Archives de catégorie : Les plus grands investisseurs

N’ayez pas peur d’être contrariant !

[édito proposé aux abonnés dans la Lettre mensuelle de septembre 2022]

“To beat the market, you must be brave enough, independent enough, and strange enough to stray from the crowd. It is impossible to produce superior performance unless you do something different from the majority.”

John Templeton

Pour battre le marché, il faut être suffisamment courageux, indépendant et bizarre pour vous tenir à l’écart de la foule. Il est impossible de surperformer à moins de faire quelque chose différemment de la majorité des gens.

 

S’il y a bien une particularité que partagent les plus grands investisseurs, c’est d’être indépendants dans leurs choix et de ne pas avoir peur de prendre des décisions à contre-pied de la tendance majoritaire. Ils suivent leur propre chemin, non seulement en tant qu’investisseurs, mais également dans la manière dont ils mènent leur vie et sont en général peu influencés par ce que pensent les autres.

Buffett est par exemple resté longtemps à l’écart des valeurs technologiques qu’il ne comprenait pas. Il a été critiqué pour ce choix contrariant, mais c’est ce qui lui a permis de sortir indemne de l’éclatement de la bulle internet dans les années 2000.

Walter J. Schloss se gardait bien de suivre les informations financières en continu ou de prêter attention aux rumeurs et bruits de couloir, ou encore de rencontrer les équipes dirigeantes. Il a marché dans les pas de Ben Graham en achetant des actions de sociétés complétement délaissées par le marché et dont personne ne voulait, comme des obscures sous-traitants automobiles valorisés largement sous leurs fonds propres.

John Templeton fait lui aussi partie de ces investisseurs légendaires qui se sont démarqués par leur esprit contrariant et leur mentalité de pionnier.

Continuer la lecture de N’ayez pas peur d’être contrariant !

Warren Buffett : 7 points clés de sa lettre annuelle 2021 ✅

[édito proposé aux abonnés dans la Lettre mensuelle d’avril 2022]

Nous vous proposons dans cet édito d’avril notre lecture de la dernière lettre aux actionnaires de Berkshire Hathaway, le conglomérat de Warren Buffett. Ces lettres annuelles sont riches en enseignements et leur message traverse le temps sans prendre une ride. On vous invite d’ailleurs à lire ou à relire les résumés que nous avions fait des lettres 2017, 2018 et 2019.

Après 2 années de sous-performance par rapport au S&P 500, l’action Berkshire a retrouvé la faveur des investisseurs en 2021. Le titre a progressé de 29,6% contre 28,7% pour l’indice des 500 plus grosses capitalisations américaines. Depuis 1965, la performance annualisée du titre Berkshire est de 20,1% (sur une période de 57 ans !) contre 10,5% pour le S&P 500.

Le titre a également signé un excellent début d’année 2022 avec un gain de 15% contre une perte de 5% pour le S&P500. Un écart de performance important qui s’explique par une faible exposition de Berkshire aux valeurs technologiques qui pour beaucoup d’entre elles ont pris le bouillon ces derniers mois (le Nasdaq 100 recule de 9% depuis le début de l’année).

Continuer la lecture de Warren Buffett : 7 points clés de sa lettre annuelle 2021 ✅

L’action parfaite selon Peter Lynch

Nous vous avons présenté sur le blog de grands investisseurs, en tête desquels Benjamin Graham, Walter Schloss et Warren Buffett, des figures légendaires qui nous ont largement inspiré dans l’élaboration de notre méthode.

Il y a une autre légende de l’investissement, tout aussi incontournable, dont nous avons moins parlé car son approche s’éloigne un peu de celle des daubasses, mais dont le parcours force tout autant l’admiration. Il s’agit de Peter Lynch.

Né en 1944, Peter Lynch a été à la tête du fonds Magellan entre 1977 et 1990. Au cours de cette période, son fonds a dégagé un rendement annualisé de 29,2%, surperformant systématiquement plus de 2x le S&P 500, l’indice de référence du marché américain. Les actifs sous gestion de Magellan sont passés de 18 millions de dollars en 1977 à 14 milliards en 1990 et le fonds fût le meilleur au monde sur la période.

L’un des préceptes de Lynch était d’aller chercher les futurs baggers (titre dont le cours est multiplié par un multiple : 2x, 3x, 4x, … nx) dans la vie du quotidien, au centre commercial ou sur son lieu de travail par exemple. Il mettait un point d’honneur à bien comprendre l’activité des sociétés dans lesquelles il investissait et préférait donc se tourner vers des secteurs plutôt terre à terre que vers les secteurs en vogue surfant sur les dernières avancées technologiques.

Continuer la lecture de L’action parfaite selon Peter Lynch

Warren Buffett investit dans des poids lourds de la cote nippone

L’oracle d’Omaha a soufflé sa 90ème bougie le 30 août dernier. Nous avons déjà beaucoup écrit à son sujet sur le blog et notamment une série de 5 articles qui résume notre lecture de l’ouvrage d’Alice Schroeder Warren Buffett. La biographie officielle, l’effet boule de neige.

 Dans cette série d’articles, nous étions revenus sur les grands fondements du parcours et de la réussite de Buffett. L’un des points qui nous avait paru essentiel est qu’acheter des blue chips (= les grosses entreprises cotée), même à bon prix, n’est pas la voie qu’il aurait choisie s’il avait eu d’autres alternatives. La raison à cela est qu’il est très rare de pouvoir acheter une grosse capitalisation au prix d’une daubasse ou « d’un mégot de cigare ».

Alors, qu’en est-il de ses investissements récents dans des big caps japonaises ?

Continuer la lecture de Warren Buffett investit dans des poids lourds de la cote nippone