Archives de catégorie : Notre Philosophie d’Investissement

Interview de Franck par Oak Invest 🎙️

Oak Invest nous a fait le plaisir de nous accueillir en décembre 2021 pour une interview en live sur Instagram. L’échange entre Axel et Franck est à retrouver dans la vidéo ci-dessous.

Au programme :

  • Présentation des daubasses
  • L’investissement value
  • Volatilité et daubasses
  • L’importance du process
  • Impact du covid sur les marchés
  • Bon moment pour se lancer
  • Lectures utiles
  • Conclusion

Bon visionnage !

 

“Pour réussir, il faut survivre !” 🪖

[édito proposé aux abonnés dans la Lettre mensuelle de septembre 2021]

Warren Buffett a soufflé sa 91ème bougie il y a quelques jours. L’occasion, une nouvelle fois, de lui faire un petit clin d’œil. Des centaines de livres ont été écrits à son sujet et nous avons nous-même longuement commenté son parcours hors norme sur le blog. L’une des conclusions que nous avions tirée de la lecture de sa biographie « L’effet boule de neige »est qu’il a bénéficié de deux avantages de poids pour construire son empire : la machine à cash (son business d’assurance et le float généré) et son cercle d’amis et de connaissances de toute 1ère classe.

Ces deux facteurs ont été déterminants dans son succès, mais il y en a un autre dont on parle moins et qui a pourtant joué un rôle majeur : son incroyable longévité.

Buffett a été – et continue à être – un investisseur phénoménal pendant plus de ¾ de siècle ! Et c’est avant tout cette longévité exceptionnelle qui lui a permis de se hisser à la tête des plus grosses fortunes mondiales, avec un patrimoine personnel estimé à 84,5 milliards de dollars.

Morgan Housel, dans son livre (chaudement recommandé) The Psychology of money nous rappelle que sur ces 84,5 milliards, 84,2 milliards ont été accumulés après son 50ème anniversaire et 81,5 milliards après ses 65 ans.

Si Buffett avait commencé à investir autour de la trentaine et avait pris une retraite ordinaire de sexagénaire pour jouer au golf et passer du temps avec ses petits-enfants, presque personne n’aurait jamais entendu parlé de lui. En effet, dans cette hypothèse et en supposant qu’il ait généré le même retour sur investissement (22% par an), sa fortune se serait alors élevée à une somme équivalente à 11,9 millions d’euros. C’est 99,9% de moins que sa fortune actuelle !

Continuer la lecture de “Pour réussir, il faut survivre !” 🪖

Has been les net-net en 2021 ?💡

[édito proposé aux abonnés dans la Lettre mensuelle de juin 2021]

Dans la lignée de notre édito ‘Les secrets des champions‘ nous avons souhaité mener une petite étude sur les achats et renforcements que nous avons effectués lors du krach de mars 2020.

L’objectif : tirer des enseignements de cette période pour le moins exceptionnelle sur les marchés financiers et faire un focus sur les performances de nos bonnes vieilles net-net, dont on pourrait penser qu’elles sont un peu has been à l’heure de la digitalisation de l’économie.

Nos net-net sont pour la plupart des sociétés de « l’ancien monde ». De la fabrication d’aliments pour animaux à celle de machines-outils, en passant par la promotion immobilière, ces secteurs d’activité ne font pas vraiment rêver.

Continuer la lecture de Has been les net-net en 2021 ?💡

Faut-il alléger une position dont le potentiel s’est fortement réduit ?💡

[édito proposé aux abonnés dans la Lettre mensuelle de mai 2021]

L’édito du mois nous a été inspiré par des échanges sur le forum avec un abonné : Stéphane. Stéphane nous gratifiait déjà de ses graphiques pour visualiser en un coup d’œil le niveau de décote historique d’un titre par rapport à la valeur de ses actifs. Il partage désormais sur le forum son portefeuille d’actions et son parcours d’investisseur avec la communauté. Merci !

Stéphane a soulevé une question intéressante quant à notre process. Ce dernier nous dicte d’attendre que notre objectif de cours (= la Valeur d’Actif Net Tangible ou « VANT » pour les net-net et les net-estate) soit atteint avant de prendre des gains. Et lorsque nous vendons, vous le savez, nous ne faisons pas dans la demi-mesure puisque nous cédons notre ligne dans sa totalité. Il n’y a donc pas d’allégement en cours de route pour les sociétés du Portefeuille daubasses 2 (nous l’avons en revanche déjà fait pour Graines Voltz dans le portefeuille Pépites PEA), contrairement à ce que lui pratique. Stéphane allège pendant la hausse pour arbitrer vers des actions à plus haut potentiel afin d’équilibrer en permanence son portefeuille.

Continuer la lecture de Faut-il alléger une position dont le potentiel s’est fortement réduit ?💡