Portefeuille au 11 avril 2014 : 5 ans 138 jours

  • Portefeuille : VL 7,3531 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 627,79%
  • .
  • Potentiel Estimé VANT / Cours 90,85%
  • .
  • Rendement Annualisé : 44,61%
  • Rendement 2014 : 5,87%
  • Rendement 2013 : 20,74%
  • Rendement 2012 : 24,19%
  • Rendement 2011 : -15,65%
  • Rendement 2010 : 38,07%
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • Taux de Rotation Annualisé : 18,75%
  • Effet Devise Total : -2,89%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : VL 122,2811 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 82,37%
  • Rendement Annualisé : 11,81%
  • Rendement 2014 : -0,90%
  • Rendement 2013 : 20,16%
  • Rendement 2012 : 11,20%
  • Rendement 2011 : -8,22%
  • Rendement 2010 : 18,76%
  • Rendement 2009 : 30,34%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel et que nos abonnés ont accès à l’ensemble des extraits de compte de notre club d’investissement qui démontrent la réalité des rendements affichés, nets de taxes boursières et d’impôts sous fiscalité belge

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

 

4-Portefeuille-devenir rentier-berkshire-top invest

 

Détails du Portefeuille

 

1-Portefeuille-valeurs-décotées-net-net-Buffett-Graham

2-Portefeuille-Schloss-value-netcav-Indépendance financière

3-Portefeuille-affaire-gagner en bourse-s'enrichir

 

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

 

2 réflexions au sujet de « Portefeuille au 11 avril 2014 : 5 ans 138 jours »

  1. Bonjour,

    Comment expliquez vous la superbe performance 2009 par rapport aux bonnes, mais pas extraordinaires, performances depuis? Taille de l’actif? Valo des marchés? Autre raison?

    Merci

    1. Bonjour Laurent,

      La performance de 2009 (à laquelle personne ne s’attendait, même pas nous), c’est tout simplement que 2009 arrivait … après 2008 : le marché avait tout jeté par le fenêtre et il suffisait de se baisser pour ramasser des daubasses super décotées. Il est évident que jamais nous ne pensions tenir un tel tempo sur plusieurs années et, à l’époque déjà, nous expliquions que quelques points de mieux que le marché, sur une longue période, suffiraient à notre bonheur. Une autre explication possible est que, à l’époque, nous étions, à notre connaissance, parmi les rares à investir sur ce type de sociétés. Aujourd’hui, il n’y a toujours pas foule mais nous ne sommes tout de même plus seuls dans la place.

      Ceci dit, les rendements générés après 2009 nous conviennent parfaitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.