Profiter de la volatilité des marchés …

 

L’intérêt d’investir dans les small cap, c’est que ce sont des supports plus volatiles que la moyenne. 

« Quoi ! Vous pensez que la volatilité, c’est un avantage ? »

Bien sûr ami lecteur, nous avons d’ailleurs fréquemment abordé ce sujet au gré de nos articles. Par exemple, ici.

Ce qui est intéressant avec la volatilité, c’est qu’elle permet, si on est suffisamment patient, d’acheter des sociétés-cibles à des prix encore plus décotés.

Ainsi, depuis la dernière augmentation de capital de notre club fin mars, nous avons appliqué scrupuleusement la technique du « Radin Target Price » (en résumé, la technique qui consiste à placer des ordres d’achats à des cours nettement inférieurs au cours en vigueur).

Ainsi, outre l’émission de quelques options put sur un producteur de gaz naturel et un fabricant de panneaux solaires (attention, nous parlons bien d’émission ou de vente d’options put, pas d’achat d’options)  nous avons acheté ou renforcé des lignes en Coast Distribution System ainsi que sur des sociétés italienne (1), françaises (2), britannique (1), taiwanaise (1), américaine (1) ainsi que sur une de nos mines d’or.

Cette technique nous a permis de nous imposer de la rigueur et de n’acheter qu’à condition d’augmenter la marge de sécurité globale du portefeuille.  

Et voilà donc comment nous avons utilisé l’intégralité, ou presque, de nos liquidités ces derniers mois : dans l’ordre et la discipline.

Néanmoins, si Mr Market ne nous a pas encore gratifié d’un véritable burn-out, son état actuel reste plus proche de la dépression que de l’euphorie béate et nous avons donc procédé, pour notre club, à une nouvelle augmentation de capital. Bien évidemment, fidèles à notre stratégie, nous utiliserons cette nouvelle manne de la même manière que les précédentes : avec intelligence et bien plus de patience qu’un enfant à la veille de recevoir ses cadeaux de Noël.

 

Une réflexion au sujet de « Profiter de la volatilité des marchés … »

  1. Je vais être également à court de cash. Il y a pas mal d’opportunités d’achat, même si les cours ont remonté.

    Les smalls ont une liquidité à double tranchant avec une inertie par rapport aux bigs caps. Il y a un certain déphasage entre les cours des capitalisations différentes. Les écarts entre titres sont plus grandes pour les smalls (certaines vont suivre immédiatement le mouvement des bigs, d’autres deux mois après). On peut acheter une small cap pas cher alors que le marché a remonté. On peut aussi vendre un small qui n’a pas baissé pour se placer sur une big qui a dévissé. Mais, on peut surtout rester coller avec l’illiquidité de la small !

    Pour un particulier qui n’a pas beaucoup de contrainte (contrairement aux fonds !), c’est très intéressant quand on sait jouer sur le tableau des bigs et des smalls en même temps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.