Qui peut battre la performance des daubasses ? … nos abonnés (4e partie)

Depuis le 24 avril 2009, nous avons échangé plus de 7 500 mails avec nos abonnés et lecteurs. Nous n’avions jamais imaginé au départ que la rencontre avec d’autres investisseurs puissent prendre une part aussi importante dans l’aventure « Daubasse ».

En fait, si nous sommes parvenus à créer des relations privilégiées basées sur le dialogue et l’échange, nous le devons sans doute à la ligne que nous avons choisie au départ, une ligne logique et de bon sens. Nous n’avons jamais voulu poser une relation maître-élève, voire investisseur « sachant » vs investisseur « ignorant » entre nos abonnés et nous et ceci tout simplement parce que nous ne savions pas plus qu’eux si la méthode que nous avions décidé d’appliquer avec nos propres deniers et en direct sur notre blog porterait ses fruits. Continuer la lecture

Les chroniques de l’investisseur chronique : Comment choisir son employeur ?

rp_chronique-investisseur-300x188.jpgCe texte fait partie de la série proposée par notre ami-chroniqueur Laurent Muller.

Même si nous ne partageons pas tout-à-fait les mêmes principes d’investissement, nous nous sommes trouvés énormément de points communs et les raisonnements développés parLaurent nous ont paru marqués par le sceau du bon sens. Continuer la lecture

Bas les masques : Coil

L’occasion d’investir au pays de Jacques Brel et de l’Orval est un phénomène suffisamment rare que pour être souligné.

En réalité, avec Coil Anodizing, c’était même la première fois que notre club d’investissement acquérait des actions d’une société belge et , par la force des choses, il s’agissait aussi de notre premier bagger « made in Belgium ». Continuer la lecture

Finance comportementale : le biais d’ancrage ! Un méta biais (2e partie) ?

finance comportementaleCe texte fait partie de la série « finance comportementale » et constitue la suite de l’article que nous vous avions présenté la semaine dernière.

Voici donc les deux tests que nous avons retenus. Il y en a plein d’autres pour mieux vous faire comprendre les « ratés » de notre rationalité. Nous vous invitons, cher lecteur, chère lectrice, si vous le désirez, à répondre aux deux questions posées directement après avoir lu la question car ces questions sont tellement simples qu’elles ne demandent pas une longue réflexion. Vous pourriez même les noter rapidement sur un bout de papier. Et nous n’allons pas vous donner les réponses de suite mais vous relater ce qu’ont répondu les trois « membres-test » de l’équipe des daubasses. Continuer la lecture