Rapport de gestion – avril 2019

Au cours de ces années, ami(e) lecteur(trice), nous avons toujours eu la volonté de vous présenter notre parcours d’investisseurs avec autant de transparence que possible.

Nous alimentons régulièrement vos réflexions avec des articles pédagogiques issus de notre propre expérience originale de l’investissement.

C’est dans cette double optique de transparence et de partage que nous vous proposons chaque mois un extrait – publié plusieurs semaines après la version « abonnée » – du « rapport de gestion » issu de nos lettres mensuelles. Vous retrouverez les grandes lignes de l’évolution de notre portefeuille.

— Bien évidemment, ce rapport ne fera en principe pas mention de sociétés individuelles, ce privilège étant réservé à nos abonnés. —

Rapport de Gestion

Le portefeuille clôture le mois d’avril sur une hausse de +2,9%. Sur 2019, la hausse est désormais de +10,2%.

Price-to-book

Ce ratio compare le ratio « cours / fonds propres » de quelques indices mondiaux : S&P 500 (500 plus grosses capitalisations US), Russel 2000 (indice de référence de 2 000 petites capitalisation américaines) et le STOXX Europe Small-Cap 200 (composé de 200 petites capitalisations européennes) que nous comparons avec le price-to-book moyen pondéré du portefeuille*.

Cet indicateur est un bon moyen de « sentir le marché » et de visualiser rapidement la décote moyenne du portefeuille par rapport à plusieurs indices phares.

*pour les net-nets et les net-estates, nous avons repris la VANT pour ce calcul : les fonds propres sont donc minorés des intangibles ; pour les RAPP, nous avons repris dans ce calcul 80% de l’objectif de cours RAPP.

Mouvements mensuels

7 opérations en avril. 3 arbitrages, donc 3 ventes pour 3 nouveaux achats, et 1 renforcement.

Portefeuille daubasses #2

Comme annoncé lors du dernier rapport de gestion, nous continuons sur la lancée de mars en poursuivant des achats au Japon (marché incontournable en 2019 !) avec de nombreux arbitrages au profit d’actions japonaises incroyablement bon marché.

 

Pas de perte de temps avec la première opération le premier jour du mois, le lundi 1er avril avec la vente de la totalité de notre ligne d’actions Sears Hometown and Outlet Stores (SHOS) à 2,17 USD générant une perte en euros de -3,2%.

Les raisons de cette vente sont doubles :

1/ arbitrage en vue, avec un achat à venir sur une action qui présente un meilleur potentiel et moins de risques ;

2/ avec la publication des résultats annuels vendredi dernier, le ratio de solvabilité de SHOS est passé sous le seuil des 40%, à 37% précisément.

Résumé de l’opération :

Vente : 302 actions de la société Sears Hometown and Outlet Stores à un cours de 2,17 USD

 

Sans faute, nous réalisons l’achat identifié dans la nuit du lundi au mardi 2 avril. Il s’agit d’une nouvelle daubasse japonaise :  (réservé aux abonnés). Le Japon regorge d’actions à prix riquiquis ! Alors on ramasse une fois de plus, sans se gêner.

Cette acquisition a de nombreux arguments : potentiel élevés sur les actifs, décote sur la trésorerie nette et un dernier exercice bénéficiaire. Bref, une valorisation de marché très basse, introuvable en Europe ou aux USA.

Résumé de l’opération :

Achat : 100 actions de la société  (réservé aux abonnés) à un cours XXX JPY

Vous trouverez l’analyse de la société dans la lettre mensuelle d’avril 2019.

 

Nouvelle vente le vendredi 8 avril. La daubasse anglaise Chariot Oil & Gas passe à la trappe à un cours de 4,55 pences générant une plus-value nette de frais de +64,7% en euros en 5 mois et 1 semaine.

Les raisons de cette vente sont multiples :

1/ avec la récente annonce d’une découverte de gaz au large du Maroc, le cours a plus que doublé en 1 semaine et nous sommes incapables de dire si cette nouvelle est bonne, très bonne ou insignifiante ;

2/ nous actons un gain sur un des titres en portefeuille les plus spéculatifs (société sans activité = pas de Chiffres d’affaires) ;

3/ arbitrage en vue pour remplacer cette ligne. Une analyse est alors en cours en vue de valider, ou non, le futur achat avec un potentiel plus élevé et des actifs en collatéraux de qualité.

Résumé de l’opération :

Vente : 13 000 actions de la société Chariot Oil & Gas à un cours de 614,55 pences

 

La nouvelle opération d’achat a lieu le jeudi 11 avril. Suite à la vente de notre ligne Chariot quelques jours auparavant avec une belle plus-value, nous avons trouvé une action remplaçante qui cote à la moitié de sa valeur net-net, avec une solvabilité > 100% et un potentiel > +200% !

La société en question est la daubasse japonaise (réservé aux abonnés).

Résumé de l’opération :

Achat : 100 actions de la société (réservé aux abonnés) à un cours XXX JPY

Vous trouverez l’analyse de la société dans la lettre mensuelle d’avril 2019.

 

Nous continuons sur la même logique de recentrage vers plus de décote en procédant à un nouvel arbitrage avec la vente de tous nos actions de la société am »ricaine (réservé aux abonnés) le lundi 22 avril à un cours de 19,48 USD, pour un gain total d’environ +6% en euros en incluant les 2 dividendes encaissés sur la période.

Ce titre avait encore un potentiel intéressant à notre cours de vente (+90%), mais nous avons préféré allouer nos capitaux vers un titre qui a de meilleurs atouts.

Résumé de l’opération :

Vente : 47 actions de la société (réservé aux abonnés) à un cours XX USD

 

Nous pouvons ainsi intégrer le mardi 23 avril une très belle société rentable en portefeuille avec les actions de la société (réservé aux abonnés), une belle RAPP japonaise. Elle a tout pour plaire : plus de potentiel (proche de +300% !), plus de marges de sécurité (bilan plus solide) et une meilleure rentabilité (marges opérationnelles 3x supérieures) que l’action cédée dans le cadre de l’arbitrage. Bref, y’a pas photo !

Résumé de l’opération :

Achat : 100 actions de la société (réservé aux abonnés) à un cours XXXJPY

Vous trouverez l’analyse de la société dans la lettre mensuelle d’avril 2019.

 

Enfin, nous clôturons les opérations du mois d’avril avec un retour sur le continent européen en renforçant notre ligne d’actions (réservé aux abonnés) le mercredi 24 avril conformément à notre process. En effet, le cours a fortement chuté depuis notre premier achat alors que la dernière publication (résultats annuels 2018) est plutôt rassurante.

Lors de notre premier achat le 29 octobre 2018, le potentiel théorique sur la VANT ressortait à +81%. Au cours actuel, le potentiel sur la nouvelle VANT, calculé avec les données annuelles 2018, ressort à +143%, soit une hausse de +62 points. Un niveau supérieur à une augmentation de 40 points exigés pour justifier un renforcement.

Ce renforcement correspond à environ 1% du portefeuille investi, le niveau maximal pour une net-estate (cf. process portefeuille daubasses 2). Comme notre achat initial était d’environ 2% du portefeuille, nous ne pourrons plus renforcer, car nous avons atteint le maximum d’achat, soit environ 3% de la valeur du portefeuille.

Voici le résumé de l’opération :

Renforcement : 308 actions de la société (réservé aux abonnés) à un cours de XXX EUR

Vous pouvez retrouver l’analyse de la société dans la lettre mensuelle de mars 2016.

 

Le portefeuille, quelques détails supplémentaires

Sur le mois
Nous avons acheté pour la somme totale de 1 965,94 €
Nous avons vendu pour la somme totale de 2 132,02 €

Sur l’année 2019
Nous avons acheté pour la somme totale de 4 856,14 €
Nous avons vendu pour la somme totale de 4 125,04 €

Les liquidités représentent en fin de mois (au 26/04/2019) 13,2% du portefeuille daubasses 2, c’est une progression de 1,6 points par rapport au mois précédent.

 

Pépites PEA

Potentiel moyen pondéré des actions en portefeuille = +112 % (+2 points)

Plus d’informations sur le blog : reporting mensuel Pépites PEA

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *