Portefeuille au 12 Août 2011 : 2 ans 261 Jours

Cliquez sur les tableaux pour les agrandir

 

  • Portefeuille : VL 492,68 € (Frais de courtage et de change inclus)
  • Rendement Total : 387,64%
  • .
  • Potentiel Estimé VANT / Cours 203,95%
  • .
  • Rendement Annualisé : 79,24%
  • Rendement 2011 : -10,28%
  • .
  • Rendement 2010 : 38,07%
  • Rendement 2009 : 308,74%
  • .
  • Taux de Rotation Annualisé : 46,95%
  • Effet Devise Total : -3,40%

.

  • Tracker ETF Lyxor MSCI World : VL 85,23 € (Frais de courtage inclus et dividende réinvesti)
  • Rendement Total : 27,12%
  • .
  • Rendement Annualisé : 9,24%
  • Rendement 2011 : -15,29%
  • Rendement 2010 : 18,76%
  • Rendement 2009 : 30,34%

 

* Nous rappelons que ce portefeuille est un investissement réel

 

Performance mensuelle du portefeuille depuis sa création

 

 

3 réflexions au sujet de « Portefeuille au 12 Août 2011 : 2 ans 261 Jours »

  1. Bonjour,

    Tout d’abord, merci pour votre blog: de bonnes analyses et une stratégie claire.

    Que pensez vous du secteur du transport maritime? J’ai l’impression qu’il y a de belles daubasses là-dedans. Exemple Excel Maritime (EXM) qui affiche un P/B ratio de 0,09 !!! (bien en dessous de la valeur de liquidation).

    J’ai écrit un article à ce sujet: http://alphapourtous.blogspot.com/2011/08/le-secteur-du-transport-maritime-en.html

    Il s’agit des plus grosses daubasses que j’ai vu depuis un certain temps !

    Sinon, continuez à alimenter votre blog comme vous le faites: c’est excellent !

    1. Attention, tout l’actif réside dans les immobilisations, soit les bateaux détenus et ceux en cours de construction. Et ce sont des actifs qui perdent de la valeur du fait de la surcapacité du secteur. Il est important aussi de voir sur combien de millions USD l’entreprise s’est engagé dans la perspective de la construction de bateaux.

      La position en cash n’est pas énorme et la dette monstrueuse.

      Enfin, les augmentations de capital à répétition sont le modèle dans ce secteur. Concernant EXM, le nombre de titres en circulation a été multiplié par plus x4 depuis 2007.

      Evidemement, cette société est peut-être un très bon investissement et les arguments que vous avancez dans votre article sont tout-à-fait recevables. Disons simplement qu’elle ne correspond pas à notre philosphie d’investissement.

      1. Merci pour votre réponse très instructive !

        Je n’avais pas eu le réflexe de vérifier l’augmentation du nombre d’actions…

        Pour la valeur de liquidation, je m’étais basé sur les derniers prix auxquels s’échangent des navires de taille et d’age équivalents, auxquel je retranchais les dettes.

        Je dois avouer qu’il y a une grande part d’incertitude dans l’estimation de la valeur de ces actifs.

        Parfois, les meilleurs investissements sont ceux que l’on ne fait pas ! (mais je continue quand même à surveiller Navios Maritime qui est plus solide financièrement)

        C’est toujours un grand plaisir de vous lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.