Archives de catégorie : Bas les masques

Quelques analyses dévoilées

Bas les masques – SFPI Group 🎭

Nous avons fait l’acquisition de titres SFPI pour le portefeuille Pépites PEA le 11 novembre 2020 à un cours de 1,54 EUR. À l’époque, le titre retient notre attention en raison d’une décote notable sur certains ratios de valorisation historique (VANT, VE/EBIT et VE/EBITDA notamment).

La société traverse une passe difficile avec deux de ses pôles en souffrance. Le marché semble d’autant plus se désintéresser du titre qu’il coche les cases « small », « value », « industrie », « cyclique »…

Nous notons néanmoins que la société dispose d’une belle cash machine avec le pôle Dom Security et qu’elle est exposée à des marchés porteurs (sécurité, maîtrise des énergies et traitement de l’air). Sa situation financière est par ailleurs très saine avec une trésorerie nette largement excédentaire.

Sur la base des ratios historiques, nous calculons un objectif de cours de 2,83 EUR. Cet objectif sera relevé début mai à 3,35 EUR, suite à la publication de très bons résultats 2020.

Le nouvel objectif sera atteint le 23 septembre, date à laquelle nous nous sommes séparés de la ligne. L’action a continué son parcours au-delà des 3,50 EUR à la faveur de bons résultats semestriels 2021, preuve s’il en fallait qu’il est possible de faire mieux que les daubasses !

Retrouvez notre analyse initiale et l’ensemble de l’historique du sujet dans la partie publique du forum.

>> SFPI Group sur le forum


Pour découvrir d’autres actions comme SFPI Group éligibles au PEA et avoir accès à l’intégralité du forum :

Bas les masques – Manutan + Villeroy & Boch 🎭

Manutan et Villeroy & Boch sont deux pistes d’investissement que nous avions proposées à nos abonnés en janvier et en août 2020.

Nous en avons assuré le suivi comme nous le faisons pour les sociétés du portefeuille Pépites PEA.

La performance du titre Manutan au cours de notre suivi a été de +40% dividendes inclus (en 1 an et 5 mois).

Cette valeur discrète, que nous avions qualifiée de « bon père de famille » a joué le rôle que nous attendions d’elle en traversant brillamment la crise. Avec un achat juste avant le krach de 2020, la performance est plutôt honorable.

Pour Villeroy & Boch il aura fallu moins d’un an pour que le cours atteigne notre objectif. L’opération s’est soldée par une plus-value de 88% en 11 mois (dividendes inclus). Les raisons qui nous ont poussées à arrêter le suivi sont détaillées dans ce message.

Retrouvez les analyses et l’historique des échanges dans la partie publique du forum :

>> Manutan sur le forum des daubasses

>> Villeroy & Boch sur le forum des daubasses

 


Pour découvrir d’autres actions comme Manutan et Villeroy & Boch et avoir accès à l’intégralité du forum :

Bas les masques – Sakai Ovex (3408) 🎭

Sakai Ovex est une entreprise japonaise spécialisée dans les teintures et textiles. Elle remplissait l’ensemble de nos critères RAPP (Rentabilité à Petit Prix), mais nous ne l’avions pas intégré au Portefeuille daubasses 2 en raison d’un nominal trop élevé (100 actions, le minimum d’achat pour les actions japonaises aurait représenté 7,2% du portefeuille ce qui est supérieur au seuil de 2% que nous nous sommes fixés pour un 1er achat de RAPP).

Qu’à cela ne tienne, nous avons proposé le titre en piste d’investissement à nos abonnés.

Après deux offres de rachats successives, l’une d’un fond activiste anglais et l’autre des dirigeants de Sakai Ovex, le cours s’est nettement apprécié et nous avons décidé d’arrêter le suivi du titre en février 2021 au cours de 2 990 JPY. La performance de l’opération s’est ainsi établie à +63%, dividende inclus, en 1 an et 2 mois.

La société fera finalement l’objet d’une nouvelle offre à 3 805 JPY quelques mois plus tard.

Retrouvez l’analyse complète et l’historique des échanges dans la partie publique du forum.

 


Pour découvrir d’autres actions comme Sakai Ovex et avoir accès à l’intégralité du forum :

Bas les masques – Dillard’s 🎭

Il y a tant à dire sur Dillard’s… Par où commencer ?

C’est pour nous la RAPP (pour Rentabiltié A Petit Prix) par excellence, représentative de ce que nous cherchons pour remplir notre portefeuille de daubasses et ravir nos abonnés.

Cette entreprise et son action ont presque tout pour plaire :

– Active dans un secteur a priori pourri : la distribution de chaussettes et autres vêtements aux US. Pas sexy pour un sou ! Et donc une valorisation (à l’époque)  aux ras des pâquerettes ;

Une décote structurelle sur des actifs tangibles de qualité. Dillard’s décotait massivement sur la valeur amortie de son immobilier : elle est propriétaire de presque tous les murs de ses magasins, acquis ou construit il y a des dizaines d’années pour certains. Cet incroyable actif caché a toujours été au cœur de notre analyse et a motivé nos achats ;

– Une gestion familiale hors pair. La famille Dillard’s est actionnaire majoritaire et se moque de la bourse. Enfin… mieux, elle s’en sert pour racheter depuis des décennies des actions sur le marché et les annuler pour reluer les actionnaires restant. C’est un moyen qui a permis de créer énormément de valeur pour les actionnaires au fil des ans.

– Regardez comment le management a réussi à traverser la crise du Covid 19 en sortant par le haut. Incroyable. Alors que de nombreux concurrents faisaient faillites (magasins fermés + loyers à payer), Dillard’s a fait le dos rond. Elle a coupé dans ses dépenses de gestion et comme elle a ses magasins dans ses propres murs, elle n’avait pas de charges locatives. Elle a réussi à sortir de très beaux bénéfices à des périodes critiques pendant que la concurrence était aux abois.

– On termine par un potentiel short squeeze qui a pu accélérer la hausse de l’action ces derniers mois. Des spéculateurs pensaient se couvrir et jouer la disparition de l’enseigne emblématique en vendant à découvert (= shorter) en masse l’action Dillard’s. Or, à coup de rachats d’actions récurrents et de résultats largement bénéficiaires, ces vendeurs à découvert se sont fait coincer et ont dû déboucler leurs positions… en rachetant des actions sur le marché, en amplifiant alors la hausse ! Sur les 12 derniers mois, l’action a atteint un plus bas vers 20 USD (juillet 2020) – nous ne comprenions pas pourquoi à l’époque une différence si importante entre prix et valeur intrinsèque – et un plus haut à 190 USD (juin 2021). Le cours a donc été multiplié par x9,5 en 1 an !

Encore une fois, une gestion à long terme en bon père de famille a fini par payer. Chapeau les Dillard’s et merci !

Petit aparté

Une secte d’investisseurs français avait fait parler d’elle il y a quelques années. Elle poussait ses adeptes à acheter des actions de la moribonde entreprise concurrente, et alors encore cotée, Sears faisant usage d’emphase et de marketing agressif en vantant à tort les atouts des actions Sears… A croire les gourous de cette secte, cette pépite détenait des actifs cachés… Les escrocs avaient rédigé une analyse de plusieurs dizaines de pages pour justifier de cette décote alors qu’en réalité Sears brulait du cash à une vitesse folle avec des fonds propres déjà largement négatifs !

Depuis Sears a logiquement fait faillite et de notre côté on réalise une performance de +153,4% en dollars avec notre investissement dans Dillard’s.


Pour revivre l’histoire de notre investissement dans Dillard’s et ses nombreux rebondissements, RDV dans la partie « publique » du forum (accès libre) dans le sujet dédié à la société :

>> Dillard’s sur le forum

 

Fidèles à notre principe de transparence, vous retrouverez dans ce message les extraits de notre courtier correspondant à cette opération (achats + vente).

 


Pour découvrir d’autres actions comme Dillard’s et avoir accès à l’intégralité du forum :