Bas les masques – Transnet Corp

.
Voici venu le moment, cher lecteur, de « tomber le masque » sur une société que nous avons acquis début août. Il s’agit de la société Transnet Corp.
.
Comme d’habitude, nos fidèles abonnés ont été informés de cet achat « en temps réel » et on reçu l’analyse ci-dessous « en exclusivité ».
.
Aujourd’hui, après une hausse du cours d’une quarantaine de pourcent, c’est à vous, lecteur de ce blog, de prendre connaissance de notre prose.
.
La société TransNet Corp a été fondée en 1969 à Branchburg dans le New Jersey.

Son activité comporte deux segments. Tout d’abord la distribution d’une large gamme de produits informatiques et ensuite un service lié à ces produits.
.

Transnet Corp est un vendeur autorisé des marques suivantes : Apple, Cisco, Dell, Hewlett-Packard, IBM, IP Celerate, Lenovo, Lexmark, Mc Afee, Microsoft, NEC, Nortel, Novell, Symantec, Toshiba, Websense, 3Com…..

Les services fournis par la société vont de la conception de systèmes à la maintenance en passant par la formation sur certains types de logiciel.

Ses clients sont des sociétés commerciales, des agences gouvernementales et locales.

Nous allons à présent calculer la marge de sécurité dont nous disposons sur les 4 modes de valorisation que nous appliquons désormais. En nous basant sur le rapport annuel de fin juin 2009.

Nous avons donc acheté des parts de la sociétés TransNet le 7 Août 2009 pour un prix de revient, frais de courtage inclus, de 0.2142 $

1° La marge de sécurité sur la Valeur d’Actif Net Net (VANN)

Au 30 Juin 2009, la société TransNet avait une VANN de 0.4365$ par action.

Un actif courant de 1.49$ par action et un endettement total de 1.05$ par action.

Les liquidités de la société s’élevaient à 0.34$ par action, au 30 Juin 2009. Le stock valait 0.05$ par action et les créances clients 0.91$ par action.

La valeur d’actif tangible net qui constitue plus ou moins notre seuil de vente était au 30 Juin de 0.5065$.

Lorsque nous avons acheté la société TransNet, nous nous sommes basé sur le rapport trimestriel du 31 Mars 2009. Quel était la situation voici 3 mois ?

La VANN au 31 mars était de 0.6241$ par action. Nous avions à l’époque un actif courant de 1.29$ par action pour un endettement total de 0.65$ par action. Nous avions 0.06$ de liquidités par action, un stock de 0.10$ par action et des créances clients de 0.94$ par action.

La principale cause de ce recul de la VANN par rapport au 31 Mars est du principalement à la perte de 0.20$ par action entegistrée lors du premier trimestre 2009.

Au chapitre des points que nous jugeons positifs, la société a augmenté ses liquidités, son stock a diminué de moitié et les créances clients sont stables.
A notre prix de revient de 0.2142$ l’action rapporté à la valeur d’Actif Net-Net de 0.4365$ du 30 Juin 2009, notre marge de sécurité reste de 50.92%

2° La marge de sécurité sur la ” Valeur d’Actif Net Estate” (VANE)

La société TransNet n’ayant pas de propriétés immobilières, ni de terrains, il nous est donc impossible de calculer la Valeur d’Actif Net Estate

3° La marge de sécurité sur la valeur en cas de mise en liquidation volontaire (VMLV)

Revenons sur l’Actif Courant.

Au niveau des stocks, vu les marques vendues par la société et la diminution des stocks de moitié, nous ne pensons pas nécessaire de retraiter ce post.

Au sujet des créances clients, nous pouvons lire dans le rapport annuel qu’aucun client de TranNet ne produit plus de 10% du chiffre d’affaires et nous constatons également que le délai moyen de paiement de l’année 2009 clôturée en juin est inférieur de 10 jours à la durée moyenne des trois dernières années. Toutefois, notre prudence nous incite à penser que seulement 85% des factures dues à Transnet serait acquitées en cas de liquidation volontaire, nous retranchons donc 0.13$ par action

Les Actif fixes

Dans la rubrique propriété et équipement net d’amortissement, nous trouvons pour 120.690 $, soit 0.025$ par action….Nous constatons que l’ensemble du post au prix coûtant de 3.290 million à été amortri de 3.169 million soit un amortissement à hauteur de 96%….Nous décidons donc de comptabiliser intégralement la valeur Net des équipements, nous ajoutons +0.025$

Hors Bilan

Nous observons des loyers et leasing qui devraient être acquités en cas de liquidation volontaire, 0.064$ par action sur l’immobilier, 0.003$ sur des fournitures de bureau et 0.004$ sur des véhicules. Nous décidons de retrancher –0.071$ par action.

En résumé :

.
Valeur d’actif Net-Net de 0.4365$ par action.
-0.13$ par action, sur retraitement des créances clients
+0.025$ sur les équipements net d’amorissement.
-0.071$ sur l’ensemble des Leases.

Soit une Valeur de Mise en Liquidation Volontaire de 0.2605$ l’action.

A notre prix de revient de 0.2142$, nous disposons d’une marge de sécurité de 17.77%, sur la Valeur de Mise en Liquidation Volontaire.

4° La marge de sécurité sur valeur de la capacité bénéficiaire (VCB)

Du fait que TransNet Corp, n’a pas affiché de profits durant les 5 dernières années, il nous est donc impossible d’essayer de calculer la valeur de sa capacité bénéficiaire.

Nous voudrions toutefois vous faire partager quelques observations, sur le business de la société .

En fait, nous pensons que la société, n’a pas la possibilité de dégager le moindre avantage sur la concurence, en vendant du matériel informatique de marque pour la plupart reconnue, d’autant plus qu’elle affirme dans son rapport annuel qu’elle essaye de proposer ce matériel informatique au prix le plus bas….

Toute fois la vente de ce matériel assure un revenu récurent et compte sur la période 2005-2009 pour 60% en moyenne du chiffre d’affaires. La marge brute moyenne sur ce segment ”vente de matériel” est de 9.41% et on peut affirmer sans la moindre erreur possible que cette marge est constante. Par exemple en pleine crise, la marge 2008-2009 est de 10.73%.

Vous l’aurez certainement compris que c’est sur le segment Service que TransNet essaie de se démarquer sur la période 2005-2009 toujours, la marge brute sur la partie ”Service” est en moyenne de 23.18%, soit environ 2.5 X supérieur a la partie vente de matériel. Cette marge est par contre nettement plus fluctuante selon la conjoncture économique : elle était par exemple de 28% en 2006, alors qu’en 2009 elle n’est que de 17%.

Nous comprenons donc le business de TransNet Corp de cette manière : en phase de conjoncture économique favorable, le volume de matériel informatique vendu augmente et, comme nous venons de le voir, la marge reste stable en toute période. Parallèlement le volume de chiffre d’affaires lié aux services augmente également, mais contrairement à l’augmentation linéaire de la vente de ma
tériel due à la marge constante, la marge brute du segment service variable est en augmentation quand la situation économique est favorable.

Dans une phase de récession économique, les volumes de matériel informatique se réduisent, si on observe les chiffres sur la période 2005-2009, le chiffre d’affaires a diminué de 17%, ce qui n’est pas à proprement parler dramatique, vu l’ampleur de la crise actuelle. Mais cette baisse des ventes de matériel se répercute alors sur le segment ”service” : moins de matériel vendu signifie moins d’installation et donc moins de service. Et nous constatons aussi une contraction des marges sur les services pour lesquels il est difficile de maintenir des prix élevés en périodes de récession …Et qu’observe-t-on sur la période 2005-2009, sur le chiffre d’affaires lié au service ? une diminution de 43% !!!

Sur la période 2005-2009, nous avons observé que si le chiffre d’affaires lié à la vente de matériel a diminué de 17%, les coûts liés à cette vente ont diminué de 20%. Alors que sur le segment service, comme nous l’avons vu, la diminution du chiffre d’affaire a été de 43% tandis que les coûts liés au service n’ont diminué que de 38%. Le segment ”services” supporte donc des coûts fixes plus élévés que la partie vente avec par exemple du personel hautement qualifié engendrant des salaires élevés.

Tout ceci pour vous expliquer la haute cyclicité de la société TransNet.

En résumé – Les Marges de Sécurités

A notre prix d’achat de 0.2142$ Nous avons :

50.92% de marge de sécurité sur la Valeur d’Actif Net-Net
17.77% de marge de scurité sur la Valeur de Mise en Liquidation Volontaire

En conclusion

Après avoir essayer de comprendre le business de la société et en avoir conclu que ses activités sont hautement cycliques, nous ne sommes toujours pas en mesure de savoir si la société augmentera un jour suffisament les volumes de vente de matériel informatique entraînant également son département ”services” pour renouer avec les profits … D’autant que la société se heurte à une concurence tous azimuts : grosses sociétés, micro caps et aussi indépendant pour son segment service.

Par contre, avec une marges de sécurité de 50% sur la VANN et de pratiquement 20% sur la VMLV, les risques de pertes nous semblent limités.

Enfin, sur embellie économique, il nous semble très probable que le bilan sera impacté suffisament, pour faire remonter le cours de la société à sa valeur d’actif net-tangible, sans pour autant que la société soit en profit.

2 réflexions au sujet de « Bas les masques – Transnet Corp »

  1. Bonjour bonjour,

    alors que le cours de cette belle société vient de repasser sous votre cours d’achat (en usd…), pourrait-on avoir une petite mise a jour de vos considerations sur cette belle endormie?
    Quand meme, 1 million de capitalisation…

    Sinon, je suis decu, j’ai l’impression que Taitron va faire l’impasse sur leur dividende cette annee…

    Tres cordialement,

    un addict

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.