un article sur le blog pour expliquer les raisons de cette liquidation. Dans la foulée, nous vous présentions le Portefeuille daubasses 2 et ses nouvelles règles.

Lors du passage de relais, nous n’avions pas pris le temps de faire une analyse détaillée de la performance du 1er portefeuille et on nous a souvent demandé quelques détails à ce sujet (par exemple ici sur le forum).

Nous avons donc décidé de nous retrousser les manches pour passer à la moulinette les données des quelques 200 sociétés qui sont passées entre nos mains au cours des 9 ans et 308 jours de vie de ce premier portefeuille.

Cet exercice a aussi été l’occasion de regarder ce que nos vieilles daubasses sont devenues au terme de la décennie écoulée et de mener une réflexion sur l’intérêt potentiel qu’aurait pu présenter une stratégie « coffee can ».

Portefeuille daubasses 1

 Pour établir les données qui vont suivre, nous avons retenu :

  • Toutes les sociétés vendues en cours de vie du Portefeuille daubasses 1 (ou ayant disparues)
  • Les sociétés achetées dans le Portefeuille daubasses 1, toujours présentes à la date de liquidation et non réintégrées dans le Portefeuille daubasses 2 (performance calculée sur la base des cours du 28 septembre 2018, date de liquidation du Portefeuille daubasses 1)
  • Les sociétés achetées dans le Portefeuille daubasses 1, réintégrées dans le Portefeuille daubasses 2 à sa création puis vendues (la liquidation du Portefeuille daubasses 1
  • ayant été faite pour des raisons « techniques » plutôt que pour des raisons liées aux fondamentaux/potentiels des entreprises, il nous a paru cohérent de suivre la performance des titres réintégrés jusqu’à leur cession dans le Portefeuille daubasses 2). Cela concerne 8 sociétés sur les 198 de notre échantillon.

Continuer la lecture de Portefeuille daubasses 1 : on vous dit TOUT ! 🧐🔢

The coffee can portfolio : savoir s’ennuyer en bourse ! 😴

The coffee can portfolio ou pourquoi s’ennuyer en bourse est un atout

La patience est souvent considérée comme une vertu essentielle pour atteindre la sagesse et la réussite. On dit que « la patience est la mère de toutes les vertus » ou encore que « tout vient à point à qui sait attendre ». S’il est bien un domaine où ces expressions prennent tout leur sens, c’est celui de la bourse et des marchés financiers.

Pourtant, beaucoup d’investisseurs, qu’ils soient débutants ou expérimentés, se focalisent trop souvent sur les performances et les résultats à court terme (et on ne parle même pas des dérives liées à des plateformes de trading comme Robinhood qui vous promettent monts et merveilles en un temps record…). Malheureusement, la quête de résultats rapides et spectaculaires conduit bien souvent à faire de mauvais choix. Avoir les yeux rivés sur le cours de ses actions est un autre travers qui risque également de semer des doutes dans la tête d’un investisseur. D’autant plus si ses achats n’ont pas fait l’objet d’un minimum de travaux de recherche et d’analyse au préalable.

Bien sûr, il nous arrive aussi d’être tiraillés par des incertitudes, des questionnements. Ce n’est pas faute d’avoir établi des règles strictes qui décrivent précisément les décisions que nous devrions prendre. Parfois, hélas, cela ne suffit pas et les émotions peuvent refaire surface. La satisfaction de sécuriser une « belle » plus-value peut être plus grande que celle d’appliquer à la lettre un process rigide et ennuyeux. Et c’est bien connu, un tient vaut mieux que deux tu l’auras…

La nature humaine serait ainsi faite…(?)

Continuer la lecture de The coffee can portfolio : savoir s’ennuyer en bourse ! 😴