Tous les articles par les Daubasses

Bas les masques – Goodfellow 🎭

On a décidé de prendre nos gains sur cette ligne suite à la hausse récente de l’action engendrée par la publication des résultats annuels.

Nous avons vendu toutes nos actions à 10,00 CAD. On réalise ainsi une plus-value de +87% net en euros (dividendes compris) en un peu plus de 2 ans. Une performance honorable, surtout si on considère que sur la période le coronavirus est passé par là !

Pour rappel, on avait acquis notre premières actions (100) le 7 février 2019 à un cours de 5,90 CAD.

Nous avons ensuite renforcé pour 100 actions supplémentaires le 28 juin 2019 à un cours de 4,90 CAD dans le respect de notre process, car le potentiel avait augmenté de plus de 40 pts (114% => 155% = +41 pts).

Pourquoi cette vente alors que nous n’avons pas encore atteint notre objectif de cours fixé à 13,38 CAD ?

Tout d’abord parce qu’au cours actuel, cette action est celle qui a le plus faible potentiel du portefeuille à +34%. Par comparaison, le potentiel moyen pondéré du Portefeuille daubasses 2 est de +130%.

Deuxième point : l’entreprise n’a pas la structure financière la plus solide du portefeuille. Loin de là même, avec son ratio de solvabilité de 58%. Juste au dessus de notre seuil minimum de 40%.

Ajoutons à cela que Goodfellow n’a rien d’un foudre de guerre. C’est un « simple » distributeur de bois canadien qui a récemment surfé sur une demande en hausse pour le bois comme l’a souligné la direction dans le dernier communiqué (résultats annuels) :

Le résultat annuel 2020 de Goodfellow est influencé par les réalités de la pandémie et ses effets significatifs sur l’offre et la demande. Goodfellow a néanmoins réussi à capitaliser sur la hausse de la demande et les prix en croissance des commodités et des produits saisonniers. Cette tendance s’est prolongée jusqu’à la fin novembre, ce qui n’est certainement pas habituel et clairement sans précédent par rapport aux quatrièmes trimestres précédents.

En bon contrariants, il nous a semblé opportun d’apporter notre papier au marché quand il en réclame (cours au plus haut sur 5 ans), alors que nous avions ramassé des titres quand personne n’en voulait.

Enfin, dernier argument, nous pensons qu’il y a mieux à faire ailleurs : potentiel plus important et meilleure structure financière. Nous avons d’ailleurs arbitré vers une aubaine plus attrayante depuis cette vente…


L’analyse complète et notre suivi sont disponible sur le forum :

=> Analyse Goodfellow

 

– Bonne lecture –


Pour découvrir d’autres actions comme Goodfellow et avoir accès à l’intégralité du forum :

ALERTE – Nouvel achat Pépites PEA, retour aux sources ! 💰⭐️

Nous venons de faire l’acquisition d’une nouvelle société pour le portefeuille Pépites PEA. Retour aux sources et direction la Belgique pour cette 15ème ligne du portefeuille ! 

Au programme : actionnariat familial, un business pas sexy pour un sou et un bel historique de croissance rentable ! Un cocktail gagnant ?

Découvrez quelle action a été achetée et notre analyse sur le forum daubasses 100% actions (réservé aux abonnés).

— Bons investissements à tous —


Vous pouvez suivre toute notre actualité (achats, ventes, pistes d’investissements, …) sur Twitter : https://twitter.com/les_Daubasses


Je veux savoir quelle société a été achetée et découvrir toutes les actions du Portefeuille Pépites PEA :

Portefeuille daubasses 1 : on vous dit TOUT ! 🧐🔢

Le Portefeuille daubasses 1 a été liquidé fin septembre 2018. Nous avions à l’époque rédigé un article sur le blog pour expliquer les raisons de cette liquidation. Dans la foulée, nous vous présentions le Portefeuille daubasses 2 et ses nouvelles règles.

Lors du passage de relais, nous n’avions pas pris le temps de faire une analyse détaillée de la performance du 1er portefeuille et on nous a souvent demandé quelques détails à ce sujet (par exemple ici sur le forum).

Nous avons donc décidé de nous retrousser les manches pour passer à la moulinette les données des quelques 200 sociétés qui sont passées entre nos mains au cours des 9 ans et 308 jours de vie de ce premier portefeuille.

Cet exercice a aussi été l’occasion de regarder ce que nos vieilles daubasses sont devenues au terme de la décennie écoulée et de mener une réflexion sur l’intérêt potentiel qu’aurait pu présenter une stratégie « coffee can ».

Portefeuille daubasses 1

 Pour établir les données qui vont suivre, nous avons retenu :

  • Toutes les sociétés vendues en cours de vie du Portefeuille daubasses 1 (ou ayant disparues)
  • Les sociétés achetées dans le Portefeuille daubasses 1, toujours présentes à la date de liquidation et non réintégrées dans le Portefeuille daubasses 2 (performance calculée sur la base des cours du 28 septembre 2018, date de liquidation du Portefeuille daubasses 1)
  • Les sociétés achetées dans le Portefeuille daubasses 1, réintégrées dans le Portefeuille daubasses 2 à sa création puis vendues (la liquidation du Portefeuille daubasses 1
  • ayant été faite pour des raisons « techniques » plutôt que pour des raisons liées aux fondamentaux/potentiels des entreprises, il nous a paru cohérent de suivre la performance des titres réintégrés jusqu’à leur cession dans le Portefeuille daubasses 2). Cela concerne 8 sociétés sur les 198 de notre échantillon.

Continuer la lecture de Portefeuille daubasses 1 : on vous dit TOUT ! 🧐🔢

Commentaire du 2 avril 2021 : 2 ans et 22 semaines 📝📈 – Le biais géographique

Performance depuis la création (31.10.2018) = +30,7%
Performance 2021 = +16,2%
Performance 2020 = +4,5%
Performance 2019 = +16,1%
Performance 2018 = -7,2%

Potentiel moyen pondéré du portefeuille = +124%

Price-to-book moyen du portefeuille : 0,62x

Portefeuille complet en 3 parties :

Abonnez-vous pour avoir accès au portefeuille entièrement dévoilé

(cliquez sur les images pour les agrandir)

Opération(s) depuis le dernier reporting :

Nous avons vendu fin février Goodfellow, notre distributeur de bois canadien avec une performance de +87% net en euros en 2 ans.
Après un achat à 5,90 CAD le 7 février 2019, on avait ramassé à pleine main ce couteau qui tombait le 28 juin 2019 à 4,90 CAD car la baisse ne s’expliquait selon nos calculs sur le patrimoine de l’entreprise. C’est toujours une excellente initiative de rattraper un couteau qui tombe QUAND il existe du collatéral tangible ! Ce renforcement nous permet d’améliorer la performance sur cette opération.

Avec les capitaux dégagés, et cette place libérée dans le portefeuille, on a acheté une net-net atypique puisqu’elle croule sous le cash. Comme aime le dire un ami, c’est « acheter du cash moins cher que le cash« . Lors de notre achat de cette action, la trésorerie nette couvrait 1,92x la capitalisation boursière ! Le genre de situation qu’on apprécie particulièrement. Analyse à retrouver ici sur le forum.

Début mars, on cède une net-net américaine bourrée de cash. Une ligne historique du Portefeuille daubasses 2. Le gain est de +75% net en devises. Encore une fois, on avait renforcé cette ligne au pire de la crise en mars 2020 sur un cours bien en deçà de notre prix d’achat, l’entreprise était alors valorisée la moitié de sa trésorerie nette. Encore une fois, ce renforcement a largement bonifié notre performance.

Cette nouvelle vente nous offre la possibilité d’acheter une net-net japonaise avec un potentiel de +116% et un bilan solide puisque l’entreprise n’a aucune dette financière. Cerise sur le gâteau, pour 1 EUR payé, on a obtenu 1,34 EUR de trésorerie nette + un portefeuille d’actions cotées représentant 0,10 EUR. L’entreprise nous est donc offerte . Ou dit autrement, on nous a donné de l’argent pour acquérir ce business ! Merci monsieur Le Marché, on aime faire affaire avec vous.

Découvrez les nouvelles actions achetées sur le forum daubasses 100% actions.

Commentaire :

Le biais géographique

Nous connaissons de nombreux investisseurs qui privilégient leur pays d’origine dans leur portefeuille. Un ami – investisseur français chevronné – a depuis plusieurs années maintenant 100% de son portefeuille constitué d’actions françaises.

On voit la même chose partout : les particuliers anglais ont une surreprésentation d’actions anglaises dans leur portefeuille, idem pour les allemands, japonais, …

On assiste à cette bizarrerie chez les professionnels aussi. La plupart des fonds français sur le thème « Europe » par exemple ont bien souvent plus de 30% de leur portefeuille en actions françaises. A une moindre échelle, on fait la même observation pour les fonds internationaux. Si la boutique de gestion est italienne, les actions italiennes vont être sur-représentées dans les portefeuilles européens ou internationaux.

A la limite, pour un américain, au regard de la profondeur de marché, une concentration sur les USA n’est pas farfelue, mais pour un belge ou un français ?

Est-ce un biais qui handicape la performance à long terme ? Ou bien il existe une raison rationnelle pour expliquer ce phénomène ?

Nous ne souffrons nullement de ce biais pour le Portefeuille daubasses 2 avec 5 actions sur 37 (13,5%) d’actions françaises. C’est moins vrai pour les Pépites PEA (concentré sur les actions européennes) avec 13 actions françaises sur 14… Est-ce que les meilleurs affaires européennes sont en France, ou c’est une facilité de gestion ? Nous répondons probablement, sans le remarquer a proiri, à une attente des abonnés – la plupart sont français – pour des actions tricolores et cela vient impacter notre objectivité et notre rationalité.

Partagez dans les commentaires votre expérience !

Avez-vous une explication pour justifier ce biais ou bien des cas concrets à nous présenter ?

 


Pour profiter du potentiel des actions en portefeuille et avoir accès au forum :